IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Zuckerberg explique au personnel de Facebook qu'ils seront désormais connus sous le nom de "metamates",
Et annonce de nouvelles valeurs pour l'entreprise

Le , par Bill Fassinou

565PARTAGES

4  1 
Mark Zuckerberg et l'équipe dirigeante de Facebook continuent d'apporter des modifications à la culture de l'entreprise depuis le changement de nom en Meta au mois d'octobre dernier. Ainsi, Zuckerberg a expliqué au personnel de Meta mardi qu'ils s'appellent désormais "metamates", avant d'ajouter que la société modifiait son ensemble de valeurs pour refléter sa croissance et sa nouvelle orientation vers le métavers. La mise à jour a changé : "aller vite" en "aller vite ensemble", "être audacieux" en "construire des choses géniales". Elle a également ajouté "se concentrer sur l'impact à long terme" à la liste des valeurs.

Les annonces ci-dessous ont été faites initialement lors d'une réunion de tout le personnel de Meta mardi. Au cours de la réunion, le PDG Mark Zuckerberg a expliqué ce que travailler pour Meta voulait dire, et c'était aussi l'occasion pour lui d'introduire de nouvelles valeurs pour l'entreprise. « Nous avons écrit nos valeurs d'entreprise actuelles en 2007. Elles ont été remarquablement durables, mais beaucoup de choses ont changé pendant cette période. Nous sommes désormais une entreprise distribuée. Nous avons une communauté mondiale et un impact de grande envergure », a écrit Zuckerberg dans un message qu'il a posté sur Facebook après la réunion.



« Et nous sommes maintenant une entreprise métavers, qui construit l'avenir de la connexion sociale », a ajouté le PDG. En effet, Zuckerberg a rebaptisé en octobre dernier Facebook (l'entreprise) en Meta, créant ainsi une société mère pour Facebook (le réseau social), WhatsApp et Instagram - trois des plus grandes applications de médias sociaux au monde. Divers changements sont intervenus ces derniers mois comme ceux qui ont été annoncés mardi. Maintenant, dans le but de créer une nouvelle identité unifiée, pour tous les employés de Meta, Zuckerberg a déclaré mardi que les membres du personnel porteront à l'avenir le nom de "metamates".

Le principal dirigeant de Meta a expliqué aux employés de l'entreprise que la directive de Meta, qui consistait à "aller vite", est désormais étendue à "aller vite ensemble", que l'expression "être audacieux" devient "construire des choses géniales" et que l'énoncé des valeurs comprend maintenant "se concentrer sur l'impact à long terme". La valeur d'entreprise de Facebook, "être ouvert", est désormais "vivre dans le futur", tandis qu'"être direct et respecter ses collègues" a été modifié en "être ouvert". Plus loin, Zuckerberg a ajouté qu'une autre directive stipule que le personnel de Meta devrait éviter de "se faire plaisir à mort". Mais ce n'est pas tout.

Le PDG va plus loin en expliquant au personnel que l'ordre de priorité lorsqu'on se considère soi-même, par rapport aux collègues et à l'entreprise, devrait être "Meta, metamates, moi". Zuckerberg a déclaré : « j'ai toujours pensé que pour que les valeurs soient utiles, elles doivent être des idées avec lesquelles les bonnes entreprises peuvent raisonnablement ne pas être d'accord ou mettre l'accent différemment. En travaillant chez Meta, nous nous engageons à appliquer ces valeurs à notre travail quotidien. Je pense que ces valeurs capturent la manière dont nous devons agir en tant qu'entreprise pour donner vie à notre vision ».

Il a expliqué que ce slogan se rapporte au "sens de la responsabilité que chaque employé de Meta doit observer pour la réussite collective et envers les autres en tant que coéquipier". En outre, Andrew Bosworth, qui devrait bientôt être promu de son rôle actuel de vice-président de la réalité augmentée (RA) et virtuelle (RV) chez Meta à celui de directeur technique, a affirmé sur Twitter que le nom "metamates" était en réalité une invention originale du célèbre physicien, auteur et spécialiste des sciences cognitives Douglas Hofstadter, qu'un employé avait "contacté à distance" pour trouver des idées. Le nom semble vouloir dire "constructeur de métavers".

Bosworth a ajouté que l'idée était basée sur l'adage de la marine "Navire, compagnons de bord, moi", qui ne semble pas du tout sexuel. Ensuite, sur sa page Facebook, Zuckerberg a invité le personnel à adopter les nouvelles valeurs afin de prendre un "nouveau départ". « En fin de compte, les valeurs ne sont pas ce que vous écrivez sur un site Web, mais ce pour quoi nous nous tenons mutuellement responsables chaque jour. Je vous encourage à réfléchir à ces valeurs et à ce qu'elles signifient pour vous, alors que nous commençons à travailler sur le prochain chapitre de notre entreprise », a écrit le PDG.

Alors pourquoi Zuckerberg et les siens apportent-ils des changements importants dans l'entreprise depuis ces 4 derniers mois ? En effet, le changement de marque de Facebook en Meta et le passage de produits tels que le réseau social éponyme à un nouveau "métavers" tridimensionnel ont suscité des accusations selon lesquelles l'entreprise tente d'enterrer son histoire peu flatteuse avec des mots à la mode. De même, l'entreprise de médias sociaux chercherait à s'éloigner d'une culture particulièrement ouverte. Selon des sources connaissant le sujet, il s'agit d'une démarche visant à éviter les fuites et les dommages répétés.



Meta emploie un peu plus de 71 000 personnes, toutes connectées à un système de discussion interne de type "Facebook" appelé Workplace, qui accueille des débats approfondis sur tous les sujets, de "Black Lives Matter" aux élections, ainsi que des recherches internes sur l'impact de la société. Cela fait partie de la culture ouverte, autrefois prisée par l'entreprise. Mais ces dernières années, ces informations ont franchi le pare-feu de Meta. Par exemple, en 20221, Frances Haugen, une ancienne employée devenue dénonciatrice, a publié des milliers de documents internes qui avaient été postés sur Workplace.

Ces documents ont révélé des recherches sur les méfaits sociaux causés par les médias sociaux comme Instagram et Facebook. Selon les sources, cela aurait incité la société à fermer certains groupes au sein de Workplace -ces groupes étaient ouverts à un grand nombre de personnes - et à demander aux équipes de communication de dire aux employés qui publient des commentaires critiques sur Facebook et ses activités qu'ils sont irrespectueux. Il faut noter que Facebook a été confronté à des années de controverse, principalement liée au partage des données et à l'impact sur la santé mentale de ses utilisateurs, ainsi qu'à la politique des pays.

Le changement de nom de Meta viserait donc en partie à s'éloigner de la marque de médias sociaux pour devenir une nouvelle entreprise "métavers", qui vend également du matériel comme l'Oculus Rift. Cela est également intervenu peu de temps après une série de rapports de dénonciateurs qui ont révélé l'ampleur des dommages causés à la société par Facebook (l'ancienne entreprise) et ses filiales. Selon ces rapports, ces médias sociaux affectent l'image corporelle des jeunes femmes et permettent la diffusion de fausses informations sur tous les sujets, des vaccins à la politique. De plus, l'entreprise doit encore faire face à des batailles juridiques.

Il y a notamment une action en justice de l'État du Texas concernant l'utilisation de la reconnaissance faciale par Facebook. De plus, le procureur général du Texas, Ken Paxton, qui a intenté une action en justice devant le tribunal de district de l'État à Marshall, estime que la capture par la société de la géométrie faciale sur les photographies téléchargées par les utilisateurs entre 2010 et 2021 a entraîné "des dizaines de millions de violations" de la loi texane. Au début du mois, Facebook a reçu l'ordre de retirer du contenu diffamatoire à l'encontre d'un homme politique après avoir perdu une bataille juridique.

Le tribunal a condamné le géant des médias sociaux à payer 4 000 euros de dommages et intérêts et il a également été tenu d'afficher sur sa page d'accueil autrichienne une bannière annonçant la décision. Cette semaine, il a été annoncé que Meta avait réglé un recours collectif vieux de dix ans concernant l'utilisation de cookies en 2010 et 2011 qui permettaient de suivre les personnes même lorsqu'elles étaient déconnectées. Dans le cadre du règlement proposé, qui doit encore être approuvé par un juge, Meta a accepté de supprimer toutes les données qu'elle a "indûment collectées" au cours de cette période.

La société, qui a affiché des bénéfices de 39,37 milliards de dollars en 2021, versera également 90 millions de dollars aux utilisateurs qui ont déposé une plainte, après déduction des frais d'avocat. « Parvenir à un accord dans cette affaire, qui remonte à plus de dix ans, est dans le meilleur intérêt de notre communauté et de nos actionnaires, et nous sommes heureux de pouvoir dépasser ce problème », a déclaré Drew Pusateri, porte-parole de Meta, dans un communiqué mardi.

Source : Mark Zuckerberg

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Que pensez-vous du nouveau slogan et des nouvelles valeurs de Meta ?
Pensez-vous que Meta atteindra son objectif de faire du métavers l'avenir des médias sociaux ?
Pensez-vous que les gens seront réellement prêts à mettre un casque RV ou RA sur le visage sur de longues périodes ?

Voir aussi

La division VR de Meta/Facebook, l'ancien Oculus Research, fait l'objet d'une enquête antitrust de la FTC, ce qui pourrait avoir un impact sur le développement du métavers par l'entreprise

Meta a déposé plusieurs brevets destinés à lui permettre de suivre les mouvements des yeux et les expressions du visage dans le métavers, car cela profiterait probablement aux annonceurs

Meta fait face à un recours collectif de 2,76 milliards d'euros au Royaume-Uni pour donner une compensation aux 44 millions d'utilisateurs Facebook, dont les données ont été exploitées

Facebook passe derrière Nvidia en matière de capitalisation boursière et est désormais la huitième entreprise américaine la plus valorisée, sa valeur est tombée en dessous de 600 Mds$ mardi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/03/2022 à 9:13
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Le problème est que toute donnée quittant l'UE ne peut être transférée que dans un pays dont les normes de confidentialité sont jugées équivalentes. Les données qui se trouvent sur le sol américain peuvent être récupérées par les espions américains, ce que nous savons depuis que l'ancien contractant de la National Security Agency (NSA), Edward Snowden, a révélé les programmes américains de surveillance en ligne en 2013.
À mon avis la NSA a accès données contenues dans des serveurs en Europe…
Les entreprises comme Google, Apple, Meta, etc, collaborent avec les services de surveillance US.
Il est même possible qu'il y ait des portes dérobées dans des systèmes d'exploitation, dans du matériel réseau (routeur), dans des composants (processeur), etc.

Espionnage : introduction des backdoor par la NSA dans les produits de Cisco
Espionnage : le gouvernement américain a-t-il tenté d’intégrer un backdoor dans Linux ?
Un logiciel espion extrêmement sophistiqué a infecté des disques durs depuis près de 2 décennies, la NSA serait à l'origine de la campagne d'espionnage
La Chine exclut Apple, Cisco et Intel de la liste des achats du gouvernement
La CIA s'est servie de VLC et de plusieurs autres logiciels portés par la communauté du libre pour mener ses opérations d'espionnage

C'est bien d'essayer de se défendre face à la surveillance US, malheureusement il est quasiment impossible de s'en protéger.
9  2 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 8:57
Bonjour

Mouais, j'aurais pensé Metabuddies mais Zuckerberg n'est pas si humain que ça.
C'est marrant de constater que les habitudes sont les mêmes depuis 1994:


@++
4  1 
Avatar de Eric80
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/03/2022 à 11:29
Le vrai problème de fond est le concept même de données personnelles et sa commercialisation:
Dans l esprit US, c est juste des données monnayables.
Dans l esprit UE, c est une partie de sa personne, et donc ne peuvent pas être collectées (et commercialisées) si facilement. Et donc plus liée aux droits de l homme.

Benjamin Bayard (et Marc Rees) expliquent cela très bien sur thinkerview:
https://www.thinkerview.com/benjamin...-copie-privee/

La CJUE avec l acte Schrems a bien expliqué que le droit européen n est PAS compatible avec le droit US.
Sauf que les pays UE n ont tjs pas encore appliqué cette décision.
C est pour cela que le business model de Facebook and co est en fait incompatible avec les règlements européennes.

Comme dit Bayard:
on est passé d un paradigme "data must flow" vers un mode "ok, on a manifestement un interdit juridique fort, et on va faire avec.
l UE commence tout juste à réfléchir à un concept géostratégique et géoéconomique.

La vraie question est de savoir si les états membres de l UE vont enfin travailler ensemble plutôt que de se mettre des bâtons dans les pattes.
4  1 
Avatar de Pierre Fauconnier
Responsable Office & Excel https://www.developpez.com
Le 12/03/2022 à 17:46
Citation Envoyé par PaulHymer Voir le message
Pas de FB, Twitter, Instagram et Co chez moi. Pas de Windows Pas de carte bancaire. Pas de téléphone portable.
Je gere pourtant une societe internationale.[...]

C'est celààààà, ouiiiiiiii



Citation Envoyé par PaulHymer Voir le message
Linux*est*le*plus*grand*système*d’exploitation*de*tous*les*temps,*jusqu'à*ce*que*vous*ayez*réellement*besoin*d’utiliser*une*application*professionnelle*pour*accomplir*une*tâche*réelle.
Pas Windows, Pas de Linux pour gérer ta boite internationale... tu la gères avec quoi, des Mac (GAFAM)? du papier et un crayon?

Petit comique!
3  0 
Avatar de totozor
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/02/2022 à 12:39
Je suis toujours impressionné par la déconnexion des dirigeants par rapport à leurs employés.
Je comprends qu'il est important d'avoir un plan de communication vers l'extérieur en temps de crise mais ça fonctionne rarement en interne.

Je ne serais en temps normal pas très heureux de découvrir que mon directeur et son équipe de comm' impose à ses employés un surnom, alors en temps de crise, non merci.
PS : Les seuls exemples que je connais pour ça dans le monde professionnels sont les équipes de sport où des groupes qui veulent anonymiser leurs membres.
En plus le terme mate - qui implique une certaine proximité - ne me parait pas des plus adéquats pour rassembler des gens qui ne se croiseront jamais au travail et dont les responsabilité sont si éloignées.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Le PDG va plus loin en expliquant au personnel que l'ordre de priorité lorsqu'on se considère soi-même, par rapport aux collègues et à l'entreprise, devrait être "Meta, metamates, moi".
La recette parfaite du burnout. Merci M. le directeur

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
« Et nous sommes maintenant une entreprise métavers, qui construit l'avenir de la connexion sociale », [...]
demander aux équipes de communication de dire aux employés qui publient des commentaires critiques sur Facebook et ses activités qu'ils sont irrespectueux.
L'avenir de la connexion sociale en dehors de l'entreprise et dans la limite des sujets et des avis qui leur conviennent.

Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Quel est votre avis sur le sujet ?
Je penses que M. Zuckerberg est un peu perdu dans cette situation. Qu'il a mis les fondations d'une entreprise plutôt saine, que ces "garde fou" ne l'arrange plus du tout et qu'il essaye de recadrer tout le monde. Mais le faire publiquement est compliqué.
Je penses qu'il a quelques problèmes de compréhension des relations sociales et donc qu'il se base beaucoup sur des équipes d'"experts".
L'autre réponses que j'envisage est qu'ils se disent que cette crise va permettre de "purger" les employés qui ne veulent pas de ce changement et que les générations suivantes arriveront sans connaitre l'histoire de Facebook/Meta. Je n'y crois qu'à moitié et je ne suis pas sur que Meta ne survive assez longtemps pour vivre ce rebond.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Que pensez-vous du nouveau slogan et des nouvelles valeurs de Meta ?
Les nouveaux slogans sont creux. Je suis assez d'accord avec le début du point de vue de Zucky sur les valeurs mais pour moi elles commencent à avoir de la valeurs quand on agit pour les mettre en place. Ca n'a pas l'air d'être sa volonté.
Citation Envoyé par Bill Fassinou Voir le message
Pensez-vous que Meta atteindra son objectif de faire du métavers l'avenir des médias sociaux ?
Pensez-vous que les gens seront réellement prêts à mettre un casque RV ou RA sur le visage sur de longues périodes ?
non et non, la réponse à la deuxième question est l'explication de la première.
2  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/03/2022 à 23:14
Va-t-en Facebook. Et ne change pas seulement ton nom cette fois-ci.
2  1 
Avatar de jackintosh
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 12/03/2022 à 9:49
FB est inutile, toxique et cupide, en plus de devenir dangereux pour la liberté d'expression.
Qu'ils s'en aillent, les européens redécouvriront les joies de la lecture, de la musique et du partage d'une bière entre amis.
3  2 
Avatar de Bubu017
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/03/2022 à 14:23
Citation Envoyé par jackintosh Voir le message
FB est inutile, toxique et cupide, en plus de devenir dangereux pour la liberté d'expression.
Qu'ils s'en aillent, les européens redécouvriront les joies de la lecture, de la musique et du partage d'une bière entre amis.
parce-que Facebook empêche cela ? A un moment, il faut arrêter de faire de la démagogie et de raconter des conneries.
1  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/04/2022 à 7:38
Citation Envoyé par PaulHymer Voir le message
Pas de FB, Twitter, Instagram et Co chez moi. Pas de Windows Pas de carte bancaire. Pas de téléphone portable.
Je gere pourtant une societe internationale.
On peut vivre sans les gafam. VIVRE TOUT SIMPLEMENT
Wouè c'est ça oui, petit comique.
1  0 
Avatar de sanderbe
Membre averti https://www.developpez.com
Le 18/02/2022 à 17:43
Hello ,

Je vais tenter une explication (et je peux me tromper) .

Il parait que Mark Zuckerberg est porteur de TSA (info ou intox : https://autismeaspergerquebec.com/asperger-celebres/ ? ) . La vision qu'il aurait de Facebook a peut être été biaisé en fait ... . Cela pourrait rejoindre ce post : https://www.developpez.net/forums/d2...euro-atypique/

Le créateur part d'une vision idyllique qui se transforme en fiasco ...
0  0