IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le collectif de technologues Natives in Tech demande à Apache Software Foundation de changer de nom
Dénonçant une appropriation culturelle

Le , par Stéphane le calme

105PARTAGES

15  0 
Natives in Tech est un collectif de technologues autochtones (aux États-Unis [la communauté amérindienne]) qui élaborent des technologies libres et ouvertes qui autonomisent les peuples autochtones. Ces descendants des Apaches, le nom générique donné à différentes tribus amérindiennes d'Amérique du Nord (vivant dans le sud-ouest des États-Unis et le Nord des États mexicains de Chihuahua et de Sonora), demandent à Apache Software Foundation de changer de nom.

Il est de bon ton de se demander pourquoi maintenant et ce qui a motivé cette sortie. Coup médiatique pour faire parler du collectif ou réel souci de l'impact que peut avoir le nom porté par la Foundation ?


Apache est apparu en avril 1995. Au début, il s'agissait d'une collection de correctifs et d'additions au serveur NCSA HTTPd, qui était dans le domaine public et le serveur HTTP alors le plus répandu. De cette origine, de nombreuses personnes affirment que le nom Apache vient de a patchy server, soit « un serveur rafistolé ». Par la suite, Apache a été complètement réécrit, de sorte que, dans la version 2, il ne reste pas de trace de NCSA HTTPd.

Au début, Apache était la seule alternative sérieuse et libre au serveur HTTP de Netscape (iPlanet, maintenant Sun ONE). Depuis avril 1996, selon l'étude permanente de Netcraft, Apache est devenu le serveur HTTP le plus répandu sur Internet.

À propos de son nom, la fondation explique que :

Citation Envoyé par Fondation Apache
L'Apache Software Foundation (ASF) a été constituée en 1999 par les membres originaux du groupe Apache, 21 personnes du monde entier qui ont supervisé le développement du serveur HTTP Apache, créé en 1995.

Le cofondateur Brian Behlendorf a d'abord proposé le nom "Apache" pour le serveur. Le nom « Apache » a été choisi par respect et par appréciation pour les personnes et les tribus qui se désignent comme « Apache ».

Au fur et à mesure que le serveur HTTP Apache se développait à partir de correctifs appliqués au serveur NCSA, un jeu de mots sur le nom s'est rapidement répandu parmi les membres de la communauté, la rumeur étant qu'"Apache" signifiait en fait « un serveur "inégal" ». Au fil du temps, la popularité de l'histoire « A Patchy Server » a augmenté : la rumeur est devenue une tradition et la tradition est devenue une légende.

Dans « Trillions and Trillions Served », le documentaire de 2020 sur l'ASF, Brian explique la philosophie derrière son choix du nom « Apache ».

À l'occasion, nous avons été interrogés sur des allégations concernant l'utilisation du nom « Apache » par les communautés amérindiennes apaches. Au cours de ses vingt-cinq années d'utilisation « d'Apache » dans le cadre de son nom, l'ASF n'a jamais été impliquée dans un différend juridique avec des communautés amérindiennes ou toute autre partie en relation avec l'utilisation du nom « Apache ».

Nous sommes honorés que les logos de l'Apache Software Foundation et de l'incubateur Apache soient répertoriés sur le site Web officiel de la chambre de commerce de la nation apache.

Mais Natives in Tech dénonce une appropriation

Ci-dessous un extrait de leur billet

Il n'est pas rare d'apprendre que des entités non autochtones s'approprient la culture autochtone, mais aucune d'entre elles n'est aussi grande, prestigieuse ou connue que The Apache® Software Foundation l'est dans les cercles du logiciel. Ils sont connus pour la licence logicielle Apache®, une licence logicielle open source, et le serveur HTTP Apache®, qui est utilisé presque partout pour envoyer des requêtes proxy aux serveurs entrants. L'entité à but non lucratif a été créée en 1999. L'un des fondateurs, Brian Behlendorf, décrit comment il en est venu à choisir le nom Apache dans le documentaire « Trillions and Trillions Served » :

