Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

France : la version numérique du formulaire d'attestation de déplacement passe en version 1.1.2
Le code source est disponible pour consultation

Le , par Stéphane le calme

485PARTAGES

17  0 
Il y a quelques jours, le gouvernement français a fait savoir qu’une attestation de déplacement serait mise en place en complément du dispositif papier déjà existant.

Cette mesure fait suite au premier raté qu’il y a eu lors de l’instauration de l’attestation de déplacement dérogatoire le mois dernier. Rappelons brièvement les évènements : il avait été communiqué qu’à compter du 17 mars, il serait possible en plus du format papier de présenter une version numérique afin de pouvoir se déplacer, sous réserve bien entendu de remplir toutes les conditions préalables. Alors que les Français avaient commencé à faire usage aussi bien du format papier que du format numérique pour leur dérogation, le 18 mars, le ministère de l’Intérieur a annoncé que « ;seules sont valables les attestations officielles imprimées ou celles rédigées sur papier libre ;». Il ajouta que « ;nous sommes en train d’étudier la possibilité d’un dispositif mobile/digital, mais à ce stade seules sont reconnues valables les attestations officielles et les attestations sur l’honneur rédigées sur papier libre ;».

Dans les premiers jours, la gendarmerie avait toléré une version numérique de l'attestation, avant que le ministère de l'Intérieur ne vienne la prohiber. Raison invoquée ? La décision de retirer la version numérique a été prise pour limiter les risques de sécurité posés par cette procédure, notamment des outils malveillants qui aspirent des données personnelles en proposant de générer des formulaires mobiles. La CNIL a même noté que de nombreux sites non officiels proposaient l’attestation de déplacement dérogatoire tout en profitant du moment pour collecter les données personnelles des utilisateurs. Il a donc été décidé de refuser toute preuve numérique en attendant d'avoir un dispositif officiel à proposer.

Le ministère de l’Intérieur a donc entrepris de travailler sur les problèmes induits par cette première initiative. En début de mois, Christophe Castaner a annoncé la mise en place d'un formulaire en ligne pour le lundi 6 avril. Il a fait savoir que ,pour la nouvelle version numérique, il ne sera pas possible de télécharger le formulaire sur des sites tiers. Le ministre a déclaré : « ;nous n’avons pas voulu d’une application comme celles que nous avons vu fleurir lors des premiers jours du confinement, car il y avait un risque de piratage des données. Là, il n’y aura pas de fichier. Personne ne pourra collecter les données des usagers ;». Pas même le gouvernement.


En début de semaine, une première mouture était mise en ligne. Son fonctionnement purement local était apprécié, mais quelques éléments étaient critiqués. Par exemple, le champ de date de naissance ne proposait pas de sélecteur, alors que c'était le cas pour la date ou l'heure de sortie. La publication du code source sur GitHub était l'occasion de lister ces problèmes.

L’équipe a montré qu’elle prenait en compte ces problèmes et a publié une version 1.1.0 du formulaire, puis une version 1.1.1 et enfin une version 1.1.2. Un journal des modifications est disponible et permet de voir les différents ajouts et corrections de bogues. Au total 37 problèmes sont encore en discussion et 31 ont été marqués comme résolus.

Nous pouvons également voir 12 Pull Request ouverts et 9 fermés. Il est par exemple demandé de pouvoir préremplir avec les données précédentes (notamment grâce à l’ajout d’un bouton « préremplir » en début de page), empêcher la génération d’un PDF si le formulaire n’est pas valide (car comme l’a remarqué un développeur, « si vous ne remplissez aucun champ et que vous validez immédiatement le formulaire, vous aurez un PDF vide »).

Cette nouvelle version apporte une amélioration de l’accessibilité du formulaire (entre autres en augmentant le rapport de contraste de la couleur du lien de survol), ajoute un horodatage au PDF généré, ajoute un soulignement pour les liens en survol.


