Faire du bénévolat serait négatif pour trouver un emploi dans l'informatique
D'après un testing mené par l'Université d'Evry Val d'Essonne

Le , par Gordon Fowler, Expert éminent sénior
Malgré les compétences qu'il peut apporter, le bénévolat ne serait pas vraiment un atout auprès des recruteurs. Pire, dans l'informatique, il serait même un désavantage.

C'est ce qui ressort en tout cas d'une étude réalisée par Pascal Petit, chercheur de l’Université d’Evry Val d’Essonne, et de quatre de ses confrères à la demande d'un collectif d'associations.

Le « testing » a été mené dans deux secteurs : la banque et l'IT. Résultat, « dans la banque, on ne trouve aucun effet, c’est vraiment neutre », explique le chercheur au magazine Viva. « Alors que l’effet est un peu négatif dans l’informatique ».

L'explication tiendrait au fait que les recruteurs voient surtout l'implication associative comme une activité extra-professionnelle chronophage, en contradiction avec la forte disponibilité demandée par les entreprises.

Une membre du bureau national de l’Association Nationale des DRH va plus loin. Le bénévolat ne serait utile que pour les domaines liés à la solidarité. Et nulle part ailleurs.

« Il y a la crainte que, si un employé fait du bénévolat, cela va lui prendre du temps et il ne sera pas aussi investi dans son job qu’un autre. Or dans le monde du travail, on recherche des gens extrêmement disponibles », confirme-t-elle au mensuel.

Une franchise qui bat en brèche les discours habituels des Ressources Humaines qui affirment que toute expérience dans l'organisation d'évènement ou dans la gestion d'équipe est bonne à prendre.

« Il y a vraiment un gros écart entre le discours et la façon dont les entreprises valorisent le bénévolat lorsqu’elles sont face à des CV », confirme Pascal Petit.

Face à cette situation, plusieurs acteurs majeurs du monde associatif, dont le Comité Olympique Français, la Croix-Rouge, 30 Millions d'Amis ou les Scouts de France, ont décidé de réagir en créant une « Déclaration des Recruteurs » pour faire évoluer les mentalités.

A l'opposé, Viva note que certaines entreprises ont compris les bienfaits du bénévolat pour leurs employés, notamment en ce qui concerne l'épanouissement personnel qui peut les rendre plus productifs et plus efficaces.

En attendant, la question se pose donc pour les développeurs de savoir s'ils doivent ou non faire figurer ces expériences associatives sur leur CV.

« L’éducation en France est très élitiste et très tournée vers le savoir », regrette la directrice d'une association liée à l'éducation qui est impliquée dans la Déclaration des Recruteurs. « On regarde toujours d’un œil dédaigneux les expériences annexes », conclut-elle.

Pour mémoire, 2011 est l'année européenne du volontariat.

Source : Viva Magazine

Et vous ?

Etes-vous impliqué(e) dans une association ou faites vous du bénévolat ?
Comment le valorisez-vous professionnellement (et le valorisez-vous) ?
Avez-vous constaté que cette expérience était un atout ou un inconvénient lors de vos éventuels entretiens d'embauche ?
Si vous étiez recruteur (ou si vous l'êtes), comment considéreriez vous le bénévolat : comme un atout ou comme un risque ?


Vous avez aimé cette actualité ? Alors partagez-la avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :


 Poster une réponse

Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2011 à 13:34
Tant que le CV reste séduisant à la lecture et est suffisamment aéré, en effet c'est tout bénef. Mais il faut tout de même faire attention à ne pas en mettre trop. Un CV doit rester concis et direct, car il tient 10 secondes entre les mains du recruteur, et s'il y a trop d'informations, elles risquent de ne pas être évaluée à leur juste valeur à cause de ça.

L'impatience et l'exaspération du recruteur après avoir lu 50 CV similaires sont des aspects à ne pas prendre à la légère ^^
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 20/09/2011 à 15:00
Citation Envoyé par Hellwing  Voir le message
Tant que le CV reste séduisant à la lecture et est suffisamment aéré, en effet c'est tout bénef.

Justement, l'etude montre que non, l'ajout d'activites extra-scolaires n'est benefique dans presque aucun cas en informatique, et pas tellement benefique dans le domaine bancaire.

Si on veut ergotter, on peut dire que le test aurait ete plus significatif avec l'ajout de developpement open-source, mais l'etude n'etant pas centree sur l'informatique, cette lacune est comprehensible.

Par ailleurs, un tableau est particulierement interessant dans cette etude, meme si elle n'est pas centree la dessus : le taux de reponse dans l'informatique pour un bac +2 et pour un bac +5 : 10% dans le premier cas (entre 8 et 9 avec activites extra-scolaires), et 25% dans le second (entre 23 et 25 avec activites extra-scolaires).
C'est peu ! C'est tres peu !
Avatar de Hellwing Hellwing - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 20/09/2011 à 15:12
Citation Envoyé par gangsoleil  Voir le message
Justement, l'etude montre que non, l'ajout d'activites extra-scolaires n'est benefique dans presque aucun cas en informatique, et pas tellement benefique dans le domaine bancaire.

