IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Kim Jong Un maintenu au pouvoir par une armée croissante de pirates informatiques
La Corée du Nord compte sur la cybercriminalité pour financer les armes nucléaires et soutenir l'économie

Le , par Nancy Rey

304PARTAGES

23  0 
Le dirigeant suprême de la Corée du Nord, Kim Jong Un, a fait appel à des pirates informatiques pour financer des armes nucléaires et aider l'économie défaillante du pays, d’après des rapports d’enquêteurs américains et onusiens. Selon un rapport de l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures (CISA), le gouvernement nord-coréen a pris part à un certain nombre de "cyberactivités malveillantes". « Le cyberprogramme de la Corée du Nord constitue une menace croissante d'espionnage, de vol et d'attaque », indique le rapport. En ce mois de décembre, Kim Jong Un a fêté ses dix ans en tant que dirigeant suprême de la Corée du Nord. Sa capacité à se maintenir au pouvoir pendant dix années supplémentaires pourrait dépendre des pirates informatiques d'État, dont les cybercrimes financent son programme d'armement nucléaire et soutiennent l'économie.


Selon l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures, les "cyberactivités malveillantes" de la Corée du Nord, soutenues par l'État, ciblent des banques du monde entier, volent des secrets de défense, extorquent de l'argent par le biais de ransomwares, détournent des devises extraites numériquement et blanchissent des gains mal acquis par le biais d'échanges de cryptomonnaies. Selon des enquêteurs des États-Unis et des Nations unies, le régime de Kim a déjà empoché jusqu'à 2,3 milliards de dollars grâce à la cybercriminalité et est prêt à engranger encore plus.

Les cybercrimes ont fourni une bouée de sauvetage à l'économie nord-coréenne en difficulté, qui a été entravée par les sanctions. Kim a montré peu d'intérêt à reprendre les négociations qui pourraient conduire à une levée des sanctions si la Corée du Nord mettait fin à son programme d'armement nucléaire. En effet, l'économie nord-coréenne n'a jamais été aussi mal en point depuis deux décennies, après avoir été inondée de sanctions pendant des années. Ces sanctions ont été imposées par plusieurs pays à la suite des essais nucléaires et de missiles balistiques effectués par la Corée du Nord. Et pour tenter d'échapper aux limites des sanctions imposées, la Corée du Nord a eu recours à sa cyberarmée de pirates informatiques pour accroître son PIB.

L'argent provenant des cybercrimes représente environ 8 % de l'économie estimée de la Corée du Nord en 2020, ce qui est moins que lorsque Kim a pris le pouvoir, selon la Banque de Corée à Séoul. La banque fournit depuis des années la meilleure comptabilité disponible sur l'activité économique de l'État secret. La décision de Kim de fermer les frontières à cause de la Covid-19 a suspendu le peu de commerce légal dont disposait la Corée du Nord et a contribué à faire entrer l'économie dans sa plus forte contraction depuis plus de vingt ans.

Le régime de Kim dispose de deux moyens pour échapper aux sanctions mondiales. L'un d'entre eux consiste à transférer de navire à navire des marchandises telles que le charbon. Et l'autre est la cyberarmée. Ses cybercrimes documentés incluent des tentatives de vol de 2 milliards de dollars dans le système Swift (Society for Worldwide Interbank Financial Telecommunication) de transactions financières. La Corée du Nord a également accédé illégalement à des technologies militaires susceptibles d'être utilisées à des fins financières, selon un groupe d'experts du Conseil de sécurité des Nations unies chargé d'enquêter sur le non-respect des sanctions par le gouvernement.

La Corée du Nord « n'a pas peur d'être effrontée et de détruire pour accomplir sa tâche… C'est ce qui la différencie de certains autres pirates d'États-nations plus prudents et donc plus modérés », déclare Jenny Jun, membre non résident de la Cyber Statecraft Initiative de l'Atlantic Council, qui a fait des recherches sur les cyberopérations et les cyberstratégies de la Corée du Nord.

Le gouvernement a déployé un malware appelé AppleJeus qui se fait passer pour une plateforme d'échange de cryptomonnaies afin de voler des fonds aux personnes qui tentent de l'utiliser. Depuis 2018, différentes versions du malware ont été utilisées pour cibler plus de 30 pays. De 2019 à novembre 2020, les pirates d'AppleJeus ont volé des actifs virtuels évalués à 316,4 millions de dollars, selon les enquêteurs de l'ONU et des États-Unis. En comparaison, les exportations de charbon de la Corée du Nord sont plafonnées à 400 millions de dollars par an en vertu des sanctions mondiales.


Les cibles du régime comprennent les banques centrales, les armées des pays les plus puissants du monde et les distributeurs automatiques de billets. Il a même essayé de pirater Pfizer pour obtenir des données sur le vaccin Covid. La Corée du Sud a déclaré que les tentatives de piratage dirigées contre elle par son voisin ont augmenté d'environ 9 % au premier semestre de 2021 par rapport au second semestre de 2020.

L'argent que la Corée du Nord tire de la cybercriminalité l'aide probablement à « financer les priorités du gouvernement, comme son programme nucléaire et de missiles », a déclaré le Bureau du directeur du renseignement national des États-Unis dans un rapport non classifié en 2021. Le cyberprogramme constitue une menace croissante, selon le rapport, qui avertit que le gouvernement nord-coréen dispose probablement de l'expertise nécessaire pour provoquer « des perturbations temporaires et limitées » de certaines infrastructures critiques et de certains réseaux commerciaux aux États-Unis.

Ji Seong-ho, qui a fait défection de la Corée du Nord vers la Corée du Sud, où il est maintenant membre de l'Assemblée nationale, affirme que le développement de la cyberactivité sous Kim progresse rapidement. « La cybercapacité de la Corée du Nord est appelée à se perfectionner, et l'argent qu'elle gagne grâce au piratage informatique va probablement augmenter de façon spectaculaire au cours de la prochaine décennie », déclare Ji, qui siège à la commission des affaires étrangères de l'assemblée.

L'une des principales priorités de Kim lorsqu'il a pris le pouvoir était de renforcer les capacités de cyberguerre. Les opérations du Bureau général de reconnaissance de la Corée du Nord se sont considérablement développées depuis lors. À l'heure actuelle, il compte plus de 6 000 membres dans son unité d'orientation de la cyberguerre, également connue sous le nom de Bureau 121, selon des évaluations figurant dans des rapports de défense non classifiés américains et sud-coréens.

Les quatre principales divisions du bureau comprennent Bluenoroff, avec environ 1 700 hackers, « dont la mission est de mener des activités de cybercriminalité financière en se concentrant sur l'évaluation à long terme et l'exploitation des vulnérabilités des réseaux ennemis », indique un rapport de l'armée américaine de 2020 sur les capacités militaires nord-coréennes. Le groupe Andariel compte environ 1 600 membres, qui examinent les réseaux informatiques et tentent de trouver des vulnérabilités, selon le même rapport.

Étant donné que les pirates informatiques nord-coréens opèrent sous les auspices de l'État isolé et sont récompensés dans leur pays pour leurs vols à l'étranger, il n'y a pas grand-chose à faire pour punir les responsables. Les contre-attaques contre l'infrastructure web du pays sont limitées, car la Corée du Nord dispose de peu d'appareils connectés et son réseau de données cellulaires est en grande partie coupé du reste du monde. « La lutte contre les activités illicites de la Corée du Nord s'apparente à un jeu de taupe : la destruction de l'infrastructure conduira à un déplacement plutôt qu'à l'arrêt ou à la concentration du régime sur les activités économiques légitimes », explique Jenny Jun, membre non-résident de la Cyber Statecraft Initiative de l'Atlantic Council.

Kim utilise ses maigres ressources pour investir dans la formation aux technologies de l'information, en envoyant des experts à l'étranger. Il les considère comme essentiels à sa survie, selon Kang Mi-jin, un transfuge nord-coréen qui dirige aujourd'hui une entreprise en Corée du Sud qui surveille l'économie de son ancien pays. « Les hackers considèrent que ce qu'ils font est directement lié au sort du régime de Kim, dit-elle, et ce qu'ils font est susceptible d'être l'une de ses principales sources de revenus ».

Sources : CISA, ODNI

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?

Voir aussi :

La Corée du Nord aurait tenté de pirater des données de Pfizer, dans un effort pour voler des informations sur le vaccin et les traitements contre le coronavirus

1800 hackers nord-coréens prêts pour une cyberguerre, ils seraient aussi compétents que les meilleurs programmeurs de Google ou de la CIA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 10:25
Selon l'Agence américaine de cybersécurité et de sécurité des infrastructures
Une "agence américaine"? Ce n'est pas une "agence" d'un pays qui s'est spécialisé dans l'espionnage numérique de l'ensemble de la population mondiale, y compris les dirigeants de ses pays alliés?

Est-il utile aux médias européens de faire la publicité de chaque annonce d'une agence américaine? Le discours est déjà connu: Tout est de la faute des méchants que sont la Russie, la Corée du Nord, l'Iran et depuis quelques années la Chine!

Je remarque qu'aucune "agence" européenne, pas plus allemande, française qu'italienne ou espagnole ne nous abreuve de ce genre de news... Est-ce qu'ils sont plus c... que les américains?

PS: La Corée du Nord ne nourrit pas sa population avec des bits informatiques mais bien grâce à l'aide chinoise! La non-intervention militaire américaine contre la Corée du Nord a d'ailleurs pour explication plus le parapluie chinois qu'une quelconque crainte de la puissance nucléaire coréenne!
8  6 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 13:00
C'est pas parce que ce rapport vient de la CIA qu'il est faux, bien que par le passé les USA ont effectivement fait des rapports faux, par exemple sous Bush.
Ce qui a été présenté ici n'est pas nouveau, cela a été déjà relayé dans les médias du monde entiers, cela a été confirmé par d'autres sources, et ces infos n'ont pas vraiment étés sérieusement contredites à ce jour.
L'inde qui en a été aussi victime avec la Banque du Bangladesh a aussi confirmé ces faits, et la ta théorie du complot ne tient plus.
C'est pas la première fois que tu nous sort tes thèses conspirationnistes, et c'est plutôt pitoyable dans ce cas de figure.
D'ailleurs tu n'apporte aucun fait pour étayer ta théorie du complot, c'est juste du cancan de bas étage, non seulement sans valeur mais surtout sans aucun intérêt.

6  5 
Avatar de OrthodoxWindows
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 18:47
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
C'est pas parce que ce rapport vient de la CIA qu'il est faux, bien que par le passé les USA ont effectivement fait des rapports faux, par exemple sous Bush.
Ce qui a été présenté ici n'est pas nouveau, cela a été déjà relayé dans les médias du monde entiers, cela a été confirmé par d'autres sources, et ces infos n'ont pas vraiment étés sérieusement contredites à ce jour.
L'inde qui en a été aussi victime avec la Banque du Bangladesh a aussi confirmé ces faits, et la ta théorie du complot ne tient plus.
C'est pas la première fois que tu nous sort tes thèses conspirationnistes, et c'est plutôt pitoyable dans ce cas de figure.
D'ailleurs tu n'apporte aucun fait pour étayer ta théorie du complot, c'est juste du cancan de bas étage, non seulement sans valeur mais surtout sans aucun intérêt.
Anselme45 ne disait pas que le rapport était faux, mais qu'il était potentiellement biaisé par les intérêts des USA.

De plus, je vous trouve malhonnête de traiter de "conspirationniste" l’avis avec lequel vous n’êtes pas d'accord. C'est trop facile d'ajouter des termes "choc" pour décrédibiliser la personne avec lequel on n'est pas d'accord, car cela permet de passer outre le débat. Je ne vois rien de conspirationniste au message de Anselme45, juste une réflexion géopolitique (avec lequel on peut être d'accord ou non, mais il s'agit d'une autre question).
7  6 
Avatar de thamn
Membre averti https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 20:25
C'est pas pour faire l'avocat du diable (oui je suis d'accord c'est méchant de pirater), mais si ça vous choque, je voudrai vous rappeler que des pays comme les États-Unis, la France, l'Allemagne l'Angleterre et d'autres encore, font de l'argent en vendant des armes.
2  2 
Avatar de thamn
Membre averti https://www.developpez.com
Le 28/12/2021 à 19:10
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Et le Canada, lorsqu’il ne vend pas des armes ???
Il vend bien tous ce qui n’est pas asservit a la charia Canadienne !!!
Et cela, ne dérange pas , le Canadien, que tu est !!!
Oh que c'est malin ça, le chauviniste en puissance
Je vis au Canada, qui te dis que je suis Canadien.. Mon pays d'origine est justement cité dans ma liste.
Ceci étant dit, je pense que t'es capable malgres ton chauvinisme de comprendre mon point..
0  0 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 21:57
Citation Envoyé par Mingolito Voir le message
C'est pas parce que ce rapport vient de la CIA qu'il est faux, bien que par le passé les USA ont effectivement fait des rapports faux, par exemple sous Bush.
Ce qui a été présenté ici n'est pas nouveau, cela a été déjà relayé dans les médias du monde entiers, cela a été confirmé par d'autres sources, et ces infos n'ont pas vraiment étés sérieusement contredites à ce jour.
L'inde qui en a été aussi victime avec la Banque du Bangladesh a aussi confirmé ces faits, et la ta théorie du complot ne tient plus.
C'est pas la première fois que tu nous sort tes thèses conspirationnistes, et c'est plutôt pitoyable dans ce cas de figure.
D'ailleurs tu n'apporte aucun fait pour étayer ta théorie du complot, c'est juste du cancan de bas étage, non seulement sans valeur mais surtout sans aucun intérêt.

Est tu sur de ton affirmation ??
Si non ..
Pourquoi, afficher un lien d’une entreprise, qui est basé dans le même pays, que la CIA ???
Tu convient avec moi ..
Youtube = Goggle
Goggle = USA
Et tu affirme, qu’il faut une "vénerieté" absolue, dans tous ce que annonce la CIA ???
3  4 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/12/2021 à 9:50
Citation Envoyé par Mingolito  Voir le message
C'est marrant tu as compris exactement le contraire de ce que j'ai écrit, j'ai écrit que la CIA avait déjà déconné dans le passé par exemple sous Bush, et j'ai écrit que ce problème n'est pas possiblement lié à une thèse conspirationniste US étant donné que d'autres pays en ont été victime comme l'Inde qui a confirmé les mêmes faits.

Je ne ne fais pas de pro américanisme ou d'anti américanisme primaire, je constate que ici l'anti américanisme primaire ca fait pitié c'est minable, juste des propos idiots et faux et rien d'autre.
Le niveau des débats sur ce sujet ici c'est le même niveau que "la terre est plate", c'est juste pitoyable.
[/B]

Pour info, l'espionnage américain ne s'est pas limité à la période Bush! Votre "ami" Obama (si on en croit votre prose) s'est fait prendre la main dans le sac à espionner le téléphone privé de la Chancelière allemande Merkel!

Pour le reste, je vous conseille de changer une lettre de votre pseudo, il sera ainsi parfaitement en accord avec vos discours
3  5 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 22:09
Citation Envoyé par denisys Voir le message
Et tu affirme, qu’il faut une "vénerieté" absolue, dans tous ce que annonce la CIA ???
C'est marrant tu as compris exactement le contraire de ce que j'ai écrit, j'ai écrit que la CIA avait déjà déconné dans le passé par exemple sous Bush, et j'ai écrit que ce problème n'est pas possiblement lié à une thèse conspirationniste US étant donné que d'autres pays en ont été victime comme l'Inde qui a confirmé les mêmes faits.

Je ne ne fais pas de pro américanisme ou d'anti américanisme primaire, je constate que ici l'anti américanisme primaire ca fait pitié c'est minable, juste des propos idiots et faux et rien d'autre.
Le niveau des débats sur ce sujet ici c'est le même niveau que "la terre est plate", c'est juste pitoyable.

Explained: The story of how North Korea hackers stole $81 million from Bangladesh Bank
2  5 
Avatar de denisys
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 27/12/2021 à 22:05
Citation Envoyé par thamn Voir le message
C'est pas pour faire l'avocat du diable (oui je suis d'accord c'est méchant de pirater), mais si ça vous choque, je voudrai vous rappeler que des pays comme les États-Unis, la France, l'Allemagne l'Angleterre et d'autres encore, font de l'argent en vendant des armes.
Et le Canada, lorsqu’il ne vend pas des armes ???
Il vend bien tous ce qui n’est pas asservit a la charia Canadienne !!!
Et cela, ne dérange pas , le Canadien, que tu est !!!
1  6