IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft remporte un contrat de 21,9 Md$ avec l'armée US pour la fourniture de casques de réalité augmentée,
La société devrait livrer plus de 120 000 casques basés sur la gamme HoloLens

Le , par Bill Fassinou

68PARTAGES

6  0 
Microsoft empile les contrats avec le gouvernement américain, notamment avec le département de la Défense. Environ deux ans après avoir remporté le contrat cloud du Pentagone, qui pourrait valoir jusqu’à 10 milliards de dollars, la firme de Redmond a remporté cette semaine un nouveau contrat avec l'armée américaine dont le montant est estimé à près de 22 milliards de dollars. À travers ce contrat, Microsoft devra livrer à l’armée américaine plus de 120 000 appareils basés sur son casque de réalité augmentée (RA) HoloLens. Le contrat s'étend sur 10 ans et s'inscrit dans le cadre du programme IVAS (Integrated Visual Augmentation System).

Microsoft et l'armée américaine ont annoncé mercredi avoir trouvé un accord pour que le premier fournisse au second des casques de réalité augmentée basés sur son produit HoloLens 2 et soutenus par les services de cloud computing Azure. Les actions de Microsoft ont augmenté après l'annonce. Le titre était en hausse de 1,7 % à 235,77 dollars par action à la fin de la séance de négociation de mercredi. L'accord montre que Microsoft peut générer des revenus significatifs à partir d'un produit futuriste résultant d'années de recherche, au-delà des domaines de base tels que les systèmes d'exploitation et les logiciels de productivité.



Selon un porte-parole de l'entreprise, le contrat portant sur plus de 120 000 casques pourrait valoir jusqu'à 21,88 milliards de dollars sur 10 ans. Les casques AR dont il s'agit font suite au programme appelé IVAS (système d’augmentation visuelle intégrée en français) sur lequel la société a travaillé avec l'armée au cours de ces deux dernières années. Il s'agissait de la phase de prototypage et mercredi, Microsoft a déclaré que l'armée était maintenant passée à la phase de production du projet. Autrement dit, le nouveau contrat consistera à fournir des versions de production.

Pour rappel, le casque militaire IVAS est basé sur le casque Hololens 2 de Microsoft dévoilé début 2019. HoloLens 2 est un casque à réalité mixte développé et fabriqué par Microsoft en succession à Microsoft Hololens. Lors de sa présentation, l'entreprise avait souligné que trois améliorations principales ont été apportées au nouvel appareil, notamment l'immersion, l'ergonomie et la convivialité. Il a un champ de vision diagonal de 52 degrés, s’améliorant par rapport au champ de vision de 34 degrés de la première édition de HoloLens, tout en conservant une résolution de 47 pixels par degré.

L'IVAS étant un casque à réalité augmentée, il place des objets numériques tels que des cartes ou des écrans vidéo, au-dessus du monde réel devant vous. L'HoloLens de série, qui coûte 3 500 dollars, permet aux gens de voir des hologrammes superposés à leurs environnements réels et d'interagir en utilisant des gestes de la main et de la voix. L'IVAS hérite de ces caractéristiques. Par exemple, un prototype IVAS essayé par des confrères en 2019 affichait une carte et une boussole et disposait d'une imagerie thermique pour révéler les personnes dans l'obscurité. Le système pouvait également montrer la visée d'une arme.

Dans un billet de blogue mercredi, Alex Kipman, membre de l'équipe technique de Microsoft, a déclaré que les casques sont conçus pour offrir « une meilleure connaissance de la situation, permettant le partage d'informations et la prise de décisions dans une variété de scénarios ». « Le casque IVAS, basé sur HoloLens et augmenté par les services cloud Microsoft Azure, fournit une plateforme qui permettra aux soldats de rester plus en sécurité et de les rendre plus efficaces », a-t-il écrit. « Le système offre une meilleure connaissance de la situation, permettant le partage d'informations et la prise de décision dans une variété de scénarios ».

De son côté, l'armée a déclaré dans un communiqué que le casque permet aux soldats de combattre, de répéter et de s'entraîner dans un seul système. Selon un porte-parole de l'armée, le contrat a une période de base de cinq ans, avec une option de cinq ans après cela. Le porte-parole de Microsoft a déclaré que les casques seront fabriqués aux États-Unis. L'accord fait de Microsoft un fournisseur de technologie plus important pour l'armée américaine. En 2019, Microsoft a obtenu un contrat (JEDI) pour fournir des services de cloud au ministère de la Défense, devançant Amazon, le leader du marché du cloud public.



Amazon a contesté ce contrat, qui pourrait valoir jusqu'à 10 milliards de dollars, devant un tribunal fédéral. Par ailleurs, certains employés de Microsoft ont demandé à l'entreprise de ne pas se présenter pour le contrat de cloud computing, et de même, un groupe d'employés a demandé à Microsoft d'annuler le contrat HoloLens. En Effet, après que Microsoft a annoncé le contrat de 480 millions de dollars en 2018 pour fournir des prototypes de l'IVAS à l'armée, au moins 94 travailleurs ont adressé une pétition à l'entreprise pour qu'elle annule le contrat et cesse de développer "toute technologie d'armement".

« Nous n'avons pas signé pour développer des armes, et nous exigeons d'avoir notre mot à dire sur la façon dont notre travail est utilisé », ont écrit les employés dans la lettre ouverte concernant le contrat HoloLens. Quelques jours plus tard, le PDG de Microsoft, Satya Nadella, a défendu le projet de réalité augmentée de l'armée, déclarant que « nous avons pris une décision de principe selon laquelle nous n'allons pas refuser la technologie aux institutions que nous avons élues dans les démocraties pour protéger les libertés dont nous jouissons ».

« L'armée, quant à elle, a laissé entendre que la technologie de réalité augmentée pourrait aider les soldats à cibler leurs ennemis et à empêcher le meurtre de civils », avait-il expliqué. Mercredi, le groupe de travailleurs qui sont contre le contrat a déclaré sur Twitter : « Nous préférerions de loin que Microsoft utilise aujourd'hui pour défendre les personnes transgenres partout dans le monde lors de la Journée de visibilité des transgenres, au lieu de construire des armes de guerre ».

Sources : Microsoft, L'armée américaine, Objectifs de l'armée américaine avec le programme IVAS

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
Microsoft devrait-il produire ces casques pour l'armée américaine ?
L'utilisation d'une telle technologie par l'armée est-elle conforme à l'éthique ?

Voir aussi

Microsoft remporte un contrat de 480MM$ pour fournir à l'armée US, des prototypes de systèmes de réalité augmentée pour missions de combats

Microsoft a construit l'IVAS, un casque militaire basé sur Hololens 2, qui transforme le combat en « un jeu réel de Call of Duty »

Microsoft présente HoloLens 2, son casque de réalité mixte, vendu 3 500 $ ou proposé avec une formule par abonnement à 125 $/mois

Contrat JEDI avec le Pentagone : Amazon porte officiellement plainte pour contester la décision d'attribuer le contrat sur le cloud de 10 milliards de dollars à Microsoft

Microsoft remporte le contrat JEDI de 10 milliards de $ du Pentagone pour le cloud computing, en battant Amazon, le leader du marché

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de web bea
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 02/04/2021 à 10:32
22 milliards de dollars pour 120 000 casques : ça fait tout de même plus de 180 000 dollars le casque.
0  0