IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Broadcom prévoit une « transition rapide » vers les revenus d'abonnement pour VMware,
Les logiciels sur abonnement sont continuellement mis à jour, mais aussi continuellement payés

Le , par Bruno

179PARTAGES

3  0 
La compagnie Broadcom Corporation, entreprise américaine qui développe des semi-conducteurs utilisés dans divers équipements de télécommunications, a annoncé la semaine dernière qu'elle allait acquérir VMware, une société informatique qui propose plusieurs produits propriétaires liés à la virtualisation d'architectures x86, pour 61 milliards de dollars en espèces et en actions. Tom Krause, président de Broadcom Software Group, a indiqué lors de la conférence sur les résultats de Broadcom que l'accent serait mis sur les logiciels sur abonnements.

Broadcom prévoit une « transition rapide des licences perpétuelles vers des abonnements » pour les produits VMware, en remplacement des versions discrètes achetées une fois et utilisées pour toujours. VMware domine le marché des logiciels dits de virtualisation, qui permettent aux entreprises clientes d'exécuter plusieurs applications sur leurs serveurs. Cette activité a commencé à ralentir à mesure que les entreprises ont trouvé de nouveaux outils pour fonctionner grâce au cloud computing, ce qui a poussé VMware à rechercher de nouvelles offres, notamment par le biais d'un partenariat avec Amazon. Le PDG de Broadcom, Hock Tan, a déclaré que l'entreprise souhaitait satisfaire les clients actuels de VMware et tirer parti de l'équipe de vente et des relations existantes de VMware.


Les logiciels sur abonnement présentent certains avantages, notamment des mises à jour permanentes pour corriger les failles de sécurité et assurer la compatibilité avec les nouvelles mises à jour du système d'exploitation. Mais une évolution vers des licences logicielles plus basées sur l'abonnement pourrait être une mauvaise nouvelle pour les particuliers et les entreprises qui préfèrent payer des mises à jour individuelles lorsqu'ils en ont besoin, plutôt que de payer en continu aussi longtemps qu'ils ont besoin du logiciel.

VMware serait loin d'être la première entreprise à privilégier le logiciel par abonnement en tant que service et son flux de revenus plus constant et plus fiable par rapport aux logiciels sous licence perpétuelle. Il y a près de dix ans, Adobe a tristement transféré ses applications Creative Suite vers un modèle d'abonnement Creative Cloud, sans qu'il reste la moindre option pour les clients qui préfèrent les licences perpétuelles.

Microsoft propose toujours des licences perpétuelles pour ses applications Office pour Mac et Windows (Office 2021 est sorti en septembre), mais elles n'offrent pas toutes les mêmes fonctionnalités que la version Microsoft 365 constamment mise à jour. Même des services tels que PlayStation Plus ou Xbox Game Pass remplacent les achats ponctuels de jeux par des abonnements permanents.

Le virage de Broadcom vers les logiciels a commencé après que sa tentative d'acquisition du géant des puces mobiles Qualcomm a été bloquée par l'ancien président américain Donald Trump en 2018 pour des raisons de sécurité nationale. Cette acquisition est la deuxième plus importante annoncée à l'échelle mondiale depuis le début de l'année, juste derrière l'opération de 68,7 milliards de dollars de Microsoft pour le rachat du fabricant de jeux vidéo Activision Blizzard.

L'offre de 142,50 dollars en espèces ou de 0,2520 action Broadcom pour chaque action VMware représente une prime de près de 49 % par rapport à la dernière clôture de l'action avant que les discussions sur l'accord ne soient signalées pour la première fois le 22 mai. Broadcom prendra également en charge 8 milliards de dollars de la dette nette de VMware.

L'action du fabricant de puces a clôturé en hausse de 3,5 % et celle de VMware de 3,1 %. Le directeur général de Broadcom, Hock Tan, qui a fait de son entreprise l'un des plus grands fabricants de puces électroniques au monde grâce à des acquisitions, applique désormais sa méthode de négociation au secteur des logiciels. D'un seul coup, l'accord triplera presque les revenus de Broadcom liés aux logiciels, qui représenteront environ 45 % de ses ventes totales.

Selon Daniel Newman, analyste de Futurum Research, Broadcom sera instantanément reconnu comme un acteur majeur du secteur des logiciels grâce à l'acquisition de VMware. « Avoir quelque chose comme VMware ... ouvrira un nombre important de portes que leur portefeuille actuel n'ouvre probablement pas pour eux », a ajouté Newman.

L'accord intervient à un moment où l'administration Biden fait pression pour une plus grande concurrence dans tous les secteurs, de l'agriculture à la technologie. « La Federal Trade Commission (FTC) pourrait craindre que Broadcom utilise l'acquisition pour regrouper des services ou augmenter les prix », a déclaré Josh White, professeur adjoint de finance à l'université Vanderbilt.

Broadcom prévoit actuellement d'utiliser le nom de VMware pour remplacer la marque Broadcom Software Group une fois l'acquisition réalisée. Le Broadcom Software Group comprend également les sociétés anciennement connues sous le nom de CA Technologies et Symantec, qui ont également été achetées par Broadcom pour un milliard de dollars.

VMware disposerait de 40 jours pour trouver un acheteur prêt à payer plus que les 61 milliards de dollars proposés par Broadcom.

Et vous ?

Que pensez-vous de cette initiative de Broadcom ?

Êtes-vous pour ou contre les logiciels sur abonnements ?

Voir aussi

Le président d'Activision Blizzard, J. Allen Brack, est démis de ses fonctions, près une plainte pour harcèlement sexuel

Activision Blizzard critiqué pour un bonus de 200 millions de dollars accordé à son PDG, alors que l'entreprise a annoncé le licenciement des dizaines d'employés

Une enquête révèle comment Activision Blizzard a placé des milliards de dollars de bénéfices dans les paradis fiscaux

Activision Blizzard supprime 800 emplois en 2019 malgré un chiffre d'affaires record en 2018 pour se consacrer au développement de ses franchises

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !

Avatar de calvaire
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 11:39
c'est très bien ce monde remplie d'abonnement.

je propose une idée pour améliorer les profits: ajouter de la pub.
comme netflix, payer tous les mois et regarder le pub.

l'avenir d'un jeune est très radieux en occident:
abonnement du logement (car l'achat de son bien immobilier et devenue trop cher), abonnement voiture (car zfe et voiture neuve coute trop cher), abonnement netflix, spotify, youtube premium, amazon prime, disney+ pour les loisirs.
abonnement windows, office, adobe creative, vmware pour le taff.
salaire supernet median en france 2000€ car faut payer la dette et les prestations social et le train de vie de l'état
prix total des dépenses: 1800€, reste plus que 200€ pour payer facture électricité, gaz, assurances et nourriture.

et voila comment on prive une génération de se monter un capitale solide.

vous pouvez dire que personne ne force a payer pour netflix, youtube, vmware etc. Si vous dites cela c'est que vous êtes comme moi un vieux crouton.
Quand un jeune est habitué depuis toujours a payer tous les mois des abonnements, c'est son monde et il ne connais que ca. comme un poulet elevé dans une cage sombre, il ne connais pas l’extérieur et la nature.

Perso je reste sur ma politique: 0 abonnement sauf assurance voiture, maison et électricité et eau. car c'est de l'arnaque. Et encore pour l’électricité j'ai grandement réduit ma dépendance EDF.

Pour en revenir plus spécifiquement à la news, bossant dans le cloud justement ca fait 10ans que j'ai plus utilisé vmware au profit d'OpenStack et de kvm. et ca marche tres bien si ce n'est mieux.
des alternatives crédible et gratuite ca existe.
4  1 
Avatar de JP CASSOU
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 10:07
Logiciels en location = next.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 19/02/2024 à 18:36
Je pense que ça va augmenter l'useage d'Huper-V et de KVM
1  0 
Avatar de der§en
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/12/2023 à 10:14
POUF, vmware vient de perdre un client…

je vais migrer sur VirtualBox quand mon vmware aura besoin de MAJ…
0  0