Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Travailler en multitâche abîme-t-il les neurones ?
Faire plusieurs choses à la fois aurait des conséquences mentales néfastes à long terme

Le , par Katleen Erna

0PARTAGES

1  0 
Vous abusez du multitasking et...
Travailler en multitâche abime-t-il les neurones ? Faire plusieurs choses à la fois aurait des conséquences mentales néfastes à long terme

L'Université de Stanford a publié un rapport par le biais de la très sérieuse Académie Nationale des Sciences américaine confirmant ce que beaucoup savaient déjà : faire plusieures choses à la fois est contre-productif. Ce phénomène n'est que trop courant en IT avec un multitasking constant.

Contrairement aux études précédentes qui se concentraient sur les effets immédiats des tâches multiples (par exemple, la productivité d'employés consultants constamment leurs e-mails), celle-ci va plus loin en posant une question jusque là inédite : "Qu'arrive-t-il aux gens qui sont continuellent en train de faire plusieurs choses à la fois" ?

Clifford Nass, Anthony Wagner et Eyal Ophir (tous trois chercheurs à l'Uiversité de Stanford et auteurs de ce rapport) ont interrogé quelques 262 étudiants de leur campus sur leurs habitudes médiatiques. Les 19 étudiants qui "multitasquaient" le plus ainsi que les 22 que s'y adonnaient le moins ont alors passé deux épreuves informatiques, accomplies chacune en se concentrant uniquement sur la tâche en cours.

Grâce a ces tests de focus, l'étude à montré que les sujets jonglant constamment avec de multiples flots d'informations ont beaucoup moins bien réussi que les autres.

La théorie soutenue par de nombreux scientifiques affirmant que le traitement de multiples streams d'informations est un défi pour la cognition humaine se confirme donc.

Quant à ce qui aurait provoqué les différences — à savoir si les gens avec une prédisposition à la multitâche sont intellectuellement désorganisés, ou si le multitasking les provoque — : “C'est la question à 1 million de dollars, et nous n'avons pas de réponse à un million de dollars,” indique Nass.

Les chercheurs souhaiteraient approfondir leur étude en se penchant notamment sur les images cérébrales via la neurologie, et les habitudes des enfants en matière de multitasking.

Source : Le rapport "Cognitive control in media multitaskers"

Pour les multitaskers récidivistes, avez-vous remarqué une diminution de vos facultés ?

Partant de ce constat, serait-il urgent de focaliser chaque équipe sur un seul projet, au lieu de diviser son attention sur plusieurs tâches ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thorna
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 7:33
L'avantage du multitâche quand on a qu'un seul cerveau, c'est que c'est une série d'opérations monotâches... L'électronique n'a rien inventé!
1  0 
Avatar de mikedavem
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 8:06
Partant de ce constat, serait-il urgent de focaliser chaque équipe sur un seul projet, au lieu de diviser son attention sur plusieurs tâches ?
Pas forcement à partir du moment que chaque membre de l'équipe est affecté à une tâche particulière et s'y tient. Cela revient au final à affecter une seule tâche à quelqu'un ....

Il est clair que le multitâche rend une personne mois attentive et celle-ci a plus de chances de commettre des erreurs. Psychologiquement parlant c'est aussi beaucoup plus éprouvant ...

Avoir plusieurs tâches dans une journée n'est pas un problème en soi mais lorsque toutes les tâches doivent être résolus en même cela devient très vite ingérable et c'est malheureusement ce qui se passe souvent et pas seulement en informatique .... "Tout est urgent", on entend souvent cela.
Pouvoir prioritiser et planifier les tâches à effectuer me parait être un début de solution ...

++
1  0 
Avatar de keitaro_bzh
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 8:45
Euh... travailler tout court abime les neuronnes!!

