Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Comment parvenez-vous à vous déconnecter de votre boulot lorsque vous êtes en télétravail ?
Quelques astuces pour mieux tracer la ligne de démarcation entre la vie professionnelle et la vie privée

Le , par Stéphane le calme

282PARTAGES

13  0 
Comment séparer sa vie professionnelle de sa vie privée en télétravail ?
Avec la crise sanitaire de coronavirus qui a cours, le travail à distance s’est imposé à l’échelle globale. Les sondages se sont multipliés pour indiquer que les entreprises de par le monde sont passées à un moment où à un autre au télétravail lorsque cela était possible durant le confinement. Certaines ont même envisagé de prolonger cette option après le déconfinement.

Mais plusieurs télétravailleurs ont du mal à se déconnecter de leur travail et peuvent alors observer des journées de travail plus longues ainsi qu’une charge mentale presque plus intense que lorsqu’ils sont au bureau. Les études se sont multipliées pour indiquer qu’au passage du télétravail, nombreux sont ceux qui ont fait plus d’heures par semaine que lorsqu’ils se rendaient au travail.

Précisons toutefois que plus d’heures de travail ne signifie pas nécessairement plus de production. Par exemple, selon un rapport d’Aternity, une société de gestion de l'expérience numérique, bien que les travailleurs à domicile aient passé plus d'heures devant leur ordinateur qu'avant la pandémie, ces heures supplémentaires ne se sont pas traduites par une augmentation de la productivité.

Pourtant, selon un rapport de Quartz, de nombreux développeurs trouvent que le travail à domicile est beaucoup plus productif. Pour eux travail à domicile permet une meilleure concentration, ce qui indispensable pour pouvoir concevoir de bonnes solutions à des problèmes d’une certaine complexité, même si le télétravail demande de pouvoir maintenir une certaine discipline. Un autre avantage évoqué par les développeurs est de ne pas être interrompu pendant son travail par un collègue, que ce soit en rapport avec le problème sur lequel le développeur travaille ou non.

Au vu de la situation, il est important de tracer la ligne de démarcation entre la vie professionnelle et la vie privée. Notons que certaines de ces astuces pourraient être appliquées même en congés / vacances.


Délimiter son espace de travail

Travailler de son domicile apporte son lot de tentation. Par exemple, un télétravailleur pourrait être tenté de s’installer sur le canapé devant Netflix, son ordinateur posé sur la table basse. Mais cela n’est pas une bonne idée. Bien que tout le monde ne dispose pas d’un bureau à la maison, il est vital de délimiter une zone de travail (une pièce, un coin sur la table, etc.). L’idée ici est surtout de vous mettre dans un état d’esprit dans lequel le cerveau entre en mode « travail » lorsque vous êtes dans cet espace ; il comprendra donc qu’il peut décrocher quand vous n’êtes pas assis à ce poste de travail.

Établir des heures de travail et les communiquer aux collègues

Il est important pour le télétravailleur de définir les moments où il est disponible pour des besoins professionnels et de les communiquer. Répondre par exemple à un courriel à 22 h doit être absolument évité. Il faut indiquer clairement aux collègues les heures auxquelles vous pouvez être contacté pour gérer un dossier.

Mais vous pouvez allez plus loin. Le télétravail vous permet plus de flexibilité, alors plutôt que de perdre votre temps, profitez-en pour repenser votre façon de travailler. Si votre employeur vous le permet, vous pouvez travailler en décalé si vous êtes plus productifs le soir. À l’inverse, si vous êtes plus productif le matin, donnez-vous à fond au réveil pour être plus libre l’après-midi. L’important est de connaître les moments où vous êtes le plus concentré.


Instaurer une routine

La rigueur et l’autodiscipline sont les maîtres mots en télétravail. Il est essentiel de conserver vos habitudes. Il ne sert à rien de vous plonger immédiatement dans la lecture de vos courriels pour y répondre. Prenez du temps pour vous créer des horaires avec des moments de pause. Prendre son déjeuner devant son ordinateur par exemple est exclu.

Marquer sa fin de journée

Il est important d’avoir un rituel marquant sa fin de journée de travail, qui correspondrait par exemple au moment où vous seriez en train de rentrer. Prenez la peine d’éteindre votre ordinateur (et de le fermer si vous avez un ordinateur portable), surtout si l’appareil ne se trouve pas dans une pièce fermée. Autrement vous pouvez simplement fermer la porte si votre espace de travail est dans une pièce de la maison accessible par une porte.

Bien entendu, il ne s’agit là que de pistes pour profiter au mieux du télétravail sans que cela ne devienne nocif. Comme l’indique la vidéo plus haut, il s’agit encore là d’une question d’équilibre. Cela est d’autant plus important que, selon un sondage OpinionWay, après quelques semaines de confinement et de télétravail, le bien-être psychologique des salariés s’est largement dégradé en perdant 10 points par rapport à 2016 (Enquête Eurofound 2016).

