Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

La FCC approuve le routeur WiFi de Starlink pour le réseau Internet de SpaceX
Le routeur supportera les normes Wi-Fi 802.11b, 8.2.11a/g, 802.11n et 802.11ac et fonctionnera sur 2,4 GHz et 5 GHz

Le , par Bill Fassinou

218PARTAGES

6  0 
SpaceX a atteint cette semaine un autre point essentiel de l’aventure Starlink consistant à fournir Internet depuis l’espace. En effet, la FCC vient d’approuver l'exploitation du “routeur Starlink” pour le réseau Internet de SpaceX. Le routeur de SpaceX pour le projet Starlink supportera 2.4 GHz & 5 GHz et sera fabriqué à Taiwan. Le routeur Starlink supporte également les entrées multiples et les sorties multiples (MIMO). Tôt cette année, la société a assuré à la FCC que son réseau Internet sera opérationnel pour les clients aux États-Unis d'ici la fin de cette année.

SpaceX est en train de construire son réseau Internet à large bande Starlink qui offrira un service dans le monde entier afin de financer ses futures missions vers la lune et Mars. L'entreprise aérospatiale a déployé des satellites Starlink en orbite terrestre basse. À ce jour, 540 satellites au total sont en service dans l'espace, sur les 12 000 que SpaceX prévoit de déployer. Le prochain déploiement de 57 satellites est prévu pour ce mois-ci [date à venir]. Les responsables de la société ont déclaré que 800 satellites offriront une couverture Internet “modérée”.

Par contre, 60 satellites Starlink peuvent fournir un service à 40 000 clients en diffusant simultanément des vidéos haute définition. « Avec des performances qui dépassent celles d’Internet par satellite traditionnel et un réseau mondial sans limites d'infrastructure au sol, Starlink fournira l'Internet haut débit à des endroits où l'accès n'est pas fiable, coûteux ou totalement indisponible », lit-on sur le site Web de la société. À cette fin, Starlink vient de franchir une nouvelle étape cruciale qui témoigne du fait que SpaceX entend vraiment lancer son produit cette année.


La FCC a approuvé la demande de SpaceX pour les routeurs sans fil de Starlink. L’organisme de réglementation a publié sur son site plusieurs documents, dont l’un d’entre eux contient une photographie de l'aspect du fond de l'appareil. Cette photo montre un appareil triangulaire qui semble être un routeur de connexion Wi-Fi, et qui pourrait servir de lien entre le terminal extérieur et les appareils du client. Des détails exacts n'ont pas encore été publiés par SpaceX sur le fonctionnement du routeur Starlink ni sur son fonctionnement éventuel aux côtés du terminal.

Selon les documents de la FCC, l'appareil sera capable de recevoir et de transmettre des signaux des terminaux Starlink et des satellites. Aussi, il porte une étiquette indiquant qu'il est “Made in Taiwan”, notamment par une société nommée “Wistron NeWeb Corp”. Cette société est une usine de fabrication qui fournit des services de haute qualité pour les produits de communication. Wistron est l'un des nombreux fabricants sous contrat qui opèrent sur l'île et fournissent des installations d'assemblage et autres à des géants technologiques américains renommés tels qu'Apple Inc.

Entre autres spécifications, le routeur aura une hauteur 72,5 mm et une largeur de 38,5 mm. Ces détails relatifs à l'apparence physique du routeur ne semblent pas être limités par la confidentialité. Cela dit, le dépôt donne aussi un aperçu des plans de SpaceX pour commercialiser les routeurs auprès des consommateurs. Il a déposé deux demandes de confidentialité auprès de la FCC dans le cadre de la demande d'autorisation du routeur. La demande à court terme demande à la FCC de garder confidentielles les photos internes, externes et de configuration de test du routeur.

Cette demande de l’entreprise concerne aussi le manuel d'utilisation et cela jusqu'à 180 jours après l'autorisation afin d'éviter les fuites et le préjudice concurrentiel pour SpaceX. Cela signifie que l’entreprise devrait commencer à commercialiser ses routeurs dans les six mois suivant ce dépôt, faute de quoi elle devra demander à la Commission de prolonger le délai de cette confidentialité. Ce délai est conforme aux estimations sur la disponibilité du service Starlink pour le grand public faites au début de cette année par SpaceX. L’entreprise devrait donc respecter les délais.

Enfin, le document a également révélé les spécifications techniques de l'unité d'essai technique (ETU) que SpaceX a soumis aux tests de la FCC. Elles montrent que le routeur sera capable de supporter les Wi-Fi 802.11b, 8.2.11a/g, 802.11n et 802.11ac. Le routeur fonctionnera sur les spectres de fréquence de 2,4 GHz et 5 GHz et sur deux antennes à circuit imprimé. La transmission simultanée des fréquences sans interférence sera possible sur le routeur et l'appareil sera également capable d'une puissance de sortie maximale de 990 mW lorsqu'il fonctionnera dans la bande 2,4 GHz.

Le routeur prend aussi en charge les entrées multiples et les sorties multiples (MIMO), les tests de la FCC étant effectués à l'aide d'ordinateurs portables Dell. Ce dépôt de la demande représente une étape importante pour Starlink, et la FCC prévoit de révéler publiquement les photographies et le manuel d'utilisation du routeur Starlink au cours de la deuxième semaine de janvier 2021.

Source : Documents de la FCC

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Elon Musk est le PDG le mieux payé en 2019 avec 595 millions de dollars, il est suivi par Tim Cook, PDG d'Apple, qui a gagné 133 millions de dollars. L'industrie de la tech domine le top 10

La FCC émet des réserves sur la capacité du projet Starlink de SpaceX à fournir un service internet à faible latence, l'entreprise pourrait ne pas pouvoir postuler pour un financement fédéral

La latence et la bande passante de Starlink seront suffisantes pour permettre un usage typique d'Internet, incluant le Cloud gaming et le visionnage de films en HD, d'après Elon Musk

Elon Musk : la version bêta privée de Starlink commencera dans environ trois mois et la version bêta publique dans six mois, alors que SpaceX a demandé l'approbation des orbites encore plus basses

SpaceX Starlink a maintenant son propre système autonome avec un numéro ASN (Autonomous System Number), et est présent au Seattle Internet Exchange

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Citrax
Membre averti https://www.developpez.com
Le 23/07/2020 à 12:13
Citation Envoyé par Riuzaki Voir le message
« le monde semble avoir un appétit insatiable pour la bande passante » raaaa il est où le bouton pour mettre fin à ce projet infernal, le monde a pas besoin de plus de bande passante pour le moment on dirait un black friday perpétuel, tout le monde a soit disant besoin d'un écran 8K à 50% et on nous spam pour nous faire croire que ça va être la joie après.

Elon Musk est un visionnaire pour la technologie, mais tout ce qui a trait à l'humain bof. Il réfléchit pas à ses projets pour donner l'accès à internet dans des zones non couvertes, ou autre projet humanitaire, c'est juste pour montrer qu'il pèse Ses entreprises peuvent éventuellement faire de la com' là-dessus, mais il veut juste la suprématie technologique, boursière etc.

Si Elon Musk avait un intérêt pour l'environnement, il serait réellement génial. Mais il pense pas vraiment à l'humanité dans ses projets pour la planète.

Correction, il ne pense pas il réfléchit et malheureusement tu n'as pas assez réfléchi.
Son point de vue n'est pas du tout celui-là il veut sauver une partie de l'humanité et la meilleure de préférence.
C'est juste des maths tout le monde ne peut pas être sauvé.

Sa base sur Mars sera comme une arche de Noé. Tu devrais regarder la série "Salvation" ça te donnera une très bonne idée de la chose et de son style.
En ce qui concerne la planète franchement rien à cirer, la planète survivra toujours et l'écosystème rebootera facilement alors que les espèces animales à sa surface perriront.
On vient justement de le voir avec le covid que 2 mois d'immobilisation humaine : et la nature reprend ses droits !
Alors s'inquiéter pour une boule de 4.5 milliards d'années ce n'est pas très cohérent.
0  0