IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'armée russe présente un chien-robot portant un lance-roquettes attaché à son dos
Et un camion militaire sans pilote et sans cockpit

Le , par Bruno

169PARTAGES

7  0 
La Russie serait la deuxième puissance militaire du monde (hors nucléaire) après les États-Unis selon le classement GFP. Au cours des années 2000, le complexe industriel de défense russe a objectivement connu une amélioration sensible de son environnement politique et financier. La commande nationale d’armement est repartie nettement à la hausse, les autorités russes souhaitant enclencher le rééquipement des forces armées. Lors d'un salon de l'armement en Russie cette semaine, un développeur a présenté sa nouvelle création, et la prochaine étape logique de la course à l'armement des robots : un robot chien de style Boston Dynamics avec un RPG attaché à son dos.

Une vidéo téléchargée par RIA Novosti, une agence de presse appartenant à l'État russe, montre le robot en action, dans lequel le robot marche sur la pointe des pieds avant de s'allonger sur le sol, son RPG pointé vers l'avant. Le robot lui-même est vêtu d'une tenue noire semblable à celle d'un ninja et ses yeux, qui sont vraisemblablement des caméras, pointent vers l'extérieur.

Certains analystes affirment que le robot est développé par la startup chinoise Unitree. Sous le collant noir, il se cacherait le modèle GO1 vendu pour 2 700 dollars (environ 2 650 euros) sur le site officiel et disponible sur la plateforme d’e-commerce AliExpress pour 4 687 euros. L’entreprise russe a probablement voulu dissimuler les éléments identifiables de la marque chinoise. Cette dernière s’est elle-même inspirée du fameux robot de Boston Dynamics, Spot, en vente dans le milieu professionnel.

RIA Novosti a déclaré avoir parlé aux développeurs et a écrit dans un message sur Telegram qu'ils ont dit « ceci est un échantillon du système robotique M-81, capable d'effectuer des tirs ciblés et de transporter des armes, et à des fins civiles, il peut être utilisé dans la zone d'urgence pour la reconnaissance, le passage à travers les décombres et la livraison de médicaments ».


« Lorsqu'il est utilisé au combat, le chien robotique peut également être engagé dans la désignation de cibles, la patrouille et la sécurité », ajoute le post. La vidéo a été prise à « Army-2022 », un salon de l'armement qui se tient à Moscou. La conférence se déroule cette semaine, compte environ 1 500 participants et plus de 28 000 objets exposés, selon son site web. Un exposant a également présenté un camion militaire sans pilote et sans cockpit. Le modèle expérimental est totalement dépourvu de cabine et de commandes pour un humain. Il est fabriqué en camouflage bicolore pour montrer la possibilité de l'utiliser à des fins militaires et civiles.

La société Ural a expliqué que le véhicule est équipé d'une vision technique et a passé les tests préliminaires. Il devrait pouvoir être utilisé à la fois par télécommande et en version robot - c'est-à-dire qu'il conduira le programme de manière totalement autonome. Les représentants d'Ural ont précisé que le véhicule peut être utilisé par les troupes pour transporter des marchandises dans des zones dangereuses, par exemple sur la ligne de front.

Les résultats des industriels russes sur le marché de l’armement ont fortement progressé, faisant de la Russie l’un des tout premiers exportateurs mondiaux (le deuxième, en 2010, selon l'Institut international de recherche sur la paix de Stockholm ). Les apparentes avancées de certains programmes – comme celui du chasseur de cinquième génération – viennent conforter cette image plutôt positive. Du reste, pendant le plus fort de la crise mondiale, en 2009, le secteur russe de l’armement a continué à croître : + 3,8 % sur janvier-octobre 2009, une performance notable au regard de la contraction de près de 19 % qu’a connue sur la même période l’ensemble de l’industrie manufacturière.

Ce contraste s’explique d’une part par le fait que, contrairement à certaines prédictions, les commandes à l’export ne se sont pas taries du fait de la crise ; d’autre part, par le choix du gouvernement de maintenir au niveau prévu le niveau du budget d’acquisition et de mettre en place des mesures anti-crise sérieuses pour le secteur.

En juillet, Motherboard a fait état d'une chaîne YouTube qui a téléchargé la vidéo d'un chien robot de style similaire auquel est fixée une mitraillette en état de marche. Ce mois-ci, un pirate informatique a découvert que le modèle de robot utilisé était équipé d'un interrupteur d'arrêt qui peut être utilisé pour désactiver le robot.


L’accroissement du budget d’équipement (une évolution majeure dans la vie de l’industrie d’armement, privée dans les années 1990 d’une commande nationale substantielle et contrainte de rechercher les conditions de sa survie sur les marchés civils ou les marchés export) se veut une réponse à deux objectifs stratégiques du Kremlin depuis l’arrivée au pouvoir de l’équipe de Vladimir Poutine au début des années 2000.

D’une part, le rééquipement constitue l’un des angles prioritaires des autorités russes dans leur effort pour recrédibiliser l’appareil de défense – condition sine qua non, selon elles, pour amener la communauté internationale à prendre en compte et respecter les intérêts stratégiques de la Russie.

D’autre part, le soutien à l’industrie d’armement est une des pistes poursuivies par le gouvernement dans son effort pour diversifier l’économie nationale : désireux de démontrer que la Russie n’est pas qu’une économie de rente, le pouvoir entend réduire sa dépendance aux ressources énergétiques et à leur exportation, en « sauvant » les branches de haute technologie de l’industrie nationale. Or, à tort ou à raison, il considère que « les entreprises de défense sont la partie la plus compétitive du secteur non-matières premières de l’économie nationale de la Russie.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Que pensez-vous de l'intérêt porté aux robots tueurs par les armées du monde ?

Voir aussi :

Le groupe de cybercriminels, Anonymous, agirait plus rapidement que la bureaucratie gouvernementale, dans le conflit russo-ukrainien

L'Ukraine fait pression pour débrancher la Russie d'Internet, les experts estiment que cela pourrait être un désastre

Les sites web du gouvernement ukrainien ne sont pas accessibles, alors que l'Ukraine est bombardée de cyberattaques, dans le cadre de l'invasion russe

Le collectif de pirates informatiques Anonymous déclare une "cyberguerre" contre la Russie, et désactive le site d'information de l'État

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sirthie
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 20/08/2022 à 11:29
Heuuu... le robot-chien semble être une copie du robot-chien Xiaomi achetable sur Aliexpress...

https://recherche.fr/2022/08/19/ce-chien-robot-tueur-russe-est-en-fait-un-robot-inoffensif-vendu-sur-aliexpress/
5  0 
Avatar de illioc
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 21/08/2022 à 20:03
Citation Envoyé par sirthie Voir le message
Heuuu... le robot-chien semble être une copie du robot-chien Xiaomi achetable sur Aliexpress...

https://recherche.fr/2022/08/19/ce-chien-robot-tueur-russe-est-en-fait-un-robot-inoffensif-vendu-sur-aliexpress/
Bien vu !
Conçu par les US, copié par la Chine, et acheté par la Russie pour faire peur.
Les guerres du futur vont être "intéressantes" (moins mortelles), avec des champs de bataille remplis de drônes et robots.
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 22/08/2022 à 8:32
Mouais, ca fait plus bricolé grossièrement qu'autre chose. C'est d'autant plus désuet (pour moi) que de mon point de vue un drone volant remplit bien mieux cette tache.
1  0 
Avatar de Gluups
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 22:43
Heuuu... le robot-chien semble être une copie du robot-chien Xiaomi achetable sur Aliexpress...

https://recherche.fr/2022/08/19/ce-c...ur-aliexpress/
Est-ce qu'Ali Express vend le lance-roquettes, avec ?
0  0 
Avatar de Gluups
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 24/08/2022 à 22:45
Citation Envoyé par pierre-y Voir le message
Mouais, ca fait plus bricolé grossièrement qu'autre chose. C'est d'autant plus désuet (pour moi) que de mon point de vue un drone volant remplit bien mieux cette tache.
Après, peut-être reste-t-il à voir si le drone passe aussi inaperçu.
0  0 
Avatar de dikafrato
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 16:04
Peut-on s'attendre à autre chose de la part des Russes sous Poutine que des appareils de destructions? Ils font leurs achats de robot sur Alibaba?
S'ils fabriquaient un vrai robot l'arme serait intégrée à celui-ci
0  0 
Avatar de bigbear67
Nouveau membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 17:57
Je vois en cette machine une copie militaire de
Boston Dynamics.
Vu les capacités de ces machines je me méfierais
0  0 
Avatar de Gluups
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 23:17
Citation Envoyé par bigbear67 Voir le message
Je vois en cette machine une copie militaire de
Boston Dynamics.
Vu les capacités de ces machines je me méfierais
C'est sûr que quand un chien qui vient frétiller de la queue en bas de chez toi est capable de lancer une roquette sur ta bagnole (si ce n'est pas sur l'épicerie du coin), ça n'a pas que des aspects sympathiques.

Il y a quand même un avantage, c'est qu'avant il ne s'exclame pas "à la ouah que barre !"
Mais c'est limité.

Quelqu'un a laissé entendre que ce genre de chien a un bouton arrêt quelque part, pour débrancher les piles. Mais il n'a pas fourni les coordonnées de la formation pour être capable de s'approcher du bestiau pour appuyer là-dessus, sans que le bestiau ne te fossilise avant.
0  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/08/2022 à 9:24
Citation Envoyé par Gluups Voir le message
C'est sûr que quand un chien qui vient frétiller de la queue en bas de chez toi est capable de lancer une roquette sur ta bagnole (si ce n'est pas sur l'épicerie du coin), ça n'a pas que des aspects sympathiques.
L'armée russe a déjà du mal à utiliser des munitions modernes, alors acheter des chiens robots, c'est pas gagné. Sans compter que l'intérêt est plus que limité : ça tire une roquette, et après ? rien. Autant acheter un missile guidé tiré depuis l'arrière des lignes, ça coutera aussi cher et au moins il y a plus de chances que ça fasse mouche. Pour autant d'utilisations...

Quelqu'un a laissé entendre que ce genre de chien a un bouton arrêt quelque part, pour débrancher les piles. Mais il n'a pas fourni les coordonnées de la formation pour être capable de s'approcher du bestiau pour appuyer là-dessus, sans que le bestiau ne te fossilise avant.
Pourquoi se casser la tête ? une balle et c'est bon. C'est pas blindé, ce truc là (sinon, il pèserait 1T et ne pourrait pas bouger)...
0  0 
Avatar de Gluups
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 25/08/2022 à 23:10
Citation Envoyé par dikafrato Voir le message
Peut-on s'attendre à autre chose de la part des Russes sous Poutine que des appareils de destructions? Ils font leurs achats de robot sur Alibaba?
S'ils fabriquaient un vrai robot l'arme serait intégrée à celui-ci
Quelque chose me rend réservé sur la question : depuis le conflit en Ukraine, l'Union Européenne a décidé de censurer tout ce qui émane de la Russie.
Alors qu'on ne peut pas vraiment dire qu'elle s'astreigne au silence sur ce conflit.

Quand on entend tout le discours provenant d'un côté, et rien provenant de l'autre côté, c'est louche.
0  1