Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Une étude révèle les principales inquiétudes des parents concernant les réseaux sociaux
Qui seraient conçus pour exploiter les vulnérabilités humaines et donc des adolescents

Le , par Patrick Ruiz

224PARTAGES

9  0 
Quelles sont vos principales craintes en lien avec l'exposition de vos enfants aux RS ?
Sean Parker – ancien président de Facebook – a attiré l’attention sur le phénomène : les réseaux sociaux seraient conçus pour exploiter les vulnérabilités humaines. Normal donc que des parents au fait de tels développements aient des inquiétudes en ce qui concerne l’impact de ces derniers sur leur progéniture. Dans un sondage qui touche à près de 3000 parents d’adolescents, l’hôpital pour enfants Ann & Robert H. Lurie de Chicago en révèle les principales.

L'utilisation des réseaux sociaux est un sujet à controverse pour les parents, qui dépend de la façon dont les enfants utilisent la plateforme. Ces derniers peuvent permettre aux enfants de se connecter avec leurs amis et de partager des souvenirs précieux, mais ils peuvent également nuire au bien-être social et psychologique des enfants. L'enquête de l'hôpital pour enfants Ann & Robert H. Lurie de Chicago a révélé que 58 % des parents pensent que l'utilisation des médias sociaux a un effet négatif sur leurs adolescents. Plus de détails sur les résultats de l'enquête :

Comment les médias sociaux affectent-ils les adolescents ?

L'enquête a, sur deux pans, examiné l'impact de l'utilisation des médias sociaux, répartis en deux catégories différentes. Le premier concerne les manques que ces derniers font subir aux adolescents. Le second cible divers éléments que les médias sociaux exposent également aux adolescents. Voici les principales préoccupations des parents concernant l'utilisation des médias sociaux pour leurs enfants : sommeil insuffisant (58 %) ; pas assez d'activité physique (57 %) ; pas assez de concentration sur le travail scolaire (52%) ; besoin malsain d'approbation ou d'attention (51%) ; pas assez d'interaction en face à face (49 %) ; exposition précoce à la sexualité (45 %) ; pas assez d'intimité personnelle ou partage excessif (44 %) ; exposition aux prédateurs sexuels (41 %) ; exposition aux discours haineux (41 %) ; inhibition de la capacité de l'enfant à se concentrer à se concentrer (37 %) ; Inhibition du développement d'un cerveau sain (29 %) ; intimidation des autres (18 %) ; aucune de ces réponses (5 %)

Utilisation des réseaux sociaux pendant la pandémie de Covid-19

Dans la partie suivante de l'enquête, on a demandé aux parents si leurs adolescents utilisaient plus ou moins les réseaux sociaux pendant la pandémie de Covid-19 et ce qu'ils pensaient de leur utilisation accrue ou réduite. 63 % des parents indiquent que l'utilisation des médias sociaux par leurs adolescents a augmenté pendant la pandémie, 25 % disent qu'ils les utilisent moins et 12 % disent les utiliser à peu près de la même manière. Même si l'utilisation des médias sociaux a largement augmenté pendant la pandémie COVID-19, les parents sont plus nombreux (45 %) à apprécier les médias sociaux pendant cette crise que ceux qui s'en préoccupent de plus en plus (39 %).

Quelles sont les plateformes de réseaux sociaux qui préoccupent le plus les parents ?

L'enquête a interrogé les parents sur des plateformes de médias sociaux spécifiques afin d'en savoir plus sur celles qui les préoccupent le plus pour leurs enfants. Les plus populaires de l’heure apparaissent en tête de liste.


Impacts sociaux et psychologiques de l'utilisation des médias sociaux pour les adolescents

Certaines des statistiques les plus intéressantes de l'ensemble de l'enquête concernent l'impact de l'utilisation des médias sociaux sur les adolescents. L'enquête a révélé que 68 % des parents pensent que les réseaux sociaux affectent la capacité de leur adolescent à se socialiser normalement et 67 % se sont sentis concernés par le fait que leur adolescent soit accro aux médias sociaux. Les parents pensent également que la plupart des adolescents ont un désir qui n'est pas sain d'obtenir plus d'attention et d'approbation à cause des médias sociaux. Bien que l'utilisation des médias sociaux ait de nombreux impacts négatifs, l'hôpital pour enfants Ann & Robert H. Lurie de Chicago pense que des recherches supplémentaires doivent être menées pour découvrir comment les médias sociaux peuvent avoir des résultats positifs dans la vie des adolescents.

Réseaux sociaux : l'absence de vie privée

La partie suivante de l'enquête demandait aux parents ce qu'ils pensaient du comportement de leurs enfants et de l'image qu'ils donnaient d'eux-mêmes sur leurs profils dans les réseaux sociaux. Plus de 50 % des parents interrogés ont déclaré qu'ils étaient généralement mal à l'aise quant au comportement de leur adolescent sur les médias sociaux. De nombreux parents estiment que leurs enfants partagent trop de leur vie personnelle avec le monde.

L'enquête demandait spécifiquement pourquoi les parents étaient mal à l'aise avec le comportement de leurs enfants en ligne. Voici les cinq réponses les plus fréquentes : ils sont trop ouverts, manquent d'intimité (35 %) ; ils sont trop penchés sur la sexualité (20 %) ; ils se sont montrés insensibles (18 %) ; ils sont agressifs avec les autres enfants (16 %) ; ils sont imprudents (11 %)

L'enquête s'est également penchée sur certains comportements démographiques dans cette section. Elle a révélé que les filles étaient deux fois plus susceptibles d'avoir des comportements trop sexuels sur les médias sociaux, alors que les garçons étaient deux fois plus susceptibles d'être trop agressifs sur les médias sociaux.

Comment les parents fixent les règles d'utilisation des réseaux sociaux

De nombreux parents sont obligés d'établir des règles et des directives concernant l'utilisation des médias sociaux afin que leurs enfants limitent le temps qu'ils passent sur les médias sociaux et ce qu'ils publient. L'enquête a révélé que plus de 80 % des parents ont déclaré avoir établi des règles concernant l'utilisation des médias sociaux et du téléphone et que la plupart des parents ont réussi à faire appliquer ces règles. 43 % des parents sont allés jusqu'à utiliser une application pour surveiller ou restreindre l'utilisation des appareils et de l'internet afin de limiter l'utilisation des médias sociaux par leurs enfants. Dans ces cas, 68 % des parents ont déclaré que l'application fonctionnait comme prévu.

Quelles sont les règles que les parents appliquent ?

Ci-dessous, la liste des principales règles que les parents ont déclaré appliquer : limiter la quantité d'utilisation du téléphone (31 %) ; limiter les périodes d'utilisation téléphone (23 %) ; limiter les lieux d'utilisation du téléphone (11 %) ; toutes les mesures en même temps (35 %). En plus de ces règles, certains parents vont même jusqu'à censurer l'ensemble des postes de leurs enfants si le parent juge qu'il n'est pas approprié de les partager.

Source : Sondage

Et vous ?

Quelles sont vos principales craintes en lien avec l’exposition de vos enfants aux réseaux sociaux ?
Quelles sont les règles que vous veillez à faire appliquer ?
Quelles sont les astuces dont vous usez pour que l'exposition de vos enfants aux RS ait un impact positif sur ces derniers ?

Voir aussi :

Facebook pense que la confidentialité sur les réseaux sociaux n'existe pas et qu'il n'y aurait pas de vie privée en ligne

La manipulation de l'opinion publique sur les plateformes de médias sociaux est devenue une menace critique pour la vie publique, selon un rapport

Les jeunes Français préfèrent largement les médias traditionnels aux réseaux sociaux, ce qui les différencie des jeunes des autres pays européens

La Chine cherche à restreindre l'utilisation des réseaux sociaux par la presse les médias ne pourront plus les citer comme source d'information

Les médecins confrontés au COVID-19 utilisent les médias sociaux pour trouver des solutions en temps réel, même si cela amène parfois à adopter de nouvelles manières de faire dans la profession

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 10:54
Je ne réponds pas au sondage. Ma fille fait ce qu'elle veut sur les réseaux sociaux, je ne m'en mêle pas !

Bon, c'est peut-être aussi parce qu'elle a 36 ans !
9  0 
Avatar de halaster08
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 13:19
Citation Envoyé par Denliner Voir le message

Car entre les pointeurs de Discord
C'est quoi les pointeurs de Discord ?
2  0 
Avatar de Denliner
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 14:48
Citation Envoyé par halaster08 Voir le message
C'est quoi les pointeurs de Discord ?
Des prédateurs sexuels plus particulièrement ceux intéressé par les jeunes mineurs.
1  0 
Avatar de Edrixal
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 11:27
Citation Envoyé par Denliner Voir le message
Car entre les pointeurs de Discord
Tu en trouve sur toute les plateformes, mais ils sont surtout présent sur les plateformes spécialiser pour les ado. TikTok étant la nouvelle référence.
Mais va sur n'importe quel site de rencontre entre ado, créer toi un profil d'ado tu recevra très vite plein de demande d'adulte...

Internet est remplis de prédateur sexuelle. La priorité c'est d'en informer ses enfants afin qu'ils sachent comment réagir et limiter ceux qui se ferons piéger :/
1  0 
Avatar de Denliner
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 11:52
Je suis assez surpris que Discord et Twitter soient aussi bas.
Car entre les pointeurs de Discord et toute la toxicitée de Twitter (peu importe le camp)....
0  0 
Avatar de Jon Shannow
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/09/2020 à 11:34
Citation Envoyé par Edrixal Voir le message
Internet est remplis de prédateur sexuelle. La priorité c'est d'en informer ses enfants afin qu'ils sachent comment réagir et limiter ceux qui se ferons piéger :/
Déjà, éviter ceux qui portent un vêtement ecclésiastique ...
0  0