IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Twitter abandonne discrètement la vérification payante à 8 dollars, après l'éruption de comptes imposteurs sur la plateforme ;
« tromper les gens n'est pas acceptable », déclare Musk

Le , par Nancy Rey

186PARTAGES

9  0 
Le service premium relancé par Twitter, qui accorde des labels de vérification à coche bleu à toute personne prête à payer 8 dollars par mois, est indisponible depuis hier, vendredi, après que la plateforme de médias sociaux a été inondée par une vague de comptes imposteurs approuvés par Twitter. Ce dernier mouvement vient couronner un début chaotique pour le nouveau service d'abonnement, l'un des premiers changements majeurs apportés par Elon Musk après avoir repris la société il y a deux semaines.


Avant son rachat de l'entreprise pour 44 milliards de dollars, la coche bleue était accordée aux célébrités et aux journalistes vérifiés par la plateforme, précisément pour empêcher les usurpations d'identité. Désormais, n'importe qui peut en obtenir une, à condition d'avoir un téléphone, une carte de crédit et 8 dollars par mois. Mais le nouveau service a rapidement été victime d'imposteurs, les utilisateurs parodiant tout le monde, du pape François à George W. Bush. Nintendo, Lockheed Martin, les sociétés Tesla et SpaceX de Musk ont également été usurpées, de même que les comptes de plusieurs sportifs professionnels.

Lorsqu'une vague de comptes imposteurs a commencé à utiliser les coches vérifiées du service d'abonnement payant Blue de Twitter pour publier des tweets trompeurs tout en prétendant être certaines des plus grandes marques du monde, cela a créé un tel chaos qu'Elon Musk n'a apparemment pas eu d'autre choix que de révoquer entièrement les coches payantes. Certains utilisateurs ont commencé à signaler que l'option permettant de payer 7,99 dollars pour un abonnement à Twitter Blue avait disparu, tandis que d'autres, qui avaient été vérifiés auparavant, ont constaté que leurs coches bleues "officielles" avaient été rétablies.

Selon Reuters, Twitter a annoncé aujourd'hui qu'il avait rétabli les badges "Officiel" sur certains comptes, mais comme Twitter n'a pas de service de communication, il est difficile de vérifier si la vérification payante a effectivement disparu pour de bon ou si elle a simplement été désactivée temporairement. Le service de communication de la société a été vidé de sa substance lors des licenciements.

D’après Zoe Schiffer, rédactrice en chef du site technologique Platformer, ce message a été posté dans le Slack de Twitter pour clarifier la situation : « Une mise à jour de ce que nous avons fait ce soir : nous avons caché le point d'entrée de Twitter Blue, ajouté le label 'officiel' pour les annonceurs SEULEMENT. Remarque : il existe au moins un moyen pour les utilisateurs de s'inscrire à Blue. Les anciens utilisateurs de Blue peuvent se rendre sur la page des abonnements et effectuer une mise à niveau. Note 2 : Les abonnés actuels de Blue auront toujours accès à leurs fonctionnalités Blue. »

Musk avait précédemment tenté de lutter contre l'usurpation d'identité via Twitter Blue en déployant des labels "officiels" pour les entreprises, les organisations et les personnalités, mais lorsque cela n'a pas fonctionné, Musk a rapidement « tué » les labels.

La version remaniée de Twitter Blue semblait être l'idée à laquelle Musk croyait le plus, pensant que la coche convoitée pourrait être vendue à la moitié de la base d'utilisateurs de Twitter apparemment facilement. Il n'avait pas tort de penser qu'il y aurait de l'intérêt, mais dans certains tweets, il a plaisanté en disant qu'une partie de sa stratégie consistait à prendre de l'argent facile aux personnes qui veulent se faire passer pour des comptes. Toute personne qui paie pour une coche risque d'être suspendue définitivement si son compte n'est pas clairement étiqueté "parodie" dans le nom, dit maintenant Musk, et aucun remboursement ne sera accordé.

Twitter perdant des revenus publicitaires, il semble que si la stratégie de Musk était d'augmenter les profits en faisant payer et en suspendant des tonnes de faux comptes, elle n'a pas porté ses fruits. Musk a indiqué sur Twitter qu'il s'attendait à faire passer les utilisateurs de Twitter par des phases chaotiques d'essais et d'erreurs pour déterminer ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas.

Le milliardaire se présente comme riant en même temps que ceux qui retweetent des « tweets extrêmement drôles » provenant de ces comptes parodiques controversés : des comptes que Twitter n'a pas encore prouvé qu'il pouvait rapidement attraper et suspendre avant que des dommages ne soient causés aux grandes marques.

Toutefois Musk sait que tous les utilisateurs qui s'appuient sur Twitter Blue pour semer la confusion en usurpant l'identité d'une marque n'ont pas forcément publié des blagues « incroyablement drôles ». Hier, l'un des faux messages les plus inquiétants a été celui d'un compte se faisant passer pour la marque pharmaceutique Eli Lilly, qui a faussement annoncé aux diabétiques que l'insuline était désormais gratuite. La marque a dû s'excuser sur Twitter après que le faux compte ait été retweeté des milliers de fois, y compris par ceux qui semblaient croire que la nouvelle était vraie. C'est là que Musk fixe apparemment la limite pour ce qui est de « tromper » les utilisateurs de Twitter. Peu de temps après, les plaisanteries ont repris, avec un autre faux compte imitant le tweet d'excuse du compte officiel d'Eli Lilly, utilisant une formulation similaire pour se moquer de la marque qui fait payer son insuline 400 dollars.

La seule façon de mettre fin à cette spirale était de révoquer la vérification payante, semble-t-il, mais il est difficile d'imaginer que Musk ait repris le contrôle de la plateforme en revenant sur sa première grande idée de monétisation de Twitter.

Il existe désormais deux catégories de "vérifications bleues" et elles semblent identiques. L'une comprend les comptes vérifiés avant que Musk ne prenne la barre, et indique que « Ce compte est vérifié parce qu'il est remarquable dans le domaine du gouvernement, de l'actualité, du divertissement ou d'une autre catégorie désignée » ; un message que l'on peut voir en cliquant sur la coche elle-même. L'autre note que le compte est abonné à Twitter Blue.

Pour les annonceurs qui ont mis en veilleuse leur activité sur Twitter, les faux comptes pourraient être la goutte d'eau qui fait déborder le vase, car le parcours semé d'embûches de Musk à la tête de la plateforme, qui a licencié la moitié de ses effectifs et provoqué des départs très médiatisés, soulève des questions quant à sa capacité de survie.

Hier, d'autres dirigeants clés ont quitté Twitter en raison de l'échec du déploiement de Twitter Blue, dont Yoel Roth, le principal responsable de l'intégrité de Twitter. La rumeur voulait que la responsable des ventes Robin Wheeler ait également démissionné, mais jeudi soir, elle a tweeté : « Je suis toujours là ». Pendant ce temps, Musk continue de tweeter que tout va bien et que les utilisateurs de Twitter se connectent à des taux atteignant des sommets historiques, probablement en raison de ce spectacle.

Source : Twitter (1, 2, 3)

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Des farceurs se faisant passer pour des employés licenciés de Twitter trompent les médias, tandis que Musk dément les infos prétendant qu'il licencierait des employés Twitter pour éviter les paiements

Les ingénieurs de Twitter invités à imprimer le code sur lequel ils ont travaillé ces 30 à 60 derniers jours et à les donner à Elon Musk

Twitter Blue d'Elon Musk est maintenant en ligne mais n'est disponible que sur iOS, l'entreprise déploie de nouvelles étiquettes "officielles", puis les supprime quelques heures plus tard

Elon Musk est-il brillant ou alors totalement inapte ? Les experts sont divisés sur son style de management suite à l'acquisition de Twitter

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 20:50
Enfin... Les devs dans le monde entier ont les même habitudes.

Tu ne peux pas les prendre pour des divas pendant 5 ans et leur proposer l esclavage facilement.

En plus, les bons ont souvent des opportunités quoi qu'il arrive et parfois assez d'argent pour créer leurs opportunités.

Bref avec ce genre de message il va sûrement arriver a un tiers qui reste.. mais ça m'étonnerait qu'il garde les meilleurs.

Et attendons nous a voir pointer un produit twitter like dans les 2 mois par quelques dizaines d'employés le codage a déjà du commencer et je ne doute pas qu'un ou deux fond soit prêt à mettre quelques centaines de millions dedans.

Mastodon de par sa philosophie ne pourra jamais faire l'affaire donc il y a une place a prendre.
13  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 10:25
Je pense que le gars a fait une erreur
Et même en France tous les salariés ont une obligation de retenu et de loyauté envers leur entreprise.
Donc un licenciement aurait été validé je pense.

La il faut regarder le contexte.
On a un mec qui prétend mieux faire que twitter depuis plusieurs années.
A peine arrivé dans une boîte en état correct mais pas top, il mène une politique inhabituelle dont les résultats a court terme sont désastreux.
Au passage, au lieu d'accuser la hiérarchie passée des errements il n hésite pas à mettre en doute les compétences techniques des équipes et la qualité des produits. Or la qualité n'a jamais été un frein sur Twitter.

Il me paraît normal que les équipes lui fasse faux bond.

C'est dailleur pur cela que je pense qu'il va se prendre une belle claque dans les 2 mois avec une faillite retentissante. Parce que sans employé on ne produit plus... Et que sans voix discordante on fonce dans le mur a coup sur.

Je ne donne pas cher de Tesla aussi. Parce que là il est en train de politiser son discours, ce qui aux Etats Unis peut facilement te priver de subventions, de soutien... Et de ventes.

Quand il humilié un député en public... Il ne peut pas gagner derrière.

On verra alors que Tesla est valorisé 10 a 100 fois trop cher.
https://www.lesechos.fr/industrie-se...bourse-1358541

Cette boîte ne peut pas valoir 100 fois plus que Renault. Soyons sérieux.

La chute sera brutale je pense.
11  0 
Avatar de Pyramidev
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 17:44
Du coup, parmi ceux qui sont en congés, ceux qui ne lisent pas leurs courriels du boulot seront automatiquement virés ?

Très peu de développeurs voudront rester chez Twitter. Ceux qui cliqueront sur le lien le feront probablement car ils essaieront de trouver un autre job avant d'être virés.
Plus aucun développeur ne voudra postuler chez Twitter.
Soit Elon Musk est totalement idiot, soit son but est de détruire Twitter.
11  0 
Avatar de SimonKenoby
Membre actif https://www.developpez.com
Le 15/11/2022 à 11:24
Tiens, je croyais que Elon Musk était un grand défenseur de la liberté d'expression? N'avait-il pas dis il y a quelques moi que n'importe qui pouvait le critiquer? On commence déjà a voir les limites de sa "liberté d'expression".
14  4 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 20:57
Explique moi pourquoi un dev bon irait bosser
Beaucoup d'heure
Pour un chef impulsif
Sans stratégie compréhensible
En gerant un existant sans soutien

Un bon boulot de dev c'est selon moi
Un projet intéressant
Des collègues intéressants
Une roadmap compréhensible et tenable
Entre 30 et 40h de travail max
Un management a l écoute
Un équilibre vie perso vie pro tenable dans le temps.

Pour moi les devs qui ont le choix fuieront cette ambiance toxique qui ne coche aucune de ces cases.
11  1 
Avatar de natponch
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 12/11/2022 à 11:47
On va plutôt dire qu'il n'en a absolument rien à faire du devenir de twitter et son domaine d'activité d'origine en tant que réseau social. La seule partie qui l'intéresse c'est récupérer son argent à tout prix, qu'il a été "forcé" de dépenser à cause de sa folie des grandeurs et se croire au dessus de tout et tout le monde !
8  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 14/11/2022 à 9:57
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que ça va être le chaos chez Twitter pendant encore 6 mois, 1 an, et après l'entreprise sera enfin rentable.
Il faut juste trouver les bonnes idées et les implémenter correctement.
Ben oui, en attendant, observons ce c****** milliardaire jouer avec les emplois de personnes qui doivent vivre et nourrir leur famille.
9  1 
Avatar de PomFritz
Membre averti https://www.developpez.com
Le 16/11/2022 à 23:50
ça m'a toujours bien fait marrer ces grands patrons donneurs de leçons sur le temps de travail. Ces types ont une armée de personnel qui s'occupe tous leurs petits problèmes sur un simple claquement de doigt. Beaucoup de gens pourraient en faire plus dans les mêmes conditions. Il faut faire attention à l'intérêt que sucite ce genre de taré qui risque de faire école pour s'aligner.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 18/11/2022 à 8:45
Et ce qui était prédis continue de se passer.

Quand les équipes coeur et les senior qui pilote et coach tout le monde s'en vont... Tu es dans la merde comme manager.

C'est pas avec des junior ou les employés qui ne trouvent rien de mieux que tu crée un produit exceptionnel.

L'exemple de toxicité ce la relation mise en place en quelques jours est presque jouissif. Ça devrait couper les couilles de tous les managers mettant EM sur un piédestal.

Au final... Un manager sans son équipe ne peut pas grand chose.
8  0 
Avatar de pmithrandir
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/11/2022 à 10:03
Au passage ça commence à râler chez les employés de twitter en Europe.
Il semble que recevoir un email disant

Conformément à votre volonté exprimée en ne cliquant pas sur "yes" dans l'email... Vous êtes licencié avec un préavis de 3 mois...

Ne soit pas une procédure de licenciement valide.

Sans rire.

Au passage ça démontre encore le modèle toxique de management.
Alors qu'il devrait s'activer a réussir la séparation avec les employés et gérer la boîte... Pour lui éviter de perdre des centaines de millions en procès... Il joue a faire de la code review.

Dans les 2 cas il n'a pas a jouer les petites mains.. mais a mettre en place des moyens pour que ça fonctionne.

Son incapacité a le faire est assez affligeante.

En même temps... Ça occupe vachement cette nouvelle série. Y a plein de rebondissement je trouve!
9  1