Si on veut ergotter, on peut dire que le test aurait ete plus significatif avec l'ajout de developpement open-source, mais l'etude n'etant pas centree sur l'informatique, cette lacune est comprehensible.

Par ailleurs, un tableau est particulierement interessant dans cette etude, meme si elle n'est pas centree la dessus : le taux de reponse dans l'informatique pour un bac +2 et pour un bac +5 : 10% dans le premier cas (entre 8 et 9 avec activites extra-scolaires), et 25% dans le second (entre 23 et 25 avec activites extra-scolaires).
C'est peu ! C'est tres peu !

Je suis d'accord, mais j'ai dit que c'est tout bénef si on sait valoriser cette activité (en rapport direct avec les compétences nécessaires pour l'emploi demandé). Dans cette étude, on ne sait ni quelles ont été les activités extra scolaires étudiées, ni comment elles ont été présentées, ni si elles étaient en rapport avec le poste.

Mais comme valoriser une activité extra-scolaire n'est pas évident, notamment dans le domaine de l'informatique, je suppose que les cas étudiés ont pour la plupart mis l'activité extra-scolaire en bas du CV sans détailler, laissant tout le loisir au recruteur de l'interpréter comme il le souhaitait (donc négativement)
Avatar de gangsoleil gangsoleil - Modérateur https://www.developpez.com
le 20/09/2011 à 17:10
Citation Envoyé par Hellwing  Voir le message
Dans cette étude, on ne sait ni quelles ont été les activités extra scolaires étudiées, ni comment elles ont été présentées, ni si elles étaient en rapport avec le poste.

Mais comme valoriser une activité extra-scolaire n'est pas évident, notamment dans le domaine de l'informatique, je suppose que les cas étudiés ont pour la plupart mis l'activité extra-scolaire en bas du CV sans détailler, laissant tout le loisir au recruteur de l'interpréter comme il le souhaitait (donc négativement)

Si si, mais il faut lire l'etude, pas le resume du journal. En gros, il y a des oeuvres caritatives (resto du coeur, croix rouge), des cours ou du soutient scolaire, et d'autres plus discutables (scouts de France, 30 millions d'amis, ....).
En aucun cas cela n'est en relation avec la formation ou le poste, et cela n'a pas ete specifiquement valorise, comme tu le dis.
Avatar de argyronet argyronet - Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
le 21/09/2011 à 10:35
Bonjour,

Etes-vous impliqué(e) dans une association ou faites vous du bénévolat ?
Les 2 : une pour les jeux (pas informatiques)
L'autre ici sur DVP et je m'y complais

Comment le valorisez-vous professionnellement (et le valorisez-vous) ?
Moi je, moi je moi je...

Euh, non en fait, je dis tout ce que je sais faire, ce que je fais, comment je le fais et comment j'aime le faire, c'est tout.

Avez-vous constaté que cette expérience était un atout ou un inconvénient lors de vos éventuels entretiens d'embauche ?Je ne sais pas trop mais lors ma dernière mission, le recruteur m'a demandé :
"C'est vous argyronet ?"
Je lui ai répondu par la positive...
Il m'a répondu du tac au tac :
"Bon, eh ben pour moi c'est bon, vous commencez lundi..."
Je n'appelle pas cela un inconvénient

Si vous étiez recruteur (ou si vous l'êtes), comment considéreriez vous le bénévolat : comme un atout ou comme un risque ?
Tout dépend... En informatique et selon ma position, j'irais jusqu'à regarder la pertinence des réponses du candidat après avoir pris son pseudo et les sites auquel il contribue...

Maintenant de là à dire que cela interagi avec le travail, c'est vrai et faux.
Quand je vais sur DVP, c'est quand je prends mes 10 minutes de pause accordées toutes les 2 heures dans le cadre des conventions. C'est aussi bien que de descendre fumer une clope et en plus, ça rend service...

Argy
Avatar de zeyr2mejetrem zeyr2mejetrem - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/09/2011 à 10:41
Citation Envoyé par argyronet  Voir le message
Bonjour,
Avez-vous constaté que cette expérience était un atout ou un inconvénient lors de vos éventuels entretiens d'embauche ?Je ne sais pas trop mais lors ma dernière mission, le recruteur m'a demandé :
"C'est vous argyronet ?"
Je lui ai répondu par la positive...
Il m'a répondu du tac au tac :
"Bon, eh ben pour moi c'est bon, vous commencez lundi..."
Je n'appelle pas cela un inconvénient

Trop la classe
Est ce qu'il t'as demandé un autographe ?
Sans rire, j'aimerais bien savoir si ca a un impact sur les entretiens annuels.
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 21/09/2011 à 13:23
Le problème, c'est qu'on ne parle pas de quel type de bénévolat dans l'informatique (changer une pièce d'un PC c'est pas la même chose que développer tout un site web, ou faire une migration de base de données, ou encore être modérateur (merci monsieur Dofus qui se sert de ce créneau pour avoir la totalité de ses forums (plusieurs milliers de messages par jour) gérés par des bénévoles...) etc).

----------------------------------------------------------------
Citation Envoyé par fregolo52  Voir le message
Le bénévolat nuit à la productivité !! Franchement, exemple, je ne vois pas comment le bénévolat dans un club de foot pour les gamins peut être néfaste.

Se changer les idées en faisant autre chose que penser à son boulot est contre productif ? Mouais, on ne vit pas dans le même monde que certains.

J'aimerais bien savoir qui est celui qui t'as mis un down, et pourquoi

Citation Envoyé par MeTaLCaM  Voir le message
...M'enfin bon, malgré ce qui se dit ici, je pense que ce n'est pas "que" français... Ça parait assez logique en somme.

Oui ça parait logique, mais ça n'est pas forcément positif...

Pour moi, mon loisir m'a toujours apporté un "plus" positif qui s'est absolument toujours répercuté dans le monde du travail. Quelqu'un qui peut s'épanouir dans la vie privée aura tendance à travailler bien et sereinement dans la vie professionnelle. Je ne pense pas que quelqu'un qui bosse 24/7 pour une entreprise soit pleinement épanoui, et ne parte pas un jour en claquant la porte...
Avatar de pmithrandir pmithrandir - Membre expert https://www.developpez.com
le 22/09/2011 à 12:53
Sans compter qu'il y a expérience associative, et expérience associative..

tenir une AG par an, envoyer 3 email et préparer un pot avec 30 personnes le tout avec un budget annuel de 5 000 euros, ce n'est pas la mee chose que d'organiser des événements de 5000 personnes avec des buget de 30 000 euros l'unité.

Personnellement, quand on me demande si je resiste au stress, j'aime bien le rappeler... entre 1 client pas content et 10 dev à la ramasse, et 5000 ivrognes potentiellement incontrôlables... on apprends à faire la part des choses sur la gravité de la situation et on reste calme.

Mais c'est vrai que ce sont des activités passées(mais malgré tout récurrente, donc potentiellement capable de refaire surface comme beaucoup d'engagement associatif).

De toute façon, je m'en fout un peu, en ce moment dans notre domaine y a plus de boulot qu'on ne peut en vouloir je trouve... Si on est mobile on a moyen de se faire des corones en or, donc rien à foutre de cette étude
Avatar de SurferIX SurferIX - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/09/2011 à 20:57
Citation Envoyé par Daranc  Voir le message
...si j'appelle les secours pour un type éclaté sur le bord de la route .. je ne lui colle pas une facture pour la perte de temps l'usure de mon téléphone ..bénévolat? ( ou peur du gendarme pour non assistance?) donc d'un coté mettre nos activités de bénévoles dans un CV , c'est surtout pour étoffer, de la pisse copie en somme
T'as rien à y mettre: t'es supporter de foot , chanteur dans une chorale, enfant de chœur , de marie, de sal..d ; Tu te passionnes pour les pêches melba , la chantilly! Bref tous et n'importe quoi qui gonfle ton CV, jusqu'à le rendre indigeste ( la chantilly aussi faut pas abuser)..
Alors pour un CV mettez ce qui peut intéresser un employeur et laisser tomber les digressions de politiciens.

Oui... et donc ?
Avatar de GanYoshi GanYoshi - Membre chevronné https://www.developpez.com
le 22/09/2011 à 23:31
Citation Envoyé par SurferIX  Voir le message
Oui... et donc ?

Donc, pour un CV mettez ce qui peut intéresser un employeur et laisser tomber les digressions de politiciens.

A l'exception de ceux qui ont un CV vide
Avatar de Mishulyna Mishulyna - Traductrice https://www.developpez.com
le 30/09/2011 à 18:07
J'étais déjà pas mal découragée pour le but de mes études en informatique de gestion à 49 ans (4ème année), c'est la cerise sur le gâteau!
Mince alors, je vais continuer à professer mon petit boulot à ¾ temps qui me rapporte 1100€ net par mois (en travaillant les samedis et les dimanches) et je m’amuserai à programmer des petites applications pour des PME en tant qu’indépendante plutôt que postuler.
Il paraît qu’il n’y a pas assez d’informaticiens en Belgique mais encore si l’on nous tape sur les doigts…
Offres d'emploi IT
Ingénieur intégration, validation, qualification du système de drone H/F
Safran - Ile de France - Éragny (95610)
Architecte sécurité des systèmes d'information embarqués H/F
Safran - Ile de France - 100 rue de Paris 91300 MASSY
Architecte et intégrateur scade/simulink H/F
Safran - Ile de France - Vélizy-Villacoublay (78140)

Voir plus d'offres Voir la carte des offres IT
Contacter le responsable de la rubrique Accueil