Developpez.com

Télécharger gratuitement le magazine des développeurs, le bimestriel des développeurs avec une sélection des meilleurs tutoriels

Amazon se lance dans l'offre des produits imprimés en 3D
Avec un catalogue de plus de 200 articles personnalisables

Le , par Stéphane le calme, Chroniqueur Actualités
Le spécialiste américain de la distribution Amazon s’est lancé dans le secteur de l’impression 3D. Dès aujourd’hui, plus de 200 objets personnalisables (décorations, jouets, bijoux, etc.) réalisés par impression 3D sont désormais accessibles sur le site de vente.

« Une fois qu'un produit est personnalisé et que le consommateur a terminé la procédure de paiement, l'objet est imprimé en 3D à la demande par un fabricant et envoyé directement au consommateur », explique Amazon.


« L'arrivée d'une boutique entièrement consacrée à l'impression 3D donne le coup d'envoi d'une nouvelle ère dans la distribution, dans laquelle la fabrication devient plus souple et offre une expérience immersive au client », commente Petra Schindler-Carter, la directrice commerciale d'Amazon Marketplace. En effet, contrairement aux ventes traditionnelles dont les produits passent par des chaînes d’assemblage et sont donc identiques, le client pourra réellement apporter sa touche personnelle.

Apportons tout de même quelques précisions. Tout d’abord, les objets créés grâce à l'impression 3D ne peuvent être achetés pour le moment que sur la version américaine du site d'Amazon. Ensuite, Amazon ne produit rien lui-même mais fait sous-traiter par des spécialistes comme Mixee Labs, Sculpteo, 3DLT, i.materialise ou Thingify.

Par ailleurs, Amazon invite les détaillants, les concepteurs et les fabricants d’objets qui souhaitent établir une présence dans sa place de marché à manifester leur intérêt par le biais d’un formulaire en ligne.

Terry Wohlers, analyste et consultant dans l’industrie de l’impression 3D, estime que cette initiative pourrait donner une impulsion majeure à la technologie : « je pense que cela pourrait avoir un grand impact et élargir les horizons de l’impression 3D alors je suis optimiste et très enthousiaste sur le sujet ». D’ailleurs, l’analyste estime que cette initiative pourrait représenter une aubaine pour les petites entreprises comme Mixee Labs qui proposent aux clients et potentiels clients de personnaliser des objets moyennant 30 dollars environ.

Son avis est en tout cas partagé par Nancy Yi Liang, la cofondatrice de Mixee Labs, qui estime qu’un partenariat avec Amazon aidera à stimuler les profits de son entreprise. « Avec Amazon nous sommes en mesure d’atteindre tellement de personnes, nous avons beaucoup plus d’opportunités », a-t-elle avancé. « L’impression 3D est relativement nouvelle pour les consommateurs et savoir qu’Amazon est intéressé par le secteur redonne de l’espoir à l’industrie. », a-t-elle conclu.

découvrir l'espace 3D

remplir le formulaire pour proposer ses articles

Source : Amazon

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de deusyss deusyss - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 29/07/2014 à 7:35
Cela peut sembler interessant. Reste à voir la qualité, tarifs, et surtout, quid des matières possibles??
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert https://www.developpez.com
le 29/07/2014 à 8:51
Citation Envoyé par deusyss  Voir le message
Cela peut sembler interessant. Reste à voir la qualité, tarifs, et surtout, quid des matières possibles??

Plastique ou métal. Je suppose qu'ils ont plus d'un fournisseur pour pouvoir palier à la demande.
Avatar de el_slapper el_slapper - Expert éminent sénior https://www.developpez.com
le 29/07/2014 à 9:49
L'impression 3D n'égalera jamais la forge en termes de résistance mécanique. Mais pour toute pièce ou ça n'est pas crucial, ça permet du prototypage de masse assez formidable.

Bon, après, faut voir la qualité spécifique amazon. Surtout, ils offrent une collection d'éléments en 3D déjà dessinés. Mais pas, pour l'instant, semble-t-il, d'impression de modèles définis par l'utilisateur.

Donc, pour l'instant, gadget. Pour l'instant. Le potentiel est immense. J'ai des doutes sur les qualités véritables de ce genre de pièces, mais plus pour des raisons de design spécifique que de principe : si on conçoit une pièce pour qu'elle ne soit pas trop sollicitée dans le sens du feuilletage, on peut faire des miracles. Les progrès sont rapides. Très rapides.
Avatar de djuju djuju - Membre éprouvé https://www.developpez.com
le 29/07/2014 à 20:18
Citation Envoyé par el_slapper  Voir le message
L'impression 3D n'égalera jamais la forge en termes de résistance mécanique. Mais pour toute pièce ou ça n'est pas crucial, ça permet du prototypage de masse assez formidable.

Je ne suis pas d'accord avec toi quant à la résistance. J'utilise régulièrement des imprimantes 3D et avec le laser sintering (p.ex.) on est capable d'imprimer des objets en titanium ou zircon. On sait même faire de la céramique... Et la résistance des pièces est tout à fait comparable à un usinage, un moulage, ou même une pièce forgée (mais franchement, il n'y a plus grand chose de forgé de nos jours).

Pour info, le laser sintering consiste à faire passer un laser de puissance de un bain de poudre de matière. Le laser fait des pulsations qui font entré la matière (souvent du métal) en fusion pour imprimer la pièce petit à petit.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'impression 3D ne sert pas qu'au prototypage, mais aussi à la production de pièces personnalisées. On peut par exemple noté la fabrication de prothèses de hanche, genou ou même dentaire.
On utilise aussi l'impression 3D pour la production de pièces en petite série, surtout si ces pièces auraient nécessité un moule (très couteux). Enfin, les pièces avec contre dépouille sont difficiles, voire impossible à usiner, mais très faciles à imprimer.
Avatar de Mr_Exal Mr_Exal - Membre expert https://www.developpez.com
le 30/07/2014 à 9:22
Citation Envoyé par djuju  Voir le message
Je ne suis pas d'accord avec toi quant à la résistance. J'utilise régulièrement des imprimantes 3D et avec le laser sintering (p.ex.) on est capable d'imprimer des objets en titanium ou zircon. On sait même faire de la céramique... Et la résistance des pièces est tout à fait comparable à un usinage, un moulage, ou même une pièce forgée (mais franchement, il n'y a plus grand chose de forgé de nos jours).

Pour info, le laser sintering consiste à faire passer un laser de puissance de un bain de poudre de matière. Le laser fait des pulsations qui font entré la matière (souvent du métal) en fusion pour imprimer la pièce petit à petit.

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, l'impression 3D ne sert pas qu'au prototypage, mais aussi à la production de pièces personnalisées. On peut par exemple noté la fabrication de prothèses de hanche, genou ou même dentaire.
On utilise aussi l'impression 3D pour la production de pièces en petite série, surtout si ces pièces auraient nécessité un moule (très couteux). Enfin, les pièces avec contre dépouille sont difficiles, voire impossible à usiner, mais très faciles à imprimer.

Et pas que, on peut imprimer des oreilles, des "os" ..
Offres d'emploi IT
Ingénieur statisticien H/F
Safran - Ile de France - Moissy-Cramayel (77550)
Expert Technico Fonctionnel Sharepoint H/F
Safran - Ile de France - Corbeil (91)
Ingénieur développement logiciel embarqué temps réel (model based) H/F
Safran - Ile de France - VILLAROCHE

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil