IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La politique de retour au bureau d'Apple laisse de nombreux travailleurs mécontents
Un expert en IA démissionne

Le , par Nancy Rey

264PARTAGES

10  0 
Les employés d'Apple ont officiellement commencé à revenir au travail en personne après avoir travaillé à distance depuis le début de la pandémie COVID-19 en mars 2020. La décision d'Apple de revenir au travail en personne, bien que sur une base très limitée pour le moment, n'a pas été sans critique, mais l'entreprise a poursuivi ses plans. Le directeur de l'apprentissage automatique d'Apple, Ian Goodfellow, a démissionné de son poste un peu plus de quatre ans après avoir rejoint l'entreprise, après avoir été l'un des meilleurs employés de Google en matière d'IA.

Le directeur de l'apprentissage automatique d'Apple démissionne en raison de son retour au travail de bureau

Après de nombreux départs et arrêts dus à l'augmentation des cas de COVID-19, Apple a officiellement fixé la date du 11 avril 2022 pour le retour au travail en personne le mois dernier. À partir de cette date, les employés d’Apple étaient désormais tenus de venir travailler en personne au moins un jour par semaine. Et depuis le 2 mai dernier, les employés travaillent au bureau deux jours par semaine. Puis, à partir du 23 mai prochain, les employés devront être présents au bureau trois jours par semaine. C'est le début du plan de travail dit "hybride" d'Apple. Apple n'a pas révélé combien de temps ce plan de travail hybride sera en place, mais Tim Cook l'a décrit comme un "pilote". Cela implique qu'il pourrait changer un jour ou l'autre, et que l'entreprise pourrait éventuellement exiger des employés qu'ils retournent en présentiel à temps plein.

Le directeur de l'apprentissage automatique d'Apple, Ian Goodfellow, a démissionné de son poste un peu plus de quatre ans après avoir rejoint l'entreprise, après avoir été l'un des meilleurs employés de Google en matière d'IA, d’après la journaliste Zoë Schiffer. Goodfellow aurait annoncé la nouvelle au personnel dans un courriel, disant que sa démission est en partie due au plan d'Apple pour revenir au travail en personne, qui exigeait que les employés travaillent depuis le bureau au moins un jour par semaine d'ici le 11 avril, au moins deux jours par semaine d'ici le 2 mai, et au moins trois jours par semaine d'ici le 23 mai. « Je suis convaincu qu'une plus grande flexibilité aurait été la meilleure politique pour mon équipe », a déclaré Goodfellow dans son courriel.


Les employés d'Apple ont commencé à retourner à Apple Park le mois dernier. Certains employés ont été mécontents de ce plan de retour au travail en présentiel. Dans une lettre adressée au PDG d'Apple, Tim Cook, au cours de l'été, un groupe d'employés a déclaré : « Sans l'inclusivité qu'apporte la flexibilité, beaucoup d'entre nous ont l'impression de devoir choisir entre une combinaison de nos familles, de notre bien-être et de la possibilité de faire notre meilleur travail, ou de faire partie d'Apple. C'est une décision qu'aucun d'entre nous ne prend à la légère, et une décision que beaucoup préféreraient ne pas avoir à prendre ».

Cependant même si la politique d'entreprise d'Apple exige désormais le travail en personne à partir du 11 avril, de nombreuses divisions d'Apple sont de retour au bureau par intermittence depuis plus d'un an. Cela inclut spécifiquement des groupes tels que l'ingénierie matérielle et d'autres équipes similaires.

Face à la réticence des employés, Apple a indiqué qu'elle était flexible dans ses politiques... jusqu'à un certain point. Dans son dernier mémo annonçant la date du 11 avril pour le retour au travail en personne, Tim Cook a reconnu que cela pourrait être un "changement déstabilisant" pour certains employés. C'est pourquoi l'entreprise met progressivement en œuvre l'approche "hybride", et c'est aussi pourquoi les équipes individuelles peuvent adapter leurs politiques comme elles le souhaitent.

De nombreux employés sont frustrés par ce changement, d'autant plus qu'Apple annonce que ses produits facilitent le travail à distance... et pourtant elle n'autorise pas le travail à distance à plein temps pour ses propres employés. « Je n'ai pas l'intention de revenir travailler ici un jour », a posté un employé d'Apple sur un forum appelé Blind. Ils ont ajouté qu'ils démissionneraient dès que la nouvelle règle entrerait en vigueur le 11 avril. Un autre employé a réagi aux messages sur la démission avec un emoji rieur et a déclaré : « Je vais faire la même chose ». L'un des employés a déclaré qu'il enverrait sa démission dès qu'il rentrerait chez lui. Ils ont cité le trafic comme l'une des raisons de leur départ : « Je sais déjà que je ne serai pas capable de supporter les trajets et de rester assis pendant 8 heures ».

Apple est l'une des rares entreprises de la Silicon Valley à imposer le travail en personne. Twitter autorise ses employés à travailler en permanence à domicile, tout comme la plupart des employés de Facebook. Google oblige certaines équipes à revenir au travail en personne dès ce mois-ci, mais de nombreux employés peuvent travailler en permanence à domicile.

L'insistance d'Apple sur le retour au travail en personne pourrait avoir un impact sur sa politique de fidélisation. Au cours des derniers mois, la société a distribué deux séries de primes rares à certains de ses meilleurs employés. Ces primes prennent la forme d'unités d'actions restreintes, qui sont acquises sur plusieurs années. Ce programme d'acquisition de droits incite les employés à rester chez Apple plutôt que de partir chez un concurrent. Apple aurait été confronté à des problèmes de rétention des employés, notamment en ce qui concerne Meta. Il reste toutefois à voir si ces primes suffiront à compenser la frustration liée au travail en personne.

Un dernier élément de contexte important est qu'une autre vague de COVID-19 serait en train de se préparer aux États-Unis. Cette variante, appelée BA.2, est une sous-variante de la variante hautement infectieuse Omicron. Bien que l'ampleur de cette vague reste incertaine, de nombreux employés d'Apple ont exprimé leur inquiétude quant au retour au travail dans l'incertitude causée par cette nouvelle variante.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous de la décision d'Apple de rappeler tous ses employés au bureau ?
Pour quelles raisons aimeriez-vous (n'aimeriez-vous pas) rester en télétravail  ?

Voir aussi :

Tim Cook informe ses employés de ce que la date de retour au bureau est fixée au 11 avril, dans un contexte où les personnes lancées en télétravail ne veulent plus retourner au bureau

Des employés d'Apple menacent de démissionner parce que Tim Cook leur a dit de revenir au bureau, ils seraient également contre le modèle de télétravail proposé par l'entreprise

Les patrons ne respectent pas leur propre recommandation de retour au bureau à l'endroit de leurs employés en télétravail en poursuivant depuis leur domicile, d'après les données d'un récent sondage

Les employés d'Apple critiquent sa politique de télétravail dans une lettre ouverte avec pour motif qu'elle ne leur accorde que deux jours de travail à domicile, entrecoupés par un jour au bureau

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de FlaviusPERL
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 20/05/2022 à 14:34
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
je l'avais déja annoncé il y'a quelques mois, c'était prévisible.

si les conditions de travail ne sont pas intéressante, les meilleurs éléments se casse (et à raison !). C'est valable pour le salaire, le télétravail...
Cela sais produit avec une de mes boites, refu d'augmentation pendant 2 ans, les 3/4 de l'équipe sais barré moi y compris.

Ma boite actuel a été sympa avec le télétravail (3j/sem quand on veux), donc il n'y a pas eu de vague de départ.
Mais j'ai un ancien collègue qui est dans une boite différente. Ils on décidé d'interdire le télétravail, beaucoup de départ et impossible d'attirer les talents (qui veut aller dans une boite sans télétravail... personne)
Mmm...
Moi de mon côté, tout le monde est au bureau 5 jours par semaine depuis un bon moment déjà.
Pas de départ et tout se passe bien.

Je conçois que ce n'est pas pareil partout, mais vous aussi, ne croyez pas que la planète entière veut rester à la maison toute la journée...

Sinon, pour revenir à Apple, j'imagine bien Steve Jobs qui chierait probablement dans le cou de tous ceux qui ne veulent pas revenir au bureau.
Un peu comme dans la scène du film éponyme :

Jobs à un développeur qui donne un peu trop son opinion : "Tu prends tes affaires et tu dégages !"
Le mec sort désabusé.
Autre développeur : "Steve, c'était le meilleur programmeur de la division"
Jobs : "C'est le meilleur programmeur qui n'a aucun intérêt pour notre vision"
2  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 10:27
je l'avais déja annoncé il y'a quelques mois, c'était prévisible.

si les conditions de travail ne sont pas intéressante, les meilleurs éléments se casse (et à raison !). C'est valable pour le salaire, le télétravail...
Cela sais produit avec une de mes boites, refu d'augmentation pendant 2 ans, les 3/4 de l'équipe sais barré moi y compris.

Ma boite actuel a été sympa avec le télétravail (3j/sem quand on veux), donc il n'y a pas eu de vague de départ.
Mais j'ai un ancien collègue qui est dans une boite différente. Ils on décidé d'interdire le télétravail, beaucoup de départ et impossible d'attirer les talents (qui veut aller dans une boite sans télétravail... personne)
1  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 8:13
Il comprend combien ce sera compliqué de recruter avec cette politique là et a certainement trouver mieux ailleurs.... Peut être même hors du pays.
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/05/2022 à 10:54
Bon là c'était assez prévisible... La suite logique des événements
0  0 
Avatar de urumaru
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 23/05/2022 à 10:02
Si les propos rapportés sont exact, il parle de SON équipe, pas de toute l'entreprise.

Donc il démissionne car il a sans doute trouvé un travail qui correspond mieux à SES attentes.

Car il intervient en tant qu'INDEPENDANT donc il ne veut plus manager d'équipe en étant un Directeur de service, et manifestement il ne souhaitait pas annoncer/obliger les membres de son équipe à travailler selon les conditions d'Apple.

Enfin, le phénomène de "GRANDE" démission est limité en Europe en regard des évènements aux US.

Il convient de ne pas généraliser un / votre cas particulier car comparer ce qui se passe en France et aux US...tsss, à la rigueur l'Europe et les US mais la encore les US n'ont pas la barrière de la langue, pas la même mentalité, etc.
0  0 
Avatar de Pothon
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 3:05
Le travail à domicile (que j'approuve) désarçonne complètement le management. Toutes leurs règles apprises dans des écoles prestigieuses, toutes par terre ! C'est pourtant simple, ils n'ont qu'à écouter leurs gens et prendre des décisions en toute transparence. C'est fini le travail sous un coup de bâton ! Ouaih le management a peur !
0  0 
Avatar de vohufr
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 27/05/2022 à 10:06
De toute façon, le capitalisme sur le plan social c'est : 1 pas en avant, 3 en arrière...
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/06/2022 à 14:43
Cette crise a contribué à renforcer le pouvoir des travailleurs de la technologie. Peut être pas par des syndicats ou des grèves, mais par des d'émissions
0  0 
Avatar de AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 28/06/2022 à 17:21
Citation Envoyé par AaâÂäÄàAaâÂäÄàAaâÂäÄ Voir le message
Un bonne partie des personnes qui travaillent chez Apple peuvent littéralement trouver une nouvelle job en traversant la rue. Il y a un rapport de force qui est bien plus important que ce que vous connaîtrez jamais en France.
Je l'avais dit
0  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 05/07/2022 à 6:15
Même si vous ne faites pas partie des personnes qui travaillent à domicile, imaginez si 1/3 ou la moitiée des personnes qui encombrent normalement vos routes ne le faisaient plus.
0  0