Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le coronavirus pourrait réduire les dépenses technologiques mondiales des entreprises de 4,1 % en 2020,
D'après une enquête d'Enterprise Technology Research

Le , par Stéphane le calme

437PARTAGES

9  0 
Les entreprises mondiales dont les revenus ont pris un coup au cours de la pandémie de coronavirus prévoient de réduire les dépenses technologiques de 4,1 % cette année, selon la dernière enquête de l'entreprise américaine Enterprise Technology Research (ETR).

Les revenus des entreprises ont souffert de la rupture des chaînes d'approvisionnement, de la baisse de la demande des consommateurs et d'une perte de productivité due au fait que la plupart des employés travaillent depuis leur domicile. Les retombées de la pandémie vont entraîner une réduction comprise entre 3,7 % et 4,1 % des dépenses informatiques pour 2020, selon le sondage d'ETR ce mois-ci auprès d'environ 1300 directeurs généraux de l'information et autres cadres supérieurs au sein d'entreprise technologique.

ETR interroge régulièrement un grand nombre de DSI et d'autres cadres supérieurs dans les entreprises technologiques sur les intentions de dépenses. Au début de l'année, les responsables mondiaux dans le secteur prévoyaient d'augmenter leurs dépenses de 4 % en 2020.

Sagar Kadakia, directeur de la recherche d'ETR, a déclaré à Reuters dans un entretien que, compte tenu du fait que la pandémie avait ravagé l'économie mondiale dans un contexte de fermeture des frontières et d'évaporation de la demande des consommateurs, la baisse des dépenses technologiques n'était pas aussi grave que beaucoup l'auraient pensé initialement. En effet, un certain nombre d'organisations ont indiqué une augmentation des dépenses technologiques à mesure qu'elles accélèrent leur infrastructure de « travail à domicile », passant d'une augmentation de 1 % à plus de 30 % de leur budget informatique annuel, a ajouté Kadakia.

Jusqu'à présent, environ 21 % des organisations interrogées par ETR ont indiqué une augmentation des dépenses dues au virus. Les entreprises mondiales qui ont indiqué leur intention d'augmenter leurs dépenses comprennent celles de la santé, de l'éducation et de la finance.

Une crise qui profite à l'industrie du cloud

Slack

Il faut dire que cette crise profite aux entreprises de services cloud. Slack a annoncé récemment que sa plateforme a atteint de nouveaux records de fréquentation en simultané. Alors qu’une refonte de la messagerie instantanée professionnelle a été présentée il y a peu, Slack gagne, grâce à l'actuelle demande accrue de télétravail, de nouveaux utilisateurs et atteint les 12 millions d’utilisateurs actifs par jour.


Jeudi 26 mars, dans une publication sur le site officiel de Slack, Stewart Butterfield, le PDG de Slack, s'est exprimé sur l’augmentation des quelques millions d’utilisateurs, en seulement une quinzaine de jours. Il révèle entre autres que grâce au confinement imposé pour lutter contre le coronavirus, le nombre de personnes en télétravail s’est multiplié et le téléchargement de son service également. Cela lui a permis d’atteindre de nouveaux seuils records d’utilisateurs connectés en même temps.

Microsoft

C'est aussi le cas de Microsoft ; l'éditeur a noté un pic dans l'utilisation d'Azure. D'ailleurs, l'entreprise a procédé à d'importants changements dans Azure afin de faire face à la demande et de garantir que le service fonctionne sans interruption. Dans un billet de blog, Microsoft a confirmé qu'il avait enregistré une augmentation de 775  % en Italie. Microsoft a révélé les statistiques suivantes concernant ses services, notamment Microsoft Teams, Windows Virtual Desktop et Power BI :
  • l'éditeur a constaté une augmentation de 775 % des appels et des rencontres mensuels sur Teams au cours d'une période d'un mois en Italie, où des distanciations sociales ou des abris sur place ont été appliqués ;
  • l’éditeur a constaté une augmentation très importante de l'utilisation de Teams et compte désormais plus de 44 millions d'utilisateurs quotidiens. Ces utilisateurs ont généré plus de 900 millions de minutes de réunion et d'appel par jour sur Teams en une seule semaine ;
  • l'utilisation de Windows Virtual Desktop a augmenté de plus de trois fois ;
  • l'utilisation par le gouvernement de Power BI public pour partager les tableaux de bord COVID-19 avec les citoyens a augmenté de 42 % en une semaine.