Oki, je sors.... =====> [_]
1  0 
Avatar de Akira
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 9:27
Je passe surement à coté de quelque chose mais si j'ai bien compris on a pris un groupe de personne habitué à effectuer une seule tâche et un groupe de personne habitué à effectuer plusieurs tâches en parallèle.

Au final on fait faire aux personnes de ces deux groupes une seul tâche, on observe que les personne du 1er groupe on de meilleurs résultats et on arrive à la conclusion que la pratique du second groupe est néfaste pour le cerveau.

De la même manière si on avait fait faire aux personnes des deux groupes plusieurs tâches en parallèle, je suis sur qu'on aurait observé que les personnes du second groupe avaient de meilleurs résultats et on aurait facilement pu conclure que la pratique des personnes du premier groupe est néfaste pour le cerveau.

Non?
1  0 
Avatar de Kanithael
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 9:33
Personnellement je suis plus productif je pense... C'est une espèce de pression constructive, ou j'enchaine les tâches le plus rapidement possible pour pouvoir gérer la somme de travail et ou chaque tache prise indépendemment m'aurait gonflé.

Cependant, il faut avouer qu'il ne faut pas que les tâches soient trop difficiles sous peine de se laisser bloquer par la dite tache.

Mon expérience la plus révélatrice est d'avoir fait du support sur une grosse application qui avait une facheuse tendance à faire n'importe quoi
1  0 
Avatar de Lyche
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 9:46
Ils tentent d'imposer le Fordisme dans l'informatique.
ça part d'un bon sentiment, mais qu'en est-il nerveux des neurones comme moi qui ont en permanence besoin de se bouger pour pas péter un câble?

Il faudrait faire la comparaison :
- le groupe mono-tâche fait 2 activité indépendament l'une de l'autre
- le groupe multi-task fait les 2 mêmes activités comme il sait le faire

On voit quels sont les meilleurs résultats sur les 2 activités..
1  0 
Avatar de haygus
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 9:47
Citation Envoyé par keitaro_bzh Voir le message
Euh... travailler tout court abime les neuronnes!!

Oki, je sors.... =====> [_]
Travailler c'est la santé, ne pas travailler c'est la préserver ?
1  0 
Avatar de Katleen Erna
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 9:55
Citation Envoyé par Akira Voir le message
Je passe surement à coté de quelque chose mais si j'ai bien compris on a pris un groupe de personne habitué à effectuer une seule tâche et un groupe de personne habitué à effectuer plusieurs tâches en parallèle.

Au final on fait faire aux personnes de ces deux groupes une seul tâche, on observe que les personne du 1er groupe on de meilleurs résultats et on arrive à la conclusion que la pratique du second groupe est néfaste pour le cerveau.

De la même manière si on avait fait faire aux personnes des deux groupes plusieurs tâches en parallèle, je suis sur qu'on aurait observé que les personnes du second groupe avaient de meilleurs résultats et on aurait facilement pu conclure que la pratique des personnes du premier groupe est néfaste pour le cerveau.

Non?

Non, ce test a aussi été proposé et, bizarrement, les "monotâche" ont eu de meilleurs résultats que les "multitâche addict" même dans le cas de tests où on leur demandait de faire plusieurs choses en même temps. D'où l'idée que le multitasking ramolli le cerveau.
1  0 
Avatar de gmotw
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 10:21
(c'est parce qu'ils ont essayé avec des hommes, c'pour ça, les résultats auraient été meilleurs avec des femmes en multitâches )

Je pense que ça dépend des tâches effectuées et si elles sont critiques ou non. Je vais regarder ce rapport de plus près, ça m'intéresse, moi qui suis multitâche addict à fond.
1  0 
Avatar de Akira
En attente de confirmation mail https://www.developpez.com
Le 11/09/2009 à 10:38
Merci pour cette précision Katleen.
Vu sous cet angle je trouve l'étude intéressante, n'étant pas du tout un "addict" du "multitasking" je suis même plutôt satisfait par cette conclusion
1  0