Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Skype introduit « Meet Now », une fonctionnalité de visioconférence sans obligation d'inscription,
Tout en misant sur certaines failles de sécurité constatées chez son concurrent Zoom

Le , par Victor Alisson

550PARTAGES

4  0 
Le confinement à cause du COVID-19 ne cesse de raviver la concurrence entre Skype et Zoom, ce dernier ayant largement dépassé son rival en termes de nombre d’utilisateurs actifs ces derniers temps. Skype contrattaque alors en proposant une possibilité pour les utilisateurs de profiter de la visioconférence sans être obligé de s’inscrire pour le service. L’on se souvient que cela fait déjà partie des éléments-clés avancés par Zoom pour surpasser les prestations de Microsoft sur Skype, mais cette fois-ci, ce dernier autorise même l’utilisateur appelant à contourner l’inscription pour pouvoir bénéficier de la visioconférence.


En effet, Skype vient de lancer une nouvelle fonctionnalité d’appel vidéo à travers laquelle personne, ni l’appelant ni les invités à participer à la visioconférence, n’est obligé à s’inscrire à un compte quelconque. Désormais, pratiquement « tout le monde » peut bénéficier de ce nouveau type d’appel vidéo, dénommé « Meet Now ». De plus, il est possible de lancer cette fonctionnalité sans avoir besoin d’installer l’application Skype : il suffit de se rendre sur une page Web et ainsi de démarrer une réunion à partir de là en invitant toute personne de son choix, que cette dernière dispose ou non d’un compte Skype. Microsoft tente ainsi de surpasser Zoom qui, celui-ci, offre un service similaire, mais uniquement pour les utilisateurs déjà inscrits à ses services.

En fait, lorsqu’une personne envoie des liens à des invités pour participer à une visioconférence sur Skype via Meet Now, il n’y a plus d’embrouille avec le délai d’expiration de ces liens ni avec une limitation des fonctionnalités disponibles. Les participants peuvent très bien obtenir un tchat et réagir (avec les mêmes fonctionnalités disponibles pour les utilisateurs enregistrés) entre eux. Il en est également de la possibilité de brouiller le fond, pour dissimuler l’arrière-plan lors de la réunion en ligne. Enfin, Meet Now permet aussi de partager l’écran à des fins professionnelles ou pédagogiques, avec une fonctionnalité d’enregistrement de l’appel, les enregistrements étant conservés sur le serveur durant 30 jours.

L’on se souvient que Zoom a su s’imposer face à Skype « grâce » au confinement, la startup réclamant actuellement plus de 200 millions d’utilisateurs actifs par jour, alors que ce chiffre n’était que 10 millions en décembre 2019. Par rapport à cela, la croissance de Skype avec le confinement est relativement modeste, avec 17 millions de gains d’utilisateurs actifs par jour pour atteindre 40 millions actuellement. C’est un peu le résultat de la mise en place par Zoom d’une politique de gratuité (avec 40 minutes gratuites d’appel vidéo, de simplicité en matière d’ergonomie, de téléchargement rapide, et surtout de la possibilité de contourner l’inscription. L’on se demande alors si Meet Now permettra à Skype de rattraper son retard par rapport à son concurrent.

D’ailleurs, Microsoft espère attirer une masse d’utilisateurs insatisfaits de l’offre de Zoom, en mettant entre autres l’accent sur certaines failles de son rival. Ainsi, Skype pourrait par exemple mettre en avant la question de sécurité de Zoom pointée du doigt il y a juste quelques jours de cela. Cela est probablement dû à la difficulté avec laquelle Zoom gère l’augmentation rapide du nombre de ses utilisateurs en un si peu de temps. La startup annonce alors qu’elle est justement en train de travailler sur cette question de sécurité (et de confidentialité), en mettant en abstraction pour le moment le développement de son produit. Il faut aussi parler des quelques pannes qu’avait connues Zoom en Europe et aux États-Unis à cause des problèmes infrastructurels, toujours avec la hausse accélérée du nombre de ses utilisateurs.

Il reste à attendre les réactions de Zoom face au déploiement de Meet Now. En tout cas, avec un rallongement potentiel du confinement au regard de la persistance de la crise sanitaire mondiale, la rude concurrence entre les deux outils de visioconférence ne peut qu’accroître les bénéfices des utilisateurs.

Source : Skype

Et vous ?

Selon vous, sur quelles nouvelles fonctionnalités les deux concurrents peuvent-ils s’appuyer pour attirer et conserver de nouveaux utilisateurs ?

Voir aussi :

Zoom annonce un gel des fonctionnalités pendant 90 jours pour résoudre les problèmes de confidentialité et de sécurité, alors que l'application a atteint 200 millions d'utilisateurs quotidiens

Les réunions sur Zoom ne supportent pas le chiffrement de bout en bout, Zoom a donc la capacité technique d'espionner les réunions vidéo privées

L'éditeur de l'application de vidéoconférence Zoom poursuivi en justice pour avoir transmis les données des utilisateurs à Facebook via son SDK « Facebook Login »

Un ancien hacker de la NSA découvre une faille dans Zoom permettant de prendre le contrôle des Mac, notamment la webcam, le micro et l'accès root, Elon Musk interdit à ses employés de l'utiliser

Microsoft sous pression pour améliorer la vidéo de Teams afin d'empêcher les clients de basculer vers Zoom, la vue 2×2 actuelle ne convenant plus alors que le nombre de réunions en ligne augmente

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de surcouf1
Membre actif https://www.developpez.com
Le 05/04/2020 à 21:46
Je recommande Jitsi https://meet.jit.si/
  • gratuit
  • code source public
  • pas de logiciel à installer sur ordinateur (une application gratuite à installer sur ordiphone)
  • pas besoin de se créer de compte utilisateur (aussi bien pour l'organisateur que les autres)
  • possibilité de se connecter à une téléconférence via 3 media: ordinateur, ordiphone, téléphone simple (par exemple téléphone fixe). La fonction de vidéo ne fonctionne évidemment que pour les deux premiers media
  • de bonnes fonctionnalités (vidéo, clavardage, lever de main etc...)
  • recommandé par https://degooglisons-internet.org
0  0