Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le terminal iSH était à deux doigts d'être exclu de l'App Store.
Selon Apple, l'application a violé une règle de l'App Store

Le , par Axel Lecomte

131PARTAGES

4  0 
Le jeudi 22 octobre 2020, une équipe de développeurs, dont font partie Theodore Dubois, SaagarJha et Martin Persson, a lancé iSH Shell sur l'App Store. Il s'agit d'une application qui permet aux utilisateurs d'iOS d'exécuter un shell Unix sur leur iDevice. Cependant, après seulement 4 jours de son apparition sur la boutique d'Apple, une équipe de validation de l'App Store a contacté les développeurs du terminal pour les informer que l'application violait la règle 2.5.2 de l'App Store. Cette règle empêche une application « de télécharger, installer ou exécuter du code qui introduit ou change ses fonctionnalités. »


Suite à cette violation, Apple a donné aux développeurs deux semaines pour effectuer une mise à jour valable de l'application avant qu'elle ne soit exclue de l'App Store. Cependant, les développeurs, qui ont contesté l'interprétation de la règle, ont estimé que le délai était trop limité pour satisfaire cette exigence.

« Le lundi 26 octobre, nous avons reçu un appel d'Apple nous informant qu'ils avaient trouvé notre application non conforme à la section 2.5.2 des directives d'examen de l'App Store et qu'ils supprimeraient l'application de la boutique si nous ne soumettions pas une mise à jour satisfaisante dans les deux semaines. Malgré tous nos efforts, nous ne pensons pas être en mesure de mettre iSH en conformité d'ici demain, à la fin de cette période de 14 jours, et nous prévoyons qu'après ce délai, iSH ne sera plus disponible au téléchargement sur l'App Store. Nous faisons tout notre possible pour qu’iSH soit de nouveau disponible sur l'App Store dès que possible et nous espérons que vous nous comprendrez et nous aiderez à franchir les prochaines étapes de ce processus », ont déclaré les développeurs sur le site d’iSH.

Apple est convaincue que le terminal iSH « n'est pas autonome et dispose d'une fonctionnalité de mise à jour des packages à distance ». De plus, la firme de Cupertino, en Californie, suggère également aux développeurs de « supprimer la fonctionnalité d'activité réseau à distance qui pourrait permettre l'importation de code à distance dans l'application, comme wget ou curl, ou autres commandes de réseau à distance ». Selon la compagnie, iSH pourrait être une source de problèmes de sécurité si le programme permet à l'utilisateur d'importer n'importe quel type de code.

Lors des échanges difficiles avec l'équipe de validation d'Apple, le créateur d’iSH Shell, Theodore Dubois, a soutenu que wget, l'outil utilisé pour récupérer l’APK, ne fait rien de plus que le téléchargement des fichiers. Mais son interlocuteur de chez Apple ne se montrait pas du tout coopératif et a complètement ignoré son argument.

Ce n'est pas tout, SaagarJha, un contributeur de l'application, a également rédigé une analyse plus détaillée visant à justifier qu'Apple ait mal interprété et mal appliqué la règle à leur application.

« À un niveau élevé, Apple a ciblé de manière sélective iSH en utilisant la section 2.5.2 sans comprendre pleinement notre application, ses propres directives ou les conséquences de ce qu'ils demandent et comment elles affectent l'écosystème App Store dans son ensemble. Une application cohérente de l'interprétation incorrecte d'Apple nécessiterait la suppression de toutes les applications de script, y compris de nombreuses applications les plus populaires de l'App Store et de certaines des applications d'Apple », peut-on lire dans le site d’iSH.

Après de nombreux appels pour une clarification et des demandes de changement de règles, le problème n'a pas encore été résolu et le processus est devenu encore plus stressant, comme l'ont indiqué les développeurs. Ceux-ci ont également fourni une mise à jour d’iSH en octobre dernier pour espérer une possible amélioration de la situation. Il s'agit de la version actuelle de l'application sur l'App Store. Cependant, tout cela n'a également abouti à rien.

Mais le soir du 8 novembre 2020, un responsable de l'équipe de validation a téléphoné les développeurs pour présenter leurs excuses quant au déroulement des événements ainsi que pour leur annoncer qu’iSH ne serait pas retirée de l'App Store. Cela aurait certainement provoqué un cri de joie au sein de l'équipe.

« Nous avons reçu un appel ce soir de quelqu'un qui exécute App Review. Ils se sont excusés pour l'expérience que nous avons eue, puis nous ont dit qu'ils avaient accepté notre appel et qu'ils ne retireraient pas iSH du magasin demain. Nous resterons en contact avec eux pour régler les détails », ont déclaré les développeurs.

Très honorés par la réponse qu'ils ont reçue, Theodore Dubois et son équipe se sont adressés à d'autres applications similaires à iSH Shell qui ont également eu des problèmes avec la section 2.5.2 dans le passé. Ils ont l'intention de contribuer à la résolution de ces problèmes.

« Si vous êtes une application de scripting qui a eu des problèmes avec la section 2.5.2 dans le passé, n'hésitez pas à nous contacter. Nous serions ravis d'inclure votre expérience dans nos discussions avec Apple », ont-ils annoncé sur Twitter.

Au terme de cette situation stressante, les développeurs n'ont pas expliqué les raisons précises qui ont poussé Apple à accepter leur demande. Mais cette décision pourrait aussi permettre à d'autres applications de scripts et de Shell de rester sur l'App Store.

En effet, iSH n’est pas le seul émulateur de terminal à avoir eu le droit de rester sur la boutique d’Apple. L’appel du terminal a-Shell a également été accordé par Apple malgré un avis de licenciement similaire à celui de iSH il y a quelques jours. Ce qui les différencie, c'est que les développeurs d'a-Shell ont été obligés de supprimer les commandes curl, pip et wasm pour pouvoir rester sur place.

Il est important de noter qu’une nouvelle mise à jour de iSH Shell a été annoncée le dimanche 15 novembre 2020 sur le compte Twitter de l’application. Il s'agit de la version 1.0.3, qui corrige quelques bugs mais n'a pas apporté d'autres améliorations.

Sources : iSH (1, 2)

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

iSH, un projet pour apporter Alpine Linux sur les appareils iOS, en utilisant un émulateur x86 en mode utilisateur
Apple dévoile son nouvel iPad Pro avec un scanner LiDAR et le clavier Magic Keyboard, qui apporte la prise en charge du trackpad par iPadOS
L'App Store donne à Apple un « pouvoir de monopole » sur les applications iOS, lui permettant de réaliser des profits démesurés, selon le rapport antitrust de la Chambre des représentants US
Apple supprime le compte développeur Epic Games : les utilisateurs sur iOS et macOS ne peuvent ni télécharger de jeux Epic Games ni recevoir des mises à jour
Apple interdit à Facebook de révéler aux utilisateurs que l'App Store prélève 30% de commission sur les événements en ligne payants censés aider à compenser la perte de revenus suite au COVID-19

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !