Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Google fait face à un recours collectif qui pourrait lui coûter 5 milliards de dollars
Pour avoir suivi la navigation de millions d'internautes alors que ceux-ci utilisaient le mode Incognito

Le , par Jonathan

352PARTAGES

3  0 
On vous a pendant longtemps fait croire que lorsque vous utilisiez le mode privé des navigateurs, votre navigation sur Internet était protégée. Sachez désormais qu’il n’en est rien et les récents événements le montrent bien. Mardi dernier, on a appris que Google fait face à un recours collectif accusant la société de n’avoir pas respecté la vie privée de millions d’utilisateurs de son navigateur Google Chrome, en suivant de manière omniprésente leur utilisation d'Internet via des navigateurs pourtant configurés en mode privé.

Dans la plainte qui a été déposée devant le tribunal fédéral de San Jose, en Californie, il est stipulé que Google recueille des données au travers de plusieurs de ses applications (Google Analytics et Google Ad Manager) ainsi que des plug-ins de site web. À en croire le contenu de la plainte, Google agirait ainsi dans le but d’en savoir plus sur les amis, les loisirs, les aliments préférés, les habitudes d'achat des utilisateurs et même les choses les plus intimes et potentiellement embarrassantes qu'ils recherchent en ligne. Ceci est très inquiétant surtout que la société suit l’utilisation d’Internet des utilisateurs malgré le fait que ces derniers utilisent ce que Google appelle le mode Incognito.


Face à ces accusations, Jose Castaneda, un porte-parole de Google, a fait savoir que la société n’entend pas se laisser faire et a au passage laissé croire que cette collecte n’était peut-être pas l’œuvre de Google : « Comme nous le déclarons clairement chaque fois que vous ouvrez un nouvel onglet de navigation privée, les sites web peuvent être en mesure de collecter des informations sur votre activité de navigation ».

Ce recours collectif pourrait inclure des millions d'utilisateurs de Google qui ont navigué sur Internet en mode privé depuis le 1er juin 2016. Les plaignants affirment que le comportement de Google viole les lois californiennes sur l'écoute électronique et la confidentialité. À ce titre, ils réclament 5 milliards de dommages et intérêts dans lesquels chaque utilisateur devrait recevoir au moins 5000 dollars.

Il est important de savoir que Google n’est pas étranger à ce type de poursuites. L'an dernier par exemple, la Federal Trade Commission et le procureur général de New York ont condamné la société à payer 170 millions de dollars. Il lui était reproché d’avoir utilisé son service YouTube pour collecter illégalement des données sur les enfants de moins de 13 ans. Il semble donc que Google ait déjà pris l’habitude d’outrepasser les lois sur la confidentialité, en sachant qu’il lui suffira juste de payer l’amende qui lui sera demandée. Peut-être serait-il temps d’envisager des sanctions plus dissuasives.

Source : Reuters

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Quelles sanctions plus dissuasives proposeriez-vous ?

Voir aussi :

Google Chrome va bloquer les téléchargements « non sécurisés » lancés depuis les pages en HTTPS dès Chrome 84, dont la sortie est prévue pour août 2020
Google annule la conférence Google I/O 2020, son plus grand événement de l'année, en raison de la propagation du coronavirus
Google prévient que ses algorithmes d'indexation vont donner la priorité au mobile-first dès septembre 2020, pour améliorer les résultats affichés sur les dispositifs des mobinautes

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !