Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Gartner annonce une baisse mondiale des dépenses concernant les technologies de l'information de 7,3 % en 2020,
Mais une reprise en flèche est à prévoir, car les flux de trésorerie s'améliorent

Le , par Nancy Rey

311PARTAGES

3  0 
Selon les récentes prévisions de Gartner, les dépenses mondiales en technologies de l'information devraient atteindre 3500 milliards de dollars en 2020, soit une baisse de 7,3 % par rapport à l’année dernière. Malgré les restrictions actuelles sur les flux de trésorerie, la reprise en flèche et les attentes accrues en matière de numérique vont suivre dans les perspectives de dépenses informatiques.


« Les dépenses globales en technologies de l'information devraient encore fortement diminuer en 2020, mais elles se redresseront plus rapidement et plus facilement que l'économie mondiale. Il n'en reste pas moins que les entreprises ne peuvent pas revenir à des processus antérieurs qui sont maintenant rendus obsolètes en raison de la perturbation de leur principale source de revenus pendant la pandémie », a déclaré John-David Lovelock, vice-président de la recherche chez Gartner.« Des salles de cinéma aux banques, la COVID-19 oblige toutes les organisations à faire preuve de créativité et à se maintenir à flot sans offrir exclusivement des expériences physiques. Plus précisément, les directeurs des systèmes d'information (DSI) disposant de moins de liquidités immédiates devraient prévoir de devenir plus numériques qu'ils ne l'avaient initialement prévu au début de l'année 2020 », ajoute Lovelock.

Le total des dépenses en technologies de l'information atteindra 3500 milliards de dollars en 2020, tous les segments connaissant un déclin. Le segment le plus touché sera celui des appareils, car la maîtrise des coûts continuera à réduire considérablement les dépenses. Les dépenses pour les appareils devraient diminuer de 16,1 % en 2020. Le travail à domicile a provoqué une hausse temporaire des achats d'appareils, les entreprises ayant mis en place des plans de continuité des activités pour répondre à la COVID-19. Cependant, les dépenses en appareils ne devraient pas revenir de sitôt aux niveaux de 2019.

Dépenses pour 2019 2019 Croissance (%) Dépenses pour 2020
Croissance 2020 (%)
Dépenses pour 2021 2021 Croissance (%)
Systèmes de centres de données 210,053 0.6 188,365 -10.3 200,094 6.2
Logiciels d'entreprise 476,687 11.7
449,506
-5.7 482,666 7.4
Appareils 711,525 -0.3
596,914
-16.1 611,303 2.4
Services informatiques 1,040,263 4.8 969,438 -6.8 1,023,179 5.5
Services de communication 1,372,236 -0.6 1,326,492 -3.3 1,366,419 3.0
Informatique générale
3,810,764
2.3 3,530,714 -7.3 3,683,661 4.3
Prévision des dépenses mondiales en technologies de l'information(en millions de dollars US)

Gartner voit la réponse à la pandémie en trois phases et lorsque les entreprises entreront dans la deuxième phase, elles auront un arriéré de projets informatiques et moins d'argent à utiliser pour elles. En conséquence, les DSI se tourneront vers les produits d'abonnement et les services en ligne pour réduire les coûts initiaux. L'infrastructure en tant que service devrait croître de 13,4 % pour atteindre 50,4 milliards de dollars en 2020 et de 27,6 % pour atteindre 64,3 milliards de dollars en 2021. Les exigences actuelles en matière de collaboration sur le lieu de travail alimenteront les dépenses soutenues des utilisateurs finaux pour les conférences dans le cloud, qui devraient augmenter de 46,7 % en 2020 selon les dernières prévisions.

« Avec l'assouplissement des restrictions de confinement, de nombreuses entreprises retrouveront bientôt un niveau de certitude plus élevé en matière de revenus, ce qui permettra d'alléger certaines restrictions de trésorerie et de permettre aux DSI de reprendre leurs dépenses en informatique. Cette pause et ce redémarrage vont pousser la croissance hors de 2020 et jusqu'en 2021. La reprise en douceur des dépenses informatiques de haut niveau masque une reprise très turbulente dans certains pays, secteurs et marchés », a déclaré Lovelock.

La méthodologie de prévision des dépenses informatiques de Gartner repose en grande partie sur l'analyse rigoureuse des ventes de milliers de fournisseurs pour toute la gamme de produits et services informatiques. Gartner utilise des techniques de recherche primaires, complétées par des sources de recherche secondaires, pour constituer une base de données complète sur la taille du marché sur laquelle fonder ses prévisions. Les prévisions trimestrielles de Gartner sur les dépenses informatiques offrent une perspective sur les dépenses informatiques dans les secteurs du matériel, des logiciels, des services informatiques et des télécommunications. Ces rapports aident les clients de Gartner à comprendre les opportunités et les défis du marché.

Source : Gartner

Et vous ?

Que pensez-vous des estimations de Gartner ? Les trouvez-vous pertinentes ?

Voir aussi :

Gartner : les dépenses mondiales des utilisateurs pour les solutions de conférence Web basées sur le cloud vont augmenter de près de 25 % en 2020, mais la croissance va s'essouffler l'an prochain

Gartner déclare que les dépenses informatiques mondiales diminueront de 8 % en 2020, en raison de l'impact de COVID-19

Gartner s'attend à une croissance des services de cloud public de 17 % en 2020, ce qui devra porter le marché à 266,4 milliards dollars

Maintenant, les Googlers protestent contre les accords cloud de la firme avec les entreprises pétrolières, selon eux, les objectifs de l'entreprise pour le climat ne sont pas suffisants

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !