Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'administration Trump investit 75 M$ dans trois nouveaux instituts spécialisés dans l'informatique quantique,
Les États-Unis veulent rester un des leaders dans ce domaine

Le , par Axel Lecomte

238PARTAGES

6  0 
L'informatique quantique est une technologie émergente qui vise à fonctionner des millions de fois plus vite que les supercalculateurs de pointe actuels utilisant la mécanique quantique. Conscients du potentiel de cette innovation, les Américains et les Chinois ont multiplié les actions pour stimuler la recherche sur l'information quantique. Dans ce contexte, les États-Unis ont annoncé, le 21 juillet, un investissement de 75 millions de dollars dans trois nouveaux instituts spécialisés dans le domaine.


L'annonce a été faite par la National Science Foundation (NSF), une agence indépendante du gouvernement américain. Celle-ci a été créée il y a quatre décennies dans le but de « permettre des percées dans le domaine de la science et de l'ingénierie de l'information quantique qui exploitent ce que les chercheurs ont appris sur les phénomènes quantiques pour développer des technologies comme les ordinateurs, les capteurs et les communications quantiques ».

Pour lever les freins au développement de l'informatique, la NSF a conclu un partenariat avec le Bureau de la politique scientifique et technologique de la Maison-Blanche, pour la création de trois « Quantum Leap Challenge Institutes », des nouveaux centres de recherche dédiés à l'informatique. Ces trois établissements bénéficieront chacun d'une enveloppe de 25 millions de dollars et seront hébergés à l'Université du Colorado, à l'Université de l'Illinois à Urbana-Champaign et à l'Université de Californie à Berkeley.

« Ces instituts sont un élément central de la réponse de la NSF aux principales initiatives fédérales visant à faire progresser la science de l'information quantique, notamment la loi de 2018 sur l'initiative quantique nationale et l'accent mis par la Maison-Blanche sur le leadership américain dans les technologies émergentes. Les Quantum Leap Challenge Institutes constituent également la pièce maîtresse du Quantum Leap de la NSF, un effort permanent de l'agence pour permettre la recherche et le développement de systèmes quantiques », précise la NSF dans un communiqué.

L'institut du Colorado, baptisé « NSF Quantum Leap Challenge Institute for Enhanced Sensing and Distribution Using Correlated Quantum States », sera en charge de la recherche sur les capteurs quantiques qui seront notamment capables de mesurer des niveaux de rayonnement et les effets de la gravité. Ces capteurs seront plus sensibles et précis que les capteurs classiques. L'établissement va concevoir, construire et utiliser la technologie de détection quantique pour une grande variété d'applications de mesure de précision.

Celui de l'Illinois à Urbana-Champaign, nommé « NSF Quantum Leap Challenge Institute for Hybrid Quantum Architectures and Networks », va quant à lui construire des réseaux interconnectés de processeurs quantiques à petite échelle. Le centre va également tester les fonctionnalités de ces processeurs pour des applications pratiques.

Pour sa part, le centre dirigé par l'Université de Californie à Berkeley, baptisé « NSF Quantum Leap Challenge Institute for Present and Future Quantum Computing », concevra des ordinateurs quantiques avancés à grande échelle, développera des algorithmes pour les plateformes informatiques quantiques actuelles et futures, et démontrera que les ordinateurs quantiques surpasseront les meilleurs ordinateurs classiques imaginables.

À travers cette démarche, les États-Unis montrent leur détermination à être le leader dans le domaine, face à la concurrence chinoise. « L'avenir de l'Amérique dépend du maintien de notre leadership dans les industries de pointe de demain. Avec l'annonce de la création de trois nouveaux instituts quantiques, l'administration Trump déclare avec audace que les États-Unis resteront le foyer mondial de la recherche sur la science de l'information quantique. Nos nouveaux Quantum Leap Challenge Institutes feront progresser la longue histoire des découvertes de pointe de l'Amérique et généreront des avancées cruciales pour les années à venir », a affirmé Michael Kratsios, directeur de la technologie aux États-Unis.

De son côté, le directeur de la NSF, Sethuraman Panchanathan, déclare : « La science de l'information quantique a le potentiel de changer le monde. Mais pour réaliser ce potentiel, nous devons d'abord répondre à certaines questions de recherche fondamentale. Par l'intermédiaire des Quantum Leap Challenge Institutes, la NSF réalise des investissements ciblés. D'ici cinq ans, nous sommes convaincus que ces instituts pourront réaliser des progrès tangibles qui nous aideront à nous engager dans une véritable révolution quantique ».

« Les instituts constituent une communauté interconnectée de 16 institutions universitaires de base, 8 laboratoires nationaux et 22 partenaires industriels. En intégrant les perspectives et les ressources de multiples disciplines et secteurs, ils favorisent un écosystème durable pour l'innovation. En plus de leurs recherches, ces centres feront également des progrès dans la formation et l'éducation d'une main-d'œuvre américaine diversifiée et prête pour le monde quantique. Ils élaboreront de nouveaux programmes d'études en personne et en ligne pour les étudiants et les enseignants à tous les niveaux d'enseignement, de l'école primaire aux professionnels », conclut la National Science Foundation.

Source : National Science Foundation

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

La Maison-Blanche veut que le Congrès double le financement de l'intelligence artificielle, et de la recherche et développement en informatique quantique
La Chine dévoile un système quantique de 18 qubits qui exploite 3 degrés de liberté de 6 photons, et aurait atteint un niveau d'intrication maximal
Universal Quantum, une nouvelle startup veut construire le 1er ordinateur quantique à grande échelle, l'entreprise a levé 4,5 millions de $ de fonds de lancement pour le développement de ce projet
Honeywell envisage de sortir l'ordinateur quantique le plus puissant jamais conçu à la mi-2020, qui a un volume quantique de 64, soit deux fois plus que celui d'IBM
IBM annonce son premier ordinateur quantique de 53 qubits et un nouveau Datacenter quantique, pour répondre à la demande croissante d'accès au matériel quantique

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !