IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Pourquoi le nouvel "indice de réparabilité" de la France est-il si important ?
Les scores de réparabilité des appareils Apple montrent à quel point ils sont difficiles à réparer

Le , par Stan Adkens

309PARTAGES

14  0 
Pour se conformer à la loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l'économie circulaire en France, Apple a commencé à révéler les cotes de réparabilité de différents modèles de MacBook et d'iPhone sur l'application Apple Store et sur son site Web en France. Sur le site d’assistance d’Apple en Hexagone, la société indique que la note tient compte de caractéristiques telles que la facilité de démontage d'un appareil et la disponibilité des manuels de réparation et des pièces de rechange.

Les produits Apple ne sont généralement pas les plus faciles à réparer, bien que la société progresse sur ce front. Mais être capable de réparer un produit (ou au moins de le faire faire par un professionnel tiers) est une partie importante de l'expérience de possession de ce produit, et maintenant Apple est au moins obligé de le reconnaître. Le fabricant d’iPhone a commencé à ajouter des notes de réparabilité à ses produits.


Les notes sur 10, affichées sur les pages d'achat d'une gamme de produits Apple, sont basées sur l'analyse de la facilité de démontage d'un appareil, de la facilité d'accès aux pièces de rechange et de la disponibilité des manuels de réparation, un peu comme les notes de réparabilité de la communauté iFixit. L'idée derrière ces évaluations est de donner aux gens une idée de la probabilité qu'ils soient capables de résoudre les problèmes eux-mêmes, et les faibles scores d'Apple montrent que les réparations à domicile peuvent être pratiquement exclues dans tous les cas.

Les notes attribuées aux produits Apple varient selon les produits et les générations. Par exemple, les produits de la gamme iPhone 12 obtiennent tous une note de 6 sur 10, alors que les produits iPhone 11 de l'année précédente sont moins bien notés, avec des notes comprises entre 4,5 et 4,6. Cette amélioration, selon l'évaluation détaillée des scores, est due au fait que les nouveaux iPhone sont plus faciles à démonter que les modèles de l'année précédente, et que les pièces de rechange sont moins chères par rapport au coût du téléphone lui-même.

Dans les détails pour les smartphones, la gamme d'iPhone 12 (mini, 12, 12 Pro et 12 Pro Max) obtient une note de 6. L'indice des iPhone 11 et 11 Pro est beaucoup moins bon (4,6), et c'est encore plus bas pour l'iPhone 11 Pro Max avec 4,5, tout comme l'iPhone XR d'ailleurs. Les iPhone XS Max et XS affichent une note de respectivement 4.6 et 4.7. L'iPhone SE 2 s'en sort beaucoup mieux avec 6,2, tandis que les iPhone 8/8 Plus et iPhone 7 Plus enregistrent un score de 6,6.

L'iPhone le mieux classé en termes de facilité de réparation est l'iPhone 7. Avec une note de 6,7 sur 10, ce n'est même pas ce que la plupart des gens considéreraient comme une note élevée de réparabilité – et le fait qu'elle soit la plus élevée est légèrement déprimant pour quiconque aime l'idée de réparer les choses par soi-même.

Pour les propriétaires d'ordinateurs portables, la nouvelle n'est guère plus réjouissante ; divers modèles de MacBook Pro et MacBook Air reçoivent également de faibles notes. Le nouveau MacBook Air M1 obtient une note de 6,5 sur 10, tandis que le nouveau MacBook Pro M1 de 13 pouces obtient une note de 5,6 sur 10. Le MacBook Pro 16 pouces a un score de 6,3 et le modèle le mieux noté est le MacBook Air 2017 avec une note de 7 sur 10. La liste complète des scores de réparabilité d'Apple peut être consultée sur le site d’assistance d’Apple pour la France.


Non seulement les appareils Apple sont difficiles à réparer, mais la société est prête à prendre des mesures difficiles pour empêcher des tiers de le faire. En 2017, les avocats d'Apple ont envoyé une lettre à Henrik Huseby, le propriétaire d'un petit atelier de réparation d'appareils électroniques en Norvège, lui demandant d'arrêter immédiatement d'utiliser des écrans d'iPhone de rechange dans son entreprise de réparation.

L'entente de règlement de l’affaire stipulait que Huseby acceptait de ne pas fabriquer, importer, vendre, commercialiser ou traiter de quelque façon que ce soit des produits qui portent atteinte aux marques d'Apple. Elle requérait en sus de ce dernier de payer 2623 euros pour mettre fin au problème sans passer par un procès. Mais Apple a engagé des poursuites en 2018 puisque Huseby avait refusé de signer la lettre d’entente.

En avril 2018, la cour a décidé que, parce que les logos n'étaient pas visibles, la marque de commerce d'Apple n'a pas été violée et Huseby a gagné l'affaire. Mais en appel en 2019, les écrans importés ont été qualifiés de copies illégales. L'affaire a ensuite été portée devant la Cour suprême, et le 4 juin 2020, Apple a remporté son procès.

Les notes de réparabilité exigées par une nouvelle loi française

Les scores de réparabilité sont exigés par une nouvelle loi française qui est entrée en vigueur le 1er janvier 2021 avec la nouvelle législation anti-déchets. Apple détermine ces notations en fonction d'une grille proposée par le ministère de la Transition écologique. Les notations sont supervisées et vérifiées par la Direction de la prévention de la fraude.

D'autres fabricants de smartphones, tels que Xiaomi et Samsung, se sont déjà conformés aux nouvelles règles. Une liste des scores de tous les appareils (sans ceux d'Apple pour l’instant, les iPhone et Mac viennent juste d’être notés) est disponible sur le site Web Indicereparabilite.fr. Ce site indique que l'année dernière, seuls 40 % des appareils électriques français ont été réparés après une panne. Le gouvernement a pour objectif de porter ce chiffre à 60 % d'ici cinq ans en utilisant les scores pour éduquer les consommateurs et faire pression sur les fabricants pour qu'ils apportent des améliorations.

Ce n'est toutefois pas un système parfait. En effet, les fabricants calculent leurs propres scores, bien que basés sur des directives strictes et une grille établie par le Ministère de la Transition écologique. Les tricheurs seront débusqués par la Direction de la répression des fraudes qui peut toujours exiger le détail de ces notes à des fins de vérification. Les fabricants de téléphones peuvent également gagner des points facilement avec des mesures simples comme donner plus d'informations sur les mises à jour de logiciels.


Au moins un fabricant a déjà apporté un changement en réponse à la loi. Samsung a proposé un guide de réparation en ligne pour son Galaxy S21 Plus, dans une tentative apparente d'augmenter son score de réparabilité par rapport au modèle de l'année précédente.

Sur le modèle des étiquettes-énergie qui renseignent les consommateurs sur les performances énergétiques d'un bien, cet indice de réparabilité utilise une signalétique colorée allant du rouge au vert. La mise au point de cet indice a été effectuée en concertation entre les fabricants, les vendeurs, les distributeurs, des ONG ainsi que des associations de consommateurs et l'Agence de la transition écologique.

« Un indice de réparabilité permettra au consommateur de savoir si son produit est réparable, difficilement réparable ou non réparable. Il aura les moyens d’agir via un outil simple et visuel », résume le Ministère de la transition écologique, qui ajoute : « Afin de faciliter la réparation et favoriser l’utilisation de pièces détachées issues de l’économie circulaire, le consommateur bénéficiera, lors de l’achat de son produit, d’une information sur la disponibilité et l’indisponibilité (nouveauté) des pièces détachées ».

La nouvelle loi française n'en est qu'à ses débuts, et ce n'est qu'en janvier 2022 que les entreprises commenceront à se voir infliger des amendes en cas de non-respect. C’est ce qui explique les débuts timides de cet indice. Mais on espère déjà que cette initiative – qui couvre actuellement les smartphones, les ordinateurs portables, les téléviseurs, les machines à laver et les tondeuses à gazon – pourra être étendue à d'autres catégories de produits à l'avenir.

Cet indice de réparabilité ne s’applique qu’en France. Cependant, en novembre 2020, l'Union européenne a voté en faveur d'une motion sur le droit à la réparation, comprenant un système d'étiquetage obligatoire sur les produits électroniques grand public afin de fournir des informations explicites sur la réparabilité et la durée de vie des produits. Des lois obligeant les entreprises technologiques à afficher des notes de réparabilité pour leurs appareils, comme en France, pourraient ainsi entrer en vigueur dans toute l'Union européenne.

Sources : Apple (1 & 2), Indice de réparabilité

Et vous ?

