IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Facebook alerte les utilisateurs professionnels de sa plateforme au sujet des fonctionnalités de confidentialité d'iOS 14
Qui auront un impact sur le marketing

Le , par Stéphane le calme

219PARTAGES

11  0 
Facebook et Google tirent une grande partie de leurs chiffres d’affaires de la publicité, un marché de plusieurs milliards de dollars par an. Il est alors primordial pour ces grandes enseignes de s’assurer de la bonne santé de cette activité. Si Google détient Android et que les règles de confidentialités ne sont pas aussi hostiles à la publicité, ce n’est pas le cas pour Apple et iOS. L’entreprise entend faire de sa plateforme le système d’exploitation le plus sûr sur le marché pour ses utilisateurs et cela met des bâtons dans les roues de certains.

En règle générale, grâce aux technologies utilisées, les annonceurs peuvent savoir qu'une personne qui achète un produit à un certain endroit en ligne y a été conduite par une publicité, par exemple dans un jeu. Avec iOS 13, les annonceurs peuvent utiliser un numéro d'identification unique appelé IDFA (Identifier For Advertisers - identifiant pour annonceurs) afin de mieux cibler les publicités et estimer leur efficacité. Pour rappel, il s’agit d’un numéro d’identification unique du terminal chiffré, qui est attribué par le système d’exploitation ; l’IDFA sur iOS et l’AAID sur Android. Mais iOS 14 prévoit que chaque application qui souhaite faire usage de ces identifiants demandera aux utilisateurs d'opter pour le suivi lors du premier lancement de l'application.

Précisons que Facebook refuse d'utiliser le système IDFA d'Apple. Sur la base de ce qu'il collecte pour les données utilisateur avant le déploiement du système IDFA, la décision a probablement été prise, car son utilisation et le respect des conditions d'utilisation d'Apple empêcheraient Facebook de collecter autant de données sur ses utilisateurs qu'il le fait actuellement.

En clair, les paramètres de confidentialité d'iOS 14 vont permettre de réduire le ciblage publicitaire des entreprises. Facebook l’a bien compris et a déclaré que cette mise à jour allait gravement nuire à une partie de ses activités, dont le suivi des utilisateurs.

Le directeur financier de Facebook, Dave Wehner, a déclaré en juillet qu'il s'attendait à voir un impact dans les bénéfices suite à cette initiative. Plus précisément, Wehner a déclaré qu'iOS 14 allait « rendre plus difficile la croissance des développeurs d'applications et autres qui s’appuient sur des publicités sur Facebook et ailleurs ».

La société s'attend maintenant à voir un impact de 60 % sur les revenus des annonceurs d'iOS 14, après avoir évoqué auparavant 50 %. Lors de ses tests, Facebook a déclaré que certains utilisateurs exécutant iOS 14 ne voyaient aucune publicité diffusée via son programme Audience Network, ou voyaient des publicités moins pertinentes.

Ce dernier permet aux annonceurs d'étendre leurs campagnes Facebook et Instagram à l'ensemble d'Internet via des milliers d'applications de haute qualité. Audience Network aide les développeurs de logiciels pour les plateformes mobiles à fournir des publicités in-app ciblées aux utilisateurs en fonction des données de Facebook. Facebook prétend qu’il ne serait plus d’aucune utilité si ces paramètres d’iOS 14 venaient à être déployés.

« Les mises à jour prévues par Apple rendraient Audience Network tellement inefficace sur iOS 14 qu'il ne serait pas logique de le proposer sur iOS 14 », a déclaré Facebook dans un billet de blog en août. Facebook estime que plus d'un milliard de personnes regardent au moins une publicité d’Audience Network chaque mois, bien que beaucoup d'entre elles utilisent probablement des téléphones Android et ne seront pas touchées par ce changement. Ainsi, la société craint que les utilisateurs n'optent pas pour le suivi lorsqu'ils en ont le choix.

Quoi qu’il en soit, Apple a voulu donner du temps aux enseignes numériques et a repoussé le déploiement de ces paramètres au début de l’année prochaine, accusant Facebook en novembre de « mépriser la vie privée des utilisateurs ».

Le défenseur des petites entreprises

Aussi, dans une tribune qui a été publiée dans le New York Times, le Wall Street Journal et le Washington Post qui porte le titre « Nous tenons tête à Apple pour les petites entreprises du monde entier », Facebook a déclaré :

« Chez Facebook, les petites entreprises sont au cœur de notre activité. Plus de 10 millions d'entreprises utilisent nos outils publicitaires chaque mois pour trouver de nouveaux clients, embaucher des employés et interagir avec leurs communautés.

« De nombreux membres de la communauté des petites entreprises ont partagé leurs préoccupations concernant la mise à jour logicielle forcée d'Apple, qui limitera la capacité des entreprises à diffuser des publicités personnalisées et à atteindre efficacement leurs clients.

« Selon une nouvelle étude de Deloitte, 44 % des petites et moyennes entreprises ont démarré ou augmenté leur utilisation de publicités personnalisées sur les réseaux sociaux pendant la pandémie. Sans publicités personnalisées, les données de Facebook montrent que l'annonceur moyen d'une petite entreprise verra une réduction de plus de 60 % de ses ventes pour chaque dollar dépensé.

