Un meilleur job mieux payé ?

Deviens chef de projet, développeur, ingénieur, informaticien

Mets à jour ton profil pro

ça m'intéresse

Procès Oracle - Google : le juge chargé de l'affaire est développeur !

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Cela ne changera certainement rien au fond de l’affaire (qui reste de savoir si une API peut être brevetée ou pas), mais l’annonce a eu son petit effet.

Le juge en charge du procès entre Oracle et Google a réussi sa surprise en reprenant David Boies, l’avocat d’Oracle, sur la question de l’utilisation de « rangeCheck ».

« J’ai, et je continue, à faire du développement dans d’autres langages. J’ai écrit par le passé un millier de fois des blocs de codes du niveau de rangeCheck. J’aurais pu le faire. Vous pourriez le faire vous-même », a ainsi lancé le juge à une salle estomaquée. « Vous ne pouvez pas sérieusement affirmer que copier cela a accéléré l'arrivée sur le marché d’Android. »

Avant de crucifier son interlocuteur : « vous êtes un des meilleurs avocats d’Amérique, comment pouvez-vous imaginer avancer ce genre d’argument ? ».

Un peu désarçonné, l’avocat d’Oracle souhaite « revenir à rangeCheck » sans visiblement comprendre ce que le juge venait de lui dire.

Cette réponse étrange n’a pas manqué de donner lieu à une deuxième volée de bois verts : « rangeCheck ! Tout ce que ça fait c’est de s’assurer que les nombres que vous rentrez sont bien dans une certaine fourchette pour leur appliquer un traitement spécifique. […] Un étudiant pourrait le faire ! ».

L’avocat avoue alors qu’il n’est pas expert en Java et qu’il n’arriverait pas à faire ce genre de chose en 6 mois.

William Alsup, juge dans l'affaire Oracle vs Google

Le juge n’a cependant pas réservé ses foudres qu’à Oracle. L’avocat de Google les a lui-aussi essuyées pour s’être levé sans son autorisation alors qu’il n’avait pas fini de parler. « Vous, je ne sais pas ce que vous avez aujourd’hui. Vous êtes complètement à côté de vos pompes. Asseyez-vous !».

Un partout, la balle au centre, donc. Quant à l'affaire, elle demandera encore de très nombreuses heures de documentation et de débats. Pas sûr que les avocats des deux parties, déjà qualifiés de puériles par ce juge, soient ravis de les passer sous la présidence d'un tel maître de cérémonie.

Source : Law.com, Groklaw


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de L4goon L4goon - Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
le 13/02/2017 à 14:44
Ils sont sérieux là? les applications android s'écrivent en Java! et a part quelques irréductibles coté web qui font du JEE et les 3 applis desktop full java qui se battent en duel, Java n'est plus utilisé que dans Android... faut être sacrément con pour dire des trucs de ce genre....
Les quelques irréductibles coté web qui font du JEE représentent sont juste plus de 20% du marché et le langage est un des 3 langages les plus utilisés en entreprise à travers le monde.
Quand aux applis desktop en même temps c'est plus vraiment d'actualité (à tord ou raison) et réduire Java à son utilisation dans Android ne me donne qu'envie de te répondre la fin de ta phrase.

Bref renseigne toi un peu avant de sortir des trucs pareils ...

Pour ce qui est du sujet initial: Je n'apprécie pas du tout Oracle mais heureusement les lois ne s'appliquent pas au faciès.
Android n'a pas tué Java Mobile Edition, oracle l'a tué par son inaction suite à être trop occupé à voir les chèques rentrer.
Par contre il n'est pas plus normal qu'une société fasse du bénéfice en copiant du code sous droit d'auteur.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 14/02/2017 à 15:52
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
c'est peut être vrai pour des outils interne alors, mais personnellement, je ne vois aucun logiciels grand publics. Il y a 3 ans environ j'en avait marre des alertes de sécurité java en permanence, j'ai désinstallé mon jdk et mon jre, depuis... bah ça ne m'a jamais manqué (un site pourris de temps en temps, mais du coup je passait mon chemin)

J'ai juste remis en cause le fait que l'avocat même de oracle accuse google d'avoir "(réduit) en miettes le business de Java", alors que d'après moi justement le gros du développement java est aujourd'hui sous android.
Je n'ai pas remis en cause la légitimité du procès, bien que comme Traroth2, je trouve qu'il y ait un peu trop d'appels à cette histoire, et que de manière générale, je trouve les arguments d'Oracle un peu capilotractés...
C'est dans les applications d'entreprise que Java est quasiment incontournable. Et ça n'est pas près de changer. Au niveau desktop, c'est à peu près mort, après les stratégies plutôt pas trop réfléchies de Sun pendant des années. Sur mobile, c'est totalement mort (je parle de la plateforme, pas du langage, hein). Il y a Javacard, aussi, mais c'est vraiment un marché de niche.

Citation Envoyé par L4goon Voir le message
Pour ce qui est du sujet initial: Je n'apprécie pas du tout Oracle mais heureusement les lois ne s'appliquent pas au faciès.
Android n'a pas tué Java Mobile Edition, oracle l'a tué par son inaction suite à être trop occupé à voir les chèques rentrer.
Oracle est bourré de défauts, mais pour Java ME, les jeux étaient faits quand Oracle a racheté Sun. La cause, se sont les smartphones, dont les concepteurs (terminaux comme OS) ne jugeaient plus nécessaire d'embarquer JavaME, mais le fait qu'Android utilise le langage Java pour le développement d'applications n'a rien à voir là dedans. Ça n'a en rien hâté la mort de JavaME. Le succès de l'iPhone a tout autant sapé JavaMe que le succès d'Android.
Avatar de Traroth2 Traroth2 - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 15/02/2017 à 10:30
Tiens, une petite idée à rebours : Et si au lieu d'attaquer Google bille en tête pour essayer de se couper une part du gâteau par la force, Oracle avait essayé de mettre en place une collaboration, par exemple pour faire évoluer le langage Java et le framework dans un sens qui permette d'aider au développement d'applications mobiles, conjointement avec Google, sur un modèle qui lui rapporte de l'argent ?

Je veux dire au point où on en est aujourd'hui, Google va abandonner Java un jour ou l'autre, ça me parait clair. Le développement Android est basé sur Java 6, donc avec 2 versions de retard, bientôt 3. Google de son côté, a développé des langages plutôt intéressants, Google et Dart, ce qu'il ne savait pas encore faire quand Android a été lancé. La tentation de faire de son conflit avec Oracle un espèce de fossile du passé doit être forte ! Oracle commencera à avoir l'air malin quand, au lieu de revendiquer des trucs concernant Android, ils revendiqueront des trucs concernant une vieille version d'Android.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 15/02/2017 à 16:11
Citation Envoyé par AoCannaille Voir le message
grave!

et puis " réduisant en miettes le business de Java". Ils sont sérieux là? les applications android s'écrivent en Java! et a part quelques irréductibles coté web qui font du JEE et les 3 applis desktop full java qui se battent en duel, Java n'est plus utilisé que dans Android... faut être sacrément con pour dire des trucs de ce genre....
Sur le Desktop, en effet, Java est assez peu utilisé, et les applets sont en phase terminale. Mais du coté des serveur, Java est bien là, et même si des nouvelles techno alternatives on fait leur apparition (Go, Node, ...) Il n'est pas près de disparaitre.

Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Tiens, une petite idée à rebours : Et si au lieu d'attaquer Google bille en tête pour essayer de se couper une part du gâteau par la force, Oracle avait essayé de mettre en place une collaboration, par exemple pour faire évoluer le langage Java et le framework dans un sens qui permette d'aider au développement d'applications mobiles, conjointement avec Google, sur un modèle qui lui rapporte de l'argent ?
Sauf que Google, n'aime pas coopérer quand il peut l'éviter et s'il s'est donné la peine de se baser sur une implémentation alternative de Java, ce n'est pas pour rien, il ne voulait pas avoir de compte a rendre a Oracle. C'est pour la même raison qu'il a forké Webkit, et qu'il est en train de faire son propre OS pour ne plus être dépendant de Linux pour Android et ChromeOS.
Avatar de shenron666 shenron666 - Expert confirmé https://www.developpez.com
le 15/02/2017 à 18:20
Citation Envoyé par _skip Voir le message
Euh, il me semble que java est l'un des, sinon LE langage le plus utilisé en entreprise.
Citation Envoyé par L4goon Voir le message
Les quelques irréductibles coté web qui font du JEE représentent sont juste plus de 20% du marché et le langage est un des 3 langages les plus utilisés en entreprise à travers le monde.
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Sur le Desktop, en effet, Java est assez peu utilisé, et les applets sont en phase terminale. Mais du coté des serveur, Java est bien là, et même si des nouvelles techno alternatives on fait leur apparition (Go, Node, ...) Il n'est pas près de disparaitre.
L'affaire ici porte contre Android, ce qui n'a rien à voir avec J2E ni avec Java là où il continue à être utilisé c'est à dire en milieu professionnel.

Je rejoint L4goon dans ses propos, Oracle est plus à blâmer que quiconque pour avoir plombé Java lui-même en ce qui concerne le grand public.
Surtout qu'avec Sun ce n'était déjà pas la joie.
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 16/02/2017 à 8:53
Citation Envoyé par Traroth2 Voir le message
Je veux dire au point où on en est aujourd'hui, Google va abandonner Java un jour ou l'autre, ça me parait clair. Le développement Android est basé sur Java 6, donc avec 2 versions de retard, bientôt 3. Google de son côté, a développé des langages plutôt intéressants, Google et Dart, ce qu'il ne savait pas encore faire quand Android a été lancé. La tentation de faire de son conflit avec Oracle un espèce de fossile du passé doit être forte ! Oracle commencera à avoir l'air malin quand, au lieu de revendiquer des trucs concernant Android, ils revendiqueront des trucs concernant une vieille version d'Android.
Le bruit courait même que Google envisageait Swift comme langage de première classe pour Android. En recherchant j'ai même trouvé cette source DVP.

https://www.developpez.com/actu/9777...-Java-a-Swift/

Je pense que si le procès avait penché en sa défaveur, on serait déjà en train d'écrire des apps Android avec un autre langage que Java. Après tout c'est vrai que si tu prends un dév Java et tu lui plantes du Dart devant le nez, il sera pas perdu.
Mais maintenant que google a le dessus, je ne sais pas trop. Il envisagera sans doute une transition tout en douceur pour ne pas du jour au lendemain faire flanquer toutes les apps du play store à la poubelle et fragmenter sa plateforme.

Citation Envoyé par shenron666 Voir le message
L'affaire ici porte contre Android, ce qui n'a rien à voir avec J2E ni avec Java là où il continue à être utilisé c'est à dire en milieu professionnel.
Merci on le savait pas
Avatar de AoCannaille AoCannaille - Membre expérimenté https://www.developpez.com
le 16/02/2017 à 10:13
Citation Envoyé par _skip Voir le message
Mais maintenant que google a le dessus, je ne sais pas trop. Il envisagera sans doute une transition tout en douceur pour ne pas du jour au lendemain faire flanquer toutes les apps du play store à la poubelle et fragmenter sa plateforme.
Bah je comprends pas, Microsoft l'a déjà fait sur sa plateforme mobile, plusieurs fois même. Où est le problème?

Avatar de bouye bouye - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 16/02/2017 à 22:04
Je suis tout à fait d'accord que si le procès en cours avait tourné à leur désavantage ils auraient tout simplement basculé sur un de leurs autres langages sans soucis. Cependant n'oubliez pas qu'ils sont désormais passés sous l'OpenJDK depuis Android N (en prétextant que la GPL + CLASSPATH exception que Sun avait choisi les protège des velléités d'Oracle) donc qu'à terme ils peuvent sans soucis utiliser la syntaxe ou les fonctionnalités du JDK8 ou 9.

À noter que les différents vendeurs propriétaires de machins sous Android violent eux-même la licence GPL (puisque Android est basé sur Linux) mais je ne pense pas que la FSF a assez de fonds pour attenter des procès similaires à celui que Oracle a lancé.
Avatar de _skip _skip - Expert éminent https://www.developpez.com
le 17/02/2017 à 9:23
Citation Envoyé par bouye Voir le message
À noter que les différents vendeurs propriétaires de machins sous Android violent eux-même la licence GPL (puisque Android est basé sur Linux) mais je ne pense pas que la FSF a assez de fonds pour attenter des procès similaires à celui que Oracle a lancé.
C'est peut être compliqué ce point là, parce que tout ce qui est développé pour linux n'est pas forcément GPL, et il y a un déjà un certain nombre de binary blobs dans les installations linux de la plupart des utilisateurs.
Mais à la vue des interprétations non concordantes de la plupart des licences, genre MySQL où cela fait 20 ans qu'il règne une totale ambiguité sur le sujet, et si on considère les moyens financiers juridiques nécessaires pour les faire appliquer, tout auteur de logiciel open-source réalise que le respect de sa licence est avant tout basé sur l'honneur.
Avatar de Uther Uther - Expert éminent https://www.developpez.com
le 18/02/2017 à 13:59
Citation Envoyé par _skip Voir le message
Le bruit courait même que Google envisageait Swift comme langage de première classe pour Android. En recherchant j'ai même trouvé cette source DVP.
Il semble que ça n'était juste une rumeur.

Google travaille actuellement sur un OS qui semble avoir pour but prendre la place de Android et Chrome OS a long terme. Dedans, il y a des traces de Dart, Go, clang, Rust, mais visiblement pas de Swift. Visiblement le langage privilégié serait Dart.
Avatar de Battant Battant - Membre actif https://www.developpez.com
le 28/02/2017 à 23:36
Bonjour,

Tout est dans le titre

Salutations
Offres d'emploi IT
Expert application Supply Chain & Achats H/F
Safran - Ile de France - Evry (91)
Ingénieur moa logiciel H/F
Safran - Ile de France - Villaroche
Responsable de projets - actionneurs H/F
SAFRAN - Ile de France - MASSY / MANTES

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil