Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un juge empêche définitivement Apple de bloquer Unreal Engine,
Cependant, Apple ne sera pas obligé à rétablir Fortnite sur l'App Store

Le , par Bill Fassinou

131PARTAGES

4  0 
La bataille entre Apple et Epic continue et selon les déclarations du juge ce vendredi, Fortnite ne reviendra pas sur l’App Store d’Apple de sitôt. La juge en charge de l’affaire, Yvonne Gonzales Rogers, a statué sur la demande d’injonction faite par Epic. Celui-ci n’a pas obtenu le maintien temporaire de Fortinite sur l’App Store jusqu’à la fin du procès. Cependant, Apple a reçu l'ordre de ne pas nuire à l'activité du développeur et éditeur de jeu en matière d'outils de développement, qui comprend le moteur de jeu vidéo Unreal qui est utilisé par des centaines d'autres jeux vidéo.

Apple n’est pas tenu de rétablir Fortnite sur l’App Store

La juge Gonzales Rogers a refusé d'accorder à Epic Games une injonction préliminaire contre Apple qui obligerait le développeur du jeu à réintégrer Fortnite sur l'App Store. « La Cour maintient les conclusions de la mesure de restriction temporaire et, par la présente, accorde en partie et rejette en partie la demande d'injonction préliminaire d'Epic Games », a déclaré la juge Rogers. Rappelons qu’Apple a retiré Fortnite de l’App Store depuis le 13 août dernier après qu’Epic a poussé une mise à jour du jeu comportant son propre système de paiement in-app.

Le système propriétaire d’Epic lui permet en effet d’éviter de payer les 30 % de commissions exigées par Apple lors des achats dans les applications. Il a alors requis une ordonnance devant obliger Apple à remettre le jeu dans sa boutique jusqu’à un verdict final lors d’un procès. La décision de la juge ce vendredi n’est pas une surprise lorsqu’on se réfère à ce qu’elle avait dit à propos du comportement d’Epic la semaine dernière. Celle-ci a déclaré que le développeur de jeu a rompu son contrat en tout état de cause et est donc en train d’en subir les conséquences.


« Epic savait qu'il violait son contrat avec Apple lorsqu'il a publié la mise à jour, mais il l'a quand même fait », a déclaré Rogers, accusant la société de malhonnêteté. « Vous avez fait une chose, vous avez menti par omission, par manque de franchise. C'est la question de sécurité. C'est la question de sécurité ! », a lancé Rogers à Epic, selon un rapport de CNN Business. « Il y a beaucoup de gens dans le public qui vous considèrent comme des héros pour ce que vous avez fait, mais ce n'est toujours pas honnête », a ajouté la juge Rogers en charge de l’affaire.

Ainsi, le refus d’accorder l'ordonnance à Epic signifie que la situation dans laquelle Epic est interdit de publier de nouveaux jeux sur iOS et ne peut pas distribuer Fortnite sur l'App Store sous sa forme actuelle restera en place pendant la durée du procès, à moins qu'Epic ne décide de supprimer son propre système de paiement in-app qui a déclenché l'amère querelle juridique en août. À part ces faits, Rogers avait également suggéré à Apple et Epic d’apporter leur différend antitrust devant un jury. D’après elle, c’est le moyen le plus approprié pour en découdre de l’affaire.

Mais avant la décision de ce vendredi, les deux parties ont déclaré qu'elles préféreraient que l'affaire soit tranchée par un juge. Ajoutons que, depuis août, Epic utilise comme principal argument pour se défendre le fait que la commission de 30 % sur les achats dans les applications, combinée au contrôle de la marque à la pomme sur les applications que les utilisateurs peuvent télécharger sur leurs appareils iOS, constitue un comportement anticoncurrentiel et monopoliste. L'autre avantage d'un procès devant un jury est qu'il peut aboutir à une décision plus ferme et plus définitive.

La probabilité que cette affaire fasse l'objet de nombreux appels est élevée, et les cours d'appel sont plus susceptibles de confirmer une décision du jury lorsqu'elles font appel. Cela pourrait éviter que l'affaire ne rebondisse entre les tribunaux pendant des années. « Je suis consciente que je ne suis qu'un tremplin pour vous tous », a ajouté la Rogers lors de l’audience de la semaine dernière.

Apple reçoit l’ordre de ne pas nuire au moteur de jeu Unreal

« Epic Games et Apple sont libres de porter cette action en justice pour l'avenir de la frontière numérique, mais leur différend ne devrait pas créer de ravages pour les spectateurs. Ainsi, l'intérêt public pèse lourdement en faveur d'Unreal Engine et des affiliés d'Epic », a déclaré le juge, empêchant que l'activité d'Unreal Engine d'Epic ne soit mise à mal. Sur tous les volets portés devant la juge Rogers, Epic semble n’avoir obtenu gain de cause que pour celui-ci. Il a déclaré qu’il est reconnaissant pour cela, mais qu’il fera tout ce qui est en son pouvoir pour mettre fin aux agissements d’Apple.

« Epic Games est reconnaissant au fait qu'Apple continue à ne pas pouvoir exercer de représailles contre Unreal Engine et nos clients développeurs de jeux alors que le litige se poursuit », a déclaré un porte-parole d'Epic dans un communiqué. « Nous continuerons à développer pour iOS et Mac sous la protection du tribunal et nous poursuivrons toutes les voies pour mettre fin au comportement anticoncurrentiel d'Apple », a-t-il ajouté. De son côté, Apple s’est dit reconnaissant au fait que le tribunal ait reconnu que les agissements d’Epic n’étaient pas dans l’intérêt de ses propres clients.

« Nos clients dépendent du fait que l'App Store soit un endroit sûr et fiable où tous les développeurs suivent le même ensemble de règles », a déclaré un porte-parole d'Apple. « Nous sommes reconnaissants à la Cour d'avoir reconnu que les actions d'Epic n'étaient pas dans l'intérêt de ses propres clients et que les problèmes qu'ils ont pu rencontrer étaient de leur propre fait lorsqu'ils ont violé leur accord. Pendant douze ans, l'App Store a été un miracle économique, donnant lieu à plusieurs opportunités commerciales transformatrices pour les développeurs, grands et petits ».

Le combat juridique entre Apple et Epic est devenu une pierre de touche plus importante dans la dégradation des relations des développeurs tiers avec le fabricant d'iPhone, beaucoup d'entre eux utilisant la situation pour se plaindre d'injustice ou dans certains cas se joignant même à Epic pour protester contre les politiques d'Apple et leur application. En septembre, des sociétés comme Epic, Spotify, Tile et le Match Group ont créé la Coalition pour l'équité des applications, qui tentera de « défendre les droits fondamentaux des créateurs de créer des applications et de faire des affaires directement avec leurs clients », selon le PDG d'Epic, Tim Sweeney.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

La décision d'Epic de contourner les politiques de l'App Store d'Apple était malhonnête, selon un juge américain

Apple supprime le compte développeur Epic Games : les utilisateurs sur iOS et macOS ne peuvent ni télécharger de jeux Epic Games ni recevoir des mises à jour

Apple retire Fortnite de l'App Store après qu'Epic ait tenté de contourner les frais de commissions lors de paiements in-app. Epic traduit Apple en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Apple indique à la Cour qu'Epic met en danger tout le modèle économique de l'App Store avec sa demande d'injonction dans laquelle l'éditeur sollicite le retour de Fortnite sur la vitrine iOS

Epic demande à la Cour d'obliger Apple à rétablir Fortnite sur l'App Store. Notant une diminution de 60 % des joueurs sur iOS, l'éditeur se dit prêt à lancer une vitrine de téléchargement concurrente

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Bousk
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/10/2020 à 19:49
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
30% c'est le coût de référencement, d’hébergement, de distribution, de "contrôle" d’intégrité et de fiabilité des packages, de la distribution des kits de développement, etc. Ainsi que le coût d'un bonne visibilité sur une plateforme comme l'AppStore.
Apple ne fait aucun référencement, les contrôles sont (quasi-)automatiques et c'est à toi de faire en sorte que ça passe les certifs (payantes) sinon faut la repasser (et repayer).
Les kits de développement c'est le mac que tu es obligé d'acheter. Sans oublier la license développeur à laquelle tu dois souscrire. Rien ne t'est fourni.
La visibilité est inexistantes, le store est noyé sous la masse de contenu et Apple ne fait rien pour ta visibilité propre sans contrepartie.
Donc 30% pour couvrir un peu d'espace disque pour héberger le truc et la bande-passante pour le télécharger... et tu trouves ça normal ?

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Quand à Microsoft qui se fait parangon de cette cause, je crois rêver...
Sur Windows, tu as le store Microsoft à côté duquel tu peux avoir Steam, Epic store, Uplay, Origin, Battle.Net, GOG, et des centaines d'autres apps qui ont des achats intégrés.
Tu as le choix d'installer ce que tu veux, de la source que tu veux. Il n'y a rien qui impose d'utiliser le Microsoft Store pour diffuser ton application, ou d'utiliser un SDK Microsoft qui prendrait sa part pour supporter des achats in-app.
Donc je vois pas quel troll anti-MS vieux de 30 ans tu espères faire passer ici.
20  1 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 25/10/2020 à 19:18
Que Apple fournisse un service d'hébergement d'application, c'est pas un problème, si les client sont heureux de la situation. Le soucis c'est qu'il est obligatoire.
13  0 
Avatar de yahiko
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 25/10/2020 à 22:43
Apple utilise son écosystème en vase clos pour tuer dans l'œuf toute concurrence. Il s'agit de pratiques anticoncurrentielles caractérisées et personne ne s'en offusque.

Et contrairement à Apple qui est dans le déni, une fois n'est pas coutume, Microsoft montre l'exemple avec sa charte sur les boutiques d'application qui démontre le souci permanent de la firme de Redmond en matière d'équité.

J'espère que le mouvement Coalition for App Fairness va se développer pour faire plier Apple, et que ce mouvement pourra s'appuyer sur la longue histoire de Microsoft en matière d'ouverture de ses applicatifs et de la promotion de la concurrence
13  0 
Avatar de L33tige
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 26/10/2020 à 12:54
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Un datacenter coute très très très cher!!! Et lorsque tu télécharge une appli Epic, Matchgroup ou autre le package ne "descend" pas d'un DC xyz mais bien d'un DC Apple.

Ce qui est grotesque c'est que tu ne comprends pas que les AppStore d'aujourd'hui sont les supermarchés d'hier.
Oui et puis c'est vrai qu'il y à du transport dans le datacenter, ou encore des programmes qu'il faut racheter pour éviter qu'ils pourrissent, ou encore quand quelqu'un télécharge un jeu il faut en reuploader un derrière, cherche pas, un datacenter ça coute quedal si tu divise le cout total par le nombre d'applis stockées. C'est tout l'intérêt de ce genre d'infrastructures
12  0 
Avatar de intelligide
Membre actif https://www.developpez.com
Le 28/10/2020 à 17:17
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Chapeau bas, sachant que la règle des 30% est la même chez Google.

Quels téléphones utilisez-vous? Quel proportion de vos développements est elle soumise à cette règle des 30%?
Bah, ca tombe bien, Epic Games lutte aussi contre Google. Mais la différence est qu'Android autorise l'installation de stores tiers.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Quels téléphones utilisez-vous? Quel proportion de vos développements est elle soumise à cette règle des 30%?
J'ai un iphone et je fais du développement de jeu mobile avec Unreal (Tu sais, le moteur que Apple voulait abattre). Je pense que je suis assez légitime pour resserrement a cette lutte.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Allez-vous cramer des palettes devant les supermarchés lorsque vous êtes informés qu'un kilo de porc est acheté 2€ à l’éleveur?
Encore une fois, c'est un mauvais exemple. Car l’éleveur ne paie pas le transport, la mise en rayon, le stockage, etc... qui sont de très loin plus cher que la distribution numérique. De plus, il y a des opérations de transformations (en steak hache ou autre) qui sont a la charge du distributeur et non de l’éleveur.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Observez vous les règles de libre marché ou bien êtes vous tous des anarchistes?
Libre marché ne veut pas dire totale liberté. Même le libre marché a des règles contre la concurrence déloyale, arnaques, etc... De plus, tu utilises le terme d'anarchiste sans savoir de quoi tu parles. Dans le cas présent, c'est Apple et ton "libre marché" qui sont anarchistes (et donc toi tu promeut l'anarchie) car ils ne veulent pas de règles et avoir la liberté totale de faire ce qu'ils veulent avec leurs produits.

Enfin, ce n'est pas parce que d'autres font la même chose que ça devient légale ou morale.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
En ce qui me concerne j'aime télécharger puis utiliser une appli qui me garantisse un taux de vérole proche du zero.
Si tu ne veux pas de risque en téléchargeant un application, libre a toi de continuer a telecharger sur l'App store, mais laisse au moins aux autres le choix d'utiliser un autre store sur iOS.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
J'aime aussi garder à l'esprit que les meilleurs apps sont aussi les plus visibles, donc les plus taxées.
Alors, en fait, non. Ce ne sont pas les meilleurs apps qui sont visibles, mais les plus rentables.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Le 30% n'est pas arbitraire, il a été jaugé et calculé, ne vous en déplaise.
Clairement, j'aimerais avoir la preuve, parce que perso, les 30 %, c'est ce que prend les intermediaires des ventes physique de jeu. Je doute grandement que ce soit vraiment calcule.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
PS: J'ai aussi noté sur ce topic que nombre de devs non aucune idée précise du cout d'un data-center. Ainsi que de la maintenance afférente. Allez demander aux ops l'effet que ça fait de retirer des SSD encore fonctionnels pour éviter les RMA, etc.
Bah, donnes nous le cout, Donnes nous des preuves. Si tu avances des arguments, c'est a toi d'avancer les preuves.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Il est aisé de brailler le cul bien assis sur sa chaise.
Tu veux qu'on aille faire des manifs inutiles devant les locaux d'Apple ?

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Militez pour ce monde où 30% de commission est de trop. Mais migrez vers des distro Linux alors.
J'y suis deja en parti, mais ca n'a rien a voir avec le debat

Faut vraiment que tu revoie ton argumentation. Tu te plains de te prendre des pouces rouges mais tes arguments sont bidons et non sourcés, facile a demonter ou sans fondement. Avances des arguments valides stp si tu veux vraiment participer efficacement a des débats.
11  0 
Avatar de Mingolito
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 28/10/2020 à 16:00
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Chapeau bas, sachant que la règle des 30% est la même chez Google.
Justement c'est pareil : Le ministère américain de la Justice a intenté une action en justice contre Google, alléguant un comportement anticoncurrentiel en vertu de l'article 2 de la Sherman Antitrust Act

Du coté Microsoft Windows ça bouge, l’arrivée de nouveaux Appstores, et donc d'une concurrence fait changer les choses, exemples :
- Leader historique : Steam 30%
- Challenger Epic Games : 12%
- Challenger Microsoft Store : 5%
Pourquoi Microsoft ne prends que 5% et que Google et Apple qui sont en vrai en situation de monopole prennent 30% ? C'est 25% de racket en trop
Le racket de monopole fait que les bénéfices d'Apple, Google et Steam sont astronomiques, et cela au détriment des développeurs, dont beaucoup sont en galère totale, genre gagner 5000 euros seulement au total pour une appli pour 3 ans de travail acharné. Il serait pertinent qu'à l'avenir les développeurs ne soient pas surtaxés à tord de 25% en trop c'est eux qui bossent pendant des années pour pondre une appli.

Pourquoi autant de mauvaise foi ? tu as des actions chez Apple ?
10  0 
Avatar de intelligide
Membre actif https://www.developpez.com
Le 25/10/2020 à 19:02
30% c'est le coût de référencement, d’hébergement, de distribution, de "contrôle" d’intégrité et de fiabilité des packages, de la distribution des kits de développement, etc. Ainsi que le coût d'un bonne visibilité sur une plateforme comme l'AppStore.
  • le coût de référencement est vraiment un truc bateau, sans aucun moyen de le quantifier comme le coût d'une bonne visibilité . La plateforme decide de son prix, mais ce ne lui coute rien.
  • Pour l'hébergement, 1 Go dans le cloud, coute environ 2 centimes par mois. Fortnite pese environ 1.5Go. Si Epic Games fait une mise a jour par jour depuis 2 ans, ca coute 21.9 dollars par mois a Apple actuellement. Ce qui est totalement derisoire quand on voit l'argent que génère Fortnite sur mobile (plus d'1 milliards de dollars depuis le debut sur les stores).
10  1 
Avatar de intelligide
Membre actif https://www.developpez.com
Le 26/10/2020 à 0:10
Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Mais enfin!!! Personne n'oblige personne à s'équiper de matériel Apple!

20% de part de marché sur le smartphone et 7% à tout casser sur le PC... Pas de quoi tuer dans l’œuf qui que ce soit.
On ne parle pas de matériel mais de d'apps qui sont deux marchés différents.

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Quelle est la motivation de cette croisade? Epic Games ou Matchgroup comptent ils développer des terminaux et le software qui va avec?
Récupérer l'argent qui revient de droit a ceux qui crée la véritable richesse. Apple se place en intermédiaire obligatoire entre le consommateur et le producteur tout en prenant une marge aberrante et déraisonnée. (Apple a quand meme eu un resultat net de 55 milliard en 2019, bien plus que Microsoft et Google qui sont a 39 milliard)

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Les utilisateurs historiques de terminaux Apple sont habitués à ne pas "bénéficier" de l'offre logicielle que l'on peut trouver ailleurs.
Quand les "utilisateurs historiques" n'auront plus accès a spotify, netflix, etc... ils seront bien content de payer les services Apple (qui bien evidemment augmentera significativement les prix parce qu'il sera en position de monopole sur les services)

Citation Envoyé par P_Avril Voir le message
Simple question, j'ai la flemme et le non intérêt de chercher, Adobe fait il partie de la Coalition for App Fairness?
Si tu n'y vois pas l’intérêt de la recherche, je ne vois pas l’intérêt de te fournir la réponse.
11  2 
Avatar de Uther
Expert éminent sénior https://www.developpez.com
Le 04/11/2020 à 9:34
Un store numérique a un coût mais certainement pas de 30%. De toute façon, le fond du problème n'est pas vraiment le coût mais le fait que le store soit obligatoire. Après tout Apple a le droit de facturer ce qu'il veux si le développeur peut aller voir ailleurs, malheureusement c'est carrément impossible sur iOS. Et même sur Android, le Play store est tellement mis en avant par l'OS que c'est un problème de passer par un concurrent.
9  0 
Avatar de juju26
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 05/11/2020 à 10:52
Citation Envoyé par Uther Voir le message
Un store numérique a un coût mais certainement pas de 30%. De toute façon, le fond du problème n'est pas vraiment le coût mais le fait que le sore soit obligatoire. Après tout Apple a le droit de facturer ce qu'il veux si le développeur peut aller voir ailleurs, malheureusement c'est carrément impossible sur iOS. Et même sur Android, le Play store est tellement mis en avant par l'OS que c'est un problème de passer par un concurrent.

+1 Leur commissions pourrait même être de 50%... l'essentiel est de laisser la libre concurrence : c'est à dire l'installation des applications directement par l'utilisateur sans message anxiogène injustifié.

Si des développeurs estimes que le store leur apporte des plus (hébergement, paiement, marketing...) alors qu'ils choisissent d'aller sur le store. Dans le cas contraire qu' Apple laisse l'utilisateur final installer des app librement. Si les stores sont tellement géniaux pour les utilisateurs et les développeurs, la libre concurrence ne devrait pas faire peur à Apple/Google/Microsoft ?!

Je pense aussi que la libre installation des applications native sans passer par les stores mettrait un frein à la progression des PWA. Argument n°1 : Se passer des store bien avant l'aspect cross plateforme.
9  0