« Bien que la limitation de l'utilisation des publicités personnalisées ait un impact sur les grandes entreprises comme la nôtre, ces changements seront dévastateurs pour les petites entreprises, ajoutant une pierre à l’édifice des nombreux défis auxquels elles sont confrontées actuellement.

« Les petites entreprises méritent d'être entendues. Nous entendons vos préoccupations et nous sommes avec vous ».


Facebook alerte les professionnels pour leur parler de la fonctionnalité iOS 14

Facebook a décidé d'alerter les utilisateurs professionnels de sa plateforme au sujet des nouvelles fonctionnalités de confidentialité d'iOS 14 qui pourraient « avoir un impact significatif » sur leurs efforts de marketing et de publicité.

Dans un premier temps, la grande enseigne numérique a critiqué les changements à venir en matière de confidentialité, qui obligeront à activer explicitement une balise de suivi spécifique. Désormais, il semble que Facebook utilise des bannières dans Facebook Business Suite et Facebook Ad Manager sur iOS pour faire passer son message.


Les bannières des deux applications affirment désormais : « Apple a annoncé des changements de produits et de politiques susceptibles d'avoir un impact significatif sur la manière dont vous pouvez diffuser des annonces, mesurer les performances et engager les clients ».

En appuyant sur le bouton En savoir plus, l'application ouvre un billet écrit par Facebook dans lequel la société affirme que les politiques d'Apple annoncées à la WWDC 2020 avec iOS 14 « nuiront à la croissance des entreprises et à l'Internet gratuit ». Facebook fait référence à la fois aux nouvelles étiquettes de confidentialité de l'App Store et à une option dans iOS 14 qui empêche les applications de suivre les utilisateurs.

Initialement prévue pour entrer en vigueur lors du lancement d'iOS 14, Apple a retardé le déploiement des fonctionnalités anti-tracking jusqu'en 2021 pour donner aux développeurs plus de temps pour se préparer. La fonctionnalité de confidentialité affecte l'identifiant de l'annonceur (IDFA), qui permet aux annonceurs de collecter des données sur les applications et les plateformes. Lorsque les modifications feront leurs débuts, les utilisateurs devront explicitement accepter le suivi IDFA.

Le fait que Facebook affiche maintenant ces messages dans ses applications iOS critiquant Apple démontre que la société tente d'obtenir un appel populaire pour faire changer d'avis Apple sur ses nouvelles règles de confidentialité de l'App Store. C’est parce que Facebook est l’une des entreprises qui seront les plus touchées par les nouvelles politiques de confidentialité d’Apple, car ses réseaux sociaux dépendent fortement des publicités et des données personnelles des utilisateurs.

Apple a déclaré qu'il ne voulait pas forcer Facebook à changer son modèle commercial, mais la société s'attend à ce que Facebook soit plus transparent sur la façon dont il collecte les données des utilisateurs et leur laisse le choix d'offrir ou non ces données.

Dans une note connexe, Facebook a également annoncé un webinaire public pour le 7 janvier 2021, qui expliquera pourquoi la société n'est pas d'accord avec l'approche d'Apple concernant les modifications de sa politique iOS 14 sous la bannière d'une confidentialité accrue pour les personnes. Le webinaire amènera les dirigeants de Facebook à discuter des nouvelles politiques de confidentialité d'iOS 14 et de l'impact qu'elles auront sur les utilisateurs et les professionnels travaillant avec Facebook.


Vendredi, Tim Cook, le PDG d'Apple, a fait valoir sur Twitter que « Nous pensons que les utilisateurs doivent avoir le choix sur les données collectées à leur sujet et la manière dont elles sont utilisées. Facebook peut continuer à suivre les utilisateurs sur les applications et les sites Web comme auparavant, la transparence du suivi des applications dans iOS 14 exigera simplement qu'ils vous demandent d'abord votre autorisation » en guise de réponse directe à Facebook, suggérant que la bataille entre les deux sociétés ne fait que commencer.

Source : Facebook, Tim Cook

Et vous ?

Qu'est-ce qui pourrait, selon vous, justifier que Facebook déploie autant d'énergie pour alerter au maximum au sujet de cette fonctionnalité iOS 14 ?
Êtes-vous pour ou contre l'approche d'Apple ?

Voir aussi :

Facebook : « Nous tenons tête à Apple pour les petites entreprises du monde entier ». L'entreprise critique Apple pour des changements à venir sur iOS 14 qui vont porter préjudice à la pub ciblée
Mozilla exhorte les utilisateurs à soutenir les plans anti-traçage d'Apple pour l'iPhone, qualifiant l'initiative de la société comme « une grande victoire pour les consommateurs »
Apple va de l'avant avec son plan visant à limiter le suivi « effrayant » des utilisateurs sur iOS, mais la rhétorique de vie privée d'Apple est en réalité « une question de profit », selon Facebook
Apple va retarder l'application d'un élément de sa politique de confidentialité sur iOS 14, qui menace Facebook et le marché de la publicité mobile sur son écosystème

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !