IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les utilisateurs de Binance retirent plus d'un milliard de dollars de la bourse après le départ du PDG,
Qui a plaidé coupable d'avoir enfreint les lois américaines contre le blanchiment d'argent

Le , par Mathis Lucas

385PARTAGES

4  0 
La bourse de cryptomonnaies Binance fait face à une course au guichet après la démission du PDG Changpeng Zhao qui a plaidé coupable d'avoir enfreint les lois américaines contre le blanchiment d'argent. Des données relatives à la blockchain révèlent que Binance a enregistré des sorties de fonds s'élevant à plus d'un milliard de dollars au cours des dernières 24 heures, sans compter les bitcoins. Parallèlement, la liquidité a chuté de 25 % au cours de la même période, les teneurs de marchés retirant leurs positions. Binance est condamné à une amende record de plus de 4 milliards de dollars et Changpend Zhao risque une peine d'emprisonnement pouvant aller jusqu'à 18 mois.

Binance, qui est dans le collimateur du département américain de la Justice (DOJ) depuis quelques années, se retrouve dans la tourmente. Les sorties de capitaux ont atteint un niveau critique et certains analystes craignent un effondrement. Selon les données fournies par la société d'analyse de la blockchain Nansen, les flux sortants de Binance se sont élevés à plus d'un milliard de dollars au cours des dernières 24 heures, sans compter les bitcoins. Les flux sortants sont importants et proches de ce qui s'est passé précédemment lorsque la bourse de cryptomonnaies et son fondateur ont été accusés de 13 violations de la législation sur les valeurs mobilières.

Parallèlement, le fournisseur de données Kaiko indique que la liquidité a chuté de 25 % au cours de la même période, les teneurs de marchés retirant leurs positions. Le jeton natif de la bourse de cryptomonnaies, BNB, a baissé de plus de 8 % au cours des dernières 24 heures. Nansen indique que Binance détient des jetons BNB d'une valeur d'environ 2,8 milliards de dollars. En mars, après que Binance a mis fin à la négociation sans frais des paires d'actifs cryptographiques, y compris le bitcoin, une mesure incitative clé pour les clients, la principale bourse de cryptomonnaies au monde a commencé à voir sa part de toutes les transactions au comptant chuter.


Tout ceci intervient après que Changpeng Zhao (CZ) a démissionné mardi et risque une peine de prison après avoir plaidé coupable d'avoir enfreint les lois américaines contre le blanchiment d'argent. Zhao a conclu un accord qui prévoit que Binance versera 4,3 milliards de dollars aux autorités américaines pour régler une enquête sur le financement illicite qui dure depuis des années. Comme l'on pouvait s'y attendre, cela a soulevé plusieurs questions sur l'avenir de la société et marque un nouveau coup dur pour un secteur déjà assailli par les scandales. Zhao a été remplacé par Richard Teng, un cadre supérieur de Binance qui a rejoint l'entreprise en 2021.

Toutefois, bien que certains investisseurs aient retiré leurs billes, Nansen indique que plus de 65 milliards de dollars d'actifs restent sur la plateforme. « Binance a connu d'importantes sorties de capitaux depuis l'annonce de la nouvelle, mais par rapport à l'ensemble de leurs avoirs, c'est assez peu », expliquent les analystes de Nansen. À titre de comparaison, les investisseurs ont retiré environ 1,43 milliard de dollars de la bourse de cryptomonnaies et de sa filiale américaine en juin dernier, après que la Securities and Exchange Commission (SEC) des États-Unis a poursuivi les deux sociétés. Néanmoins, l'on ignore si les retraits vont se poursuivre et s'intensifier.

Mais même dans ce cas, les analystes estiment qu'avec 65 milliards de dollars, Binance est probablement suffisamment capitalisée pour résister à une ruée soudaine des investisseurs. Et bien que les retraits soient en hausse, il n'y a pas encore eu un retrait massif de fonds de la bourse. « Après le choc momentané causé par l'annonce de l'accord, il n'y a pas d'impact significatif sur la plupart des actifs », estime Grzegorz Drozdz, analyste de marché à la société d'investissement Conotoxia Ltd. À l'échelle de l'industrie, l'annonce de l'accord n'a pas non plus eu un impact important sur les investisseurs. Seules quelques cryptomonnaies ont vu leurs valeurs baissées.

« La cryptomonnaie qui semble avoir le k plus souffert, perdant plus de 9 %, est le jeton BNB de Binance. Sur les 100 premières cryptomonnaies, pas moins de 98 ont connu un rebond notable au cours des dernières 24 heures. Le bitcoin, quant à lui, a chuté de 4 % avant de rebondir et de rester avec une perte de 1,3 % », a déclaré Drozdz. Il a ajouté que le fait que le différend avec les régulateurs soit derrière Binance et que l'entreprise se soit engagée à renforcer les mesures de sécurité pourrait être un net avantage pour le secteur. Toutefois, d'autres analystes font remarquer que l'entreprise fondée par Zhao n'est pas encore totalement sortie d'affaire.

« Binance n'est pas totalement sortie d'affaire. Le procès civil en cours avec la SEC reste une préoccupation pour la bourse et est susceptible d'entraîner de nouvelles amendes », explique Robert Le, un analyste de cryptomonnaies pour la société de données PitchBook Data. Selon la plainte de SEC, alors qu'elle s'efforçait de dominer le marché, Binance a évité des vérifications essentielles qui, Zhao, auraient détourné les clients, ont indiqué les autorités. Parmi les infractions présumées, Binance n'a pas signalé plus de 100 000 transactions suspectes, notamment avec des organisations qualifiées de terroristes par les États-Unis, à savoir le Hamas, Al-Qaïda, etc.

[tweet]<blockquote class="twitter-tweet"><p lang="en" dir="ltr">Today, I stepped down as CEO of Binance. Admittedly, it was not easy to let go emotionally. But I know it is the right thing to do. I made mistakes, and I must take responsibility. This is best for our community, for Binance, and for myself.<br><br>Binance is no longer a baby. It is…</p>&mdash; CZ &#128310; BNB (@cz_binance) <a href="https://twitter.com/cz_binance/status/1727063503125766367?ref_src=twsrc%5Etfw">November 21, 2023</a></blockquote> <script async src="https://platform.twitter.com/widgets.js" charset="utf-8"></script>[/tweet]

La plainte indique également que la bourse n'a pas non plus signalé des transactions avec des sites Web consacrés à la vente de matériel pédopornographique et a été l'un des principaux bénéficiaires des recettes provenant de ransomwares. Mardi, Zhao a concédé : « j'ai fait des erreurs et je dois en assumer la responsabilité ». Il a accepté de payer une amende de 50 millions de dollars et risque une peine d'emprisonnement maximale de 18 mois en vertu des lois fédérales, et a accepté de ne pas faire appel de toute peine jusqu'à cette durée. Les procureurs se prononceront sur la peine dans les prochains mois. L'audience aura lieu le 23 février à Seattle.

Les procureurs ont indiqué néanmoins qu'ils se réservent le droit de demander une peine supérieure à celle prévue par les lignes directrices. Quoi qu'il en soit, la sortie de Zhao marque un développement dramatique pour l'une des figures les plus puissantes de l'industrie des cryptomonnaies. Zhao, qui réside à Dubaï, a fondé Binance en 2017. Binance est passé d'un nom relativement obscur à une force majeure sur le marché des cryptomonnaies en quelques semaines. La plateforme est aujourd'hui la plus grande bourse de cryptomonnaies au monde et les analystes estiment que ni les investisseurs ni les régulateurs n'ont intérêt à ce qu'elle s'effondre.

« L'amende de 4 milliards de dollars est manifestement très élevée et sera très douloureuse pour le bilan de Binance. Mais elle ne semble pas destinée à porter un coup fatal à la bourse. Compte tenu de la position dominante de Binance sur le marché, de la richesse personnelle de CZ et des volumes d'échanges continus malgré la baisse du volume global des échanges de cryptomonnaies ainsi que de la part de marché de Binance par rapport à d'autres sites, je doute que Binance soit confrontée à des risques pour sa solvabilité en payant cette amende », a déclaré par courriel Yesha Yadav, professeur de droit et doyen associé de l'université Vanderbilt.

