Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La Maison-Blanche veut que le Congrès double le financement de l'intelligence artificielle
Et de la recherche et développement en informatique quantique

Le , par Bill Fassinou

387PARTAGES

5  0 
L’intelligence artificielle (IA) et l’informatique quantique seront sans doute les prochaines révolutions du monde technologique. À ce titre, aucun pays ne veut être laissé pour compte, en particulier les grandes puissances du monde. Pour relever ce défi, les États-Unis entendent bien rehausser leur niveau de financement dans ces deux domaines. La Maison-Blanche veut que le Congrès double les dépenses en matière de R&D sur l'IA de 973 millions à près de 2 milliards de dollars. Elle veut aussi porter les dépenses consacrées à l'information quantique à 860 millions de dollars d'ici 2022.

Les États-Unis comme la France, ainsi que d’autres pays de l’Europe, souhaitent tous réaliser des progrès considérables dans les domaines de l’IA et de l’informatique quantique. L’un ou l’autre permettra de faire des avancées significatives dans l’informatique en général. Cela permettra de rendre la vie des populations beaucoup plus facile, mais aussi de repousser certaines limites actuelles de la science. Selon Reuters, la Maison-Blanche devrait, en temps normal, demander au Congrès cette semaine de doubler les dépenses du pays dans ces deux domaines.

La Maison-Blanche veut doubler le financement de l'IA

En particulier, l'informatique quantique est une technologie qui vise à fonctionner des millions de fois plus vite que les supercalculateurs de pointe actuels utilisant la mécanique quantique. Si l’on en croit le média Reuters, la Maison-Blanche veut stimuler la recherche sur l'information quantique en raison de ses efforts pour soutenir les industries de demain. Selon le média, les chiffres énoncés n'incluent pas tous les programmes de recherche du ministère de la Défense. Les responsables affirment que le saut vise à suivre le rythme des efforts de la Chine.

La proposition devrait avoir lieu aujourd’hui. Elle comprendra une augmentation de 70 % pour la National Science Foundation (NSF) pour les subventions liées à l'IA et les instituts de recherche interdisciplinaire. En gros, l’administration Trump veut que le Congrès double ses dépenses en financement de la R&D sur l'IA. Cela passera de 973 millions de dollars à près de 2 milliards de dollars d'ici 2022. Elle souhaite faire pareil pour ses dépenses en sciences de l'information quantique. D’ici 2022, elle veut que les dépenses dans le domaine atteignent les 860 millions de dollars.


De même, la Maison-Blanche compte aussi proposer un financement supplémentaire pour un certain nombre d'autres agences fédérales. Michael Kratsios, conseiller à la Maison-Blanche et directeur de la technologie aux États-Unis, a refusé de confirmer les chiffres. Il a déclaré dans un communiqué que « le budget permettra à l’Amérique de continuer à être le leader mondial dans les technologies critiques comme l’IA et le quantum ». « La force économique et la sécurité nationale de l'Amérique en dépendent », a-t-il expliqué.

Toutefois, des sources proches du dossier ont également révélé que la Maison-Blanche proposera aussi une réduction globale des dépenses fédérales en matière de R&D. L'année dernière, l'administration a proposé 134,1 milliards de dollars, mais le Congrès a approuvé 155,9 milliards de dollars. L'administration devrait proposer 142,2 milliards de dollars de financement global de la R&D dans son budget 2021. Selon Reuters, Donald Trump a déjà signé un décret en février 2019 pour demander aux agences fédérales de mettre l’IA en premier plan.

Le décret demandait à ces agences de consacrer plus de ressources et d'investissements à la recherche, à la promotion et à la formation sur l'IA. L'année dernière, la Maison-Blanche a annoncé que l'investissement dans l'IA est « essentiel pour créer les industries du futur, comme les voitures autonomes, les algorithmes pour le diagnostic des maladies, les robots industriels et plus encore ».

Qu'en est-il de la France ?

