Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Open source : la société française Mandriva ferme ses portes
Après 16 ans consacrés à la promotion de Linux sur le Desktop

Le , par Hinault Romaric

25PARTAGES

10  0 
Mandriva, société française qui a participé à l’écriture des belles pages de l’open source, notamment avec sa distribution Linux, vient de mettre la clé sous la porte. Sur la fiche de l’entreprise sur le site societe.com, on peut lire que Mandriva est en cours de liquidation.

Mandriva opère dans le secteur de l’édition des logiciels système et de réseau depuis plus de 16 ans. L’entreprise a acquis une renommée internationale grâce à sa distribution Linux Mandriva.

Dérivé des systèmes d’exploitation Mandrake Linux et Conectiva Linux, Mandriva Linux avait été développé pour être une alternative sérieuse à Windows, en préposant une expérience du bureau adaptée au grand public, au même titre que des distributions comme Ubuntu.

Malgré le peu de ressources dont disposait Mandriva, l’entreprise a pu néanmoins avoir quelques moments de gloires face à Microsoft et son OS Windows. Sa plus grande victoire remonte à 2007, lorsque l’entreprise a décroché, devant Microsoft, un contrat avec le gouvernement nigérian pour équiper de Linux 17 000 PC utilisés par les écoliers nigérians.

Depuis sa création en 1998, Mandriva a du faire face à de nombreux problèmes financiers. En 2012, l’entreprise était au bord de la faillite et avait été sauvée de justesse par Jean-Manuel Croset qui est devenu le nouveau PDG de l’entreprise.

En fin 2012, Mandriva a cessé la prise en charge de son OS, dont le développement avait été confié à la communauté open source. L’entreprise avait recentré son activité sur le développement d’autres solutions, notamment l’outil de gestion de parc Pulse.

Malgré un chiffre d’affaires de 553 600 euros en 2013, l’entreprise n’a pas pu garder le cap, et se voit obligée de mettre un terme définitif à son activité.

Mandriva Linux avait été développé sur de bonnes bases, mais l’OS n’a pas été en mesure d’atteindre son objectif. Actuellement, il figure à la 77e position du classement des OS Linux par Distrowatch. Toutefois, il a donné naissance à Mageia, qui figure dans le top 10 des distributions Linux les plus utilisées.

Source : societe.com

Et vous ?

Avez-vous utilisé Mandriva ? Que pensez-vous du système d’exploitation ?

Quels sont ses points faibles qui ont entraîné sa faible adoption, selon vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pierdieum
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 04/06/2015 à 8:12
C'est en 2000 que j'ai installé le premier Linux vraiment fonctionnel sur mon ordinateur : c'était Mandrake, l'ancêtre de Mandriva.
Auparavant, j'avais bien testé certaines versions, mais qui étaient peu agréables. Avec Mandrake, la présentation était aussi agréable que Windows.
C'est vraiment Mandrake qui m'a fait basculer.
3  0 
Avatar de Marcou
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 04/06/2015 à 9:28
Le destin de Mandriva était scellé depuis 2012. J'ai utilisé Mandriva et j'utilise Mageia précisément parce que c'est un disrtibution rpm-based et que dans mon secteur d'activité c'est nécessaire pour discuter avec le support client de fournisseurs de logiciels tiers. Toutefois, sur un parc de machines, je trouve Mageia très confortable à gérer. L'architecture des fichiers, les variables d'environnement, les droits utilisateurs sont très classiques et la distribution est vraiment très stable. C'est vraiment impressionnant, surtout que tout est géré par une association loi 1901, avec ce que cela implique au niveau budgétaire...
3  0 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 28/05/2015 à 9:02
Citation Envoyé par SuperPat Voir le message
Depuis pas mal d’années Mandriva/Mageia possède des outils urmp* qui fonctionnement à peu près comme apt-get et gèrent très bien les dépendances.
Ça fait un moment que je ne utilise plus Mandrake/Mandriva, mais à l'époque où je l'utilisait, c'était loin d'être aussi bien fait que les dépots apt de debian/ubuntu. Il m'arrivait souvent de tomber sur des dépendances insolubles, voire même parfois de mettre urpmi complètement en carafe et inutilisable.
2  0 
Avatar de Traroth2
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 29/05/2015 à 14:00
Jean-Manuel Croset, le dernier DG de la boite, s'épanche partout maintenant pour dire que c'est la faute des méchants salariés qu'il a licencié en arrivant, qui sont allés aux prud'hommes et ont eu gain de cause. J'espère qu'on aura bientôt le point de vue d'un salarié licencié en question...
2  0 
Avatar de Alcatîz
Responsable Pascal, Delphi et Assembleur https://www.developpez.com
Le 30/05/2015 à 17:35
Dans les rayons FNAC, les boîtes PowerPack de Mandriva 2007 étaient à côté des boîtes du tout récent Windows Vista, pour un prix... légèrement différent.

Heureusement que Mageia a repris le flambeau ; comme Mandriva, cette distribution est vraiment très user-friendly pour des personnes qui ne connaissent pas Linux.
2  0 
Avatar de SylvainPV
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 14:40
J'ai testé la distribution Mandriva il y a cinq ans et j'avais été emballé par les efforts portés sur l'accompagnement utilisateur, qui pêchent souvent sur Linux. C'est dommage, mais la concurrence est rude.
1  0 
Avatar de foetus
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 14:54
Que de souvenirs

En 1999-2000, pour installer un Linux non-serveur (il y avait Debian pour cela) (pour les cours à la faculté) on avait le choix entre Mandrake et SUSE.
Red Hat était déjà tourné vers les professionnels avec de l'assistance payante

Et Mandrake on la trouvait en 3-4 CDs dans les magazines

Il y avait la bataille rpm (Mandrake) vs deb (Debian): Mais les rpm c'est la m*rd*, c'est juste une archive zippée qui ne gère pas les dépendances. Et il n'y a pas d'outil comme "apt-get"

C'était avant
2  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 16:36
D'un point de vue historique c'est dommage, dans les années 2000 c'est avec ça que j'ai découvert Linux. Les autres distribution que j'avais essayé étaient vraiment austères a coté.
Actuellement Mandriva était complètement dépassé. Mageia est sa continuation logique qui a récupéré une bonne partie de sa communauté.
1  0 
Avatar de youtpout978
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 17:12
Citation Envoyé par foetus Voir le message

Il y avait la bataille rpm (Mandrake) vs deb (Debian): Mais les rpm c'est la m*rd*, c'est juste une archive zippée qui ne gère pas les dépendances. Et il n'y a pas d'outil comme "apt-get"

C'était avant
Le truc que tu installais et il te manquait une librairie, donc tu installes cette librairie et il t'en manque une autre ...
Ça me rendait fou.
1  0 
Avatar de SuperPat
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2015 à 18:10
Depuis pas mal d’années Mandriva/Mageia possède des outils urmp* qui fonctionnement à peu près comme apt-get et gèrent très bien les dépendances.
1  0