IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un ingénieur logiciel d'une entreprise de Seattle inculpé pour un vol inspiré du film "Office Space",
Il aurait dérobé 300 000 dollars en détournant le système de paiement en ligne de l'entreprise

Le , par Bill Fassinou

113PARTAGES

12  0 
Les procureurs de Seattle, dans l'État de Washington, ont porté plainte cette semaine contre un ingénieur logiciel accusé d'avoir volé environ 300 000 dollars à son employeur. Les documents judiciaires indiquent qu'il a écrit un code qui manipulait le système de paiement en ligne de son employeur, la société américaine de commerce électronique Zulily.com, pour envoyer les frais d'expédition sur son propre compte. Cette supercherie lui aurait permis d'empocher 260 000 dollars en frais d'expédition volés. L'accusé aurait également manipulé les prix sur Zulily.com et aurait acheté environ 41 000 dollars de marchandises pour quelques centimes de dollar.

Ermenildo Castro, 28 ans, ingénieur logiciel chez Zulily, doit répondre de plusieurs chefs d'accusation graves retenus contre lui par les procureurs de Seattle. Les documents judiciaires indiquent que Castro a commencé à effectuer des modifications malveillantes au printemps 2022 sur la plateforme de commerce électronique de son employeur Zulily.com. Il y aurait eu trois façons spécifiques dont Castro a volé l'entreprise en modifiant la plateforme :



  • en écrivant un code logiciel qui appliquait un petit pourcentage des commandes des clients de Zulily et envoyait tous les frais d'expédition associés à ces achats sur un compte Stripe.com contrôlé par Castro, ce qui a entraîné le vol de 110 240,71 dollars ;
  • après que Zulily a commencé à enquêter sur ce problème, Castro a écrit un code de remplacement qui facturait deux fois les frais d'expédition à certains clients et envoyait les frais d'expédition à la fois à Zulily et au compte Stripe.com de Castro, ce qui a entraîné le vol de 151 645,50 dollars ;
  • Castro a modifié en outre les prix des articles sur Zulily.com et a ensuite acheté les articles pour quelques centimes, ce qui a entraîné le vol de 40 842,31 dollars.


Au total, Castro a volé 302 278,52 dollars. Les documents judiciaires indiquent qu'il doit répondre de deux chefs d'accusation de vol au premier degré et d'un chef d'accusation d'usurpation d'identité au premier degré. En outre, selon la police de Seattle, fin mai, l'équipe de lutte contre la fraude de Zulily a appris que Castro ajustait fortement le prix des articles vendus et expédiés à sa résidence de Tacoma. Il a été licencié le mois suivant après que des membres de l'équipe de sécurité de l'entreprise se sont rendus à son domicile et ont trouvé plusieurs boîtes Zulily empilées devant la porte d'entrée et dans l'allée.

Castro aurait déclaré aux détectives que son geste était inspiré du film des années 90 "Office Space" lorsqu'il a conçu un plan pour détourner les frais des clients de son employeur vers ses propres comptes bancaires. Selon la police, le personnel chargé de la cybersécurité de l'entreprise a trouvé sur l'ordinateur portable de Castro un document intitulé "OfficeSpace project", qui décrit le plan de Castro pour "nettoyer les preuves" en manipulant les journaux d'audit et en désactivant l'enregistrement des alarmes. Le vol a commencé en février et, en mars, l'entreprise avait identifié des anomalies dans les frais d'expédition facturés aux clients.

Entre le 1er mars et le 2 juin, Castro a commandé un total de 1 294 articles d'une valeur totale de 41 096,20 dollars. Selon la police, Castro n'a payé que 253,89 dollars pour ces articles. Lors d'une entrevue avec la police, Castro a affirmé que les commandes qui sont arrivées chez lui étaient le résultat d'une erreur lors d'un test et qu'il avait oublié de retourner les articles et n'avait pas informé le personnel de Zulily des commandes. Selon le rapport de la police, lorsqu'on lui a demandé pourquoi il n'avait pas renvoyé les articles à Zulily, il a répondu qu'une fois qu'ils l'avaient licencié, son opinion était "qu'ils aillent se faire voir".

Dans le film "Office Space", l'acteur Peter est cadre informatique dans une grande entreprise de développement logiciel (Initech) et sa vie n'est que routine : les bouchons, son boss, la journée dans un bureau à cloisons, les mémos et rapports ineptes, etc. Menacé par deux consultants et leur plan social, et après avoir consulté un hypnotiseur l'ayant rendu totalement cool, il élabore avec ses amis et collègues de travail Michael Bolton et Samir une arnaque pour voler l'entreprise à l'aide d'un virus informatique. Les enquêteurs de la police de Seattle ont rédigé une note qui décrit Castro dans le même rôle.

Le 20 décembre, Daniel Satterberg, le procureur du comté de King, a porté plainte pour vol au premier degré et usurpation d'identité au premier degré devant la Cour supérieure de Washington pour le comté de King contre Castro. Vendredi après-midi, le site Web du greffe de la Cour supérieure du comté de King ne mentionnait pas d'avocat pour Castro.

Et vous ?

Que pensez-vous de l'histoire d'Ermenildo Castro ?
À votre avis, qu'est-ce qui l'aurait motivé à voler son employeur ?

Voir aussi

Une employée licenciée d'une coopérative de crédit de New York détruit 21 Go de données pour se venger, elle a supprimé plus 20 000 fichiers et près de 3 500 répertoires

Un AirTag conduit à l'arrestation d'un employé d'une compagnie aérienne accusé d'avoir volé des articles, d'une valeur de plus de 15 000 $

Des rapports de police montrent que des femmes sont traquées par des Apple AirTags, l'outil développé par Apple pour vous aider à simplifier la géolocalisation de vos affaires

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 31/12/2022 à 21:13
L'arnaque de office space est plus intelligente.
Le dev détourne les arrondis des conversions.
Ainsi la supercherie est plus complexe à dénicher.
2  0 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/01/2023 à 0:30
Citation Envoyé par pmithrandir Voir le message
...
Il doit aussi y avoir un superman dans lequel le supervilain détourne les centimes des comptes clients vers son compte.
0  0