IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

PRISM : la NSA se serait déguisée en Google
Dans des opérations d'espionnage industriel

Le , par Cedric Chevalier

777PARTAGES

3  1 
Mise à jour du 07/09/2013

Une NSA omnipotente, omnisciente et omniprésente. La nouvelle affaire qui implique l’agence de sécurité américaine nous conduit loin des côtes brésiliennes remplies de filles en bikini bronzées, plus loin en haute mer dans le réseau ultra protégé du géant pétrolier Petrobras.

On constate très rapidement que cette cible est totalement différente de celles qui intéressent habituellement la NSA. En effet, Petrobras est une multinationale pétrolière et non une organisation terroriste.



Les documents issus de Snowden révèlent que la NSA formerait ses recrues aux techniques avancées de Hacking en se servant des réseaux de multinationales et dans le cas présent celui de Petrobras.

Comment l’agence a-t-elle procédé ? En utilisant la technique classique de l’attaque de l’homme du milieu, la NSA s’est faite passer pour Google auprès de nombreux clients, dont Petrobras. Correctement exécutée, cette attaque est difficilement détectable.


Récemment, on apprenait que l’agence de sécurité américaine était capable de casser plusieurs algorithmes de chiffrement largement utilisés sur Internet, cette nouvelle révélation vient lever une part du mystère de ce fait.

Dilma Rousseff, Chef d’État du Brésil, a rencontré son homologue américain au sommet du G20 pour une demande d’explications. Logiquement, Google devrait faire pareil. Affaire à suivre donc.

Source : Fantastico

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:11
Dire que ce héros a été refusé partout dans les soi-disant pays démocratiques… qui sont en fait tous des vassaux de l’impérialisme américain et qui ont trop peur de la réaction de l’oncle Sam…
La Russie, qu’on aime ou pas, c’est souverain… Ce qui est loin d’être notre cas.
16  2 
Avatar de Muchos
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/01/2014 à 18:42
Je suis fatigué de croire en mon action citoyenne et de dissuader mes proches de céder devant « le complot ». J'y crois encore, parce que je sais que le modèle actuel ne peut pas tenir, mais je suis fatigué…
12  0 
Avatar de sevyc64
Modérateur https://www.developpez.com
Le 18/01/2014 à 11:02
Citation Envoyé par gentil2005 Voir le message
Ils sont fort quand même s'ils arrivent à briser la barrière des langues ainsi que le caractère (très) codé de ce qu'est devenu le langage SMS de nos jours
Si le langage est de plus en plus codé comme avec l'exemple du SMS, notre vocabulaire s’appauvrit de plus en plus. On utilise de moins en moins de mot différents dans la vie de tous les jours (la plus intéressante pour les espions).
J'ai entendu un linguiste dire, y a pas longtemps, qu'avec le langage sms, on n'utiliserait guère plus de 600 mots différents.

Avec l'appauvrissement du vocabulaire, il y a aussi l'appauvrissement des formules syntaxiques. On fait des phrases de plus en plus simple, de plus en plus courtes. Phénomène justement encore plus amplifié en sms.

Aussi paradoxal que ça puisse paraitre, si le sms est parfois difficile à comprendre pour nous humains, il serait au contraire bien plus facile à décoder et comprendre par des algorithmes que le langage naturel du fait même de sa pauvreté.
12  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/09/2022 à 10:04
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Quel est votre avis sue le sujet ?
Edward Snowden et Julien Assange ont demandé à plusieurs pays de les accueillir, mais il n'y a que la Chine et la Russie qui ont eu le courage de le faire, les autres pays sont probablement terrorisé par les USA, donc ils n'ont pas voulu prendre le risque de protéger ces lanceurs d'alertes.

Pourquoi la demande d'asile d'Edward Snowden en France a peu de chance d'aboutir
L'Assemblée nationale refuse d'accorder l'asile en France au fondateur de WikiLeaks, Julian Assange

L'état US est un bourreau. Peu de pays osent ne pas constamment aller dans son sens.
En ce moment les USA sont en train de perdre leur leadership, du coup ils deviennent plus agressif que d'habitude.
15  3 
Avatar de deuche
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/03/2014 à 14:15
Jeremy Zimmerman nous fait savoir dans son entretien avec la parisienne liberée que la NSA emploie 950 000 personnes chargées de la surveillance.
C'est à dire une personne pour 300 sachant que dans les pires régimes communiste le taux était de 1 pour 200 sans avoir les moyens technologique d'aujourd'hui.
11  0 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 17/11/2014 à 14:36
Citation Envoyé par Saverok Voir le message
Pour le coup, il s'agit d'opération relativement ciblée
Même si le rayon d'action est grand, la cible est clairement connue à l'avance, il ne s'agit pas d'espionner l'intégralité des communications au cas où, on en identifierai une....
Mwouais, enfin, ça, c'est ce qu'ils disent eux, tout comme le fait que cela ne soit fait QUE pour trouver les terroristes.

C'est exactement le même discours que NSA et consorts au final, je vois pas trop pourquoi on devrait plus les croire eux ?
12  1 
Avatar de Zirak
Inactif https://www.developpez.com
Le 18/02/2015 à 8:46
Citation Envoyé par Lyons Voir le message
Quelle aubaine ! Ils n'ont même plus besoin de chercher des informations sur nous, on les leur envoie spontanément.
C'est ça, pour savoir si on a été espionné, il faut leur filer l'adresse mail et le numéro de téléphone, qu'ils espionneront par la suite car si on s'inquiète de savoir si on a été espionné, c'est qu'on a forcément quelque chose à se reprocher, un peu comme quand ils ont considérés comme personne "louche" tout ceux qui avaient visité les sites concernant TOR ou la version de linux utilisé par Snowden permettant d'être moins surveillé (j'ai mangé le nom de la distrib)...
11  0 
Avatar de Traroth2
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 04/03/2015 à 17:11
Citation Envoyé par sazearte Voir le message
La Russie qui défend nos intérêt face aux méchants américain, un film que nous ne verrons jamais a Hollywood.
Pas très réaliste, il faut dire. La réalité, c'est un film bien plus triste et effrayant : les méchants Russes s'amusent à emmerder les méchants Etasuniens en leur envoyant Snowden dans les pattes. Les seuls qui ont apparemment renoncé à défendre leurs intérêts sont les imbéciles européens. Là, tout est part en sucette, c'est la liquidation totale.
11  0 
Avatar de Carhiboux
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/09/2013 à 9:40
arrêter les surveillances domestiques et autres intrusions injustifiées sur les droits constitutionnels américains
Par contre, les droits constitutionnels des français, somaliens, afghans, pakistanais ou palestiniens... ils s'en foutent.

Il y a vraiment une conception bien singulière du bien et du mal dans cette vision des choses. Nous sommes le bien, donc nous pouvons tout faire (sauf à nos concitoyens, qui sont de bons concitoyens).
10  0 
Avatar de Neckara
Inactif https://www.developpez.com
Le 30/11/2013 à 8:23
Bonjour,

Remplacez "islamistes radicaux" par "opposant politiques" et vous verrez là tout le problème que pose la NSA...

Après tout, les opposant politiques (voir opposant tout court) sont aussi une menace pour les états unis car ils s'opposent (voir remettent en question, voir pire, réfléchissent) au gouvernement des états unis dont le seul but est de lutter pour le bien et la paix.

Enfin bref, la sphère privée n'existe plus, on ne peut donc plus s'exprimer librement et donc penser/débattre librement. La première étape vers une dictature mondiale est enfin franchie, à quand la suivante ?
12  2