Apple publie des indices de réparabilité en France sous la pression d’une nouvelle loi. Qu’en pensez-vous ?
Quels commentaires faites-vous des scores des produits Apple ?
Pensez-vous que l’affichage des indices conduira à la fabrication d’appareils de plus en plus facilement réparables ?

Voir aussi :

Le gouvernement va lancer un indice de réparabilité des produits électroniques, pour lutter contre l'obsolescence programmée
Le Parlement européen vote le "droit de réparation" afin de soutenir la réparation des téléphones, tablettes et des ordinateurs portables
Droit à la réparation : les fermiers obligés de pirater le firmware de leurs propres tracteurs en raison de l'enfermement propriétaire des constructeurs, l'UE et les USA œuvrent à changer la donne
Droit à la réparation : Apple relance ses poursuites contre le propriétaire indépendant d'un atelier de réparation, malgré sa défaite l'année dernière

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de petitours
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/03/2021 à 17:50
Ces indices sont à destination du consommateur qui devrait donc déjà avoir de l’intérêt dans la chose or avec Apple le consommateur achète un luxe, un truc hors de prix et se moque donc complètement de la réparabilité puisque il n'aura qu'une envie : en acheter un autre, encore plus luxueux, en mesure de satisfaire son besoin de posséder cet objet hors de prix.

Les produits Apple n'a donc pas besoin d'un tel indice, comme tous les produits de luxe dont l'acte d'achat ne répond pas à une logique technico/économique.

Mais il y a tous les autres produits et tous les autres profils d’acheteurs pour qui c'est super cool je trouve.
C'est surement imparfait mais ça ne peut que changer les modèles économiques dans le bon sens.

Un exemple sur nos machines.
J'ai un parc de 6 portables lenovo Thinkpad des années 2012 (gamme x30) qui se baladent sur chantier toute l'année. Sont toujours en parfait état, je trouve les pièces sans difficulté, je peux les démonter de A à Z sans outil spécial avec une doc dédiée à la maintenance ultra complète. Pour cet indice je leur donnerai 10/10 avec félicitations du jury.
J'ai eu un HP probook 650 G5 a réparer il y a 2 jours ; la machine est bien plus récente mais je n'ai rien pu faire, clips de la coque qui cassent, doc minimaliste, pas de pièces... OK j'ai pu démonter donc elle a pas 0 mais elle vaut à peine 2/10
Coup de bol en 2012 j'ai acheté Lenovo, j'aurais pu acheter HP qui était officiellement concurrent et à des tarifs similaires...
4  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 02/03/2021 à 18:48
Les indices de réparabilité me font doucement marrer sur Apple, car vu la galère que c'est pour réparer. Et essayer d'obtenir une pièce d'origine ..
3  1 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 03/03/2021 à 21:13
Apple est en train de faire des efforts pour améliorer la réparabilité de ces appareils. (documentation et pièces détachées)
Plus pour pouvoir répondre aux obligations légales qu'un réel effort.
Et c'est soumis à conditions :
Le partenaire doit en outre pouvoir fournir à Apple les nom, adresse, email et numéro de téléphone de chacun de ses clients. Quand bien même ces derniers n'ont aucune raison de voir ces données personnelles transmises à la Pomme.
Ensuite, s'ils sont considérés comme partenaires, ces réparateurs ne font pas pour autant partie de la famille. Ce même contrat stipule que leur vitrine et leur site web doivent indiquer très clairement qu'ils n'ont pas le statut d'agréé Apple.
Leurs clients doivent aussi signer un document les prévenant que leur réparation n'est pas effectuée par un centre de services agréé et que cette intervention ne sera pas couverte par Apple. C'est une manière de distinguer le réseau traditionnel de ces nouveaux venus mais on a vu plus engageant pour le client final.

Et si on a une marge quasi ridicule sur les pièces ...

Et ayant affaire à du matériel Apple, je connais les difficultés de réparation, les vices utilisés par Apple pour empêcher une personne non Apple de réparer. A commencer par les vis pentalobe, non présentes sur les anciens iphones, et qui se retrouvaient comme par hasard avec ce type de vis à la place des vis cruciformes après passage chez Apple.
2  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 03/03/2021 à 10:41
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Apple
Apple est en train de faire des efforts pour améliorer la réparabilité de ces appareils. (documentation et pièces détachées)

Je trouve les notes des produits Apple plus élevées qu'elles ne devraient l'être :
Citation Envoyé par Stan Adkens Voir le message
Les notes attribuées aux produits Apple varient selon les produits et les générations. Par exemple, les produits de la gamme iPhone 12 obtiennent tous une note de 6 sur 10, alors que les produits iPhone 11 de l'année précédente sont moins bien notés, avec des notes comprises entre 4,5 et 4,6. Cette amélioration, selon l'évaluation détaillée des scores, est due au fait que les nouveaux iPhone sont plus faciles à démonter que les modèles de l'année précédente, et que les pièces de rechange sont moins chères par rapport au coût du téléphone lui-même.

Dans les détails pour les smartphones, la gamme d'iPhone 12 (mini, 12, 12 Pro et 12 Pro Max) obtient une note de 6. L'indice des iPhone 11 et 11 Pro est beaucoup moins bon (4,6), et c'est encore plus bas pour l'iPhone 11 Pro Max avec 4,5, tout comme l'iPhone XR d'ailleurs. Les iPhone XS Max et XS affichent une note de respectivement 4.6 et 4.7. L'iPhone SE 2 s'en sort beaucoup mieux avec 6,2, tandis que les iPhone 8/8 Plus et iPhone 7 Plus enregistrent un score de 6,6.
1  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 04/03/2021 à 20:15
Ces indices sont à destination du consommateur qui devrait donc déjà avoir de l’intérêt dans la chose or avec Apple le consommateur achète un luxe, un truc hors de prix et se moque donc complètement de la réparabilité
Vu le tarif, même si on achète du luxe, si c'est pas réparable, t'as pas les boules ? J'aurais plus envie et serais plus enclain à réparer un appareil cher qu'un pas cher.


Les produits Apple n'a donc pas besoin d'un tel indice, comme tous les produits de luxe dont l'acte d'achat ne répond pas à une logique technico/économique.
Si tu prends l'Iphone, c'est un produit de luxe de par son tarif, mais c'est pour moi avant tout un produit "tendance" et "qu'il faut avoir",les subventions opérateurs vont rendre cette douloureuse plus invisible.
Pour les macbooks, si on prend un modèle équivalent à la concurrence, on ne le paiera pas forcément moins cher. Et sur les modèles hauts de gamme style Elitebook ou Yoga haut de gamme, pas sûr qu'il soit plus facilement réparable qu'un macbook. L'avantage du Mac, c’est qu'il se déprécie moins qu'un PC, mais faut pas qu'il tombe en panne, car là t'es perdant.

J'ai un parc de 6 portables lenovo Thinkpad des années 2012 (gamme x30) qui se baladent sur chantier toute l'année. Sont toujours en parfait état, je trouve les pièces sans difficulté
Les Thinkpad de l'époque IBM faisaient rustiques mais ils étaient effectivement costauds. Les nouveaux sont moins bien je pense, tout en restant corrects.
Après les modèles ultrafins assez à la mode seront plus difficile à réparer que les modèles habituels, normal.
1  0 
Avatar de petitours
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 04/03/2021 à 20:43
Citation Envoyé par chrtophe Voir le message
Vu le tarif, même si on achète du luxe, si c'est pas réparable, t'as pas les boules ? J'aurais plus envie et serais plus enclain à réparer un appareil cher qu'un pas cher.
Mon propos sur le luxe n'est pas lié à l’intérêt de réparer ou non mais à l'envie de le faire et surtout au processus d'achat qui nous amène à acheter le truc luxueux.
Celui qui achète un truc Apple il ne le le fait pas pour avoir une bonne machine, il ne le fait pas pour avoir une machine réparable (sinon il ne l'achèterait pas) il le fait pour avoir un Apple.

Après oui un truc cher a plus d’intérêt économique à être réparable mais quand tu te sensibilises à ce sujet tu l'appliques de plus en plus à tout ; ce n'est plus le prix qui compte mais le fait de ne pas gaspiller.
Il m'arrive de plus en plus de chercher des trucs d'occasion ou en seconde vie, même si ça me coute plus cher ou plus de temps.
Sur le matos informatique je gagne temps et argent en prenant de l'occasion mais sur pleins d'autres trucs ce n'est pas le cas.
1  0 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 02/03/2021 à 17:06
C'est toujours plus facile à mettre en place en France vu qu'on ne fabrique plus rien en produits grands publics, ou alors des produits dont la maintenance est prévue avec : voitures, systèmes d'armes, avions...
0  0