Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le compte Twitter de WikiLeaks est étrangement verrouillé quelques jours seulement avant l'audience d'extradition d'Assange,
Dénonce Kristinn Hrafnsson, l'actuel rédacteur en chef de WikiLeaks

Le , par Jonathan

260PARTAGES

11  0 
WikiLeaks est une organisation internationale à but non lucratif qui publie des informations classifiées ayant fuité. Julian Assange, ancien rédacteur en chef de cette organisation, fait actuellement l'objet de poursuites judiciaires lancées par les États-Unis. Se trouvant au Royaume-Uni, il y a été inculpé au mois de mai de l’année dernière et séjourne présentement à la prison de Belmarsh. Seulement, une semaine avant la première audience d’extradition d’Assange vers les États-Unis, l’actuel rédacteur en chef de WikiLeaks, Kristinn Hrafnsson, a constaté que le compte officiel Twitter de l'organisation a mystérieusement été verrouillé sans raison apparente.

C’est au travers d’un tweet qu’il l’a fait savoir, tout en mentionnant que toutes tentatives de sa part pour rouvrir le compte par des canaux réguliers mis à disposition par Twitter ont échoué. Se lamentant de n’avoir pas pu joindre un humain sur Twitter pour obtenir des réponses, Hrafnsson a tagué à la fois le support technique de la plateforme et le PDG Jack Dorsey. Ce verrouillage de compte n’est pas le premier, car plusieurs comptes associés à Assange ou à WikiLeaks ont plusieurs fois déjà été suspendus. En plus de cela, les avocats d’Assange se sont plusieurs fois plaints de ce qu’on les empêche de communiquer suffisamment avec leur client.


Maintenant, avec le compte Twitter verrouillé, WikiLeaks ne peut pas facilement communiquer avec le public. Rappelons qu’Assange est sous le coup de 17 accusations d’espionnage pour avoir obtenu et diffusé des informations classifiées. Les documents en question sont connus sous le nom de journaux de guerre afghan et irakien. Il est également accusé de complot en vue de commettre une intrusion informatique. En plus de tout cela, l'appareil de renseignement américain ne se gêne pas pour peindre en noir les organisations comme WikiLeaks. Les faisant passer pour des menaces pour les États-Unis, au même titre que les groupes terroristes.

L'audience d'extradition d'Assange au Royaume-Uni qui commence la semaine prochaine pourrait entraîner son extradition vers les États-Unis. Surtout quand on sait que le tribunal où son cas sera entendu est tristement célèbre pour son taux de condamnation à 100 % dans les affaires de sécurité nationale. Assange risque donc, s’il est finalement extradé, une peine de 175 ans de prison. Il est tout de même surprenant de constater comment les reportages des médias sur la liberté de la presse ne font aucune allusion à cette affaire. Une conférence sur la liberté des médias s’est même tenue à Londres l'année dernière, mais à aucun moment, il n’a été fait mention de l’affaire Assange. Tout ceci laisse penser que les carottes sont probablement déjà cuites pour lui.

Source : RT

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?
Comment interprétez-vous le silence des médias dans cette affaire ?

Voir aussi :

Twitter retire à un étudiant l'accès à son compte à parodies et le place sous le contrôle de son université après que cette dernière se soit plainte qu'il en usait pour se moquer d'elle
Jack Dorsey, le PDG de Twitter, demande à Elon Musk comment améliorer Twitter, suggestion de Musk : identifier les bots afin de faire la différence entre les vrais et les faux utilisateurs
Les données de centaines d'utilisateurs Facebook et Twitter ont été exposées aux développeurs à cause d'un SDK malveillant sur Android

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 18/02/2020 à 16:37
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message
Comment interprétez-vous le silence des médias dans cette affaire ?
franchement c'est incompréhensible. Soit ces médias sont clairement conscients de ce qu'Assange n'a pas respecté certaines règles du métier, soit ils ont été intimidés par les USA. Parce que je n'arrive pas à comprendre que même à la conférence sur la liberté des médias qui s’est tenue à Londres, dans le pays même oû est détenu Assange, on refuse d'en parler. Il y a quelque chose qui n'est pas claire dans cette affaire.
6  0