En France, l'Élysée pense pareil. Après la publication du rapport de Cédric Villani en 2018, le gouvernement a décidé de passer à l’offensive. Emmanuel Macron a prévu d’investir jusqu’à 1,5 million d’euros dans l’IA uniquement jusqu'en 2022 pour soutenir le développement et la recherche en IA en France. Selon le ministre français de l’Économie, Bruno le Maire, parmi les 1,5 milliard d'euros promis d'ici 2022 pour le développement de l'IA, 650 millions seront réservés à la recherche et 800 millions aux premiers projets, notamment dans la santé, la cybersécurité et la certification des algorithmes. Les contours du plan français et les principaux objectifs que vise cette subvention sont très clairs.

En cela, un montant de 400 millions d’euros sera utilisé pour des « appels à projets et de défis d’innovation de rupture », a-t-il annoncé. Cela va servir à développer l'écosystème des entreprises spécialisées dans les solutions d'intelligence artificielle ; infuser l'IA dans tous les secteurs, y compris dans les PME avec le soutien des grands groupes. Cela permettra également d’attirer des investissements étrangers en France. En ce qui concerne l’informatique quantique, la France travaille aussi sur un plan d’action et quelques propositions ont été faites cette année.

La France considère l'informatique quantique comme la prochaine rupture technologique majeure. La députée LREM Paula Forteza a présenté un rapport sur la stratégie française concernant le quantique le mois passé. Le rapport propose 37 points pour la mise en place d’une stratégie nationale ambitieuse. Ainsi, elle appelle notamment à investir 1,4 milliard d'euros sur cinq ans dans le domaine. Mais l'on se demande si avec le retard de la France sur les autres grandes puissances, 1,4 milliard sur cinq ans suffira à entrer dans la grande danse.

Par exemple, la Chine prévoirait un investissement de 10 milliards sur cinq ans. Elle a précisé qu’il ne s’agit pas uniquement d’un effort du public, mais que les privées, les collectivités territoriales et même l'Europe devront s'impliquer. L’accent est mis notamment sur la recherche et la formation. Dans le développement de ses idées, Forteza a proposé d’investir à partir de 2021 une somme annuelle de 10 millions d'euros pour financer 20 projets d’exploration via des appels à projets de l'Agence nationale de la recherche (ANR).

L'idée est de "maintenir un socle suffisant de recherche amont exploratoire", étant donné que les technologies quantiques ne sont pas encore matures. Ce rapport propose également de créer des cursus de formation avec une spécialisation quantique. Le montant que la France compte investir dans le développement de ces deux technologies sera-t-il suffisant pour nourrir ses ambitions ? Certaines critiquent pensent que non. Ils donnent l’exemple de la Chine qui fait nettement mieux, avec plus d’un milliard de dollars par an.

Toujours pour contrer l’offensive chinoise, les États-Unis sont sur le point de doubler les budgets alloués à la R&D sur l’IA et l’informatique quantique.

Source : Reuters

Et vous ?

Quel est votre avis sur le sujet ?
La France devrait-elle aussi revoir sa stratégie et investir plus en IA ?

Voir aussi

France : rapport sur la stratégie concernant l'informatique quantique. L'accent est mis sur la recherche, la formation et à la création d'une cinquantaine de startups d'ici 2024

Macron veut investir 1,5 milliard d'euros dans l'intelligence artificielle, mais exclut l'idée de doubler les salaires suggérée par Cédric Villani

Intelligence artificielle : Bruno Le Maire précise la stratégie française et où vont aller les 1,5 milliard d'euros promis d'ici 2022

La France dévoile son plan sur l'Intelligence artificielle pour 665 millions d'euros. Quelles en sont les grandes lignes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Cpt Anderson
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 13:37
Ça sent le coup de pression du complexe militaro-industriel : ces mecs viennent de comprendre que les Russes sont devant eux technologiquement.
7  1 
Avatar de kakoudenis
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 13:38
Je crois bien que tu es un americain toi.
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ça se comprend vu que la majorité ses américains ont un qi d'huître.

Il suffit se regarder les discours "engagés" des stars Hollywoodiennes pour se rendre compte à quel point ce pays est vraiment pourri jusqu'au os. Ça va finir comme dans iodcratie toute cette histoire.

Même en divisant ce budget par 0.000001 ils n'en auront pas assez pour faire remonter le qi moyen.
5  0 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 16:44
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ça se comprend vu que la majorité ses américains ont un qi d'huître.

Il suffit se regarder les discours "engagés" des stars Hollywoodiennes pour se rendre compte à quel point ce pays est vraiment pourri jusqu'au os. Ça va finir comme dans iodcratie toute cette histoire.

Même en divisant ce budget par 0.000001 ils n'en auront pas assez pour faire remonter le qi moyen.
Gogole détecté
3  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 16:38
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ça se comprend vu que la majorité ses américains ont un qi d'huître.
Non mais là on parle de supercalculateurs et d'informatique quantique. C'est capable de faire des calculs qu'aucun groupe d'humains ne peut faire.

Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
ces mecs viennent de comprendre que les Russes sont devant eux technologiquement.
Impossible !
Au niveau de l'IA c'est :
1. USA
2. Chine
La Russie ne peut pas rivaliser face à ces géants. Il faut arrêter de surestimer ce pays. L'armée Russe à des bons missiles et c'est tout.
Peut-être qu'aux USA ils gaspillent le budget et perdent des milliards, mais quand même, à force d'investir il doit sortir des trucs qui fonctionne de temps en temps.

Le scénario d'une course à l'IA militaire tient debout :
IA : une course à l'armement pour dominer le monde

Citation Envoyé par Kapeutini Voir le message
Les chinois ont plus de cash que les ricains
Ça m'étonnerait, la FED peut créer des dollars à l'infini et il y a des gars de la FED qui doivent être dans les mêmes réseaux que des gars du lobby de l'armement.

1  0 
Avatar de TheLastShot
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 19:29
Citation Envoyé par Cpt Anderson Voir le message
Je t'invite à regarder la vidéo de Jean-Pierre Petit sur les armes russes. Tu vas comprendre ton erreur.
Pas sûre que Jean-Pierre Petit avec ses théories en physique douteuse et ses théories du complot soit la source d'information la plus fiable du monde, mais bon... Peut-être que je doute pour rien.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/02/2020 à 8:32
Citation Envoyé par Cpt Anderson  Voir le message
Je t'invite à regarder la vidéo de Jean-Pierre Petit sur les armes russes.[/video]

Je regarderai ça un de c4, mais ça me parait louche quand même.
Comparé aux géants que sont les USA et la Chine, je ne vois pas par quel miracle la Russie pourrait rivaliser avec eux.
À moins que les scientifiques russes soient des génies, mais en attendant ils ont une fraction ridicule du budget US (et pas qu'au niveau de l'IA).

Bon déjà les Russes ont des missiles qu'officiellement les boucliers anti missiles US ne peuvent pas encore arrêter, donc c'est déjà ça. Ça équilibre un peu les forces.
La Russie dépasse les USA dans un petit domaine, c'est mieux que rien.

Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN  Voir le message
Tout est possible dans l'univers.

Ok alors calcul la météo puisque tu penses qu'on peut se passer de super calculateur...
Il y a beaucoup de capteurs, partout dans le monde, ça fait un paquet de données à prendre en compte.
L'IA sert aussi à contrôler l'intégralité des messages Twitter, Facebook, etc.

PDG de Softbank : les robots auront un QI de 10 000 dans 30 ans l'intelligence artificielle va-t-elle vraiment surpasser les humains ?
Il s'emballe un peu...

Citation Envoyé par darklinux  Voir le message
La France devrait-elle aussi revoir sa stratégie et investir plus en IA ?

Non mais c'est bon on a déjà assez dépensé d'argent là dedans...
Macron va annoncer la mobilisation de plusieurs milliards d'euros pour la French tech pour soutenir les startups françaises dans leur phase de développement
Des startups... Autant jeter son argent par la fenêtre...

La Chine veut devenir leader mondial de l'intelligence artificielle avec un plan de développement national visant à augmenter son poids économique
Pour Elon Musk l’IA est bien plus dangereuse que l'arme nucléaire alors que Bill Gates estime que l'IA est à la fois porteuse d’espoir et dangereuse
1  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 13/02/2020 à 21:01
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
J'ai juste dis qu'investir dans des startups était dangereux car la probabilité de faillite était élevé.
Vous voyez quelque chose de faux dans cette phrase ?

Investissez un maximum d'argent dans des startups si ça vous fait plaisir, personnellement ce n'est pas mon dada.

====
Edit :
J'aime bien quand la presse mainstream valide ce que je viens de dire :
Michel Turin: «Vous avez aimé la bulle Internet? Vous allez adorer celle des start-up»
je dirais plutôt si tu crois au projet d'une start up et que tu trouve son projet intéressant alors pourquoi pas ne pas investir la dedans ?
le financement d'une startup c'est pas juste investir des capitaux dedans tu peux aussi participer à un financement participatif et recevoir le produit si elle arrive a concrétiser le projet, ce que je fais quand le produit m’intéresse.
1  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 14/02/2020 à 9:17
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message

Mais bon je ne vois pas très bien le lien avec les startups, je parlais des milliards que l'état investissait alors qu'elle vont probablement toute faire faillite assez rapidement
Enfin bref, peu importe.
le rapport c'est qu'une startups a plusieurs façon de lever des fonds et que "des milliards que l'état investissait alors qu'elle vont probablement toute faire faillite" n'est pas la seul méthode.
Et qu'un projet crédible, un business plan réaliste et le tout dirigé par des gens compétents cela favorise beaucoup les chances de succes.

évidement tu as l'envers du décor avec des startup fait par des gens sortant tous juste d'une école et promettant de vaincre le cancer avec un bout de papier.
1  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 19/02/2020 à 12:03
Comment l’Europe veut gagner la bataille de l’intelligence artificielle
L’Europe, qui a raté le train des données personnelles sur lesquelles Facebook et autre Google ont construit leur empire, « doit être le premier continent à tirer le plein bénéfice de cette vague », explique Thierry Breton. Dans cette bataille, elle part avec une avance sur les Etats-Unis ou la Chine, dans la mesure où elle est la première puissance industrielle au monde et possède donc plus de data à exploiter que ses concurrents. De même, en matière de données publiques, elle est plus riche, compte tenu de la place des Etats (santé, énergie, transports publics…) dans les sociétés européennes.
C'te blague
1  0 
Avatar de calvaire
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 10/02/2020 à 21:06
Ou vas aller cette argent ?
On peux voir le sujet de l'ia comme des travaux de chercheurs en mathématique sans forcément d'utilité pratique derrière. Je ne suis pas contre la recherche fondamentale MAIS on peut aussi :
Ajouter de "l'ia" dans l'existant, a savoir ajouter des algorithmes d'aide a la prise de décision dans des outils déjà existant tels que des outils de monitoring ou oui il y'a de la valeur ajouté.

Quand a la couse a l'ia j'aimerais bien savoir ce qui en découle concrètement, car j'ai du mal a voir au delà de l'aide à la prise de décision. On est loin d'un skynet qui pourrais déclencher des missiles et contrôler des robots tueurs sans une supervision humaine derrière.

les algorithmes de machine learning aujourd'hui sont loin de dépasser l'intelligence humaine, on vends souvent les bons score avec des dataset qui vont bien comme classifier les images du MNIST mais un simple pixel d'une mauvaise couleur suffit pour faire de la merde. Même en utilisant des techniques comme la data augmentation ou l'analyse topologique.
Il y'a de l’intérêt quand même comme la création de robots pour trier les déchets mais on reste dans le cadre d'automate.
0  0