Près de la moitié des collaborateurs (44 %) présentent en effet anxiété et détresse psychologique. « Le confinement, tant dans le secteur privé que le public, engendre une surcharge de travail qui provoque une fatigue mentale et cognitive », pointe Jean-Pierre Brun, cofondateur d’Empreinte Humaine et expert conseil.

D’après cette enquête, si le télétravail n’est PAS un facteur de risque en lui-même, les conditions dans lesquelles il est exercé doivent être prises en compte.

Et vous ?

Quelles astuces utilisez-vous pour tracer la ligne de démarcation entre la vie professionnelle et la vie privée ?
Pouvez-vous partager votre expérience sur les éléments qui vous ont été bénéfiques ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de yoyo3d
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 08/09/2020 à 12:04
Perso, 1 mois de télétravail au mois d'avril ne m'a pas posé de problème pour "décrocher", tout simplement par ce que cette période était trop courte pour réellement prendre de mauvaises habitudes.

Mon seul soucis était le sentiment de ne pas en faire assez pendant la journée... une pause café plus courte à la maison qu'au boulot, moins de papotage avec les collègues, un début de journée plus tôt le matin car pas de trajet, idem le soir...etc et pourtant, je n'était pas serein quand je coupais 5 ou minutes pour faire autre chose, j'avais l'impression de "gruger" et à la longue, c'est difficile à encaisser quand tu fais ton boulot...
4  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 9:03
Citation Envoyé par kilroyFR Voir le message
Personnellement j'ai eu tendance a exploser les compteurs, repondre aux mails tard, pas de pause, donc travail plus efficace mais en fin de journee totalement vidé.
C'est comme ça qu'on fini en burn-out.
Vous avez un contrat de travail avec un nombre d'heures à réaliser, il ne faut pas trop le dépasser.
C'est contre productif de bosser 50h par semaine. Vous serez de moins en moins productif et de plus en plus déprimé. Il faut se déconnecter et être injoignable (sauf si vous êtes d'astreinte ^^).
3  0 
Avatar de GLDavid
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 08/09/2020 à 11:15
Bonjour

Quand j'ai fini, j'éteins mon poste de travail.
Par ailleurs, au delà d'une certaine heure (~19h), je m'abstiens de consulter mes emails sur mon téléphone portable pro.
Je commence tôt (7h30), je peux finir tard car j'ai pas mal de meetings avec les US mais après ma journée de travail, je passe à autre chose: ma famille.

Bonne journée
2  0 
Avatar de kilroyFR
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 1:32
Personnellement j'ai eu tendance a exploser les compteurs, repondre aux mails tard, pas de pause, donc travail plus efficace mais en fin de journee totalement vidé.
Il me tardait l'arrivee des WE car comme dit plus haut, l'impression qu'il fallait toujours etre connecté (alors qu'en pratique j'ai largement plus bossé qu'au bureau).
Depuis c'estretour au bureau, notre directeur etant de la vieille ecole a le sentiment que les gens chez eux ne foutent rien. Des lors depuis plus de télétravail mais ja m'applique la regle (comme mes regles d'ailleurs), de ne pas emmener le PC a la maison et ne repondre a aucune sollicitations des lors que je suis sorti du bureau.
Les patrons esperant avoir le beurre et l'argent du beurre. Donc je dirai que j'etais presque content de retourner au bureau dans ces conditions. Etre esclave de soi meme, j'ai eu bien du mal a decrocher.
Maintenant je refais des horaires normaux et surtout plus le sentiment de ne pas en avoir fait assez et d'avoir tendance a continuer plus que les durees habituelles.
2  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/09/2020 à 8:54
Citation Envoyé par yoyo3d Voir le message
Mon seul soucis était le sentiment de ne pas en faire assez pendant la journée... une pause café plus courte à la maison qu'au boulot, moins de papotage avec les collègues, un début de journée plus tôt le matin car pas de trajet, idem le soir...etc et pourtant, je n'était pas serein quand je coupais 5 ou minutes pour faire autre chose, j'avais l'impression de "gruger" et à la longue, c'est difficile à encaisser quand tu fais ton boulot...
J'ai eu un peu le même sentiment au début et puis au bout de quelques jours , tu te rends compte que le nombre d'issues baissent bien plus vite qu'au travail , que tu fais globalement du meilleur travail car pas interrompu toutes les 2 min. Une fois décomplexé j'ai profité des avantages du télétravail tout en continuant à travailler mieux qu'au bureau et tout à coup tout est devenu bien plus agréable.
2  0 
Avatar de sekaijin
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 20/09/2020 à 12:41
Bonjour

Pour moi télétravail ou pas la frontière est très poreuse.

Mais cela ne m'empêche pas de séparer les deux.
quand je ne télé-travaille pas j'ai du transport et cela marque de fait une coupure. J'en profite pour lire et écouter de la musique.
Je fais pareil à la maison. je quitte mon "bureau" je change de pièce et j'en profite pour lire et écouter de la musique.

Dans un cas comme dans l'autre je me fixe des horaires.
et je coupe toutes communication avec les collègues à l'heure dite.

Mais voilà que ce soit au travail où en télé travail, même lorsque j'ai complètement déconnecté je sais que mon cerveau continue.
c'est une faculté que j'ai beaucoup utilisé étudiant. lorsque j'avais un devoir de Math par exemple, je le lisait le soir et j'allais faire autre chose. Le lendemain, il ne me restait qu'à rédiger.
Aujourd'hui lorsque une question reste en suspends dans mon travail qu'elle demande analyse et réflexion, je sais que même si je quitte mon travail et que je n'y pense pas consciemment je continue d'y réfléchir. Et parfois une "urgence s'impose" Alors n'importe où et n'importe quand, je sens un besoin de vérifier un point particulier. Ca se produit même lorsque je suis lorsque je suis parti à l'autre bout du monde dans un des coins des plus reculés de la planète. Alors je résiste. Mais comme disait Oscar Wilde "La meilleur façon de résister à la tentation c'est d'y succomber."

Heureusement je crois que j'ai une assez bonne capacité à ignorer. Donc dès que je me mets au télétravail la maison n'existe plus et il peu se passer n'importe quoi je ne m'en aperçois pas. et pareil dans l'autre sens. C'est probablement pour ça que je dors peu. Lorsque je me couche il me faut 5mn pour sombrer. Et je dors très bien très profondément. Un sommeil court et réparateur. Je pense que mon cerveau fait comme pour le reste, il exclus tous et ce concentre sur le sujet de l'instant : dormir.

C'est donc un peu contradictoire, je n'ai sentis aucun changement à faire du télétravail.
Je sépare facilement mes univers et en même temps je sais qu'il sont poreux.

A+JYT
2  0 
Avatar de JPLAROCHE
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 08/09/2020 à 14:03
Bonjour, à l'époque il n'était pas question de télétravail(2013) , mais j'ai été confronté à la fois au harcèlement (parce qu'aujourd'hui je peux le qualifier) et la culpabilité vis-à-vis de l'entreprise (on était dans une mauvaise passe), je venais de faire mon premier burn-out il fallait travailler plus que de raison, alors c'est installé un second boulot à la maison, au début c'était une histoire simple finir , avancé et cela avait du sens (cela a permis de sortir de l'ornière) mais doucement c'est devenu une obligation insinueuse et je n'étais pas en position de me battre (j'avais de gros problème de santé avec ma femme "très grave" et je n'avais plus la tête à remettre les choses en place... De plus le téléphone n'arrêtait pas etc... et j'ai encore pété-les-plombs j'ai failli en crevé, c'était devenu un dû pour la société, bref tout ça pour dire que le télétravail je suis très méfiant et même plus. j'ai aussi vu au travers d'une amie que cela pouvait être bien géré mais quand même avec des écarts qui prenaient sur la vie de famille par exemple...
Si j'ai raconté cela c'est parce-que "tout n'y l'est pas beau" etc... et de faire très attention.
1  0 
Avatar de tpericard
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 9:31
Hello,

Pour tracer la ligne de démarcation, c'est pour moi :

- un bureau séparé dédié,
- l'ordinateur perso est ailleurs,
- mes horaires sont au minimum ceux des plages fixes de l'entreprise, avec une pause un peu plus courte le midi, et parfois jusqu'à 18h30 / 19h.
Après j'éteins l'ordi du travail

Et ça fonctionne bien comme ça. D'ailleurs fut que j'y aille, sinon je vais être en retard
a++
1  0 
Avatar de kevinko222
Candidat au Club https://www.developpez.com
Le 09/09/2020 à 20:26
Bonjour,

Pour ma part, quand j'ai fini mon travail, vers 18 h 00, la première chose que je fais, c'est de couper mon téléphone.
Ensuite, j'ai surtout besoin de sortir de chez moi au moins pendant 1/2 heure.

Je vais me balader en ville ou en forêt et surtout, je profite de ma famille pour le reste de la soirée.

Bonne soirée à tous.
1  0 
Avatar de destroyedlolo
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 19/09/2020 à 12:26
J'ai un bureau dédié ... qui me sert aussi a mes bidouille domotiques donc j'y passe pas mal de temps meme en dehors du taf.
Ma femme utilise pour le moment le salon, mais nous allons équipé la chambre d'amis pour qu'elle est aussi sa place. Il y aurait la place dans le meme bureau, mais vu qu'on est souvent au téléphone, que j'aime bosser en musque, et surtout etre toujours ensemble, ca serait problématique a la longue.

Sinon, les régles sont simples :
  • Déconnexion
  • Déconnexion
  • Déconnexion


Je ne ressoie pas les mail du taf sur mon téléphone : s'il y a un gros pb en dehors des heures, ils ont qu'a m'appeler. Et J'ai mon PC du boulo et mes machines perso. Une fois que le 1er est éteint, c'est fini.
1  0