Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Eric Yuan, le PDG et fondateur de Zoom, a gagné près de 4 milliards de dollars en l'espace de trois mois
Suite à l'explosion de l'utilisation de sa plateforme en pleine pandémie de coronavirus

Le , par Stéphane le calme

476PARTAGES

17  0 
La crise des coronavirus a éliminé des millions de sources de revenus des Américains, mais pas celles d'Eric Yuan. Yuan est le fondateur de l'application de vidéoconférence Zoom. Avant même que la pandémie du coronavirus n'oblige les gens à travailler et à contacter leurs proches principalement en ligne, le cours de l'action de Zoom a augmenté de façon exponentielle. Un an seulement après avoir rejoint le club des milliardaires, Yuan a amassé une fortune de plus de 7,5 milliards de dollars, selon le Bloomberg Billionaires Index.

Yuan est né dans la province chinoise du Shandong, selon le Financial Times. Les parents de Yuan étaient des ingénieurs des mines, selon Forbes.

Yuan a un diplôme de premier cycle universitaire en mathématiques appliquées et une maîtrise en ingénierie, a rapporté Bloomberg. Yuan a passé quatre ans à travailler au Japon après avoir obtenu son diplôme, mais a choisi d’emménager dans la Silicon Valley en Californie pour travailler pour une startup Internet après avoir écouté Bill Gates prononcer un discours sur la bulle Internet, selon Bloomberg.

Les États-Unis ont refusé la demande de visa de Yuan à huit reprises avant d'autoriser le futur milliardaire à s'installer en Californie en 1997, a rapporté Fortune. Yuan avait 27 ans à l'époque, selon CNBC. Yuan a déclaré au Financial Times qu'il était en désaccord avec le responsable de l'immigration qui a traité sa demande.


Yuan parlait peu anglais lors de son arrivée aux États-Unis, il a donc mis toute son attention sur le travail, a rapporté CNBC. « Pendant les premières années, je ne faisais qu'écrire du code et j'étais extrêmement occupé », a déclaré Yuan, selon CNBC. Jouer au football était l'un des seuls passe-temps de Yuan à cette époque, selon Forbes.

Yuan a travaillé dans la vidéoconférence depuis son arrivée aux États-Unis

Avant de fonder Zoom, Yuan était vice-président de la société d'équipement de télécommunications Cisco Systems. Yuan a travaillé pour une autre société de vidéoconférence appelée WebEx, acquise par Cisco en 2007.

À l'époque où il vivait encore en Chine, Yuan et sa petite amie étaient inscrits dans deux universités différentes séparés par un trajet en train de 10 heures, selon Fortune. Plus tard, les deux se sont mariés.

« Je n'ai pu la voir que deux fois par an et il m'a fallu plus de 10 heures pour y arriver en train », a déclaré Yuan à Forbes en 2017. « J'étais alors jeune - 18 ou 19 ans - et je pensais que ce serait fantastique si à l'avenir il y avait un appareil où je pouvais simplement cliquer sur un bouton et la voir et lui parler ».

L'expérience a donné à Yuan l'idée d'intégrer la vidéo dans des systèmes de conférence téléphoniques comme Cisco, a rapporté Bloomberg. Yuan voulait également créer un système de conférence plus convivial et amusant à utiliser, selon CNBC. Zoom est connu pour ses arrière-plans virtuels, qui permettent aux utilisateurs de le faire apparaître comme s'ils étaient sur la plage ou devant le Golden Gate Bridge.


Eric Yuan, PDG et fondateur de Zoom

Yuan a d'abord eu du mal à trouver du soutien pour sa startup de vidéoconférence

Yuan a présenté à Cisco un nouveau système de visioconférence adapté aux smartphones en 2011, a rapporté le Financial Times. Lorsque ses patrons ont rejeté son idée, Yuan a quitté Cisco pour fonder Zoom.

« Cisco était plus concentré sur les réseaux sociaux, essayant de créer une entreprise Facebook », a déclaré Yuan à Forbes. « Cisco a fait une erreur. Trois ans après mon départ, ils ont réalisé que ce que j'avais dit était juste ».

Yuan n'a également pu convaincre aucun investisseur de soutenir sa nouvelle entreprise, alors il a emprunté de l'argent à des amis et à sa famille pour lancer Zoom, selon le Financial Times.

« Ils pensaient que le marché était si bondé que le jeu était plié », a déclaré Yuan au Financial Times.

Après avoir reçu un nombre incalculable de refus, Yuan « a changé son économiseur d'écran en" Ça ne peut pas être fait "et a continué à travailler », a déclaré à CNBC Santi Subotovsky, partenaire de l'investisseur Zoom Emergence Capital.

La propre femme de Yuan a initialement remis en question sa décision de quitter Cisco, a rapporté Forbes. « Je lui ai dit :" Je sais que c'est un long voyage et très dur, mais si je ne l'essaye pas, je le regretterai " », a déclaré Yuan à Forbes.


Aux débuts de Zoom, l'ancien ingénieur était impliqué dans toutes les parties de l'entreprise, y compris le service client

« Pendant les premières étapes de Zoom, j'ai personnellement envoyé un e-mail à chaque client qui a annulé notre service », a déclaré Yuan dans une interview à Thrive Global en 2017. « Un client a répondu à ma note et m'a accusé d'envoyer des e-mails générés automatiquement tout en prétendant qu’ils étaient envoyés par le PDG - il a dit que Zoom était une entreprise malhonnête ! J'ai répondu que l'e-mail venait bien de moi, et qu'il n'était pas généré par l'un de nos outils marketing. Il ne me croyait toujours pas, alors je lui ai à nouveau écrit et offert de le rencontrer lors d'un appel à Zoom dès cette minute pour prouver que c'était moi qui écrivais les courriels. Cet appel n'a jamais eu lieu, mais il a cessé d'accuser Zoom d'être malhonnête! »

Yuan est devenu milliardaire après l'introduction en bourse de Zoom en avril 2019

Zoom a eu l'une des introductions en bourse les plus réussies de l'année, ce qui fait que la société vaut plus que Lyft et Pinterest, selon le Financial Times. Le cours de l'action de Zoom a augmenté de 72 % lors de son premier jour de négociation, a rapporté Forbes.

La société vaut maintenant 35 milliards de dollars, a rapporté le Financial Times. Selon Forbes, Zoom compte plus de 30 000 entreprises clientes, dont Samsung, Uber, Walmart et Capital One.


Yuan a ajouté plus de 4 milliards de dollars à sa valeur nette au cours des trois derniers mois seulement

L'utilisation de Zoom a augmenté de 1900 % depuis décembre, les écoles, les universités et les lieux de travail se déplaçant en ligne, les autorités du monde entier ayant demandé aux gens d'adopter la distance sociale afin de ralentir la propagation du nouveau coronavirus.

Selon le Financial Times, la valeur des actions Zoom a plus que doublé au cours des trois derniers mois, faisant ainsi augmenter la valeur nette de Yuan. La majorité de la fortune de 7,57 milliards de dollars de Yuan provient de ses 19 % de parts dans Zoom, selon le Bloomberg Billionaires Index.

Yuan est désormais classé n°192 sur la liste de Bloomberg des 500 personnes les plus riches du monde. Avant 2020, il n'était même pas sur la liste.

Cependant, Zoom a eu du mal à gérer l'explosion de la demande pour son application

Avec une montée en flèche de sa popularité, Zoom a attiré un peu plus l'attention. C'est dans ce contexte qu'il a été découvert que les réunions sur la plateforme ne supportaient pas le chiffrement de bout en bout. Pourtant, dans le livre blanc de Zoom, il existe une liste de « fonctionnalités de sécurité avant la réunion » disponibles pour l'hôte de la réunion qui commence par « Activer une réunion chiffrée de bout en bout (E2E) ». Plus loin dans le livre blanc, il est fait mention de « Sécuriser une réunion avec le chiffrement E2E » comme étant une « capacité de sécurité en réunion » disponible pour les hôtes de réunion. Lorsqu'un hôte démarre une réunion avec le paramètre « Exiger le chiffrement pour les points de terminaison tiers » activé, les participants voient un cadenas vert qui dit, « Zoom utilise une connexion chiffrée de bout en bout » lorsqu'ils passent la souris dessus.

Mais lorsque l’entreprise a été contactée pour savoir si les réunions vidéo sont réellement chiffrées de bout en bout, un porte-parole de Zoom a écrit: « Actuellement, il n'est pas possible d'activer le chiffrement E2E pour les réunions vidéo Zoom. Les réunions vidéo Zoom utilisent une combinaison de TCP et UDP. Les connexions TCP sont établies à l'aide de TLS et les connexions UDP sont chiffrées avec AES à l'aide d'une clé négociée sur une connexion TLS ».


Nous pouvons aussi parler des multiples failles découvertes par plusieurs entités à l'instar d'un ancien de la NSA qui a découvert une faille dans Zoom permettant de prendre le contrôle des Mac, notamment la webcam, le micro et l'accès root. e type de problème a déjà été observé au sein de Zoom l’été dernier, mais Zoom a annoncé avoir déployé un correctif pour résoudre le problème. Wardle a découvert qu'un attaquant local avec des privilèges d'utilisateur de bas niveau peut injecter du code malveillant dans l'installateur de Zoom pour obtenir le plus haut niveau de privilèges d'utilisateur, l'accès root.

Une fois cette faille exploitée, l'attaquant peut obtenir et maintenir un accès persistant aux entrailles de l'ordinateur de la victime. Cette action lui permet d'installer des logiciels malveillants ou des logiciels espions. Tout ceci se passe sans que la victime s'en aperçoive. Le second bogue découvert par Wardle exploite une faille dans la manière dont Zoom gère la webcam et le microphone sur les Mac. Zoom, comme toute application nécessitant une webcam et un microphone nécessite en premier lieu le consentement de l'utilisateur.

Mais, selon Wardle, un attaquant peut injecter un code malveillant dans Zoom pour le piéger et lui donner le même accès à la webcam et au microphone que celui dont dispose déjà Zoom. Il a réussi à faire charger son code malveillant par Zoom. « Le code hérite automatiquement d'une partie ou de la totalité des droits d'accès de Zoom », a-t-il déclaré. Selon lui, cela inclut l'accès de Zoom à la webcam et au microphone. « Aucune invite supplémentaire ne sera affichée, et le code injecté a pu enregistrer arbitrairement des données audio et vidéo », a-t-il ajouté.

Zoom a été contraint d'annoncer un gel de fonctionnalités qui devait durer 90 jours, période pendant laquelle l'éditeur allait travailler à résoudre les problèmes de confidentialité et de sécurité. Cela ne l'a pas empêché de franchir la barre des 300 millions d'utilisateurs quotidiens. Les actions de Zoom, qui ont presque quintuplé depuis l'entrée en bourse de la société en mars 2020, ont augmenté de 12 % pour atteindre un record de 168,24 dollars il y a quelques jours.

Une mise à jour majeure a été annoncée il y a quelques jours. Mais les problèmes de sécurité et de confidentialité lui ont fait perdre des clients à l'instar des entreprises d'Elon Musk ou de Google, pour ne citer que ceux-là.

Sources : Bloomberg Billionnaire Index, Financial Times (1, 2, 3), Forbes (1, 2, 3), Fortune, CNBC, Thrive Global

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de fabien29200
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 03/05/2020 à 9:04
Donc si je comprends bien, la valeur de ses actions à augmenté de 4 milliards.

Et par conséquent, il n'a nullement "gagné" 4 milliards au sens d'un salaire, d'une prime ou d'un dividende ...

Si l'action redescend dans 3 semaines, on verra un autre article "Le PDG et fondateur de Zoom a perdu près de 4 milliards de dollars en l'espace de trois mois" ?

Il faudrait plutôt écrire "La fortune du PDG et fondateur de Zoom a augmenté près de 4 milliards de dollars en l'espace de trois mois".
3  2 
Avatar de dubdub73
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 04/05/2020 à 10:38
Et pendant ce temps, partout dans le monde, les soignants se battent pour faire survivre des gens atteint du Covid 19.

Eric Yuan a certainement trouvé un moyen pour défiscaliser une grosse partie de ses revenus, comme le font les GAFAM : les impôts qu'il ne paiera pas ne serviront pas à améliorer les hôpitaux, l'éducation, les routes...
Lui sera plus riche, les gens comme vous et moi ne bénéficieront pas de cette richesse.

Qu'est ce qui a le plus d'importance ?
1  3