Le ministre de l'Intérieur a déjà insisté sur le fait qu'aucune donnée personnelle n’est collectée avec l’attestation numérique de déplacement : « une fois rempli, le formulaire émet un fichier PDF avec un QR code, les forces de l’ordre peuvent le scanner à distance et aucune donnée saisie n’est intégrée dans un fichier, rien n’est stocké, aucun fichier n’est constitué ». Cette mise au point survient au moment où des voix s’élèvent pour mettre en garde contre tout traçage numérique des personnes contaminées dans le cadre de la lutte le coronavirus à l’image de ce qui a été mis en œuvre dans d’autres pays, comme la Russie, la Corée du Sud ou encore Israël. « Nous sommes dans un combat long et difficile et il faudra s’appuyer sur toutes les intelligences et le numérique peut contribuer à cela », a déclaré Christophe Castaner. « Aujourd’hui, nous travaillons à regarder ce qui se fait et à envisager la mise en place d’outils à la seule condition essentielle, c’est que nous ne renoncions jamais aux principes auxquels nous sommes attachés et la liberté individuelle fait partie de ces principes-là », a-t-il ajouté.

Sources : changelog, code source

Et vous ?

Que pensez-vous de cette version numérique du formulaire ? L'avez-vous essayée ?
Quels sont les points qui vous marquent le plus (positifs comme négatifs) ?
Le préférez-vous au formulaire sur papier ? Pourquoi ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de dourouc05
Responsable Qt & Livres https://www.developpez.com
Le 13/04/2020 à 19:25
A priori, ça n'a pas coûté grand-chose, vu qu'ils ont repris le code d'un autre : https://github.com/nesk/covid-19-certificate. Pour une fois qu'un délire administratif français ne coûte pas la blinde (ou des blindés, c'est selon).
3  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 13:51
C'est une bonne chose d'avoir forker quelque chose de proche. Toutes les entreprises le font. Si l'état commence à avoir quelques notions de rentabilité ca nous aidera à rembourser la colossale dette qui nous attends.

Selon vous, dans quelle mesure le gouvernement devrait-il passer des commandes de livraison de logiciel à des entreprises ?
Là dessus je suis un peu plus mitigé. D'un coté c'est bien de faire vivre les entreprises françaises , mais d'un autres on voit bien comme ca se passe.
On fait un appel d'offre parce que c'est obligatoire. Tout le monde chiffre comme des gros porcs , parce que c'est l'état. Et au final c'est le copain du frère du cousin du ministre qui gagne, produit une énorme merde infâme et tout le monde gueule.

Il serait surement judicieux d'avoir une "SSII" interne capable de répondre à tous les besoin IT avec de vrai dév/lead/cdp/manager , plutôt que des soit disant expert dans chaque ministère qui sont souvent, pour ceux que j'ai rencontré, des reconvertis qui n'ont pas réellement les compétences suffisante.
4  1 
Avatar de Pierre Fauconnier
Responsable Office & Excel https://www.developpez.com
Le 13/04/2020 à 17:23
vivement la version 19.12.487 de leur papelard...

Me demande combien ça a coûté au contribuable français, cette farce inutile...
2  0 
Avatar de transgohan
Expert éminent https://www.developpez.com
Le 14/04/2020 à 15:51
Citation Envoyé par tmcuh Voir le message
Rien qu'à lire une minute tu vois déjà le niveau
[...]
pourquoi pas champs au lieu de field ... ça sent la copie
Je ne vois pas comment on peut en arriver à cette conclusion aussi rapidement.
Il m'arrive tout aussi bien de nommer par inadvertance des variables en anglais alors que j'ai mis les autres en français ou inversement.
C'est le problème de travailler sur différents projets qui ont chacun leurs normes, et aussi le fait de travailler avec des langages anglais tout simplement...
2  0 
Avatar de Beginner.
Membre expert https://www.developpez.com
Le 13/04/2020 à 21:22
Citation Envoyé par dourouc05 Voir le message
A priori, ça n'a pas coûté grand-chose, vu qu'ils ont repris le code d'un autre : https://github.com/nesk/covid-19-certificate. Pour une fois qu'un délire administratif français ne coûte pas la blinde (ou des blindés, c'est selon).
Merci c'est intéressant. C'est instructif et pratique car on a là un exemple concret d'usage de certaines librairies (pour gérer le format pdf et les signatures numériques).

Par contre il ne semble pas produire un QR Code, non ?
0  0 
Avatar de lubinfo
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 14/04/2020 à 10:10
Bonjour,

L'anglais était-il indispensable dans le changelog ?
0  0 
Avatar de DevTroglodyte
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 14/04/2020 à 10:21
Citation Envoyé par Beginner. Voir le message
Par contre il ne semble pas produire un QR Code, non ?
La lib, je sais pas, mais le formulaire, si. Page 2 du pdf, et en bas de la page 1.
0  0 
Avatar de e-ric
Membre expert https://www.developpez.com
Le 27/04/2020 à 18:45
Salut

Citation Envoyé par grunk Voir le message
C'est une bonne chose d'avoir forker quelque chose de proche. Toutes les entreprises le font. Si l'état commence à avoir quelques notions de rentabilité ca nous aidera à rembourser la colossale dette qui nous attends.
La notion de rentabilité d'un Etat est une chose qu'il faudrait bien préciser même si je comprends l'idée (ne pas gaspiller les sous des contribuables), je me demande alors pourquoi on fait des guerres, c'est rentable ? Faut-il dès lors fermer les hôpitaux publics qui ne sont pas rentables mais qui soignent les patients non rentables/non solvables pour les cliniques privées ? Dans ce cas, on ferme les institutions publiques et on privatise tout y compris le gouvernement, si ce n'est déjà fait.

Citation Envoyé par grunk Voir le message

Là dessus je suis un peu plus mitigé. D'un coté c'est bien de faire vivre les entreprises françaises , mais d'un autres on voit bien comme ca se passe.
On fait un appel d'offre parce que c'est obligatoire. Tout le monde chiffre comme des gros porcs , parce que c'est l'état. Et au final c'est le copain du frère du cousin du ministre qui gagne, produit une énorme merde infâme et tout le monde gueule.
Rien de neuf sous le soleil, malheureusement ... Même dans les grosses boîtes, ça arrive.

Citation Envoyé par grunk Voir le message
Il serait surement judicieux d'avoir une "SSII" interne capable de répondre à tous les besoin IT avec de vrai dév/lead/cdp/manager , plutôt que des soit disant expert dans chaque ministère qui sont souvent, pour ceux que j'ai rencontré, des reconvertis qui n'ont pas réellement les compétences suffisante.
La compétence n'est pas le propre des boîtes privées, même dans les SSII, il y a des guignols, dans les grandes boîtes aussi on en trouve des beaux, j'en ai vu. Dans la fonction publique, il y a certainement des gens compétents car tout n'est pas échec dans nos institutions.

Mon sentiment est que la compétence existerait plus largement chez les donneurs d'ordre (nos chers politiciens qui eux ne seront jamais soumis à des critères de rentabilité), sans doute que les échelons inférieurs (les fonctionnaires tant décriés) seraient sans doute plus motivés à l'être aussi.

Note: je bosse dans une boîte privée mais je me garde de jugements aussi "lieux communs" au sujet de la fonction publique.

Cdlt
0  0 
Avatar de tmcuh
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 14/04/2020 à 11:38
Rien qu'à lire une minute tu vois déjà le niveau

for (const field of $$('#form-profile input')) {
if (field.id === 'field-datesortie') {
var dateSortie = field.value.split('-')

pourquoi pas champs au lieu de field ... ça sent la copie
0  3