Citation Envoyé par Brian Behlendorf
J'ai suggéré le nom Apache en partie parce que les technologies Web à l'époque qui se lançaient s'appelaient cyber ceci ou spider cela ou quelque chose sur ces thèmes et j'avais la sensation que nous avions besoin de quelque chose d'un peu plus intéressant, un peu plus romantique. Sans être quelqu'un qui s'approprie de la culture des autres ou quelque chose qui y ressemble, je venais de voir un documentaire sur Geronimo et les derniers jours d'une tribu amérindienne appelée les Apaches, vous voyez, qui ont succombé à l'invasion de l'Ouest, des États-Unis, et ils étaient la dernière tribu à abandonner leur territoire et pour moi, cela représentait presque de manière romantique ce que je sentais que nous faisions avec ce projet de serveur Web…

Cette présentation « romantique » spaghetti-western franchement dépassée d'une communauté vivante et dynamique passée pour morte et disparue afin de construire une entreprise technologique « pour le plus grand bien » est aussi ignorante qu'offensante. Nous exhortons The Apache® Software Foundation à prendre les mesures nécessaires pour exprimer l'alliance qu'ils promeuvent si profondément sur leur site Web, à agir conformément à leur propre code de conduite, à « être prudents dans les mots qu'[ils] choisissent », et changer leur nom.

Effacement autochtone

L'effacement autochtone est le processus systématique d'opposition, de suppression, de recadrage et de sape de la présence autochtone, passée et présente, dans le récit historique plus large dont elle est issue et continue d'exister. Il y a plusieurs choses que dit Behlendorf qui perpétuent ce processus de manière profonde et inquiétante. Par exemple, Behlendorf dit « les derniers jours de » pour encadrer l'existence d'Apache comme appartenant au passé par opposition au présent. Cet effacement enlève à l'auteur de l'effacement la responsabilité de reconnaître les peuples autochtones ici et maintenant et de tenir compte du fait que leurs actions sont une extension de l'entité coloniale contre laquelle les Apaches se sont battus. Il existe actuellement 8 tribus reconnues au niveau fédéral qui portent le nom Apache et représentent des milliers et des milliers de personnes vivantes et qui respirent :
  1. Tribu Apache de l'Oklahoma ;
  2. Fort Sill Tribu Apache de l'Oklahoma ;
  3. Jicarilla Apache Nation, Nouveau-Mexique ;
  4. Tribu Mescalero Apache de la réserve de Mescalero, Nouveau-Mexique ;
  5. Tribu San Carlos Apache de la réserve de San Carlos, Arizona ;
  6. Tribu Tonto Apache d'Arizona ;
  7. Tribu Apache de White Mountain de la réserve de Fort Apache, Arizona ;
  8. Nation Yavapai-Apache de la réserve indienne de Camp Verde, Arizona.

Les organisations qui disent soutenir les peuples autochtones tout en utilisant un langage de type effacement sont nuisibles et contre-productives. Ce type d'effacement mine la capacité des autochtones et des non autochtones à travailler ensemble. Elle menace également des droits essentiels concernant la souveraineté, l'autodétermination et le respect des autochtones. En fin de compte, cela sape le travail de la Fondation pour mieux servir les communautés marginalisées.

Romantisme des cultures autochtones

La romance de la culture autochtone est un autre thème de la déclaration de Behlendorf ci-dessus. Romantiser, c'est présenter les sociétés autochtones du passé comme pures, respectueuses et simples. Cependant, les sociétés autochtones étaient, et sont toujours, complexes et pleines des nombreuses contradictions que l'on retrouve dans les sociétés modernes. Ce stéréotype des peuples autochtones est nocif. Il catégorise les peuples autochtones dans les limites du stéréotype qui leur est imposé, ce qui rend difficile pour les peuples non autochtones de les voir différemment. Cela éloigne également les peuples autochtones de la technologie moderne, ce que représente précisément la Fondation. En plus de représenter une époque « plus simple », les noms et images autochtones sont également utilisés pour représenter l'esprit « guerrier ». C'est pourquoi de nombreuses équipes sportives et d'innombrables autres collèges et écoles primaires utilisent l'imagerie « indienne » pour les représenter sur le « champ de bataille ».

Romantiser les cultures autochtones est une façon de les présenter comme statiques plutôt que dynamiques. Il ne reconnaît pas non plus les années de guerre, l'assimilation forcée et d'autres politiques défavorables intégrées comme un traumatisme historique à travers les générations et jusqu'à ce jour. Les organisations qui disent soutenir les peuples autochtones, mais qui n'ont aucun lien réel avec eux, s'appuyant plutôt sur des stéréotypes historiques, ne parviennent pas à être des alliées de ceux qu'elles tentent d'imiter.

Dans leurs propres mots

Des informations supplémentaires sur le nom peuvent être trouvées sur le site Web de la fondation. La fondation décrit comment ils font les choses comme « The Apache® Way », leur logo est une plume, et la société est même allée jusqu'à déposer le nom Apache®. En lisant la page À propos de notre nom, ils disent :

Le nom « Apache » a été choisi par respect et par appréciation pour les personnes et les tribus qui se désignent comme « Apache »
En n'énumérant pas les nations apaches, ils ne reconnaissent pas et ne respectent pas la provenance et l'origine du nom, évitant ainsi toute responsabilité que la fondation devrait avoir envers eux.

À l'occasion, nous avons été interrogés sur des allégations concernant l'utilisation du nom « Apache » par les communautés amérindiennes apaches. Au cours de ses vingt-cinq années d'utilisation « d'Apache » dans le cadre de son nom, l'ASF n'a jamais été impliquée dans un différend juridique avec des communautés amérindiennes ou toute autre partie en relation avec l'utilisation du nom « Apache ».
Cela suppose que l'une des 8 nations apaches veuille donner une légitimité à la revendication de la marque de The Apache® Software Foundation, en particulier, dans un système judiciaire qui a historiquement statué contre la souveraineté des peuples autochtones. En imaginant l'impact d'une telle décision de justice sur la culture, on comprend à quel point il serait risqué, pour ne pas dire coûteux, de la contester.

Nous sommes honorés que les logos de l'Apache Software Foundation et de l'incubateur Apache soient répertoriés sur le site Web officiel de la chambre de commerce de la nation apache.
Une fondation de la taille d'Apache® devrait être en mesure de démontrer son soutien au-delà d'une page d'un seul site Web offrant un tampon en caoutchouc. Toute indifférence envers ce fait démontre une vision déformée de la relation de la fondation avec les peuples historiquement marginalisés.

Conclusion

Natives in Tech demande à la Fondation Apache de changer son nom :

Les questions d'appropriation ne sont pas nouvelles pour les peuples autochtones aux États-Unis et dans le monde. Les organisations à but non lucratif sont des organisations de services. Ils devraient être tenus à un niveau plus élevé lorsqu'il s'agit d'interagir avec des communautés historiquement exclues. À cette fin, Natives in Tech est une organisation de services de centaines d'autochtones en technologie qui participent activement à réimaginer ce monde comme un lieu où les identités des peuples autochtones sont respectées, dans tous les domaines, y compris le génie logiciel.

Encore une fois, nous exhortons The Apache® Software Foundation à prendre les mesures nécessaires pour exprimer l'allié [qu'ils prétendent être pour les Apaches] sur leur site Web, à agir conformément à leur propre code de conduite pour « être prudent dans les mots qu'[ils] choisissent » , et changez leur nom.
Sources : Natives in Tech, Apache Foundation

Et vous ?

