IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

LitiHolo a développé la première imprimante holographique 3D Desktop qui produit des hologrammes
Pouvant être vus sans casque ni lunettes

Le , par Stéphane le calme

454PARTAGES

8  1 
L'imprimante holographique 3D de bureau de LitiHolo produit de véritables hologrammes qui peuvent être vus sans casque ni lunettes, offrant une visualisation 3D unique qui peut facilement être partagée et visualisée avec d'autres. Cela signifie que les utilisateurs peuvent tout imprimer, des portraits d'hologrammes aux scènes d'infographie 3D qui peuvent être considérées comme de véritables hologrammes en trois dimensions.

LitiHolo, une entreprise qui se présente comme évoluant dans la technologie et la production d'hologrammes, a dévoilé son imprimante holographique 3D de bureau. Cet appareil, unique en son genre, permet à quiconque d'imprimer de véritables hologrammes en trois dimensions dans une maison ou un bureau.

Semblable à la technologie d'hologramme proposée par Looking Glass Factory, les hologrammes LiteHolo peuvent être vus sans casque ni lunettes et peuvent être facilement partagés avec d'autres.


L'imprimante holographique 3D de bureau prend des images de perspectives multiples (capturées à partir d'une caméra, d'une séquence vidéo ou d'un rendu par ordinateur) et les découpe en enregistrements uniques pour chaque pixel individuel de l'hologramme qu'elle appelle un « hogel » ou un « élément hologramme ». L'imprimante peut ensuite encoder optiquement ces informations avec un laser sur un film holographique spécial. Le produit fini recrée de nombreuses perspectives différentes comme si l'image 3D était réellement là, vous donnant la possibilité de regarder autour de l'image pour voir différents angles.

La vidéo ci-dessous montre l'intérieur du prototype d'imprimante holographique 3D sous plusieurs angles différents. Après avoir placé la plaque de film dans le chariot, le système se loge, puis positionne la plaque sous le bras d'impression optique, et commence à exposer optiquement chaque emplacement de hogel à la lumière laser portant les images en perspective pour cette partie de l'hologramme.


Une fois terminé, l'hologramme recrée les nombreuses perspectives différentes comme si l'image 3D était vraiment là, vous donnant la possibilité de regarder autour de l'image pour voir différents angles. Voici par exemple un hologramme de Buzz l'éclair.


« L'holographie a beaucoup évolué au cours des 60 années qui se sont écoulées depuis son introduction et nous considérons notre imprimante holographique 3D de bureau comme une prochaine étape importante pour apporter cette technologie au grand public », a déclaré Paul Christie, PDG de LitiHolo. « Pour la première fois, le pouvoir de créer de véritables hologrammes sera accessible à quiconque possède l'une de nos imprimantes, ce qui ouvre un tout nouveau monde de possibilités d'hologrammes. »

LitiHolo affirme qu'au-delà de l'utilisation récréative, son imprimante holographique 3D de bureau peut être un catalyseur de l'holographie pour avoir un impact sur des industries telles que l'architecture, l'ingénierie et le divertissement.

Le développement de l’imprimante holographique 3D de bureau est une étape majeure dans la quête de LitiHolo pour rendre la technologie holographique plus accessible. Auparavant, LitiHolo produisait des kits d'hologrammes ainsi qu'une version polychrome vendue en ligne et chez les détaillants du monde entier. LitiHolo fabrique également une gamme de films holographiques qui permettent la production d'hologrammes sans utiliser de produits chimiques.

LitHolo a choisi le financement participatif pour lancer son projet d'imprimante holographique 3D de bureau et s'est tourné vers la plateforme Kickstarter :
  • Les premiers contributeurs peuvent l'obtenir avec 50% de remise sur le prix final et paieront donc 800 $ avec un délai de livraison estimé à septembre 2021.
  • Les contributeurs figurant dans le Batch 1 (lot 1) peuvent l'obtenir avec 44 % de remise sur le prix final et paieront donc 899 $ avec un délai de livraison estimé à octobre 2021.
  • Les contributeurs figurant dans le Batch 2 (lot 2) peuvent l'obtenir avec 38 % de remise sur le prix final et paieront donc 999 $ avec un délai de livraison estimé à novembre 2021.
  • Les contributeurs figurant dans la production principale peuvent l'obtenir avec 31 % de remise sur le prix final et paieront donc 1 099 $ avec un délai de livraison estimé à décembre 2021.

Les hologrammes sont clairement populaires dans certains cercles, car LitiHolo a déjà collecté plus de 100 000 dollars de soutien au moment de la publication et le Looking Glass Portrait a collecté plus de 2,5 millions de dollars grâce à son Kickstarter en décembre dernier.


LitiHolo, une division de Liti Holographics, est une société de technologie holographique qui apporte des hologrammes hors du laboratoire de recherche et entre vos mains. En rendant la technologie holographique plus abordable et accessible, LitiHolo s'efforce de faire pour les hologrammes ce que Makerbot a fait pour la révolution de l'impression 3D. LitiHolo a été fondé par Paul Christie, un ancien du MIT Media Lab, et produit un film holographique unique à développement automatique qui a été utilisé partout depuis les laboratoires d'apprentissage de Verizon, où il est enseigné à des centaines de collégiens comment fabriquer des hologrammes, aux laboratoires de recherche Oculus et Nvidia pour créer la prochaine génération d'AR / VR. Avec sa dernière imprimante d'hologrammes 3D, LitiHolo espère aider à façonner la prochaine génération d'ingénieurs d'hologrammes, d'artistes d'hologrammes et d'entrepreneurs d'hologrammes.

Sources : LitiHolo, campagne de financement participatif de LitiHolo

Et vous ?

Que pensez-vous des hologrammes dans l'absolu ?
Que pensez-vous de ce projet ?
Les applications vous semblent-elles plutôt gadget ou pourrait-il y avoir un réel intérêt ?

Voir aussi :

Qt 6 est disponible. Cette version est compatible C++ 17, apporte une nouvelle architecture graphique et s'accompagne du module Qt Quick 3D pour la création de scènes 3D complexes
Google Poly, la plateforme d'objets 3D que Google a lancée en 2017, sera fermée en juin 2021 et les utilisateurs ne pourront plus télécharger de modèles à partir d'avril
Microsoft rejoint la Fondation Blender en tant que membre Corporate Gold afin de soutenir le développement du logiciel 3D Blender utilisé par la firme pour entraîner des modèles d'IA

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/03/2021 à 16:39
Pareil.

J'ai démarré l'article en me disant "cool, des hologrammes sans casque !". Puis pendant un moment je me suis posé la question "comment ça imprimer des hologrammes" ? Il m'aura fallu attendre la dernière vidéo avant de comprendre de quoi il est question... et ainsi faire tomber l'engouement.
5  0 
Avatar de Steinvikel
Membre expert https://www.developpez.com
Le 21/03/2021 à 23:27
il y a eu une vague d'hologrammes imprimés il y a 20 ans environ, c'était sous forme de tirage de polaroïd (rappeler-vous la gueule du tirage).
C'était souvent des impressions métallisés, donnant une succession de presque 10 angles différents... l'image était aussi nette que sur une photo, contrairement à Buzz ici.
Ca a duré à peine deux an, après j'en ai plus recroisé.
Les supports ressemblaient à ceux-ci.
Vers la fin, on rencontrait surtout ceux-là.

Cette news donne l'impression d'un retour en arrière. Qu'ont-ils trouvé de mieux dans leur solution pour la présenter comme une innovation ?
Encore un labo qui cherche par tous les moyens à se faire connaitre pour gonfler son budget. =,='

fake news ?

Nous ce qu'on attend, c'est ça !

1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 22/03/2021 à 16:32
Citation Envoyé par Steinvikel Voir le message
Vers la fin, on rencontrait surtout ceux-là.
Effectivement, ça me dit quelque chose... C'est vieux ! {'^_^}
1  0 
Avatar de Matthieu Vergne
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 26/03/2021 à 21:08
Citation Envoyé par tontonCD Voir le message
l'idéal serait d'avoir une imprimante permettant du relief,
On appelle ça une imprimante 3D
1  0 
Avatar de pierre-y
Membre chevronné https://www.developpez.com
Le 20/03/2021 à 12:56
Sur le coup je pensais qu'il parlait de faire de vrai hologramme; la c'est des aplatis (je ne me rappel jamais le terme exacte). Mais surtout il me semble que ça existe déja depuis un moment ce genre d'appareil si je ne me plante pas.
0  0 
Avatar de tontonCD
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 26/03/2021 à 15:54
à ne pas confondre avec http://www.saint-ellier.com/presenta...ticulaire.html,

non celui-ci a l'air d'un vrai,
évidemment sur une vidéo comme celle-ci (un seul objectif) on ne peut pas se rendre compte, on peut juste en avoir la sensation en bougeant la caméra,

dans le principe on peut en faire soi même avec son imprimante (http://corticalcafe.com/prog_CGHmaker.htm),
l'idéal serait d'avoir une imprimante permettant du relief,
et l'impératif qu'elle ait une précision de l'ordre de la longueur d'onde de la lumière visible (de 400 à 600nm),
personnellement j'ai essayé le tuto, qui dit qu'une bonne laser suffit, ça n'a rien donné de terrible,

mais si on a une imprimante qui respecte ces deux conditions je ne vois pas où il y aurait un problème.
0  0 
Avatar de tontonCD
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 27/03/2021 à 17:15
Citation Envoyé par Matthieu Vergne Voir le message
On appelle ça une imprimante 3D
en fait un hologramme est un objet en relief, les "vagues" que l'on peut voir sur mes liens vont, sous un éclairage qui convient (aux débuts de l'hologramme il fallait impérativement une source laser) provoquer des interférences, et créer une transformée inverse de celle qui a eu lieu lors de la prise de vue, ou de celle créée mathématiquement (lien corticalcafe). les interférences ne sont pas identiques selon la position de l'observateur (distance, angle) d'où l'effet de relief.
0  0