IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft Edge développe une nouvelle approche de notification appelée « demandes de notification adaptatives »
Afin de maximiser la valeur des notifications et minimiser leur gêne

Le , par Bruno

150PARTAGES

5  0 
Dévoilé officiellement le 21 janvier 2015, Microsoft Edge est le navigateur web de Microsoft conçu pour remplacer Internet Explorer. Contrairement à ce dernier, Edge est une application universelle, c'est-à-dire qu'il peut tourner sur PC, tablette et smartphone. Le navigateur conçu par Microsoft est disponible sur toutes les versions prises en charge de Windows, Linux, macOS, iOS et Android. L’année dernière, Microsoft Edge a vu sa popularité augmentée après son passage à Chromium. La part de marché du navigateur est passée à 8,84 % en septembre 2020 contre 8,52 % en août de la même année, ravissant ainsi la seconde place à Mozilla Firefox. La raison, les nombreuses fonctionnalités et améliorations apportées au navigateur par son équipe de développement.

En début de semaine, Jungkee Song, responsable du projet Microsoft Edge et Daniel Soromou, Ingenieur logiciel Microsoft Edge ont publié sur le blog de l’entreprise une amélioration apportée par l’équipe Microsoft Edge au navigateur. En effet, après une enquête menée auprès des utilisateurs, de Microsoft Edge, il en ressort que les demandes de notification des sites web sont gênantes et distrayantes pour ses derniers excepté quand celles-ci apportent de la valeur. « Nos utilisateurs nous ont dit qu'ils n'étaient pas satisfaits de la fréquence à laquelle ils voyaient les demandes de notification les distraire de leur tâche en cours de traitement », à déclarer Microsoft. « Nous désirons que les sites Internet s'engagent auprès des utilisateurs sans les ennuyer. Toutefois, nous ne voulons pas non plus que nos utilisateurs manquent des rappels qui peuvent être importants pour eux. Avec les améliorations que nous mettons en place, nous espérons résoudre ces deux soucis », indique Microsoft.


Pour mener à bien leur enquête, Microsoft a envoyé des demandes de notification discrètes dans Microsoft Edge 84, ce qui a réduit la proéminence des demandes de notification tout en les conservant à un endroit visible dans l'interface utilisateur. Ce service a été activé par défaut sur tous les sites afin de répondre aux commentaires des utilisateurs concernant les notifications indésirables. Après l’envoi des demandes de notification discrètes, Microsoft a constaté que les rapports des utilisateurs sur les notifications indésirables étaient largement atténués.

Dans le même temps, l’entreprise a constaté que moins d'utilisateurs acceptaient les notifications sur des sites Web populaires dont le taux d'acceptation était auparavant élevé, résultat des courses, l’entreprise a commencé à recevoir des commentaires d'utilisateurs qui ne trouvaient pas comment activer les notifications pour leurs sites préférés, ou qui ne comprenaient pas pourquoi ils ne recevaient plus de notifications de leurs sites préférés. Comme quoi, les notifications peuvent être un outil puissant pour aider les utilisateurs à s'engager sur des sites avec lesquels ils veulent rester connectés.

Équilibre entre les demandes de notification

Partant du constat que, certains sites proposent des notifications utiles et réalisent un taux d'acceptation élevé des utilisateurs lorsqu'ils demandent la permission de les envoyer, alors que d'autres sites proposent des notifications moins utiles et ont un taux d'acceptation beaucoup plus faible lorsqu'ils demandent l'autorisation d'envoyer des notifications, Microsoft a choisi de développer une nouvelle approche de notification appelée « demandes de notification adaptatives », afin de maximiser la valeur des notifications pour les sites offrant des notifications de valeur et minimiser les gênes pour les notifications distrayantes.

Grâce à cette nouvelle approche, Microsoft Edge fournit soit des demandes rapides et complètes, soit des demandes discrètes basées sur les données obtenues à partir des choix réels des utilisateurs. Microsoft suggère aux propriétaires de sites de fournir les demandes d'autorisation en tenant compte du contexte de l'utilisateur, après que les utilisateurs se sont engagés sur les sites. L’entreprise indique également que les sites qui suivent de bonnes pratiques et qui obtiennent un taux d'acceptation élevé de la part des utilisateurs commenceront à afficher le message complet sans plus de discrétion.

Comment cela fonctionne ?

Pour atteindre un équilibre en présentant l'ensemble des demandes rapides et discrètes, Microsoft a introduit un système de pointage. Voici, ci-dessous, un exemple pour comprendre comment Microsoft exploite chaque choix de l'utilisateur lorsqu'une invite complète est fournie.

  • autoriser : cliquez sur le bouton Autoriser ;
  • bloquer : cliquez sur le bouton Bloquer ;
  • ignorer : naviguer sans interaction sur le prompt complet ou fermer l'onglet lui-même ;
  • rejeter : fermer l'invite complète en cliquant sur 'X’.

Étant donné que le système de notation représente le niveau de gêne de l'invite complète, "Bloquer" donne un score plus élevé indiquant un signal négatif fort, "Ignorer" et "Rejeter" influencent les scores comme un signal négatif faible, et "Autoriser" donne le score le plus bas indiquant un signal positif fort. Sur la base du score collectif des utilisateurs, Microsoft fournit des requêtes discrètes aux sites Web dont les scores sont supérieurs au seuil.

En outre, lorsque les utilisateurs bloquent explicitement les demandes trois fois de suite en naviguant sur différents sites Web, Microsoft active les demandes discrètes. Parce qu'une action visant à ignorer ou à rejeter les notifications implique une expérience négative, Microsoft bloque automatiquement la notification pour le site Web si l'utilisateur rejette ou ignore les demandes trois ou quatre fois consécutivement.

Microsoft continue de travailler pour apporter une meilleure expérience client à ses utilisateurs. Dans un tweet, Johnathan Norman, le responsable de l'étude des vulnérabilités de Microsoft Edge, a laissé entendre que Microsoft Edge 90 prendra en charge la technologie CET d'Intel dans les procédures sans moteur de rendu.

La fonction de sécurité CET d'Intel est conçue pour protéger les données des utilisateurs contre les attaques de la programmation orientée retour (ROP) et de la programmation orientée saut (JOP). Ces attaques de type ROP et JOP sont dangereuses et particulièrement difficiles à détecter ou à prévenir, car elles modifient le comportement normal d’un programme pour exécuter le code malveillant. Intel a collaboré activement avec Microsoft et d'autres partenaires industriels pour lutter contre ces types d’attaques en utilisant la technologie CET comme complément aux précédentes solutions implémentées.

En outre, pour pousser les internautes à utiliser Microsoft Edge, Microsoft a annoncé la fin de vie de son navigateur Microsoft Edge Legacy. L’entreprise a indiqué qu’elle publiera un correctif de sécurité mensuel qui supprimera l'ancienne version d'Edge des ordinateurs Windows 10 et installera la nouvelle version basée sur Chromium le 13 avril.

« Pour remplacer cette application hors support, nous annonçons que le nouveau Microsoft Edge sera disponible dans le cadre de la mise à jour de sécurité mensuelle cumulative de Windows 10 autrement appelée mise à jour du mardi (ou "B" le 13 avril 2021 », a indiqué l’entreprise sur son blog le février. « Lorsque vous appliquerez cette mise à jour à vos appareils, l'application de bureau Microsoft Edge Legacy, qui n'est plus prise en charge, sera supprimée et le nouveau Microsoft Edge sera installé », précise Microsoft. Étant donné que Microsoft Edge Legacy n'était pas disponible sur Windows 7 ou Windows 8.X. la mise à jour du 13 avril 2021 ne concernera que les versions de Windows 10 ci-dessous :

  • Windows 10, version 1803, toutes les éditions (avril 2018) ;
  • Windows 10, version 1809, toutes les éditions (octobre 2018) ;
  • Windows 10, version 1903, toutes les éditions (mai 2019) ;
  • Windows 10, version 1909, toutes les éditions (octobre 2019) ;
  • Windows 10, version 2004, toutes les éditions (mai 2020) ;
  • Windows 10, version 20H2, toutes les éditions (octobre 2020).

Autres améliorations en matière de notification

Outre l'expérience en matière de demande de notification, Microsoft améliore de façon générale les notifications. Voici, ci-dessous, quelques améliorations apportées par Microsoft :

  • activation de la fonction "background push" lorsque le navigateur n'est pas lancé : à partir de Microsoft Edge 85, les utilisateurs peuvent désormais recevoir des notifications en mode "push" même lorsque Microsoft Edge est fermé. Cette fonction nécessite Windows 10 version 20H1 ou supérieure ;
  • prise en compte des commentaires des utilisateurs lorsque les toasts Windows restent en permanence à l'écran : nous avons constaté que de nombreux utilisateurs étaient frustrés par les notifications de haute priorité définies avec l’attribut requireInteraction, car ces notifications ne disparaissent jamais sans interaction de l'utilisateur. À partir de Microsoft Edge 85, ces notifications disparaissent automatiquement après 25 secondes ;
  • l'intégration de Chromium avec le Centre d'action Windows a été améliorée en corrigeant les bogues de notification non réactifs. À partir de Microsoft Edge 85, Microsoft a corrigé trois bogues où le fait de cliquer sur les notifications dans le Centre d'action ne déclenchait pas les gestionnaires onclickevent.

Source : Microsoft

Et vous ?

Quel navigateur utilisez-vous ?

Quelle est votre expérience avec Microsoft Edge ?

Quel est votre avis sur cette amélioration apportée au navigateur Microsoft Edge ?

Voir aussi

Google Chrome et Microsoft Edge prendront en charge la fonction de sécurité CET d'Intel, pour maintenir la sécurité et prévenir des vulnérabilités

Microsoft Edge 88 est livré avec de nouvelles fonctionnalités de sécurité, parmi lesquelles un générateur de mot de passe et un outil pour contrôler si vos informations de connexion ont fuité

Microsoft prend de nouvelles dispositions pour pousser les utilisateurs à abandonner Internet Explorer, au profit de son navigateur Microsoft Edge basé sur Chromium

Le passage de Microsoft Edge à Chromium semble avoir payé : le navigateur gagne en popularité, tandis que Firefox cède des parts d'utilisateurs selon les stats de NetMarketShare sur septembre 2020

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de earhater
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/02/2021 à 10:50
Super, il y a rien de pire que de fermer la popup et de la voir revenir à chaque fois
1  0 
Avatar de frenchlover2
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 22/02/2021 à 12:17
sur mon vieux pc qui été sous windows 7 j'ai installer ubuntu , et j'ai installer microsoft edge car j'adore ce navigateur je l'ai sur mon pc doter de windows 10 et c'est une merveille seulement voila sous ubuntu on ne peut pas se connecter au compte outlook avec edge , j'aimerai qu'il fassent un effort pour mettre a jour l'app linux de edge
1  0