Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Microsoft sous pression pour améliorer la vidéo de Teams afin d'empêcher les clients de basculer vers Zoom,
La vue 2×2 actuelle ne convenant plus alors que le nombre de réunions en ligne augmente

Le , par Stan Adkens

1KPARTAGES

3  0 
Les applications de téléconférence sont de plus en plus sollicitées pour faire face aux effets du Covid-19, les professionnels les utilisant pour leurs réunions d’entreprises et le secteur de l'éducation pour dispenser des cours à distance alors que les travailleurs et les étudiants sont dispersés chez eux à domicile. C’est dans ce cadre que la configuration 2 x 2 que Microsoft Teams utilise actuellement pour l’affichage des participants aux réunions en ligne a fait l'objet de nombreux critiques, surtout lorsqu’on la compare à ses concurrents en matière de vidéoconférence, notamment Zoom, selon un article du site Web Petri.com.

Selon Petri.com, bien que Microsoft ait amélioré les fonctionnalités de Teams, telles que l’ajout du flou à l'arrière-plan des réunions – avec d'autres fonctionnalités à venir comme un arrière-plan personnalisé, un nouveau codec pour offrir une meilleure qualité audio, la suppression des bruits de fond et la possibilité de "lever la main" (lorsqu’un participant a quelque chose à dire) –, la disposition utilisée pour présenter les participants aux réunions n’a pas changé depuis novembre 2016 lors du lancement en preview de Teams. L’image, ci-dessous, montre une vidéo typique d’une réunion en cours avec Teams, le flux vidéo des quatre derniers intervenants étant affiché dans la fenêtre principale de la réunion et les icônes des autres participants en miniature.


Les réunions Teams peuvent accueillir jusqu'à 250 participants et événements Teams en direct. Mais Microsoft a annoncé qu’il portait à 10 000 le nombre de participants, y compris les utilisateurs invités et anonymes. Le niveau d'interaction lors d'un événement en direct se limite à poser des questions par le biais de Q&A modérées, d’après Petri.com. Mais ce que reprochent les clients à Teams, c’est de ne pas afficher plusieurs intervenants simultanément dans un événement en direct, à l’image des applications concurrentes comme Zoom.

L’affichage de plusieurs participants dans la gallérie de l'application de vidéoconférence Zoom

Les clients reprochent à Teams de Microsoft d’offrir moins de fonctionnalités que les offres concurrentes pour les grandes réunions. Selon Petri.com, de nombreux commentaires récents ont porté sur la disposition utilisée par Zoom pour présenter les participants aux réunions, les utilisateurs affirmant que la galerie est plus attrayante et engageante visuellement que la disposition de Teams. Zoom affiche jusqu'à 49 vignettes de participants dans un quadrillage par page, avec plusieurs pages utilisées pour accueillir tous les participants. Les plans gratuits de Zoom et les plans payants standard permettent d'accueillir jusqu'à 100 participants à une réunion, avec des options supplémentaires de Grande Réunion disponibles (avec supplément) pour porter le nombre à 500, d’après le site Web.

L’affichage d’un grand nombre de flux de participants dans la galerie Zoom est utile dans une salle de classe afin que tout le monde soit visible, bien que certains utilisateurs n’aiment peut-être pas cette disposition, surtout ceux qui ont l'habitude d'éteindre leur vidéo lorsqu'ils sortent des réunions pour prendre des appels, par exemple. Ces dernières semaines, plusieurs rapports ont fait état que des gens confinés chez eux à travers le monde entier organisent des cours de yoga virtuels, des rencontres amicales avec des amis, et même des cours pour des écoles dans Zoom.


La demande pour une mise en page de type Zoom dans Microsoft Teams se trouve dans Teams User Voice "Montrez la vidéo pour tous les participants dans la réunion vidéo". Cette idée qui a été postée pour la première fois en novembre 2016, selon Petri.com, a suscité 2 794 commentaires (jusqu’à mercredi), dont des centaines de contributions postées au cours de ces derniers jours, conformément à la récente augmentation de l'utilisation de Teams.

Certains commentaires soulignent la nécessité d'une action rapide de la part de Microsoft, l'un d'entre eux déclarant : « Cela tue sérieusement notre adoption de Teams. Une demande d'achat de licences Zoom pour quelques départements est en cours de traitement le 30 mars 2020 ». D'autres commentateurs ont dit que des personnes passaient à Zoom juste pour avoir la vue de la galerie. Les contributions soulignent encore plus le désir des enseignants de voir leur classe complète d'élèves et pas seulement ceux qui parlent, tout comme la vue qu'ils ont dans une salle de classe physique.

Zoom prend le dessus sur Microsoft Teams, le coronavirus gardant les Américains chez eux

Reuter a rapporté dans un article publié mardi, en citant le cabinet de recherche Apptopia, que le nombre moyen d'utilisateurs de Zoom en mars était près de trois fois supérieur à celui de son concurrent le plus proche, Microsoft Teams, car la demande de plateformes de vidéoconférence a été stimulée par le coronavirus. Le nombre d'utilisateurs quotidiens aux États-Unis a atteint le chiffre record de 4,84 millions lundi pour Zoom, alors que des millions d'élèves sont passés à des programmes d'apprentissage virtuel et que des entreprises ont demandé à leurs employés de travailler à domicile pour contenir l'épidémie.

Tandis que le même jour, selon Reuters, Teams pour les professionnels a été utilisé par 1,56 million d'utilisateurs, et que Slack a vu moins de 500 000 utilisateurs. Zoom, dont le nombre d’utilisateurs actifs en mars avait connu une croissance moyenne de 151 % par rapport à un an plus tôt, selon Apptopia, a un grand nombre d'adeptes parmi les écoles et les étudiants et a assoupli les normes pour les écoles en supprimant la limite de 40 minutes de réunion sur les comptes gratuits pour faciliter les cours en ligne, d’après Reuters.

Zoom attire beaucoup d’utilisateurs pour plusieurs raisons. « Tout d'abord, le grand avantage de Zoom, en ce qui concerne les logiciels, est qu'il est évolutif, facile à utiliser et déployable sur plusieurs appareils », a déclaré Rishi Jaluria, analyste chez DA Davidson. « Deuxièmement, Zoom a un modèle de type "freemium", qui permet aux entreprises de se mettre à l'eau avant de s'engager dans un déploiement à grande échelle, et les extensions sont faciles à réaliser », a-t-il ajouté.

Ce qui voudrait dire également que cette augmentation du nombre d'utilisateurs pourrait ne pas entraîner une hausse des revenus de Zoom. « Nous avons certainement constaté une augmentation de l'utilisation, mais une grande partie de cette augmentation est due à la gratuité », a déclaré le directeur financier de Zoom, Kelly Steckelberg, lors d'une conférence téléphonique au début du mois dernier.

Cette facilité d’utilisation et de déploiement sur plusieurs appareils pourrait poser des problèmes de vie privée. En effet, selon des rapports publiés en début de la semaine, les réunions sur Zoom ne supportent pas le chiffrement de bout en bout, Zoom ayant donc la capacité technique d'espionner les réunions vidéo privées. Au lieu du chiffrement de bout en bout, il offre ce qu'on appelle habituellement le chiffrement de transport.

Microsoft va toutefois améliorer son application Teams

Selon Petri.com, Microsoft a réagi aux demandes des utilisateurs le mardi en déclarant : « Sur la base des récents retours d'information, nous avons élevé la priorité des travaux restants pour augmenter le nombre de participants affiché dans la fenêtre principale de la réunion. Restez à l'écoute pour d'autres mises à jour ». Microsoft avait déjà fait une démonstration d'une gallérie 3 x 3 lors de la conférence Enterprise Connect 2019. L’image ci-dessous est une capture d'écran de la démonstration qui présente neuf participants à une réunion.


Selon Petri.com, il ne s'agit que d'une déclaration d'attente pour permettre à Microsoft de gagner du temps pendant que l’équipe Teams détermine la suite des opérations. Mais la récente annonce du doublement de la limite du nombre de participants à un événement en direct faite le 27 mars dernier, pour porter à 10 000 cet effectif, est un signe que Microsoft veut sérieusement faire avancer certains développements de Teams pour aider les clients à faire face aux effets du Covid-19.

Certains problèmes avec Skype ont également favorisé des événements Zoom alors que les consommateurs cherchent des alternatives d’application d’appel vidéo

Microsoft avait initialement acquis Skype en 2011, la même année au cours de laquelle Zoom et Snapchat ont été fondés. Skype comptait alors plus de 100 millions d'utilisateurs actifs, dont 8 millions payaient pour utiliser le service afin de passer et de recevoir des appels en utilisant le protocole de voix sur Internet (VoIP). Skype était le principal moyen de communication entre les consommateurs sur Internet, les appels vidéo représentant 40 % de l'utilisation totale de Skype en 2011. A l’époque, Microsoft a choisi d'abandonner son propre service populaire Windows Live Messenger au profit de Skype pour tenter de repousser la concurrence.

Mais de nombreux problèmes liés à Skype se sont présentés à Microsoft dès le début, y compris le fait que le service acquis par l’entreprise était basé sur la technologie pair-à-pair (P2P), ce qui le rendait moins efficace sur les appareils mobiles. Microsoft a dû faire passer Skype de ces réseaux P2P à des serveurs en nuage dès 2013, afin de tirer parti de l'intégration de Skype sur Windows Phone et d'améliorer ses applications mobiles en général. Entre autres problèmes rencontrés par la messagerie de Microsoft, il y a eu la répétition des appels, des messages et des notifications sur plusieurs appareils, rendant Skype peu fiable, à une époque où les concurrents continuaient à offrir des alternatives solides intégrant des fonctionnalités de messagerie qui fonctionnaient et se synchronisaient réellement entre les appareils.


Toutefois, Skype semblait être le moteur de l'avenir des services de chat de Microsoft pour les particuliers et les entreprises, jusqu'à l'arrivée de Microsoft Teams en 2016. Et ces dernières années, Teams est rapidement devenu le centre d'intérêt de Microsoft pour le chat et les communications, la société poussant les entreprises à l’adopter.

Par ailleurs, Microsoft Teams n'est plus seulement destiné aux entreprises non plus. Cette semaine encore, Microsoft a annoncé son plan de Teams pour les particuliers, qui s'inscrit dans le cadre d'une campagne plus vaste visant à proposer aux familles et aux consommateurs des abonnements à Microsoft 365. Microsoft tente de convaincre les consommateurs qu’ils peuvent utiliser Teams pour se connecter à leurs amis et à leur famille dans le cadre d'une discussion de groupe ou d'appels vidéo, et pour partager des listes de tâches, des photos et d'autres contenus, le tout en un seul endroit.

Cette poussée de Teams a cependant fait perdre de l'importance à Skype au cours des dernières années. Même si Skype ne disparaîtra probablement pas de sitôt, ce n'est plus l'objectif de Microsoft. « Pour l'instant, Skype restera une excellente option pour les clients qui l'aiment et veulent se connecter avec des fonctions de base de chat et d'appel vidéo », a déclaré un porte-parole de Microsoft dans un communiqué.

Lors d'un point de presse, cette semaine, Microsoft a révélé que Skype est utilisé par 200 millions de personnes – un comptage d'utilisateurs actifs qui est basé sur une période de six mois et non sur un comptage mensuel d'utilisateurs actifs. Pendant la pandémie de coronavirus, cette utilisation est passée à 40 millions de personnes utilisant Skype quotidiennement, soit une augmentation de 70 % d'un mois à l'autre. 40 millions d'utilisateurs quotidiens reste un chiffre important, même si des applications de chat comme WhatsApp ont depuis dépassé les 2 milliards d'utilisateurs, que Telegram a dépassé les 200 millions d'utilisateurs actifs mensuels, et que Zoom a atteint 4,84 millions d’utilisateurs journaliers le lundi dernier.

Sources : Petri.com, Reuters, Microsoft, Teams User Voice

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Pensez-vous que Microsoft Teams reprendra la tête en termes de nombre d’utilisateurs pendant cette période de Covid-19 ?
Pensez-vous que Microsoft pourrait encourager les utilisateurs de Skype à basculer vers Teams alors qu’il a annoncé son plan de Teams pour les particuliers ?

Lire aussi

Les applications de téléconférence et les nouvelles technologies font l'objet d'une forte demande, dans le contexte de l'épidémie de coronavirus
L'éditeur de l'application de vidéoconférence Zoom retire le code du SDK Facebook de la version iOS, car celui-ci transférait les données des utilisateurs vers le réseau social
Les réunions sur Zoom ne supportent pas le chiffrement de bout en bout, Zoom a donc la capacité technique d'espionner les réunions vidéo privées
L'éditeur de l'application de vidéoconférence Zoom poursuivi en justice pour avoir transmis les données des utilisateurs à Facebook, via son SDK « Facebook Login »

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Membre expert https://www.developpez.com
Le 01/04/2020 à 16:26
Il n'y a pas que ça qu'il faudrait modifier : l'interface de Teams est très très particulière question ergonomie...
Si certaines fonctionnalités sont très accessibles et assez intuitives, d'autres sont particulièrement mal pensées et difficiles à saisir au premier coup d’œil
Même après deux semaines d'utilisation (cause confinement) je reste pas trop convaincu...

On a l'impression d'un patchwork de fonctionnalités (dont certaines sont très utiles) pas toujours très bien organisées...
Dans un précédent post, je ne suis plus qui, avait employé le terme "d'hydre" pour parler de Teams, ça me fait penser un peu à ça...
Ça fait beaucoup trop de choses... (Et parfois mal)
0  0 
Avatar de youtpout978
Membre expert https://www.developpez.com
Le 02/04/2020 à 10:19
Citation Envoyé par sergio_is_back Voir le message
Il n'y a pas que ça qu'il faudrait modifier : l'interface de Teams est très très particulière question ergonomie...
Si certaines fonctionnalités sont très accessibles et assez intuitives, d'autres sont particulièrement mal pensées et difficiles à saisir au premier coup d’œil
Même après deux semaines d'utilisation (cause confinement) je reste pas trop convaincu...

On a l'impression d'un patchwork de fonctionnalités (dont certaines sont très utiles) pas toujours très bien organisées...
Dans un précédent post, je ne suis plus qui, avait employé le terme "d'hydre" pour parler de Teams, ça me fait penser un peu à ça...
Ça fait beaucoup trop de choses... (Et parfois mal)
Ca c'est aussi parce que teams peut intégrer d'autres application et c'est pas forcément ergonomique d'avoir son excel ouvert dans teams...
0  0 
Avatar de Florent6744
Membre à l'essai https://www.developpez.com
Le 28/04/2020 à 12:02
Je trouve ça pas mal comme application. Par contre ça fait un moment que j'entends parler des évolutions mais a quelle date sont elles mise en place.
J'ai vérifié ma mise à jour et je n'ai toujours pas ces super évolution.
Je trouve que de la part de Microsoft c'est moyen d’annoncer en grande pompe les évolutions et chuchuter "ah mais je t'ai pas dit c'est pas avant 6 mois"
0  0