IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Canon a installé dans ses bureaux chinois des caméras dotées d'une technologie de « reconnaissance des sourires » basée sur l'IA
Qui ne laissent entrer que les employés souriants

Le , par Nancy Rey

474PARTAGES

21  0 
Canon a porté à un niveau inédit la surveillance inquiétante et invasive des lieux de travail dans ses bureaux en Chine, où les employés doivent sourire devant une caméra de sécurité à reconnaissance faciale jusqu'à ce qu'un algorithme décide qu'ils ont l'air suffisamment heureux pour être admis dans le bâtiment. L'entreprise a discrètement déployé son IA de reconnaissance du sourire l'année dernière. Et le manque de fanfare autour de cette technologie révèle à quel point la surveillance invasive, dégradante et intrusive sur le lieu de travail est devenue monnaie courante. Ce fait a été mis en lumière dans un article du Financial Times. L’article porte sur la façon dont les entreprises chinoises surveillent leurs employés à un degré inquiétant à l'aide de l'IA et des algorithmes. Les entreprises surveillent les programmes que les employés utilisent sur leurs ordinateurs pour évaluer leur productivité, utilisent des caméras de vidéosurveillance pour mesurer le temps qu'ils prennent pendant leur pause déjeuner, et suivent même leurs mouvements en dehors du bureau à l'aide d'applications mobiles.

L'année dernière, une filiale chinoise du fabricant japonais d'appareils photo Canon, Canon Information Technology à Pékin, a dévoilé un nouveau système de gestion de l'espace de travail qui permet uniquement aux employés souriants d'entrer dans les bureaux et de réserver des salles de conférence. En utilisant la technologie dite de « reconnaissance du sourire », Canon a déclaré que le système visait à apporter plus de gaieté au bureau dans l'ère post-pandémique. Le logiciel est utilisé dans son bureau de Pékin et est commercialisé dans des entreprises de Singapour. Cependant, de nombreux travailleurs ont trouvé l'utilisation de cette technologie intrusive. « Donc maintenant, les entreprises ne manipulent pas seulement notre temps, mais aussi nos émotions », a déclaré un utilisateur sur Sina Weibo un site chinois de microblogage.

La "reconnaissance du sourire" en action


Un porte-parole de Canon Chine a toutefois déclaré que le logiciel avait pour but de contribuer à créer une atmosphère positive : « Nous avons voulu encourager les employés à créer une atmosphère positive en utilisant ce système avec le paramètre de détection de sourire 'activé'. La plupart du temps, les gens sont simplement trop timides pour sourire, mais une fois qu'ils se sont habitués aux sourires au bureau, ils gardent simplement leurs sourires sans le système qui a créé une atmosphère positive et animée », a déclaré le porte-parole.

Il est difficile d'imaginer quel avantage Canon tire de l'obligation faite à ses employés de franchir ce petit cap humiliant, mais franchement, cela semble épuisant. Tout compte fait, c'est une illustration parfaite de tous les logiciels de surveillance du lieu de travail et de la microgestion automatisée que les travailleurs doivent supporter : des tendances qui n'ont fait que s'accentuer pendant la pandémie. « Les travailleurs ne sont pas remplacés par des algorithmes et des intelligences artificielles. Au lieu de cela, la direction est en quelque sorte augmentée par ces technologies. Les technologies augmentent le rythme des personnes qui travaillent avec les machines plutôt que l'inverse, à l'instar de ce qui s'est passé pendant la révolution industrielle au XVIIIe siècle », a déclaré Adam Srnicek, chercheur au King's College de Londres.

Canon Information Technology a effectivement annoncé ses caméras de "reconnaissance du sourire" l'année dernière dans le cadre d'une suite d'outils de gestion du lieu de travail, mais la technologie ne semble pas avoir suscité beaucoup d'attention. En fait, le fait qu'elle soit passée sous le radar illustre bien à quel point les outils de surveillance de ce type deviennent courants et pas seulement en Chine. En effet, de nombreux lecteurs occidentaux ont parfois tendance à considérer ce type de surveillance comme un phénomène étranger. Et pourtant des pays comme les États-Unis et le Royaume-Uni sont tout aussi coupables. Amazon est sans doute le meilleur exemple de cette dynamique : l'entreprise est connue pour exiger de ses employés des entrepôts le maximum d'efforts au détriment de leur santé, et même pour classer leur productivité à l'aide d'algorithmes avant de licencier ceux qui sont au bas de l'échelle.

Ce taylorisme des temps modernes ne se limite pas non plus aux emplois de bureaux : de nombreuses suites logicielles modernes, comme Microsoft 365, sont dotées d'outils de surveillance intégrés. Et comme de plus en plus de personnes travaillent à domicile en raison de la pandémie, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à déployer ces fonctionnalités par crainte de perdre le contrôle de leurs travailleurs. Ou, pour une lecture un peu plus cynique : elles ont toujours voulu utiliser ces outils et la pandémie leur fournit un prétexte bien pratique.

L'œil de celui qui regarde

Le processus décisionnel piloté par l'IA peut toutefois renforcer les préjugés et la discrimination, car l'apprentissage automatique est conçu pour apprendre à partir d'exemples existants. Pour Jia Kai, professeur associé à l'Université des sciences et technologies électroniques de Chine, la question cruciale est la suivante : dans quelle mesure une société humaine peut-elle être gérée par des programmes ?

« Par exemple, si un travailleur a un rhume aujourd'hui, les programmes seront-ils capables de le détecter et d'accorder plus de temps à la personne pour terminer son travail ? », demande Jia. La réponse est non, dit-il, du moins pour l'instant. « Ce qu'un système informatique peut capturer n'est qu'une version simplifiée des comportements humains ».

En d'autres termes : Les caméras de reconnaissance du sourire dotées de l'IA sont à bien des égards les types de technologies de surveillance les moins dangereux. Elles ont l'avantage d'être évidentes. D'autres systèmes de contrôle sont beaucoup plus subtils et arriveront probablement bientôt dans un bureau près de chez vous.

Source : Twitter

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
À votre avis dans quelle mesure une société humaine peut-elle être gérée par des programmes ?
Comment votre employeur fait-il pour vous contrôler alors que vous êtes en télétravail ?
Peut-on mesurer la productivité d’un employé en le soumettant à une surveillance active ?

Voir aussi :

Big Brother à l'ère du coronavirus – plus de 100 groupes alertent contre une extension de la surveillance : « Nous vivons un temps extraordinaire, mais les droits de l'homme s'appliquent toujours »

Les logiciels de contrôle à distance des examens soumettent-ils les étudiants à une surveillance inutile ? Oui, d'après l'EFF qui initie une action en justice contre l'éditeur Proctorio

Des employés en télétravail photographiés toutes les 5 minutes par des patrons désireux de juger de leur productivité via un service vidéo en continu, en expansion rapide avec le coronavirus

Comment les étudiants en programmation contournent les systèmes automatisés de correction des soumissions pour tricher aux évaluations des MOOCs

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 14:09
Citation Envoyé par Nancy Rey Voir le message
Un porte-parole de Canon Chine a toutefois déclaré que le logiciel avait pour but de contribuer à créer une atmosphère positive : « Nous avons voulu encourager les employés à créer une atmosphère positive en utilisant ce système avec le paramètre de détection de sourire 'activé'. La plupart du temps, les gens sont simplement trop timides pour sourire, mais une fois qu'ils se sont habitués aux sourires au bureau, ils gardent simplement leurs sourires sans le système qui a créé une atmosphère positive et animée », a déclaré le porte-parole.
Ils prennent le problème à l'envers, c'est comme dans l'expression "c'est la queue qui remue le chien".
Ça doit donner envie de porter un masque, mais ça ne doit pas créer une atmosphère positive.

À la limite ce serait fun de pouvoir dire "je n'arrive pas à sourire aujourd'hui, alors je suis contraint de rentrer chez moi et faire ma journée en télétravail".
3  0 
Avatar de Arya Nawel
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 13:03
Et si vous froncez les sourcils ? Vous êtes condamné à une amende d'un crédit pour la loi sur la moralité faciale ?
2  0 
Avatar de lvr
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 13:33
Un rire jaune, c'est bon ? Ca passe ?
4  2 
Avatar de walfrat
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 15:53
Pense à ce que tu ferais au patron qui a mis ça en place, ça devrait te permettre de sourire assez
2  0 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 18:24
Citation Envoyé par lvr Voir le message
Un rire jaune, c'est bon ? Ca passe ?
Excellent !
4  2 
Avatar de electroremy
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 24/06/2021 à 9:37
En France personne ne rentre

Sérieusement, quel est l'intérêt de ce dispositif à part humilier encore plus les gens ?

La servitude volontaire poussée à l'extrême
2  0 
Avatar de MClerc
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 25/06/2021 à 8:51
Un masque pour protéger mes collègues avec un beau sourire dessiné dessus, pour « apporter plus gaieté au bureau ».
Avec ça mon crédit de points sociaux va monter en flèche.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 17:43
1  0 
Avatar de TotoParis
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 18/06/2021 à 18:25
Citation Envoyé par walfrat Voir le message
Pense à ce que tu ferais au patron qui a mis ça en place, ça devrait te permettre de sourire assez
Oui ça doit aider beaucoup. Il va falloir devenir aussi hypocrite que dans l'ex-URSS.
Vivement l'effondrement de cette saleté de régime communiste en Chine...
0  0