Certains experts juridiques estiment qu'il est peu probable que Zhao fasse plus d'un an en prison ; ils s'attendent à ce qu'il y passe moins de temps, voire pas du tout. Ils donnent en exemple Arthur Hayes, ancien PDG de la bourse de cryptomonnaies BitMEX, qui a plaidé coupable d'infractions à la loi contre le blanchiment d'argent. Hayes a finalement été condamné à six mois d'assignation à résidence en 2022, bien que le gouvernement ait demandé une peine d'emprisonnement supérieure aux lignes directrices de six à douze mois. D'autres cadres supérieurs de l'entreprise incriminée n'ont pas non plus été condamnés à une peine de prison.

Toutefois, le fondateur de FTX, Sam Bankman-Fried, pourrait passer des dizaines d'années en prison après avoir été reconnu coupable ce mois-ci d'avoir escroqué les clients de sa bourse de cryptomonnaies qui s'est effondrée à la fin de l'année dernière. Dans le cas de Binance, le règlement interdit également à Zhao toute implication présente ou future dans l'exploitation ou la gestion de la bourse, sur laquelle il a gardé une mainmise depuis sa création en 2017. Zhao reste un actionnaire majeur et a déclaré mardi qu'il serait à la disposition de l'équipe pour la consulter au besoin, conformément à l'accord signé avec les autorités américaines.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous des démêlés de Changpeng Zhao avec la justice américaine ?
Sa condamnation aura-t-il un impact plus profond sur Binance dans les mois à venir ?
Selon vous, quels seraient les impacts sur le secteur des cryptomonnaies si Binance s'effondrait ?
Les régulateurs ont-ils intérêt à ce que Binance s'effondre après les dégâts causés par la chute de FTX ?
Pourquoi le secteur des cryptomonnaies est-il secoué par autant de scandales ? À quoi ressemblera son avenir ?

Voir aussi

Changpeng Zhao, PDG de Binance, a démissionné et plaidé coupable d'avoir enfreint les lois US contre le blanchiment d'argent, mettant fin à une enquête de plusieurs années sur les cryptomonnaies

Sam Bankman-Fried reconnu coupable de fraude pour avoir détourné plusieurs milliards de dollars appartenant aux clients de FTX, il risque plus de 100 ans d'emprisonnement

Binance a été condamné à une amende de 4,3 Mds $ parce qu'il a permis à des groupes comme le Hamas et l'État islamique de recevoir des fonds, indique le ministère américain de la Justice

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/11/2023 à 0:18
un juge qui dit :
Une entreprise qui a privilégié le profit à la loi, d'après le ministère de la justice
me fait bien rire.

car justement aux USA, la loi et le profit sont intimement lié. alstom en a fait les frais...

cette hyprocisie m'a toujours saoulé
6  0 
Avatar de Jules34
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 24/11/2023 à 15:20
Citation Envoyé par Aiekick Voir le message
un juge qui dit : me fait bien rire.

car justement aux USA, la loi et le profit sont intimement lié. alstom en a fait les frais...

cette hyprocisie m'a toujours saoulé
C'est tellement vrai et le pire c'est que grâce à l'union européenne ça va finir par fonctionner pareil chez nous mais ils ne se priveront pas d'appeler ça le gulag libre marché

Les autoroutes, les EPHAD et Hôpitaux, le rail, l'avion, les télécoms ou l'énergie d'une manière encore plus emblématique ont vu les marchés se déréguler pour accueillir les pires acteurs possibles, qui se sont vu octroyer de l'Europe ou des états via des concessions de joli monopole pour faire du fric sur notre dos, avec de l'infrastructure qu'on a payé
2  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/12/2023 à 13:31
"devenir milliardaire puis tout perdre ne ferait pas rêver"???

On se demande bien pourquoi

Il faut dire que le premier piège dans lequel tombe un menteur ou un escroc trop sûr de lui est qu'il finit par croire à ses propres mensonges...

Il suffit de devenir millionnaire, de se dépêcher d'investir ces milliards dans de vrais investissements et de ne plus toucher aux bitcoins... Et là, le rêve se poursuit...
1  0 
Avatar de el_slapper
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 27/12/2023 à 11:02
Quand je pense qu'un chasseur de têtes avait chercher à me placer chez binance, et ne comprenait pas mes doutes...
0  0