IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Activision Blizzard et Epic Games interrompent la vente de jeux en Russie,
En réponse à la demande du vice-ministre ukrainien de se fermer entièrement de la Russie

Le , par Bruno

355PARTAGES

5  0 
Activision Blizzard suspend les nouvelles ventes de ses jeux en Russie, a annoncé le président de la société de jeux Daniel Alegre dans une lettre aux employés partagée publiquement. Cette mesure interdit aux Russes toute nouvelle transaction avec la société, ce qui inclut à la fois la vente de ses jeux et les achats in-game.

Le communiqué de presse ne précise pas si l'interdiction concerne les jeux numériques et physiques. Il souligne toutefois certaines des contributions de l'entreprise et de ses employés à l'Ukraine, et propose également des ressources aux travailleurs touchés par la guerre. La crise en Ukraine intervient à un moment sensible de l'histoire d'Activision Blizzard, qui continue de faire l'objet de critiques après avoir été poursuivie en justice pour avoir prétendument favorisé une culture d'entreprise toxique l'année dernière.


« Nous faisons tout notre possible pour aider les employés et leurs familles qui sont directement touchés par cette tragédie », déclare Alegre dans sa lettre. « Si vous ou un collègue avez besoin de soutien, n'hésitez pas à vous adresser à votre responsable ou aux responsables locaux des RH. Je tiens également à vous rappeler que notre programme d'aide aux employés est disponible pour ceux qui ont besoin d'un soutien émotionnel pendant cette période difficile. »

Activision Blizzard rejoint une liste croissante de sociétés de jeux qui ont cessé de faire des affaires en Russie. Microsoft, qui a annoncé son intention d'acheter Activision Blizzard en janvier, a pris des mesures pour interdire les « nouvelles » ventes de ses produits et services en Russie et au Belarus. Un blocage qui inclut non seulement les jeux Xbox, mais aussi les produits associés à Windows, Office, Microsoft 365, et plus encore.

De son côté, EA Games a retiré les équipes russes de ses jeux FIFA et NHL, puis a cessé toute vente en Russie et au Belarus. Le développeur de Cyberpunk 2077, CD Projekt Red, a également pris des mesures similaires en interdisant les ventes physiques et numériques aux clients des deux pays. Activision Blizzard n'a notamment pas bloqué les ventes au Belarus, partenaire économique de la Russie. The Verge a contacté Activision Blizzard pour obtenir des commentaires, mais n'a pas reçu de réponse immédiate.

Peu de temps après l'annonce d'Activision Blizzard, Epic Games a déclaré qu'il « arrêtait tout commerce avec la Russie » dans ses jeux, et note qu'il n'interdira pas aux joueurs russes d'y accéder. Il n'est pas clair si l'interdiction de commerce du développeur de Fortnite s'applique aux microtransactions, aux jeux, ou aux deux.

En début de semaine, le vice-premier ministre ukrainien Mykhailo Federov a demandé à Xbox et PlayStation de « bloquer temporairement » les comptes russes et biélorusses et de mettre fin à leur participation aux événements d'esport. Il a ensuite demandé à un certain nombre de développeurs, dont Epic Games, Nintendo, Rockstar et Tencent, de suspendre leurs jeux en Russie.

Electronic Arts a annoncé qu'il était en train de retirer les équipes nationales russes et les clubs professionnels du pays de certains de ses plus grands jeux de sport. Il s'agit notamment de NHL 22, FIFA 22, FIFA Online et FIFA Mobile. EA précise que cette décision a été prise « en accord avec nos partenaires de la FIFA et de l'UEFA », ainsi qu'avec l'IIHF. Ces instances dirigeantes qui gèrent respectivement le football mondial et européen et le hockey international ont récemment interdit les équipes russes de toutes les compétitions « jusqu'à nouvel ordre ». En plus des équipes russes, la NHL 22 va également supprimer les clubs biélorusses.

« EA Sports est solidaire du peuple ukrainien et, comme tant d'autres voix à travers le monde du football, appelle à la paix et à la fin de l'invasion de l'Ukraine », a déclaré la société dans son communiqué. Outre le retrait des équipes, EA a déclaré qu'elle « évalue activement les modifications à apporter à d'autres domaines de nos jeux ». Activision Blizzard et Epic Games rejoignent d'autres entreprises technologiques, dont Apple, Facebook et YouTube, qui ont modifié ou supprimé leurs services en relation avec l'invasion russe.

Le 2 mars, le géant des logiciels d'entreprise Oracle a déclaré qu'il avait suspendu toutes ses opérations en Russie, tandis que son rival SAP a annoncé plus tard qu'il suspendait toutes ses ventes dans le pays. SAP est en échange constant avec les gouvernements du monde entier, « nous avons toute confiance en leurs conseils et nous soutenons pleinement les actions entreprises jusqu'à présent. Nous cessons toute activité en Russie alignée et en outre, nous interrompons toutes les ventes de services et de produits SAP en Russie ».

La société de paiement en ligne PayPal Holdings Inc a cessé d'accepter de nouveaux utilisateurs en Russie mercredi en raison des circonstances actuelles, a déclaré un porte-parole de la société. PayPal, qui n'autorise que les transactions transfrontalières des utilisateurs en Russie, avait déjà bloqué certains utilisateurs et certaines des plus grandes banques du pays à la suite des sanctions prises par les États-Unis et d'autres pays en réponse à l'invasion de l'Ukraine par la Russie. La Russie a qualifié cette mesure d' « opération spéciale ».

Dans une interview mercredi, le vice-ministre ukrainien de la transformation numérique, Alexander Bornyakov, a appelé PayPal à prendre des mesures plus radicales et à se fermer entièrement en Russie.

Les sociétés américaines de cartes de paiement Visa, Mastercard et American Express, ainsi que les fournisseurs de paiements mobiles Apple Pay et Google Pay, ont bloqué plusieurs institutions financières russes en raison des sanctions gouvernementales. Il n'a pas été possible d'apprendre immédiatement si l'une d'entre elles a bloqué de nouveaux comptes russes.

Amazon, Apple, Airbus, Boeing, Disney, Google, Ford et Nike, ainsi que des entreprises de services financiers, de divertissement et de pétrole, entre autres, ont limité la disponibilité de leurs services et produits en Russie. Spotify a fermé son bureau en Russie pour une durée indéterminée. Les géants des puces électroniques AMD, Intel, TSMC et GlobalFoundries ont suspendu leurs expéditions de composants vers la Russie. Dell, HP et Lenovo ont également cessé d'expédier des produits dans le pays. Cette décision intervient après que les États-Unis ont imposé de nouvelles sanctions à la Russie pour l'occupation de l'Ukraine.

Cogent Communications, un fournisseur américain d'accès Internet qui achemine des données sur des connexions intercontinentales, a coupé les liens avec ses clients russes en raison de l'invasion de l'Ukraine, comme l'a rapporté le Washington Post. La société américaine est l'un des plus grands fournisseurs de dorsales Internet au monde et dessert des clients dans 50 pays, dont un certain nombre d'entreprises russes très en vue. « Malgré la récente demande de l'Ukraine de déconnecter la Russie de l'Internet mondial, la Russie reste en ligne. Toutefois, à partir de 17 heures GMT aujourd'hui, la Russie est connectée au monde par l'intermédiaire d'un opérateur de télécommunications international en moins. »

Source : Activision Blizzard

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

YouTube bloque les chaînes liées aux médias russes soutenus par l'État RT et Sputnik dans toute l'Europe, une action qui fait suite à celles de Meta et Twitter

La société de paiement en ligne PayPal a cessé d'accepter de nouveaux utilisateurs en Russie, Moscou a réagi aux sanctions en empêchant les investisseurs étrangers de quitter le pays

Oracle et SAP suspendent leurs activités en Russie en raison de l'invasion du pays, les sanctions économiques contre la Russie seraient un mécanisme important dans les efforts pour restaurer la paix

Le principal FAI américain à la Russie interrompt ses services dans ce pays, invoquant une invasion non provoquée de l'Ukraine

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de d_d_v
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 10:58
DDG va couler. On va sur DDG pour ne pas subir la censure sur les autres moteurs de recherche. Du coup, je vais prendre un autre moteur. Et toujours TOR ou proxies pour aller sur sputniknews ou autres très nombreux sites censurés par la république populaire de france qui veut continuer sa propagande.
12  2 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 13:56
Honteux. J'utilise justement DuckDuckGo pour pas avoir toute cette censure que google procède.

Cette infantilisation commence vraiment à casser les couille. Un moteur de recherche ou une autorité judiciaire ou étatique n'a pas à décider ce qui est bon ou pas bon comme information à consulter.

Franchement y'avait deja RT et Sputnik qui ont été viré sans autre forme de procès ni de preuve de désinformation juste parce qu'ils sont estampillé Russie et parce que la chancelière suprême Ursula van der leyen l'a unilatéralement décidé. Maintenant Duck Duck Go qui se la joue juge politique.

Un moteur de recherche n'est la que pour fournir un service de recherche. Il n'est pas la pour faire de la politique ou de décider ce que je dois ou ne dois pas lire.
10  1 
Avatar de Fagus
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 09/03/2022 à 13:52
Russia Today conteste l'interdiction de l'Union Européenne devant la deuxième plus haute juridiction d'Europe
Avant cette guerre, alors que les relations € - Russie étaient "normales", la Russie avait déposé une demande d'agrément européen pour leur vaccin Spoutnik V parmi les 1ères demandes. Le dossier a été instruit avec une lenteur extrême puis n'est sans doute pas terminé... alors que dans le même temps, les vaccins made in USA étaient autorisés "en procédure accélérée" avant même les preuves complètes d'efficacité (ex Janssen en une dose, dont les remontées de la réanimation ont montré que ce schéma ne marchait pas... d'où son abandon en une dose). Idem pour le vaccin anglais (qui marche sur le terrain, lui).

La Commission avait officiellement déclaré que cette lenteur n'avait rien de politique.

Aujourd'hui, le contexte est très politique. Je vous laisse imaginer le résultat de ce recours légal...
8  0 
Avatar de coolspot
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 14:09
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
C'est vrai que l'utilisateur n'a rien de mieux à faire de leur temps libre que de parcourir 15 "journaux différents" + 5 "fact checker".

En outre spammer les fake news pour qu'ils apparaissent en tête de page c'est aussi une forme de censure.

Pour moi l'utilisateur de base quand il cherche quelque chose il veut une réponse fiable, il veut pas se galérer à devoir faire le tri lui-même des sites pourris qui abusent des fonctions du moteur d erecherches pour monter dans les résultats.

S'il veut aller sur un site précis, il connait l'adresse, ou il peut l'avoir dans son historique.

Donc je suis d'accord avec l'argumentaire de DDG.
Et donc qui défini qu'une information est fiable ?

Duck Duck Go ? Les site de fact-checking financé par l'état ? Les journaux qui ont pignon sur rue comme BFM ? Dont la directrice de l'information a affirmait a la commission au Sénat qu'il ne fallait pas etre contre la politique gouvernementale pour ne pas "fragiliser un consensus"

L'information fiable fourni ca n'existe pas. C'est à toi de le faire via ton jugement sur les différente information que tu emagasine. Et si tu n'a pas le temps de faire ce travail de réflexion, ne t'informe pas ca sera mieux parce que sinon tu est sur de tomber dans la propagande étatique.
8  1 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 07/03/2022 à 14:18
La Chine remercie humblement la totalité des pays occidentaux:
  • Pour l'avoir débarrasser de concurrents potentiels, les pays occidentaux, qui se font harakiri avec des sanctions qui vont faire autant mal à la Russie qu'à leur propres économies
  • Pour lui permettre de mettre la main sur la totalité de la production gazière et pétrolière de la Russie
  • Pour regarder ailleurs pendant qu'elle va faire sa fête à Taïwan
7  1 
Avatar de totozor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 07/03/2022 à 12:26
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
On peut aussi être critique par rapport à son camp/ses alliés. ce que font les adversaires (info fausse amplifiée) notre "camp" peut tout aussi bien le faire.
Il faut même être d'autant plus critique avec ce qui va dans son sens.
On voit plus naturellement les failles des avis opposés et les forces de avis avec lesquels on converge. C'est la mécanique interne qui facilite la polarisation amplifiée par les réseaux.
Nos adversaires désinforment, il serait naïf de penser que "notre camp" ne le fasse pas.
Comment identifier une information des adversaires? Comment identifier "notre" désinformation?
Ce sont deux bonnes questions auxquelles je n'ai pas vraiment de réponse.

Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Pourquoi le feraient ils, ils sont réélus ou au pire un poste les attend.
Ouai, on est assez d'accord sur le raisonnement.
Je veux juste essayer d'être optimiste et ne pas l'écrire....
5  0 
Avatar de TotoParis
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 09/03/2022 à 22:23
Finalement, toutes ces sanctions finissent par avoir un effet boomerang vers ceux qui les prennent, mais pas forcément immédiat.
Là c'est la communauté open source russe qui est frappée, et par effet domino, la communauté open source tout court.

Mais le pire est là, par exemple : https://www.boursorama.com/actualite...a012d414c0f959

En effet, Ukraine et Russie sont les plus gros producteurs et exportateurs de blé...Au point que nombre de pays en Afrique et au Moyen Orient en sont fortement dépendants,
non par paresse pour cultiver le blé, mais par impossibilité ou difficulté climatique. L'effet domino va être de fortes instabilités sociales et politiques d'ici la fin de l'année, quand les stocks
actuels seront au plus bas. Oui, la famine, ou plutôt une forme de disette, risque de revenir pour une part significative de la population. Même en Europe, il ne faut pas croire que
cela va bien se passer : les prix, déjà élevés, liés aux perturbations liées au changement climatique et à ses conséquences comme les récoltes perdues ou amoindries, vont exploser littéralement, genre choc pétrolier de 1973, mais pour l'alimentaire. Quand dans ces contrées, encore 60% voir 70% de revenu sont consacrés à l'alimentaire, je vous laisse le soin d'imaginer les conséquences dramatiques, et violentes qui vont s'en suivront.
5  0 
Avatar de daerlnaxe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 10:52
Ca devient fatiguant toutes ces démarches pour le "bien" des gens, déjà j'ai pas vu l'once d'une propagande russe mais qu'est ce que j'en ai bouffé de la part du gvt Ukrainien... waow. Y'a même un minot qui est mort deux fois à 4 jours d'intervalle et une femme qui a du sans doute avoir une altération de son espace temps car elle a eu une explosion de sa maison en 2018 suite à une fuite de gaz et apparemment ça a duré jusqu'à 2022. C'était pas ça le net et pourtant j'ai aussi fait du Débunk à l'occasion.

@Walfrat c'est le pire argument possible en fait que tu viens de sortir, je ne sais pas depuis combien de temps tu surfes, pour ma part depuis 98 tout est plus inspiré de base de communautés qui ont à coeur d'inciter les gens à se former et non de créer des assistés. Tu veux scroller de l'information fiable, alors scoop .. ça n'existe pour ainsi dire plus, si un jour ça a existé (je commence à me demander) . Tu bouffes tous les jours le subjectif de journalistes, j'ai été interviewé 1 fois, j'ai refusé deux fois après la première quand j'ai vu à qui j'avais à faire. La première j'avais pas les moyens pour attaquer en justice le média mais si je les avais eu crois moi je l'aurais fait direct. J'étais dans le mouvement "hollande dégage", mouvement apolitique. Un mec d'm6 interview plusieurs personnes tombe sur moi et me dit "vous avez un discours assez peu commun j'aimerai bien faire une interview longue avec vous", je ne suis pas le genre à suivre les partis politiques, à être partisan plus clairement. Les idées que j'ai sont les miennes, mûrement réfléchies, fort de tout ce que je lis et elles peuvent très bien évoluer en tenant compte de l'actualité, contexte etc... Donc j'accepte, et là après l'interview il me demande de me filmer dans la manif.. j'accepte aussi. Mais pour ma part je suis quelqu'un de très très peu démonstratif, quand je le fais c'est comme si tu prenais un typhon dans la gueule par contre.. Mais faut me pousser en général. Donc je n'étais pas là à hurler, etcc etc.. pas mon truc... une fois de ci de là mais pas plus, et totalement en retrait du groupe, je n'aime pas les mouvements de foule, je n'aime pas la foule, je n'aime pas les gens qui s'hystérisent en groupe etc etc... Or il m'a demandé de me mettre DEVANT, pour lui faire plaisir j'accepte... Et puis de participer plus, pour lui faire plaisir j'accepte... de lever le poing... là... "vous êtes sûr ?"... Bon, je le fais une fois... "plus beaucoup plus de la convition", là je le regarde du coin de l'oeil, et je vois son caméraman s'agenouiller pour une contre plongée. Je suis pas très grand, moyen donc, 1m80... Par contre je suis un fonteux+sports de combat en plus de programmer je tapais le 93-94kgs sec au point qu'on m'a déjà arrêté dans des décathlons pour me demander des conseils, y compris même un vendeur qui pratiquait depuis une année simplement parce qu'il avait vu mes trapèzes (je le cite) et oui ils sont massifs puisque je fais du romanian deadlift, avec une perf à 210kgs à l'époque (on n'utilise pas les jambes pour ceux qui ne connaissent pas, ce n'est QUE le dos), si vous couplez avec le dos j'ai déjà déplacé des petits véhicules, garés, seul en soulevant une partie (et en faisant glisser le reste je suis pas hulk non plus). Du coup j'ai rapidement compris le manège du mec, je fais mon gabarit, je suis habillé en noir... vous voyez le truc ?

Donc j'ai fait valoir mon droit de retrait, il était très déçu mais "beau joueur", du moins le pensais-je. Il me demande s'il peut garder l'interview par contre et j'acquiesce.

Il y avait à l'arrière des espèces de punks à chien, ça va avoir son importance pour la suite. J'écoute du métal mais les punks du moins comme le mvt a tourné ça colle pas, les pogos avec les rangers en avant de certains leur a valu de manger le sol, je viens pogoter dans un esprit bourrin-amical pas pour blesser les gens, donc tu veux blesser les gens moi je vais te faire mal, mais vraiment très mal de sorte que le prochain coup tu éviteras d'essayer de faire mal aux nanas et aux gens de petit gabarit. Bref... C'était des anar/ultra gauche, à un moment après la manif qui de disperse on vient nous dire que finalement elle se poursuit sous l'hôtel de ville (en effet on était parqués sous le préau du vieux port à marseille avec un CRS tous les 3 m pour nous encercler, très démocratique la situation, interdiction de défiler, de s'approcher de la
préfecture comme de la mairie, mais bon.. on pouvait manifester). Et là je retrouve les punks à chien qui brâment et insultent sous l'hôtel de ville, je comprends bien que non la manif ne se prolonge pas... Je leur dit de se calmer un peu car ça ne va pas servir à grand chose. Ils n'écoutent strictement rien, je rejoins le vieux et la femme avec qui j'étais venu avec qui l'entente était cordiale, on décide de rebrousser chemin, y'a personne d'autre. Et là un petit bonhomme de la cinquantaine fin comme une allumette m'aborde discrètement et me dit être des RG... Donc "ah", et "bon nous on allait partir, ils sont allumés" sauf que lui n'a pas pris ça comme ça, il me répond "ordonnez leur d'arrêter, les crs sont en train de s'équiper, on va charger".. et là je regarde et je vois en effet à 300m les crs s'activer, sauf que je vois pas pourquoi il me considère comme un meneur. Je lui réponds que je partais et que je ne connais pas ces gens.. pour une simple raison, ils ne m'auraient pas écouté, ça se serait enlisé et j'aurais été considéré comme faisant parti du groupe et aussi excité... Pour rien, c'est pas beugler sous une mairie des insultes qui change quoique ce soit, quitte à opter pour la violence il faut savoir le faire intelligemment, se fighter avec des crs pour ça c'est d'une inutilité crasse. Je précise que je préfère quand même la démocratie avant de chercher le recours à la violence. Après je suis factuel et logique.

et vient le jt , on commence à dire qu'il y a de tous les bords, et ça me va... Et puis ça conclut "malheureusement l'extrême droite s'est invitée de la partie avec son antisémitisme habituel" (en gros). On vois ces gus, qui n'ont jamais été d'extrême droite donc tout joyeux de faire des quenelles. Déjà je vois pas le rapport avec Hollande ensuite je ne suis pas un brin antisémite, je me fous des origines des gens et par la suite j'ai fait des années de sambo/krav maga pour élargir mon champ. Alors jusque là, mentir sur les convictions, à la limite ça aurait pu ne pas me regarder n'étant pas ciblé... sauf que... j'ai été ciblé. Le dernier qu'on voit sur la vidéo et sur qui fini le reportage et ces derniers mots.. C'est moi, poing levé en contre plongée. Il n'a jamais diffusé l'interview qui aurait montré ce que je pense.. j'avais un avis construit, non partisan. Il a exploité une image tirée de la partie sur laquelle j'avais opposé mon droit à l'image. J'ai écris au média sans jamais avoir reçu la moindre réponse. Je n'avais pas le pognon donc je n'ai pas voulu me lancer dans un procès, j'ai eu à une époque besoin d'une aj pour quelque chose de très grave on m'a perdu au moins 7 fois le dossier, la dernière juste avant on m'avait refusé le dépot de dossier en AR ce qui aurait constitué une preuve de dépôt. Il m'a fallu dans les deux ans pour avoir l'aj si c'est pas plus... J'ai commencé j'était étudiant rang 5 vivant sous le seuil de pauvreté. Donc faire une demande d'aj pour ça, je n'ai même pas voulu tester.

2018 je sors de l'hôpital, j'ai manqué perdre totue la partie droite sensorielle (donc vue touché, ouie et oreille interne) je n'ai "Que" perdu l'oreille interne droite, motif impossible à connaître, mais c'est probablement lié à ma maladie auto-immune. Même après la rééducation (6mois) rien ne collait avec les cas habituels. Si certains banalisent aller aux toilettes depuis le lit c'est un peu comme la pub pour l'appel du banga... vous avez un trou noir à votre gauche qui vous aspire, du moins vous sentez ça car votre interpréation de la gravité n'est pas de haut en bas mais de droit à gauche. Marcher du coup en suivant tous les objets linéaires si possible comme des rampes, pour vous aider, ça doit offrir le spectacle pour els autres de Johnny Depp dans Las Vegas Parano. Pour dire donc, que réapprendre à basiquement marcher ça a été chaud, quand on a enfin su ce que j'avais et que le professeur en neuro m'a expliqué comment ça allait évoluer et ce qu'il fallait faire (très pessimiste puisque normalement je devais donc perdre la vue et l'ouie à droite) je me suis battu directement pour réapprendre à marcher de suite, en essayant de suivre les lignes des carreaux et j'ai progressé en deux jours pour être capable de "marcher" sans fauteuil roulant, mais j'arrivais a peu près à me déplacer dans un couloir.. Dehors c'est plus dur, le ciel c'est comme si vous êtiez en chute libre, un building au loin semble vous foncer dessus. Courir m'a pris plus d'un mois par contre... Mais pour dire qu'en fait j'étais pas frais quand je suis allé à.... la manif des gilets jaunes.

Là deux reporters veulent m'interviewer, dont un de l'AFP, je décline poliment et j'ai droit à un regard suspicieux et au mode inquisition, et pourquoi vous voulez pas, nous sommes l'afp, vous avez pas confiance ? Un petit machin très agressif auquel j'ai opposé une inertie simple le stoppant net dans son élan. Il est allé se rabattre sur un cassos à côté qui ne savait pas trop ce qu'il voulait, pas très clair dans sa tête et alors là il était heureux, mais heureux... Les questions bien orientées et le mec en face qui ne comprenait pas et se faisait même mettre des mots dans la bouche.

Alors parle moi donc de l'information que je rigole un coup, au contraire.. c'est un devoir et c'est même pour ça qu'on forme au bac, les jeunes esprits (du moins avant) à se forger leur propre avis, à débattre, analyser. Là tu es en train de dire que cette démarche personnelle, nécessaire, tu la délègues, c'est toi qui te trompe. Si tu veux de l'information tu dois en lire de tout bord et te faire un avis, si tu ne veux pas faire cette démarche, personne ne t'oblige à suivre l'actualité qui n'est pas un produit de consommation normalement.
7  2 
Avatar de daerlnaxe
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 11:47
Citation Envoyé par daerlnaxe Voir le message
Bravo au crabe ! Et je suis passé sur DDG parce que les positions politiques affichées de google me saoulaient. J'estime pour ma part qu'il y a devoir de neutralité, trop de choses se mettent à se mêler de politique/social alors que ça ne les concerne pas. Ici je ne veux même pas savoir qui est pour l'Ukraine, la Russie, ou neutre... Et si certains le disent sous un fil dédié, je ne vais pas en tenir compte en les croisant ailleurs du moment qu'ils ne ramènent pas ça sur le tapis.
Regardez bien ce monde dont vous vous réjouissez, je n'ai fait que lui répondre à l'instant en donnant mon avis.

5  0 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/03/2022 à 18:11
Bonjour

DuckDuckGo procède au déférencement des sites qui seraient associés à la désinformation russe, mais certains utilisateurs se plaignent que l'action va à l'encontre de l'objectif de DuckDuckGo de fournier des résultats de recherche impartiaux

Partagez-vous l'idée de certains utilisateurs qui ont assimilé le déclassement à de la censure ?
Parfaitement, c'est de la censure.

Comprenez-vous les motivations de DuckDuckGo et les approuvez-vous ?
Non pas du tout.

@kain_tn
@walfrat
@OrthodoxWindows

On va faire simple .

On est dans un monde occidentale basé de plus en plus sur la consommation / consumérisme de masse . Le consommateur "lambda", consomme donc de l'information sans forcement avoir le temps d'en comprend tous les tenants et aboutissants.

Ajouter à d'autres facteurs :

> une baisse généralisé de "la culture général" > l'acculturation
> une baisse du QI collectif/intelligence collective, voire personnel
> une baisse du temps disponible pour se concentrer sur des sujets intellectuellement prenant ... cependant cruciaux et vitaux.
> une perte de l'esprit critique, de réflexion et d'analyse

Pour se troisième point. Donner des explications clairs sur un domaine , ou il faut beaucoup de temps pour être "confirmé". Demande de l'effort intellectuelle que le quidam moyen n'a pas forcement ... Sauf les spécialistes ou de rare personnes.

Au mieux les experts se dézinguer. Au pire on les prends pour des couillons et leurs paroles publiques devient inaudible. Car torpillée. Jusqu'au jour ou, les politiques et gouvernants dans le dénis se prennent un boomrang en pleine tronche .

Après on s'étonne que la population se méfie des spécialistes qui ont pourtant ne cesse d'alerter. Ainsi la population ne croit plus en la politique ... Voilà ce qui arrive quand on "balade la masse" à loisir.

Le constat est amer, peu reluisant, n'est pas agréable à entendre ... Pourtant c'est la triste réalité.

"infantilisation" est un très bon terme. "idiocratie" aussi

---

Le dit phénomène touche essentiellement les classes populaires qui se paupérisent. Ces mêmes classes populaires ont aussi une forte propension à consommer. Au + la classe est populaire, au plus elle est poussée à la conso.
5  0