IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook arrète le ciblage publicitaire en rapport avec la race, l'orientation sexuelle, la santé et la politique,
Ceci dès le 19 janvier prochain

Le , par Nancy Rey

123PARTAGES

5  0 
Dans un article publié hier sur le blog Meta for Business, Facebook a déclaré qu'il prévoit de supprimer les options détaillées de ciblage publicitaire qui font référence à des sujets « sensibles », comme les publicités basées sur les interactions avec des contenus portant sur la race, la santé, les pratiques religieuses, les convictions politiques ou l'orientation sexuelle. La société, qui a récemment changé de nom pour devenir Meta et qui réalise la grande majorité de ses revenus grâce à la publicité numérique, a fait l'objet d'un examen approfondi concernant ses capacités et ses règles en matière de ciblage publicitaire ces dernières années. L’entreprise a précisé que ce changement interviendra à partir du 19 janvier 2022.


Facebook a annoncé qu'il ne laissera plus les annonceurs utiliser certaines options de ciblage liées à des caractéristiques sensibles telles que la race, la religion, l'orientation sexuelle, les causes de santé et les convictions politiques. Dans l'annonce, Graham Mudd, vice-président de Meta chargé du marketing et des publicités, écrit : « À partir du 19 janvier 2022, nous supprimerons les options de ciblage détaillé qui se rapportent à des sujets que les gens peuvent percevoir comme sensibles, tels que les options faisant référence à des causes, des organisations ou des personnalités publiques en rapport avec la santé, la race ou l'ethnicité, l'affiliation politique, la religion ou l'orientation sexuelle. Voici quelques exemples :
  • causes de santé (par exemple, "sensibilisation au cancer du poumon", "Journée mondiale du diabète", "chimiothérapie") ;
  • orientation sexuelle (par exemple, "mariage homosexuel" et "culture LGBT") ;
  • pratiques et groupes religieux (par exemple, "Église catholique" et "fêtes juives") ;
  • croyances politiques, questions sociales, causes, organisations et personnalités ».


Facebook évoque les préoccupations des experts en droits civils

La fonction de ciblage détaillé de Facebook permet aux annonceurs d'acheter des publicités qui s'adressent à des groupes restreints de personnes. Cette fonction est également connue sous le nom de "microciblage". Facebook a déclaré avoir décidé d'apporter ces changements pour « répondre aux commentaires des experts en droits civils, des décideurs politiques et d'autres parties prenantes sur l'importance d'empêcher les annonceurs d'abuser des options de ciblage que nous mettons à disposition ».

« Il est important de noter que les options de ciblage d'intérêt que nous supprimons ne sont pas basées sur les caractéristiques physiques ou les attributs personnels des personnes, mais plutôt sur des choses comme les interactions des personnes avec le contenu de notre plateforme… Cependant, des experts nous ont fait part de leurs préoccupations quant au fait que des options de ciblage comme celles-ci pourraient être utilisées de manière à entraîner des expériences négatives pour les personnes appartenant à des groupes sous-représentés », peut-on lire dans le billet de blog.

Facebook a déclaré qu'il donnera également aux utilisateurs plus de contrôle sur les publicités qu'ils voient. « Aujourd'hui, les gens peuvent choisir de voir moins de publicités liées à la politique, à l'éducation des enfants, à l'alcool et aux animaux domestiques. Au début de l'année prochaine, nous donnerons aux gens le contrôle d'un plus grand nombre de types de contenus publicitaires, notamment les jeux d'argent et la perte de poids, entre autres », indique le billet de blog.

Le billet de blog de Facebook défendait la publicité personnalisée en général, affirmant qu'elle aide les utilisateurs à « découvrir des produits et des services de petites entreprises qui n'ont peut-être pas la possibilité de les commercialiser à la télévision ou dans d'autres formes de médias » et aide « les organismes à but non lucratif, les causes sociales et les organisations à atteindre les personnes les plus susceptibles de les soutenir et d'en bénéficier ».

Les controverses de Facebook sur la santé mentale et la vie privée

Meta souligne que les options de ciblage détaillées ne sont pas réellement basées sur les caractéristiques physiques ou les choix personnels. Il s'agit plutôt de ce que les annonceurs pensent pouvoir vous intéresser en fonction de votre activité. Malgré tout, le ciblage détaillé peut être nuisible. Les publicités prédatrices peuvent être ressenties comme discriminatoires, renforcer les dépendances, influencer négativement le comportement et même provoquer une détresse mentale.

Meta prévoit de supprimer un grand nombre de ses options de ciblage détaillées sensibles, mais cette décision fait suite à plusieurs cas où Facebook a dû supprimer des catégories controversées par le passé. Auparavant, les annonceurs pouvaient cibler des publicités sur des catégories antisémites et sur la pseudo-science. Il laissait également les entreprises cibler les annonces de logement, d'emploi et de crédit par affinité multiculturelle, ce qui pouvait exclure certaines races. Et ce n'est qu'après le scandale de Cambridge Analytica que Facebook a cessé d'autoriser les données de tiers pour le ciblage des publicités en 2018, coupant les entreprises qui vendaient des données comme votre historique d'achat aux annonceurs.

La raison de ce changement récent pourrait avoir quelque chose à voir avec la protection de la santé mentale, mais si l'on regarde la situation dans son ensemble, Meta se prépare probablement à l'issue des efforts de l'UE pour élaborer une réglementation interdisant la publicité basée sur le suivi. Le système publicitaire mondial de Meta ne peut pas filtrer efficacement certaines zones, il devra donc désactiver les groupes de ciblage détaillé à travers le monde.

Par ailleurs, Facebook a annoncé la semaine dernière qu'il allait désactiver le système de reconnaissance faciale utilisé pour marquer automatiquement les personnes sur les photos et supprimer les modèles de reconnaissance faciale de plus d'un milliard de personnes. Mais l'engagement de ne pas utiliser la reconnaissance faciale sur Facebook ne s'étend pas aux autres produits Meta. Et dans une nouvelle interview, Frances Haugen, lanceuse d'alerte de Facebook, a averti que le plan metaverse de Zuckerberg envahira la vie privée des travailleurs. « Facebook devrait avoir un plan de transparence pour le métavers avant de commencer à construire tous ces trucs parce qu'ils ont démontré en ce qui concerne Facebook qu'ils peuvent se cacher derrière un mur, ils continuent à faire des erreurs imprévues, ils continuent à faire des choses qui donnent la priorité à leurs propres profits sur notre sécurité », a déclaré Haugen.

Au troisième trimestre de 2021, les recettes publicitaires totales de Facebook s'élevaient à 28,2 milliards de dollars, ce qui peut expliquer pourquoi cette décision a été si « difficile » à prendre, comme indiqué dans le post. Le changement entrera en vigueur sur Facebook, Instagram et Messenger le 19 janvier 2022. Cependant, cela n'empêchera pas Meta de vous cibler en fonction de votre âge, de votre sexe et de votre localisation. Cela pourrait simplement vous empêcher d'être ciblé en fonction de l'affinité de votre personnage en ligne pour un sous-groupe étrangement spécifique.

Source : Facebook

Et vous ?

Quels commentaires faites-vous à propos de cette annonce de Facebook ?
Pensez-vous que l'initiative sera réellement appliquée ?

Voir aussi :

Le métavers de Zuckerberg va porter atteinte à la vie privée des travailleurs et pourrait obliger davantage de personnes à communiquer davantage de données, d'après la lanceuse d'alerte Frances Haugen

Contrairement à Facebook, Méta ne va pas abandonner son algorithme de reconnaissance faciale, la maison-mère de Facebook compte bien se servir de DeepFace dans son métavers

Facebook et ses annonceurs paniquent alors que la majorité des utilisateurs d'iPhone choisissent de ne pas être suivis, seuls 25 % des utilisateurs acceptent le suivi

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de tanaka59
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/11/2021 à 14:14
Bonjour,

Facebook arrête le ciblage publicitaire en rapport avec la race, l'orientation sexuelle, la santé et la politique, ceci dès le 19 janvier prochain

Quels commentaires faites-vous à propos de cette annonce de Facebook ?
Facebook va peut être arrêter ... Pas les entreprises marketing. Exemple Experian qui est un poids lourd de la data client/utilisateur. Si Facebook "arrête" la personnalisation, les entreprises de marketing peuvent continuer de croiser les données qu'elles ont.

Autre solution, une "alliance" entre société concurrente d'un même canal. Rien n’empêcherait par exemple des retailers de se regrouper pour continuer de faire parler cette données.

Pensez-vous que l'initiative sera réellement appliquée ?
L'annonce de Facebook , n'est que "de façade". Si eux arrêtent , d'autres entreprises continueront de pratiquer cela sous d'autres formes.

Si le process de filtre n'a plus lieu en aval chez Facebook, il aura lieu chez des prestataires en amont (hors Facebook).
2  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/11/2021 à 22:42
pourquoi utiliser le mot race alors qu'il s'agit de groupe ethnique ?
1  0 
Avatar de ChemOuRoussOuJadot
Nouveau Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 11/11/2021 à 11:55
Je croyais que les races n'existaient pas ?

Le délire woke veut fonder un 4 ème reich ?
1  0