Que pensez-vous de l'argumentation de Natives in Tech ?
Apache Foundation devrait-elle, selon vous, changer de nom ? Pourquoi ?
Une plainte en justice est-elle susceptible d'aboutir ?
Après autant d'années d'existence de l'Apache Foundation, qu'est-ce qui pourrait expliquer cette sortie d'une partie de la communauté amérindienne ?
Vous souciez-vous que le nom d'un outil que vous utilisez soit inspiré par une culture quelconque ? Dans quelle mesure ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 9:13
Apache existe depuis plus de 20ans, fallait se réveiller avant.
Et puis éthiquement Apache c'est une organisation à but non lucratif qui a très très bonne réputation dans le monde pro.
C'est pas une organisation néonazis voulant exterminer les indigènes.

Moi quand j'entends le mots apache mon cerveau l’associe a professionnalisme, outil performant, standard industriel, non lucratif... que de bonne chose donc.
Bientôt une association africaine inconnue au bataillon va porter plainte contre Ubuntu ? faut arrêter le délire.
11  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 11/01/2023 à 23:51
Amazon et Apple devraient changer de nom, car c'est de l'appropriation culturelle des pommes et des amazones mythologiques

Ça rappelle la polémique autour des Washington Commanders (anciennement Redskins).
7  0 
Avatar de darklinux
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 1:27
Qui est ridicule dans l 'histoire , Apache existe depuis 1999 , mais Native In tech , n ' étant pas connus , nous fait du woke et se décrédibilise du même coup
7  0 
Avatar de Pierre Louis Chevalier
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 1:38
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Amazon et Apple devraient changer de nom, car c'est de l'appropriation culturelle des pommes et des amazones mythologiques
Ta remarque est pertinente, en tout cas pour Amazon, car ce différent a déjà eu lieu, mais c'est Jeff Bezos qui a gagné au final :
Jeff Bezos obtient enfin le domaine « .amazon » après sept années d'attente, malgré la protestation des pays d'Amazonie
Amazon wins domain name dispute with Latin American governments

Pour ce qui est d'Apache, c'est le serveur web qui apparait en premier sous Google, les indiens Apache n'apparaissent qu'en page 2, du coup on peu se demander si la fondation Apache devrait demander a ces indiens d'abandonner le nom "Apache" car somme toute Google a jugé bon de les reléguer au second plan, ou alors au contraire penser que leur demande est justifié car un simple serveur web a réussir à reléguer au second rang sur un moteur de recherche tout un peuple et son millier d'année d'histoire
6  0 
Avatar de abriotde
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 13:01
tout un peuple et son millier d'année d'histoire
C'est surtout un des centaines de peuplade qu'il y avait aux USA... et le seul fait d'avoir Apache comme nom sur un serveur attire de nombreuses personne à en rechercher l'éthymologie et donc à s'intéresser au peuple...

Qui s'intéresse aux autres? : les Sioux, les Navajos, les Pueblos, les Cheyennes, les Cherokees, les Comanches, les Iroquois, les Omahas, les Cris, les Mohaves pour ne citer que les principaux des USA mais il y avait aussi ceux du Canada et d'ailleurs...

Interdire le nom Apache pour une société c'est quelques part jouer le jeux des négationiste, vouloir les oublier. Ou seront t'ils présent à part dans les musés? Dans les western des années 70-80, s'ils ne sont pas censurés?
6  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 16/01/2023 à 14:30
Citation Envoyé par kain_tn Voir le message
Amazon et Apple devraient changer de nom, car c'est de l'appropriation culturelle des pommes et des amazones mythologiques

Ça rappelle la polémique autour des Washington Commanders (anciennement Redskins).
Ça rappelle également le contentieux Apple contre Apple :

À partir des années 1980, Apple doit batailler incessamment en justice avec son homonyme fondée en 1976 par Steve Jobs et Steve Wozniak, Apple Computer, sur une brûlante question de propriété et d’utilisation de la marque déposée. En 1981, un accord stipule qu'Apple Computer doit rester en dehors de l'industrie musicale.

De nouvelles actions en justice seront lancées à chaque fois qu'Apple Corps estimera que le fabricant d'ordinateurs viole cet accord*: d'abord en 1989 avec une carte son compatible avec la technologie MIDI, ensuite en 2003 avec l'iPod et l'iTunes Music Store.

Un accord définitif est finalement trouvé en février 2007, au terme duquel Apple Computer, devenu Apple, Inc. en janvier de la même année, devient propriétaire de la marque Apple, tandis qu'Apple Corps en conserve l'usage pour ses propres activités. Une grande partie des termes de cet accord restent secrets. Mais une des conséquences certaines est l'apparition de tout le catalogue des Beatles numérisé sur l'iTunes Music Store en novembre 2010.

Des différends sur le montant des royalties reversées par EMI et Capitol entraînent une autre longue action devant les tribunaux, et là aussi, un accord à l’amiable est trouvé en 2007
.
Source : Apple Corps#Apple contre Apple - Wikipedia

On peut imaginer un accord « intelligent » entre Apache Software Foundation et Natives in Tech comparable : promotion/médiatisation croisée, financement des activités, recrutement d'autochtones ...

Par ailleurs, la société informatique Oracle, réputée entres autres pour son agressivité sur les licences logicielles envers ses clients, a-t-elle payé une seule drachme à la Grèce pour appropriation culturelle ? (cf. Oracle & oracle de Delphes)

Enfin, pour continuer et préserver notre culture gréco-latine, ce serait de bon augure
1  0 
Avatar de Escapetiger
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 17/01/2023 à 12:52
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Apache existe depuis plus de 20ans, fallait se réveiller avant.
(.../...)
Bien qu'ayant plussé, je ne suis pas d'accord avec avec ce point précis, les réseaux sociaux n'étaient pas aussi développés, Natives in Tech n'existait peut-être pas encore et - par essence, histoire, effectifs, je doute qu'ils aient eu les moyens de se faire entendre à l'époque.

Juste pour se mettre à leur place, imaginons une « Fondation Software » en France créée par un non-originaire qui porterait les noms de Elsàss / Breizh / Euskadi / Corsica ... Sûr qu'il aurait sur le dos les Alsaciens / Bretons / Basques / Corses et que le résultat serait explosif dans tous les sens du terme
1  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 17/01/2023 à 14:05
Citation Envoyé par Escapetiger Voir le message
Juste pour se mettre à leur place, imaginons une « Fondation Software » en France créée par un non-originaire qui porterait les noms de Elsàss / Breizh / Euskadi / Corsica ... Sûr qu'il aurait sur le dos les Alsaciens / Bretons / Basques / Corses et que le résultat serait explosif dans tous les sens du terme
Tu crois vraiment ?
c'est étonnant, moi je le prendrais plus un compliement.
Surtout que bon y'a pas de risque de confusion entre la Corsica Fondation Software, une fondation qui au hasard ferais une distrib linux et la corse.

Dans le monde juridique, 2 entreprises peuvent avoir le même noms, tant que la nouvelle boite est dans une domaine totalement différent et donc y'a aucun risque de confision.
Si mon nom est Dassault ou Siemens, j'ai le droit de créer Dassault boulangerie.
Il y'a déja eu des cas de ce genre de proces et a chaque fois lers accusateurs ont perdu. On parle pas d'une boite chinoise du nom de "Apelle" qui fabriquerait des smartphones ou des "Gamestation" qui ferait des consoles.
1  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 9:17
Citation Envoyé par Pierre Louis Chevalier Voir le message
Ta remarque est pertinente, en tout cas pour Amazon, car ce différent a déjà eu lieu, mais c'est Jeff Bezos qui a gagné au final :
Jeff Bezos obtient enfin le domaine « .amazon » après sept années d'attente, malgré la protestation des pays d'Amazonie
Amazon wins domain name dispute with Latin American governments
J'étais passé à côté de cette histoire
0  0 
Avatar de AlexRutny
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 15/01/2023 à 17:59
Le wokisme dans toute sa bêtise.
0  0