IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

SAP a annoncé mardi qu'il se retirait de la Russie après 30 ans d'activités dans le pays,
Laissant les clients sur site sans support logiciel

Le , par Bruno

260PARTAGES

9  1 
« Nos cœurs et nos espoirs sont avec le peuple ukrainien. Plus que tout, nous voulons que cette guerre prenne fin », a déclaré le géant Allemand du logiciel, faisant référence à l'invasion illégale de l'Ukraine par le président russe Vladimir Poutine, dans un communiqué en conserve annonçant sa sortie.

SAP a interrompu toutes ses ventes en Russie au début du mois de mars, conformément aux sanctions internationales. Le géant des logiciels d'entreprise SAP a déclaré qu'il suspendait toutes ses ventes dans le pays à la suite de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. Les sanctions économiques contre la Russie sont un mécanisme important dans les efforts pour restaurer la paix. SAP est en échange constant avec les gouvernements du monde entier, « nous avons toute confiance en leurs conseils et nous soutenons pleinement les actions entreprises jusqu'à présent. Nous cessons toute activité en Russie alignée et en outre, nous interrompons toutes les ventes de services et de produits SAP en Russie ».


Avec des centaines de milliers de personnes qui fuient leurs maisons, il est crucial de trouver et de fournir rapidement un abri. Nous avons alloué une aide humanitaire initiale d'un million d'euros à la population ukrainienne et travaillons avec les organisations nationales de la Croix-Rouge, l'Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) et d'autres organisations pour proposer notre technologie afin de soutenir leurs efforts. Cependant, l'entreprise a fait face à des critiques pour avoir continué à soutenir ses produits en Russie. Dans un tweet viral, le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a reproché à SAP, ainsi qu'à Microsoft et Oracle, de soutenir la technologie en Russie.

Le 14 mars, Oracle a indiqué sur Twitter qu'il avait quitté la Russie, laissant les clients existants sans mises à jour logicielles ni assistance. Microsoft n'a pas fait de même. Le vice-premier ministre ukrainien, Mykhailo Fedorov, a fait monter la pression en publiant une série de tweets accusateurs à l'encontre de SAP.

Le 24 mars, l'entreprise a annoncé qu'elle mettait fin à ses services de cloud computing en Russie. Deux jours plus tard, Mykhailo a fait l'éloge de SAP et a déclaré que l'entreprise avait non seulement accepté de soutenir un blocus numérique de la Russie, mais qu'elle ouvrirait un jour un centre de R&D en Ukraine. Les logiciels SAP peuvent faire l'objet d'une licence pour une utilisation sur site, ou être obtenus sous forme de service d'abonnement basé sur le cloud, ce qui fait qu'il n'est pas simple de fermer entièrement son produit en Russie.

« Au-delà de la mise en œuvre des sanctions et de l'arrêt de toutes les ventes, nous arrêtons activement nos opérations de cloud computing en Russie. Nous avons reçu des questions sur la capacité de SAP à arrêter tous les produits existants pour les clients russes. Certains clients russes ont acheté et déployé leurs produits SAP sur site et les utilisent au sein de leur propre service informatique. Cela signifie qu'indépendamment de toute décision de SAP de ne pas fournir de support ou d'engagement de quelque nature que ce soit, ces clients sont toujours en mesure de continuer à utiliser ces produits indépendamment de SAP.

« Pour répondre aux besoins humanitaires et aux besoins des réfugiés sur le terrain, nous utilisons notre technologie pour aider les organisations multinationales dans une série d'efforts d'aide. Il s'agit notamment de garantir l'approvisionnement des groupes d'aide et des professionnels de la santé. Le 9 mars, nous avons permis aux fournisseurs de SAP Business Network de déclarer qu'ils étaient prêts à fournir une aide humanitaire ; quelque 1 500 d'entre eux l'ont déjà fait. Nous aidons également le gouvernement ukrainien à commander des fournitures pour les hôpitaux afin qu'ils puissent obtenir le plus rapidement et le plus facilement possible les équipements dont ils ont besoin en urgence.

« La technologie n'est qu'une des ressources que nous offrons. Le total des dons de SAP et de ses employés a dépassé les 3 millions d'euros et continue de croître. Plus de 4 000 employés ont proposé un logement et d'autres aides aux réfugiés. Nous mettons également à la disposition de SAP un espace de bureau pour stocker des dons tels que des médicaments et de la nourriture. »

« Il y a des clients en Russie qui ont acheté et déployé leurs produits SAP sur place et qui font fonctionner ces produits au sein de leurs propres services informatiques internes », a déclaré SAP fin mars. « Cela signifie qu'indépendamment de toute décision de SAP de ne pas fournir de support ou d'engagement de quelque nature que ce soit, ces clients sont toujours en mesure de continuer à utiliser ces produits indépendamment de SAP. » Luka Mucic, directeur financier de SAP, aurait déclaré : « Il n'y a pas de bouton rouge magique sur lequel SAP pourrait appuyer pour faire disparaître ces licences logicielles des ordinateurs ».

SAP donne trois options aux abonnés du cloud en Russie qui ne sont pas autrement soumis à des sanctions : faire supprimer leurs données, les restituer ou les faire migrer vers un centre de données hors de Russie. Ceux qui choisissent la migration seront contraints de trouver une solution alternative à terme, car SAP a déclaré qu'elle ne renouvellerait pas les abonnements. Pour les produits sur site, SAP a déclaré qu'elle évaluait les moyens de mettre fin au support et à la maintenance tout en honorant ses obligations envers les clients non sanctionnés.

Amazon, Apple, Airbus, Boeing, Disney, Google, Ford et Nike, ainsi que des entreprises de services financiers, de divertissement et de pétrole, entre autres, ont limité la disponibilité de leurs services et produits en Russie. Spotify a fermé son bureau en Russie pour une durée indéterminée.

Les géants des puces électroniques AMD, Intel, TSMC et GlobalFoundries ont suspendu leurs expéditions de composants vers la Russie. Dell, HP et Lenovo ont également cessé d'expédier des produits dans le pays. Cette décision intervient après que les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à la Russie pour l'occupation de l'Ukraine.

Mykhailo Fedorov, vice-premier ministre ukrainien, a exhorté « toutes les sociétés de développement de jeux à bloquer temporairement tous les comptes russes et bélarussiens », a fait pression sur le monde de l'ESport pour qu'il exclue les équipes russes et bélarussiennes des événements internationaux, et a déclaré que Sony et Microsoft devraient retirer PlayStation et Xbox, respectivement, de Russie.

Selon l'agence de presse gouvernementale russe, TASS, le Premier ministre russe Mikhaïl Mishustin a déclaré mercredi que toutes les sociétés informatiques seraient exemptées du paiement de l'impôt sur le revenu et de l'inspection par les autorités de régulation pendant trois ans.

SAP est très présent dans la région, puisqu'il aurait fourni ses services à plus de la moitié des 100 premières entreprises russes en termes de chiffre d'affaires, avant la guerre et la pandémie de 2018. Toutefois, ses activités combinées en Russie, au Belarus et en Ukraine ne représentent que 1,5 % de son chiffre d'affaires total.

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

Oracle et SAP suspendent leurs activités en Russie en raison de l'invasion du pays, les sanctions économiques contre la Russie seraient un mécanisme important dans les efforts pour restaurer la paix

La société de paiement en ligne PayPal a cessé d'accepter de nouveaux utilisateurs en Russie, Moscou a réagi aux sanctions en empêchant les investisseurs étrangers de quitter le pays

AMD et Intel auraient suspendu leurs livraisons de processeurs à usage industriel à la Russie, TSMC pourrait leur emboîter les pas dans les prochaines heures

La Russie affirme que les sanctions américaines pourraient entraîner un crash de l'ISS, Musk, le fondateur de SpaceX, suggère que son entreprise pourrait maintenir l'ISS en vol

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 14:22
Citation Envoyé par Stéphane le calme Voir le message
Des failles dans le blocus
Le gros problème de l'occident c'est qu'elle se prend pour le monde. La faille est simplement là...il n'y a qu'un blocus occidental(isé), pas du monde.
16  3 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/09/2022 à 15:00
Depuis quand un service secret partage les infos qu'il a volé à ses adversaires aux médias et à la populace en général?

Et ben mon bon monsieur, depuis la guerre en Ukraine! Pas un jour sans que l'on nous abreuve d'une news percutante sur les maladies mortelles dont est victime le sieur Poutine ou l'état de délabrement de son armée...

Perso, je n'aime pas être pris pour un con! Donc, j'invite Zelenski et autres comiques qu'ils soient occidentaux ou russes a garder leur info "secrètes" pour eux! Pour la bonne est simple raison que les info fournies avec tant de générosité à la populace sont en réalité que de la propagande!!!

Définition du mot "propagande"? Action exercée sur l'opinion pour l'amener à avoir et à appuyer certaines idées

PS: La réalité du terrain nous dira assez tôt ce qui est vrai et ce qui est faux: Soit on enterre Poutine avant l'hiver et les armées russes partent en courant direction Moscou, soit les russes vont nous pourrir les 10 prochains hivers!!!

Pensée émue pour la France qui compte acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à l'Allemagne qui elle compte acheter à la France l'électricité qui lui manque cet hiver avec la Suisse qui met tout le monde d'accord en se proposant d'acheter l'électricité qui lui manque cet hiver à la France ET à l'Allemagne
16  3 
Avatar de marc.collin
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 15:21
la russie doit avoir déjà créer son propre cloud pour ce qui est à risque...

au final elle va juste s'affranchir des européens et américains du point vue logiciel et donc être plus libre, éviter d'être à leur merci....

elle va probablement encore plus se lier avec la chine
9  0 
Avatar de jvallois
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/06/2022 à 19:44
Je me demande si c'est vraiment une sanction, finalement ?
8  0 
Avatar de micka132
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 02/06/2022 à 9:44
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Que pensez-vous de la position de Taïwan dans ce conflit ?
J'en pense que l'oncle Sam doit promettre une protection contre la Chine.
Situation délicate pour eux, mais perso je ne ferais pas confiance aux USA. Dès que ca va chauffer ils les laisseront plus ou moins tomber.
8  2 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:12
Je ne pense pas que ces mesures vont faire mettre un genoux à terre sur ce point. Ce n'est qu'une question de temps. Le risque est de favoriser un marché parallèle et fort de leur expérience des temps difficiles qu'ont les russes est qu'ils pourront devenir autonome sur beaucoup de chose via la Chine. Ce dernier d'ailleurs attend avec impatience que dans cette situation la Russie deviennent totalement dépendant de la Chine et y vienne manger dans ses mains.
6  0 
Avatar de mith06
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:39
Ton "ennemie" vient te voir en demandant : " ça te dérange pas si on stock nos données chez toi on est en galère"
Notre réponse: "NON! tu es méchant!!, et ça nous donnerait un avantage, on pourrait t'espionner, et nous on est gentil!!!!, par contre tu peux nous vendre du gaz on est en galère"
ça réponse : "bien sur , mais je veux pas de a monnaie, utilise la mienne",
NOUS : "d'accord!!"

Je ne comprends rien à ce qui se passe....
8  2 
Avatar de Cpt Anderson
Membre émérite https://www.developpez.com
Le 09/06/2022 à 11:56
On est en train de créer 2 mondes parallèles ou les interattractions seront limités. Pas sur que cela fasse nos affaires, car la plupart des richesses ne sont pas chez nous. On va le payer très cher; enfin, "on", les gens qui composent notre bloc vont payer chers. Surtout nous en Europe.
7  1 
Avatar de Fagus
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 10/06/2022 à 13:32
Citation Envoyé par mith06 Voir le message
Ton "ennemie" vient te voir en demandant : " ça te dérange pas si on stock nos données chez toi on est en galère"
Notre réponse: "NON! tu es méchant!!, et ça nous donnerait un avantage, on pourrait t'espionner, et nous on est gentil!!!!, par contre tu peux nous vendre du gaz on est en galère"
ça réponse : "bien sur , mais je veux pas de a monnaie, utilise la mienne",
NOUS : "d'accord!!"

Je ne comprends rien à ce qui se passe....
C'est simple à résumer.

Il n'y a de droit international que l'ordre mélien. Les USA veulent l'hégémonie. Dans leur vision, soit tu es un vassal, soit un pays-pompe-à-pétrole-ou autre qui doit se laisser faire (Irak, Iran, Vénézuéla...), soit un ennemi qui menace l'hégémonie (Chine, Russie), soit un pauvre quelconque.

L'Europe pour des raisons géographiques continentales a tout intérêt à commercer avec la Russie, parce qu'elle est à côté, qu'elle a toutes les ressources à vendre dont nous avons besoin, et qui plus est ce sont des européens historiquement autant que les Islandais pour prendre l'autre extrême (± même religion, même modes, langue indo-européenne, même famille royale européenne avant qu'ils les exécutent...). Les USA ne veulent pas d'un bloc Europe-Russie qui les menacerait et ont tout fait pour que ça n'arrive pas et que les Européens restent de bons vassaux.
Ils ont soufflé autant que possible sur les braises pour pousser cette guerre depuis les années 90 (jusqu'au gouvernement actuel ukrainien pro-occident dont les USA ne cachent même pas qu'ils ont financé le coup d'état qui l'a mis au pouvoir à la place du gouvernement pro-Russe que les Russes avaient soutenu...).

Donc l'Europe commerçait avec la Russie pour des raisons géographiques et est dépendante de la Russie (donc on leur achète l'énergie). L'Europe fait partie du bloc OTAN USA donc est hostile à la Russie de manière aigüe récemment et applique les sanctions américaines ... mais dans la mesure du possible pour ne pas suicider l'économie européenne trop vite. Les USA ont saisi les avoirs Russes unilatéralement (cf le droit international) avec la même légitimité (mandat onusien ?) qu'ils ont saisi la totalité des avoirs financiers de l’Afghanistan (pour les laisser se débrouiller avec la famine résultante), ou qu'ils ont fait saisir un pétrolier iranien récemment.

Les Russes demandent logiquement à être payés en roubles pour ne pas se faire saisir leurs recettes après la vente des ressources qui continue encore, incontournables pour eux et nous pour le moment...
7  1 
Avatar de Madmac
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 23/06/2022 à 14:05
Citation Envoyé par berceker united Voir le message
Je ne pense pas que ces mesures vont faire mettre un genoux à terre sur ce point. Ce n'est qu'une question de temps. Le risque est de favoriser un marché parallèle et fort de leur expérience des temps difficiles qu'ont les russes est qu'ils pourront devenir autonome sur beaucoup de chose via la Chine. Ce dernier d'ailleurs attend avec impatience que dans cette situation la Russie deviennent totalement dépendant de la Chine et y vienne manger dans ses mains.
Effectivement les sanctions vont se retourner contre nous. Ils n'ont pas à être indépendant de la Chine. Seulement de l'Occident. La Chine dépend eux pour son énergie. Nous poussons la Russie dans les bras de la Chine et cela va finir par devenir une alliance.
6  0