Microsoft a précisé que « notre priorité absolue reste le soutien aux organisations essentielles de santé et de sécurité et la garantie que les travailleurs à distance restent opérationnels avec les fonctionnalités de base de Teams ». Plus précisément, Microsoft assure fournir le plus haut niveau de surveillance pendant cette période pour les éléments suivants :
  • premiers intervenants (systèmes d'incendie, des SMU – services médicaux d’urgence - et de répartition de la police) ;
  • applications de routage et de génération de rapports d'urgence ;
  • systèmes de gestion et de livraison de fournitures médicales ;
  • applications pour alerter les équipes d'intervention d'urgence en cas d'accidents, d'incendies et d'autres problèmes ;
  • Healthbots, applications de dépistage de la santé et sites Web ;
  • applications de gestion de la santé et systèmes d'enregistrement.

VPN

Du côté des VPN, ces « réseaux privés virtuels » représentent des solutions clés pour les entreprises afin de sécuriser les connexions des employés installés à domicile. Rappelons que les VPN ne sont pas infaillibles contre les cyberattaques et il est conseillé de bien veiller à correctement configurer et monitorer leurs accès.

De plus, en restant à la maison, les gens passent plus de temps sur Internet que d'habitude. Beaucoup choisissent de regarder des films ou des séries télévisées. Cependant, les services de streaming les plus populaires, tels que Netflix ou BBC, appliquent des restrictions géographiques. Avec cela, les gens peuvent ne pas être en mesure d'accéder à certains films ou émissions en raison de la région dans laquelle ils se trouvent. L'utilisation d'un VPN permet aux utilisateurs de surmonter les restrictions géographiques et de profiter de leur contenu préféré du monde entier.

Atlas VPN a analysé les données de ses 50 000 utilisateurs hebdomadaires au cours de la semaine du 2 au 8 mars et de celle du 9 au 15 mars. Les données montrent une forte hausse de l'utilisation des VPN dans les pays les plus touchés par la crise sanitaire. En Italie, l'utilisation de VPN a augmenté de 112 % entre les deux semaines mentionnées. De même, en Iran et en Espagne, le recours aux VPN a augmenté de respectivement 38 % et 36 % au cours de la même période. En France, il est fort à parier que leur usage a explosé cette semaine avec la généralisation du télétravail dans le pays. Comme le montre cette infographie d’Atlas VPN sur la période allant du 9 au 15 mars, leur utilisation avait déjà augmenté de 21 % la semaine précédant l'annonce des mesures de confinement le 14 mars par le gouvernement.


Hausse de l’utilisation de VPN dans une sélection de pays touchés par l’épidémie COVID-19

Autre acteur majeur des VPN en Europe, NordVPN qui compte 12 millions d’utilisateurs B2C et son offre entreprise NordVPN Teams, lancée en décembre 2019 a séduit 20 000 entreprises, essentiellement des PME. Elle intéresse maintenant de plus en plus d’entreprises de 60 à 700 personnes depuis la crise.

Les chiffres publiés par le fournisseur de VPN NordVPN révèlent que l'utilisation mondiale de sa technologie de réseau privé virtuel a augmenté de 165 % depuis le 11 mars. Les Pays-Bas ont connu la plus forte croissance de l'utilisation du VPN en entreprise par les salariés, avec un nombre d'utilisateurs en hausse de 240 %. Viennent ensuite l'Autriche et le Canada, qui ont vu l'utilisation du VPN augmenter de 208 % et 206 % respectivement. La France, la Belgique et le Danemark ont également connu des pics importants dans l'utilisation des VPN d'entreprise, ces trois pays enregistrant une croissance comprise entre 180 et 190 %, tandis qu'en Espagne, l'utilisation des services d'entreprise NordVPN a augmenté de 95 %.

Les États-Unis et le Royaume-Uni ont également connu une augmentation de l'utilisation des VPN, mais pas autant - la croissance dans les deux pays est actuellement de 66 % et 48 % respectivement.

Source : Reuters

Et vous ?

Que pensez-vous de ces prévisions ? Vous semblent-elles trop optimistes ? Pessimistes ?

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !