IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Netflix va commencer à sévir contre le partage de mots de passe au début de l'année 2023
La plateforme commencera à vous facturer des frais lorsque vous partagerez votre compte

Le , par Nancy Rey

221PARTAGES

15  0 
Netflix prévoit de sévir contre le partage de mots de passe à partir de 2023. Après avoir donné aux utilisateurs la possibilité de transférer leurs profils vers de nouveaux comptes, le géant du streaming indique qu'il commencera à laisser les abonnés créer des sous-comptes à partir de l'année prochaine, conformément à ses plans visant à « monétiser le partage de compte » plus largement. Cette annonce fait partie des résultats de Netflix publiés il y a quelques jours, qui indique que la société a ajouté 2,4 millions d'abonnés ce trimestre, alors que le service de streaming cherche à lancer son volet financé par la publicité le mois prochain et à lutter contre le partage de mots de passe.


En avril, alors que Netflix perdait des abonnés et que son action chutait, ses dirigeants ont révélé que, selon leurs propres estimations, environ 30 millions de foyers aux États-Unis et au Canada accédaient à Netflix par le biais de mots de passe partagés. Aujourd'hui, après avoir testé une poignée d'approches pour limiter le partage de comptes, ils ont annoncé de nouvelles fonctionnalités qui, espèrent-ils, encourageront les gens à commencer à payer. « Nous essayons de proposer une gamme d'options qui soutiennent le choix des clients », a déclaré Greg Peters, responsable des produits Netflix, lors de la présentation trimestrielle de la société aux investisseurs.

La première solution de Netflix s'adresse à ceux qui sont prêts à faire le grand saut et à payer leur propre abonnement, peut-être même le plan d'adhésion financé par la publicité qui vient d'être annoncé et qui sera bientôt moins cher. Toute personne qui regardait les programmes Netflix par le biais d'un profil personnalisé sur le compte d'une autre personne peut désormais transférer ce profil sur son propre compte. Cette fonctionnalité, qui a commencé à être proposée aux utilisateurs lundi, permet de préserver les données d'une personne, comme ses paramètres et son historique de visionnage, afin que l'algorithme Netflix sache qu'il doit continuer à proposer. Netflix donnera également à ses abonnés l'occasion d'être charitables avec leurs amis et leur famille. À partir de l'année prochaine, les abonnés auront la possibilité de payer un peu plus cher pour ajouter des « membres supplémentaires » à leur forfait. La société n'a pas précisé combien il en coûtera aux abonnés pour ajouter ces sous-comptes à leur forfait existant, mais dans les pays où elle a testé cette fonctionnalité au début de l'année, le coût était inférieur à 3 dollars par mois.

Netflix souhaite essentiellement qu'un compte ne soit accessible qu'aux personnes qui vivent ensemble dans un même foyer. Chaque compte peut prendre en charge jusqu'à cinq profils, afin que chaque membre de la famille puisse personnaliser son expérience de visionnage. Mais les membres de la famille ou les amis qui ne vivent pas dans le même foyer devront soit ouvrir leur propre compte, soit être ajoutés en tant que membre supplémentaire. Il reste à savoir comment Netflix va réagir face aux abonnés qui partagent des comptes en dehors de leur foyer, mais ce printemps au Pérou, où Netflix a testé la fonction "membre supplémentaire", les utilisateurs ont été invités à valider leurs comptes. La société a effectivement effectué des tests qui ont incité les utilisateurs du Chili, du Costa Rica et du Pérou à payer un supplément pour un sous-compte si Netflix détectait que quelqu'un utilisait l'abonnement du propriétaire en dehors de son foyer. Netflix a également testé un moyen pour les utilisateurs d'Argentine, du Salvador, du Guatemala, du Honduras et de la République dominicaine d'acheter des "maisons" supplémentaires pour les comptes situés en dehors du foyer principal de l'abonné.

Reed Hastings, co-PDG de Netflix, a un jour embrassé le partage de mots de passe comme un signe que le service de streaming était populaire et que son contenu était demandé. « Nous aimons que les gens partagent Netflix, qu'il s'agisse de deux personnes sur un canapé ou de 10 personnes sur un canapé », a-t-il déclaré en 2016, à l'époque où le streaming était encore considéré comme un moyen relativement nouveau de regarder des films et des programmes télévisés. Les temps ont changé : Netflix est désormais en concurrence pour les abonnés avec près d'une douzaine de plateformes de streaming rivales. Bien que Netflix reste le plus grand service de streaming par abonnement avec ses 223 millions de membres dans le monde, il a montré des signes de fléchissement. Au cours des six premiers mois de l'année, il a perdu 1,17 million d'abonnés.

« Au cours des 15 dernières années, nous avons travaillé dur pour construire un service de streaming facile à utiliser, y compris pour les personnes qui voyagent ou vivent ensemble. "C'est formidable que nos membres aiment tellement les films et les émissions de télévision Netflix qu'ils veulent les partager plus largement. Mais aujourd'hui, le partage généralisé des comptes entre les ménages compromet notre capacité à long terme à investir dans notre service et à l'améliorer », peut-on lire dans un billet de blog publié au cours de l'été pour expliquer pourquoi Netflix testait des fonctionnalités de "partage payant".

Le géant du streaming a annoncé la semaine dernière le lancement de son service à 6,99 $ par mois avec publicité, appelé Basic, le 3 novembre aux États-Unis, France, en Australie, au Brésil, au Canada, en Allemagne, en Italie, au Japon, en Corée, au Mexique, en Espagne et au Royaume-Uni. Netflix s'associe à Microsoft pour diffuser des publicités aux utilisateurs et précise qu'elles dureront entre 15 et 30 secondes. Ce nouveau niveau ne donne toutefois pas aux abonnés l'accès à l'ensemble de la bibliothèque de Netflix en raison de restrictions de licence.

Source : Netflix

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

YouTube, Netflix et Facebook font partie des services les plus utilisés par les télétravailleurs avec leurs ordinateurs professionnels, selon Zscaler qui a analysé les données sur son cloud

The Billion Dollar Code : la série Netflix à propos des développeurs allemands qui ont poursuivi Google pour l'algorithme de Google Earth, qui se serait servi du code de leur produit Terravision

Reed Hastings s'exprime sur le salaire élevé des ingénieurs en logiciel de Netflix, « Nous nous sommes concentrés sur la recherche des meilleurs sur le marché », a déclaré le PDG de l'entreprise

Netflix : Python est derrière chaque film que vous regardez, voici comment l'entreprise utilise le langage de programmation pour ses services

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de sisyphe1980
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 22/10/2022 à 14:31
La fin de Netflix... En me ce qui concerne ça sera le désabonnement et les bonnes vieilles méthodes?
11  5 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 22/10/2022 à 20:23
Citation Envoyé par Waikiki Voir le message
Pendant des décennies ça réclame un système à abonnement plutôt que d'avoir à acheter des dvd individuellement, quand tu as enfin des plateformes qui le font ça va abuser du système pour diviser le prix de l'abonnement qui vaut à peine le prix d'une place de cinéma. ¯\_(&#12484_/¯
Une place de cinéma c'est 4€ chez moi
Le système de "licence globale" n'a rien à voir avec Netflix, vu qu'on a qu'un catalogue très limité.
La licence globale c'est plutôt : Netflix + DisneyPlus + ParamountPlus + UniversalPlus + OCS + AmazonPrime + YoutubePremium + etc...
Soit au moins 100€ par mois
7  1 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 23/10/2022 à 16:28
Ca met en avant du contenu Woke et/ou la qualité n'est plus comme au début.
On paye un service qui met maintenant des publicités.

Et maintenant ça veut sévir contre le partage de mot de passe, il y a probablement des abus, mais je pense que la majorité se limite aux membres de la familles et 1-2 amis. Avant on se partageais/copiais les VHS. Je dirais que sévir va surtout augmenter leur nombre de résiliations.
8  2 
Avatar de smarties
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/04/2023 à 13:54
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Netflix est clairement passé d'un perturbateur de marché innovant à une protection du territoire au cours des dernières années. L'entreprise le fait parce que la croissance mondiale de l'entreprise est devenue saturée et que Wall Street exige sa croissance d'un trimestre à l'autre à tout prix. Ce coût, comme d'habitude, sera payé par l'utilisateur final, qu'il le veuille ou non.
Voilà ou est le problème de beaucoup d'entreprises, la croissance n'est pas infinie (au passage, voir ce reportage dessus. Pour moi, une entreprise en bonne santé est un société qui fait des bénéfices et qui peut donc payer correctement ses charges, faire des investissements, verser des bonus.
En plus si dans plusieurs années la population baisse car la natalité baisse dans certains pays, il y aura forcément moins de consommateurs.
5  0 
Avatar de phil995511
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/02/2023 à 21:52
Ils vont juste perdre une avalanche d'abonnés en agissant ainsi.

Hier on a voulu regarder un film et cette appli nous a affiché un message comme quoi mon compte était soit disant utilisé ailleurs.

Il se mettent donc a ennuyer les gens qui respectent pourtant leur règles.
4  0 
Avatar de Andy Oka
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 7:18
C'est une réelle question de savoir ce qu'est un ménage/un foyer.
3  0 
Avatar de Prox_13
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 10:45
Citation Envoyé par Waikiki Voir le message
Pendant des décennies ça réclame un système à abonnement plutôt que d'avoir à acheter des dvd individuellement, quand tu as enfin des plateformes qui le font ça va abuser du système pour diviser le prix de l'abonnement qui vaut à peine le prix d'une place de cinéma. ¯\_(&#12484_/¯
A la différence près :

1 - Le cinéma propose une expérience bien plus complète, voire parfois même plus conviviale pour le visionnage entre amis.
2 - Le cinéma n'est pas à payer chaque mois même sans consommer, ce qui veut dire que vos achats ont réellement un impact sur les produits du marché.
3 - Les services de streaming se démultiplient, il faut avoir plusieurs bouquets pour avoir quelque chose de potable et la qualité reste médiocre tout de même.
4 - Le streaming (U)HD "domestique" est très peu écologique.

Il faut aussi savoir que l'abonnement de Netflix qui rivalise avec les tarifs d'un cinéma (71€/an) est l'abonnement qui propose également une qualité de 720x570... Une définition qui est ridicule en comparaison...
Le streaming Netflix avec une "bonne qualité" vous coutera 18€/mois (216€/an), soit plus ou moins 200% mon budget cinéma à l'année.

J'insisterais sur le point 2; Il faut consommer pour rentabiliser son abonnement.
Si vous avez une quelconque addiction aussi faible soit-elle, ce principe est génial, puisque le consommateur se convainc lui-même de consommer sous peine de perdre de l'argent.
Ce même argent, qui n'est pas reversé aux artistes qui produisent vos séries favorites, ne va pas avoir un poids aussi important que le box-office peut avoir.

Il est donc tout à fait possible d'avoir un service de streaming qui fonctionne avec 90% de contenu médiocre.

Au final, si le seul réel avantage d'un service de streaming est de pouvoir voir les séries en premier, je préfère attendre quelques semaines pour avoir la version physique, qui compile les avantages des deux mondes
3  0 
Avatar de blackanubis
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 05/02/2023 à 11:42
Ça me rappelle les DRM de certains jeux qui empêchaient de jouer seulement ce qui l'avait acheté légalement.
3  0 
Avatar de Leruas
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 22/10/2022 à 18:44
Du coup les abonnées vont continuer à sévir en se désabonnant...
Cette entreprise a vraiment une vision à court terme, entre toutes les hausses des prix, l'offre bas de gamme avec un catalogue bridée et des pubs, la qualité du catalogue en baisse par rapport aux concurrents
3  1 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 24/10/2022 à 7:34
Citation Envoyé par Andy Oka Voir le message
C'est une réelle question de savoir ce qu'est un ménage/un foyer.
Effectivement, va savoir. Je paie le forfait familial pour pouvoir le regarder et mes enfants aussi, mais ils vivent la moitiee de la semaine chez leur père. Ont ils besoin d'un abonnement dans les deux maisons pour regarder le même contenu sur les même appareils? Si cest je vais annuler Netflix et me payer une croisière pour les quelque emmision qu'ils regardent.
3  2