Alcatel-Lucent lance sa plate-forme de publicité en Allemagne
Des forfaits moins chers en échange de la publicité sur téléphone

Le , par Emmanuel Chambon, Correspondant Actualités
Publicité sur mobile : Alcatel-Lucent lance sa plate-forme en Allemagne

Seriez-vous prêts à payer vos forfaits moins chers ou à recevoir des SMS ou minutes supplémentaires en échange de publicité sur votre téléphone mobile ?
La question va bientôt se poser puisqu'après l'Angleterre et les Pays-Bas, ce sera au tour de l'Allemagne d'expérimenter cette nouvelle voie.
En effet, l'opérateur E-Plus (18 millions d'abonnés) a choisi la plate-forme de publicité sur mobile Advertising Selection Server (AdSS) d’Alcatel-Lucent.
Concrètement, cela signifie que les abonnés d'E-Plus recevront des publicités ciblées sur leur téléphone mobile, en échange de réductions sur leur abonnement, ou de minutes d'appel et SMS gratuits.
Selon l’offre choisie (S, M ou L), les abonnés reçoivent de 10 à 25 publicités mobiles par semaine.
Chaque publicité prendra la forme d'un SMS ou d'un MMS.
Pour les annonceurs, la publicité sur mobile s'annonce plus que lucrative. Aujourd'hui, ce marché ne pèse que quelques centaines de millions de dollars mais d'ici 4-5 ans, les analystes estiment que le chiffre d'affaires pourra atteindre plusieurs milliards de dollars.

A lire aussi : le communiqué d'Alcatel-Lucent

Des forfaits moins chers en échange de publicité sur votre téléphone : seriez-vous prêts à tenter l'expérience si votre opérateur vous le proposait ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de grunk grunk - Modérateur https://www.developpez.com
le 30/06/2009 à 10:17
Surement pas pour ma part !
Déjà que je refuse de données mon téléphone et mon mail a des personnes autres que collègue/famille/amis pour me préserver un peu de la pollution ...

Après il faut voir quelles sont les ristournes consenties mais se faire spammer pour gagner 3€/mois non merci.

Le risque c'est que ca deviennent la porte ouverte à toutes les fenêtres. Voter numéro de mobile sera disteribué au annonceur , il suffira alors d'un annonceur peu scrupuleux , qui revendra son pool de numéro à un tiers qui fera de même et vous voila dans les bases des 10 aines vois centaines d'annonceurs qui vous envois chacun un sms tous les jours.

Bref très peu pour moi
Avatar de romaintaz romaintaz - Rédacteur https://www.developpez.com
le 30/06/2009 à 10:20
J'avoue que je ne sais pas trop si je serais tenté ou pas.
Pour moi, les forfaits sont trop chers (surtout que je viens de passer à l'iPhone ). Si j'ai 3€ de réductions par mois pour 50 pubs par mois, je ne me lancerais pas. A partir de 20% de réduction, on peut peut-être voir...

Cependant, je trouve ça pas mal de proposer une telle offre pour les petits budgets...

Maintenant je me pose une question : on parle de publicités ciblées. D'où l'opérateur tirera les informations pour mieux cibler les publicités ? Est-ce qu'il va envoyer des publicités "générales", puis va analyser celles qui retiennent l'attention de l'utilisateur (par ex. en fonction des SMS auxquels il répond) ?
Avatar de replica replica - Membre du Club https://www.developpez.com
le 30/06/2009 à 11:46
Ca existait avec les cartes bouygues telecom, option spot. En utilisant le 777 au début des numéros bouygues ou fixe on avait une pub. En contrepartie l'opérateur nous donnait une réserve de temps supplémentaire.
Avatar de Kerod Kerod - Inactif https://www.developpez.com
le 30/06/2009 à 13:59
Effectivement je me souviens de ce fameux spot qui d'ailleurs n'a pas trop fait fureur en france. Peut-être que c'était du à BT ou au fait que l'on a déjà assez de publicités à la TV pour en avoir sur nos téléphones
Offres d'emploi IT
RESPONSABLE WEB ANALYTICS F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur Web FULL-STACK
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)
Développeur WEB PHP F/H
VACALIANS GROUP - Languedoc Roussillon - SETE (34)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil