IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft va faire l'acquisition d'Activision Blizzard pour 68,7 milliards de dollars
Et deviendra la troisième plus grande société de jeux au monde en termes de chiffres d'affaires

Le , par Stéphane le calme

552PARTAGES

11  0 
Avec cette acquisition, Microsoft va mettre la main sur les licences d'Activision Blizzard que sont Call of Duty, Candy Crush ou encore World of Warcraft. « Le jeu vidéo est le segment du divertissement le plus dynamique et le plus excitant à travers toutes les plateformes, et il jouera un rôle central dans le développement du métavers », estime Satya Nadella, le PDG de Microsoft

L'industrie du jeu vidéo pèse aujourd'hui autour de 200 milliards de dollars. C'est aussi l'industrie culturelle qui enregistre la plus forte croissance. Selon Microsoft, la planète comptera 4,5 milliards de joueurs en 2030, contre déjà 3 milliards aujourd'hui. Ce qui peut expliquer les récentes acquisitions de Microsoft dans le domaine.

En septembre 2020, Microsoft a annoncé qu’il se préparait à acquérir ZeniMax Media, la société mère de Bethesda SoftWorks, l’un des plus grands développeurs et éditeurs de jeux privés au monde. Avec cette déclaration, Microsoft était sur le point de s’emparer d’un grand nombre de franchises de jeu populaires et plus encore de nombreux studios connexes de premier plan, dont Arkane, iD Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Bethesda Game Studios. Le coût de la transaction annoncé par Microsoft et confirmé par Bethesda est de 7,5 milliards de dollars.

Compte tenu du poids de Microsoft dans le jeu vidéo, et celui de Bethesda, les régulateurs devaient vérifier si cette acquisition n’allait pas déséquilibrer ce secteur économique et entraîner des problèmes concurrentiels. Le 5 mars 2021, la Commission européenne a validé cette opération, soit un jour après la validation de la Securities and Exchange Commission (SEC), l’organisme fédéral aux USA chargé de cadrer et contrôler les marchés financiers. Sur son site, la SEC a publié une note d'approbation concernant le rachat de Bethesda par Microsoft. La note en question porte le code S-4, qui correspond pour la Commission à une décision relative à un rachat ou à une fusion.

Cette approbation a permis à Microsoft de devenir propriétaire de 23 équipes de studios de création de jeux vidéo, parmi lesquels Bethesda Softworks, Bethesda Game Studios, ZeniMax Online Studios, Roundhouse Studios, MachineGames, id Software, Tango Gameworks, Alpha Dog et Arkane. Microsoft a également annoncé qu’il prévoyait d'intégrer les futurs jeux de Bethesda dans son service d'abonnement mensuel Xbox appelé Game Pass au moment de son lancement sur Xbox ou PC.


Microsoft va acquérir Activision Blizzard

Cette fois-ci, Microsoft a annoncé son intention d'acquérir Activision Blizzard Inc., qui évolue dans le développement de jeux et l'éditeur de contenu de divertissement interactif. Microsoft est persuadé que cette acquisition accélérera la croissance de son activité de jeu sur mobile, PC, console et cloud et fournira des éléments de base pour le métavers.

Microsoft va faire l'acquisition d'Activision Blizzard pour 95,00 $ par action, dans le cadre d'une transaction entièrement en espèces évaluée à 68,7 milliards de dollars, y compris la trésorerie nette d'Activision Blizzard. Lorsque la transaction sera conclue, Microsoft deviendra la troisième plus grande société de jeux au monde en termes de chiffre d'affaires, derrière Tencent et Sony. L'acquisition prévue comprend des franchises emblématiques des studios Activision, Blizzard et King comme «Warcraft», «Diablo», «Overwatch», «Call of Duty» et «Candy Crush», en plus des activités mondiales d'eSport via la Major League Gaming. L'entreprise possède des studios dans le monde entier avec près de 10 000 employés.

Bobby Kotick continuera d'occuper le poste de PDG d'Activision Blizzard, et lui et son équipe continueront de se concentrer sur les efforts visant à renforcer davantage la culture de l'entreprise et à accélérer la croissance de l'entreprise. Une fois l'accord conclu, l'activité d'Activision Blizzard rendra compte à Phil Spencer, PDG de Microsoft Gaming.

« Le jeu est la catégorie de divertissement la plus dynamique et la plus excitante sur toutes les plateformes aujourd'hui et jouera un rôle clé dans le développement des plateformes métavers », a déclaré Satya Nadella, président-directeur général de Microsoft. « Nous investissons profondément dans le contenu de classe mondiale, la communauté et le cloud pour inaugurer une nouvelle ère de jeu qui donne la priorité aux joueurs et aux créateurs et rend le jeu sûr, inclusif et accessible à tous ».

« Les joueurs du monde entier adorent les jeux Activision Blizzard, et nous pensons que les équipes créatives ont leur meilleur travail devant elles », a déclaré Phil Spencer, PDG de Microsoft Gaming. « Ensemble, nous construirons un avenir où les gens pourront jouer aux jeux qu'ils veulent, pratiquement partout où ils veulent ».

En rachetant Activision Blizzard, Microsoft met la main sur des marques à l’attractivité immense, parmi lesquelles : Overwatch, Diablo, Guitar Hero, Call of Duty, Warcraft, Crash Bandicoot, StarCraft, Spyro ou encore Tony Hawk’s. Outre les licences évoquées, Microsoft gonfle un peu plus sa force de frappe en matière de studios de développement. Blizzard Entertainment, Beenox, Demonware, Digital Legends, High Moon Studios, Infinity Ward, King, Major League Gaming, Radical Entertainment, Raven Software, Sledgehammer Games, Toys for Bob ou Treyarch rejoignent l’organigramme de la branche Xbox.

Le mot du PDG d'Activision Blizzard à ses collaborateurs

« Aujourd'hui est une journée incroyablement excitante. Alors que nous poursuivons notre voyage pour connecter et engager le monde grâce à un divertissement épique, nous finirons par le faire dans le cadre de Microsoft. Je suis certain que notre incroyable talent et nos jeux extraordinaires combinés à notre engagement commun envers le meilleur lieu de travail nous permettront de grandir dans une course au leadership de plus en plus compétitive à mesure que le jeu évolue dans le métavers.

Comment nous sommes arrivés ici et où nous allons

« Lorsque vous réfléchissez à ce que nous avons construit ensemble, nous avons tellement de raisons d'être fiers. Au cours des 31 dernières années, nous avons continuellement façonné le jeu grâce à notre engagement à offrir de la joie, du plaisir et le frisson de l'accomplissement.

« Nous avons transformé les jeux en expériences sociales et permis aux joueurs de trouver un but et un sens grâce à la forme de divertissement la plus engageante : nos jeux. Ce faisant, nous avons créé et diverti des communautés de centaines de millions de joueurs.

« Relier ces communautés ensemble est la prochaine étape. Facebook, Google, Tencent, NetEase, Amazon, Apple, Sony, Disney – et bien d'autres – ont des ambitions pour leurs propres initiatives de jeu et de métavers. Les concurrents établis et émergents voient une opportunité pour les mondes virtuels remplis de contenu produit par des professionnels, de contenu généré par les utilisateurs et de riches connexions sociales.

« Notre talent et nos jeux sont des éléments importants de la construction d'un métavers riche. Nous avons toujours attiré les meilleurs créateurs de jeux et construit les meilleurs jeux, saisissant les opportunités avec passion, inspiration, concentration et détermination.

Un partenariat pour définir l'avenir

« Alors que les investissements dans le cloud computing, l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique, l'analyse de données et les capacités d'interface et d'expérience utilisateur deviennent de plus en plus compétitifs, nous pensons que ce partenariat permettra de mieux réaliser nos ambitions.

« Dans l'examen des partenaires possibles, tous les chemins mènent finalement à Microsoft. Comme nous, ils font des jeux depuis longtemps. Microsoft a déjà distribué des jeux à des centaines de millions d'ordinateurs et d'appareils informatiques dans le monde et dispose de technologies et d'innovations qui prendront en charge la prochaine génération de jeux.

« Microsoft soutiendra également notre parcours pour renforcer davantage notre culture. Satya Nadella, PDG de Microsoft, a été un ardent défenseur de la bienveillance en tant que devise du leadership. Inspirer les gens par l'empathie est un puissant facteur de motivation, que nous adoptons alors que nous renouvelons notre détermination - et dans le travail que nous effectuons actuellement - à établir une nouvelle norme pour une culture de travail accueillante et inclusive.

« Surtout, Microsoft vous veut - votre talent, votre créativité et votre dévouement les uns envers les autres. Le succès d'Activision Blizzard au fil des ans peut être directement attribué à chacun d'entre vous. Microsoft reconnaît l'engagement envers l'excellence et l'indépendance créative qui nous distingue, et nous prévoyons des changements minimes pour nos ressources humaines après la clôture de la transaction. Les diverses opérations de Microsoft nous donneront accès à une expertise, une technologie et des outils précieux et offriront encore plus d'opportunités d'apprentissage et de développement.

« La culture d'aucune organisation, y compris la nôtre, n'a besoin d'être améliorée, et grâce à votre contribution, nous progressons dans l'amélioration de la nôtre. Mon engagement est de continuer à faire évoluer notre culture afin qu'à la fin, Microsoft se dote d'un lieu de travail exemplaire.

Et après

« Des transactions comme celles-ci peuvent prendre beaucoup de temps. Jusqu'à ce que nous recevions toutes les approbations réglementaires nécessaires et que les autres conditions de clôture habituelles soient satisfaites, ce qui devrait être le cas au cours de l'exercice fiscal 2023 de Microsoft se terminant le 30 juin 2023, nous continuerons à fonctionner de manière totalement autonome. Je continuerai en tant que PDG avec la même passion et le même enthousiasme que j'avais lorsque j'ai commencé cette incroyable aventure en 1991.

« Bien sûr, cette annonce soulèvera de nombreuses questions. Nous organiserons de nombreux forums et événements pour nous assurer que nous répondons à vos préoccupations.

« Je suis incroyablement fier de cette entreprise, de vous et du travail que nous avons accompli ensemble. Passons maintenant à notre prochain chapitre et aux possibilités infinies que cette transaction représente pour nous. Je ne pourrais pas être plus reconnaissant de vos efforts, de votre concentration et de votre dévouement à connecter le monde par la joie et le plaisir ».

Sources : Microsoft, Activision Blizzard

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de LittleWhite
Responsable 2D/3D/Jeux https://www.developpez.com
Le 19/01/2022 à 18:13
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Pour le moment on retrouve des exclusivités X-Box sur Steam, et il n'y a pas de raison que ça change.
Rien n'est immuable. Le Game Pass est très bien perçu par le public, ils viennent d'annoncer 25 millions de joueur. Peu à peu, ils font leur place et montre leur façon de voir les choses. Une fois qu'ils auront hameçonnés assez d'utilisateurs, ne m'étonnerait pas qu'il parte de plus en plus vers du Cloud (cela fait une année qu'ils montrent leurs avancés sur ce sujet). Ainsi, peu à peu, ils vont intégré cette façon de jouer et les joueurs peu à peu vont s'y habituer (et ce, malgré les possibles désavantages pour les joueurs).
TROLL: J'imagine que certains se plairont à jouer à Call Of Duty (version PC) sur leur mobile, dans le métro... .
L'idée n'est pas de faire un changement du jour au lendemain, l'idée c'est d'habituer, de familiariser et de faire accepter une nouvelle chose (et la, on parle de jeux en streaming).

Encore un point : ce n'est pas la première fois que le joueur est perdant. On pourrait mentionner :
  • de moins en moins de version physique -> quand on achète une boîte, on trouve un code de téléchargement. Y a plus de manuel de jeu, plus de boite cartonnés. Ah ! mais si, si vous voulez le livret avec le jeu, prenez la version collector
  • le mode offline qui nécessite une connexion plus ou moins permanente pour jouer en ligne ;
  • les jeux livrés cassés avec des patch day 1 gargantuesque ;
  • des stores en bêta avec de moins en moins de fonctionnalités (coucou Microsoft, coucou Epic Games)
  • et j'en oublie des meilleurs...

Et pourtant, tout ça, c'est maintenant la base et c'est accepté.

L'important c'est de vendre le plus de jeux.
Oui, et le plus efficace, c'est d'empêcher Steam de gagner 30 % sur les ventes de vos jeux, alors que vous avez votre propre store
9  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 19/01/2022 à 9:45
Citation Envoyé par calvaire Voir le message
Microsoft commence à devenir un peu trop gros... s'accaparer toutes les licences peut etre nuisible pour nous les joueurs.
Ils pourraient dans quelques années sortir leurs jeux que sur leurs plateforme avec leurs store, cela mettrait en difficulté sony et steam par exemple
Bon , ça sera pas la première fois que MS sera condamné pour abus de position dominante
5  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 19/01/2022 à 10:17
Citation Envoyé par Kannagi Voir le message
Bon , ça sera pas la première fois que MS sera condamné pour abus de position dominante
Plus généralement c'est le problème des gafam, ils rachètent tous les petits et concentre l'innovation et les richesses (et freine l'innovation une fois le monopole acquis).
J'ai l'impression que notre monde c'est une partie de monopoly géante et qu'a la fin il ne restera qu'1 grosse entreprise et c'est néfaste pour tous le monde (sauf pour les actionnaires de la boite).
4  0 
Avatar de kain_tn
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 15:05
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
On voit que ça a bien fonctionné avec le Windows Phone.
Disons que ça n'a pas fonctionné pour Nokia (ce qui est triste pour tous les employés et pour l'industrie Européenne).

Par contre avec le mobile, la "taxe Android" comme certains l'appelaient, a renfloué à elle seule la division jeux et mobile de Microsoft. Donc ils ont bien rebondi, oui.
4  0 
Avatar de Prox_13
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 12:17
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
Le Royaume-Uni conteste l'accord Microsoft/Activision de 69 milliards de dollars, invoquant le préjudice potentiel pour les joueurs.
C'est trop tard pour se réveiller maintenant, il fallait le faire il y a des années déjà, lorsque King & Activision avaient acquis Blizzard.
Les législateurs ne semblent pas réellement réaliser les impacts d'une fusion dans le domaine du jeu vidéo, visiblement, au grand dam des principaux concernés.

Pour l'instant, ils devraient plancher sur un moyen s'assainir la monétisation des jeux mobiles; quitte à taper sur les doigts de Blizzard, autant le faire sur des sujets d'actualité. La définition et/ou l'interdiction des pratiques insidieuses me parait être la priorité pour le consommateur.

Reste à savoir si la législation protège les individus, ou la valeur qu'ils créent... J'ai ma petite idée, mais pour rappel:
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
[...] invoquant le préjudice potentiel pour les joueurs.
... Ce serait cocasse, non ?
4  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 19/01/2022 à 10:10
Clairement Microsoft veux se placer comme un des acteurs majeurs du JV. Ca ne m'étonnerais pas qu'ils ambitionnent de devenir le Netflix du gaming en enrichissant le catalogue du game pass à grand coup d'acquisition. C'est déjà a l'heure actuelle une des meilleurs offre de "location" mais si il viennent à l'enrichir avec les énormes franchises d'activision blizzard , ils vont écraser tout le monde.
3  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 20/01/2022 à 13:24
Oui mais MS peut se planter,ils rebondiront vu qu'ils sont assis sur un trésor de guerre (Windows).

D'autre entreprise qui n'ont pas ce luxe, Sega a fait pas mal de chose (des CPU , des ordinateur ), ils se sont planté ,on les a plus jamais revu
3  0 
Avatar de what_the_hack
Inactif https://www.developpez.com
Le 21/01/2022 à 12:16
Le président d'une banque critique le capitalisme ? Qu'est ce qu'il ne faut pas entendre.

Ne me comprennez pas mal, je sais bien que cette banque est différente des privées et le directeur n'en profite pas autant que ceux des privées. Leur but à eux n'est pas de voler. Mais leur institution reste au cœur du système capitaliste, c'est même l'une des fondations du capitalisme. Sans eux, les pays seraient bien moins connectés au niveau monétaire.
3  0 
Avatar de Kannagi
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 22/01/2022 à 17:54
Citation Envoyé par Leruas Voir le message
Bill Gates a donné combien de dizaines de milliards pour le développement des pays pauvres justement ?
Microsoft c'est surement pas le pire des "Big Tech" en terme de repartage des richesses
Bill Gates, le philanthrope qui donne d’une main pour reprendre de l’autre

La philanthropie de Bill Gates alimente la machine capitaliste

D'ailleurs Bill Gates n'a jamais était philanthrope par vocation , juste qu'il a été accusé de pratique anti-trust , et comme il avait mauvaise presse , il a utilisé ces milliards pour se payer une belle image (et aidé ces copains milliardaires ) , une pierre deux coups !

Et comme je lisais :
ce déluge de philanthropie a contribué à l’avènement d’un monde où les milliardaires concentrent toujours plus de pouvoir sur les politiques d’éducation, l’agriculture mondiale et la santé comme jamais auparavant
Cela devrait pas être un groupe d'homme cynique qui devrait décidé comment aider les gens et la planète , on se retrouvera comme dans robocop 2 , où on aura un maire qui achètera une ville , et vous dira : "que n'importe qui peut acheter des actions, qu'est qu'il y'a de plus démocratique que ça ? "

Le soucis de cet achat ,c'est qu'il est "impossible" , la division XBOX n'aurait pas pu l'acheter (et n'importe quel gros acteur du JV , comme Sony ou Nintendo ou Valve non plus) ,c'est surtout MS qui a suffisamment de fond pour faire cette transaction et ça pose certaine question pour l'avenir (même hors JV ).
3  0 
Avatar de Prox_13
Membre actif https://www.developpez.com
Le 02/09/2022 à 16:45
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Blizzard n'a absolument rien inventer sur les méthodes utilisés pour traire les joueurs de Diablo Immortal.
Ces méthode existent déjà depuis une bonne dizaines d'années, MMO coréen par exemple.
Je n'attribue pas à Blizzard la créativité pour avoir inventé ces pratiques, mais leur culot pour les avoir importées sur le marché occidental, de surcroît dans un jeu qui est une copie éhontée d'un autre.
L'attitude du "Laissez-faire" n'a manifestement pas marché jusque là, donc je trouve ça inquiétant d'embrasser l'arrivée des pratiques malsaines avec pour seule excuse que c'est accepté en Corée du Sud. Quand on voit que la priorité actuelle des législateurs se porte sur un problème déjà fumant depuis quelques années, on peut s'attendre à ce que la questions des micro-transactions arrive en 2025. -bien trop tard donc-

D'ailleurs, même pour étendre leur public, Blizzard n'est pas a créditer; C'est déjà bien connu que le marché sur les jeux mobiles est bien plus lucratif que les autres plateformes (Notamment dû au volume d'utilisateurs).
Fortnite est le parfait exemple dans sa catégorie, et d'ailleurs je peux me tromper comme je ne suis pas un joueur de Fortnite, mais il ne me semble pas qu'ils aient fait une compilation des pires pratiques pour dominer le marché.

En ce sens, je trouve ça complètement déplacé, et honteux de la part de Blizzard de proposer ceci. Ce n'est pas une startup, c'est un acteur majeur du jeu vidéo, et ses actions sont exemplaires pour d'autres éditeurs.
Fonder un jeu entièrement sur ce principe, c'est clairement pousser la loi dans ses limites pour extirper l'argent des joueurs. Tolérer ceci c'est donner votre accord aux autres éditeurs pour produire des jeux (?) comme ça.
3  0