IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Apple préparerait des iPhone sans emplacement pour carte SIM en 2022,
Un support pour deux cartes eSIM serait envisagé

Le , par Bruno

213PARTAGES

6  2 
Bien que la taille des cartes SIM ait été réduite de plus en plus, certains « nouveaux » objets communicants, comme les montres connectées, n'ont plus assez de place pour intégrer une carte SIM, même au format nano. Et, surtout, il est assez compliqué de changer la carte SIM sur des objets connectés. Apple, le fabricant de l'iPhone, aurait l'intention de lancer des modèles d'iPhone sans emplacement pour carte SIM d'ici septembre 2022. Il est possible qu'Apple dispose d’un support pour deux cartes eSIM, assurant une fonctionnalité double SIM. La suppression de l'emplacement pour carte SIM pourrait améliorer la résistance à l'eau.

L'eSIM (embedded SIM) est une évolution de la carte SIM pour les téléphones mobiles et les objets connectés. C’est une version intégrée de la carte SIM qui permet à un appareil d'accéder au réseau d'un opérateur et de stocker des informations. L'eSIM est intégrée directement dans le terminal : smartphone, tablette, montre connectée... Cette évolution répond à la multiplication des formats de cartes SIM (standard, mini-SIM, micro SIM, nano SIM...).


L'objectif d'une carte SIM intégrée est multiple : il est moins compliqué d'acheter des cartes SIM et de les insérer dans des bacs de plus en plus inaccessibles ; les cartes SIM ne risquent plus d'être endommagées par des forces extérieures ; et enfin, il y a un sentiment de sécurité supplémentaire puisque personne ne peut vraiment voler une carte SIM virtuelle.

Le format eSIM possède deux caractéristiques nouvelles : la carte peut être soudée sur une carte électronique et il est développé un protocole permettant de provisionner la carte SIM à distance et à travers le réseau mobile. Il est ainsi possible de télécharger à l'intérieur de l'eSIM des profils de différents opérateurs sans intervenir physiquement sur la carte SIM.

Bien qu'il faille toujours prendre en compte la question de l'accessibilité de toute nouvelle technologie, il n'y a pas lieu de s'inquiéter : les eSIM sont disponibles dans presque tous les points de vente des grandes entreprises de télécommunications. La technologie n'est peut-être pas très répandue, mais elle est certainement accessible et disponible pour les utilisateurs. L'autre problème que posent les eSIM est qu'elles ne sont pas aussi facilement transférables d'un appareil à l'autre, mais elles peuvent toujours être retirées d'un appareil précédent et transférées sur l'appareil actuel.

Les plateaux SIM ne seraient pas la seule chose qu'Apple cherche à supprimer : la société est vraiment en train de tout faire pour que les iPhone soient des briques avec des écrans puisqu'elle prévoit de supprimer toutes les prises accessibles sur ses appareils. Une eSIM permet aux utilisateurs d'activer un forfait cellulaire sans avoir à utiliser une carte nano-SIM. Étant donné qu’il n'y a pas encore eu de déclaration officielle d'Apple à ce sujet, on pourrait penser que les plateaux SIM ne seront pas supprimés tout de suite ; en fait, le processus pourrait même prendre quelques années.


Il convient également de noter que le service eSIM n'est pas disponible dans tous les pays, de sorte que les iPhone dotés d'un emplacement pour carte SIM peuvent rester disponibles sur certains marchés. L'adoption de ce service est cependant en pleine expansion, avec plus de 100 opérateurs offrant le service eSIM dans le monde entier et d'autres qui prévoient de le déployer en 2022, notamment Three au Royaume-Uni et Vodafone en Nouvelle-Zélande.

Les modèles d'iPhone 13 prennent déjà en charge plusieurs profils eSIM, ce qui permet aux utilisateurs de s'abonner à plusieurs forfaits cellulaires et de passer de l'un à l'autre. Comme indiqué précédemment, cette fonctionnalité pourrait ouvrir la voie à la suppression du logement de la carte SIM dans certains pays.

L'ancien chef du design d'Apple, Jony Ive, a un jour envisagé que l'iPhone devienne une "dalle de verre unique", et la suppression du logement de la carte SIM serait un pas de plus vers un design homogène et améliorerait la résistance à l'eau dans le processus. La suppression du logement de la carte SIM permettrait également de libérer un espace interne précieux dans l'iPhone, chaque détail compte.

Rappelons que les fonctionnaires de l'Union européenne souhaitent imposer des normes de recharge et Apple, comme on peut s'y attendre, n'est pas ravie. Dans le cadre d'une proposition de la Commission européenne, l'USB-C deviendrait la seule norme pour le chargement filaire des smartphones, car les formats propriétaires comme le Lightning d'Apple empêchent les gens de réutiliser les câbles et de nombreux autres accessoires. En fait, l'initiative ne concernerait pas seulement les téléphones : les casques, les enceintes portables et les tablettes ne sont que quelques-uns des autres appareils visés. En guise de protestation, Apple affirme que la proposition étoufferait l'innovation.

Pour l'UE, les normes propriétaires sont terribles pour les déchets électroniques. Bien que la norme Lightning interagisse très bien avec la plupart des ports et adaptateurs USB, cela se traduit par de nombreux câbles, stations d'accueil et autres accessoires qui deviennent inutiles lorsqu'on passe à Android. À l'inverse, quelqu'un qui passe à l'iPhone peut encore utiliser ses achats USB-C, même si c'est avec d'autres matériels. La proposition de l'UE réduirait prétendument les déchets électroniques.

Et vous ?

Pensez-vous que le lancement des iPhone sans emplacement pour carte SIM va permettre à Apple d'économiser beaucoup d'argent ?

Êtes-vous pour ou contre les smartphones dotés d'un emplacement pour carte SIM ?

Voir aussi :

L'USB-C est sur le point de passer de 100 W à 240 W, de quoi alimenter les appareils gourmands en énergie

L'Union européenne travaille à l'adoption d'un chargeur mobile universel, mais Apple n'en veut pas

Le combat d'Apple contre l'Europe au sujet de l'USB-C est une bataille perdue d'avance, la recharge sans fil pourrait être une option de sortie du conflit

L'UE prévoit de légiférer pour un chargeur de téléphone commun, malgré les grognements d'Apple, afin d'imposer un chargeur universel aux fabricants d'appareils d'ici 2024

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Exagone313
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 02/01/2022 à 19:00
Le passage aux eSIMs risque de faciliter l'attaque par sim swapping. Les opérateurs auront un moyen légitime d'accepter le transfert de SIM.
3  0 
Avatar de shenron666
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 13/01/2022 à 11:25
Citation Envoyé par Bruno Voir le message
il y a un sentiment de sécurité supplémentaire puisque personne ne peut vraiment voler une carte SIM virtuelle.
c'est tout le contraire
le "vol" de carte sim physique est très peu répandu pour ne pas dire inexistant
la fraude consiste à récupérer une copie de la carte auprès de l'opérateur, pas de voler la carrte d'origine

de fait, la dématérialisation de la carte va faciliter la copie de celle-ci puisqu'il ne s'agira plus que de données virtuelles
l'argument de sécurité ici présenté est totalement erroné
3  0 
Avatar de berceker united
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 10:19
Ce n'est pas la première fois qu'Apple tente d'imposer cela. ça été rejeté car les opérateurs Européens voulaient avoir la main sur la gestion des sim.
Rappelez-vous d'une chose quand les Iphones sont sortie. Quand vous vouliez l'avoir il fallait obligatoirement passer par un opérateur car vous aviez un forfait spécifique qui était plus chère. En effet, Apple avait une commission sur le prix de l'appel et je vous parle bien en France. Mais ça n'a pas durée car considéré comme illégal par la justice.
Donc sont il en train de vouloir tenter d'imposer des services à travers ça comme ils ont tenté dans le passé ?
2  0 
Avatar de François M.
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 03/01/2022 à 12:41
Ca donne l'impression que Apple a trouvé une solution a un problème qui n'existe pas réellement.
2  0 
Avatar de calvaire
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/01/2022 à 9:19
a voir car contrairement à la suppression du jack ou c'était au consommateur de tous racheter, il faut cette fois convaincre les opérateurs de proposer l'esim.
Je sais pas ou sa en est en France.

coté consommateur l'esim a l'avantage de pouvoir changer instantément d'opérateur et j'imagine que coté matériel cela permet un gain de place, donc c'est gagnant des 2 coté... a condition que les opérateurs jouent le jeux mais comme ils sont perdant dans cette histoire pas sur que ca motive.
2  1 
Avatar de 23JFK
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/01/2022 à 15:20
Personne ne peut voler une sim virtuelle... Je crois par contre que l'on va pouvoir les recloner comme jamais.
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 02/01/2022 à 16:52
super pour detrouner les lignes a des fin d'ecoute; suffit juste d'uploader sur le tel une carte sim "man in the middle"
1  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/01/2022 à 23:52
Citation Envoyé par François M. Voir le message
Ca donne l'impression que Apple a trouvé une solution a un problème qui n'existe pas réellement.
si le probleme existe pour eux . comment toucher des commissions sur la gestion des carte sim par les operateurs.
0  0