Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'enjeu le plus important pour Bill Gates à partir de 2019 est d'augmenter ses impôts
L'homme le plus riche du monde réfléchit à l'imposition des riches pour corriger des inégalités aux USA

Le , par Olivier Famien

76PARTAGES

9  0 
Avec plus de 110 milliards de dollars, Bill Gates se classe parmi les plus grosses fortunes de la planète. Comme lui, plusieurs grands noms du monde technologique trustent depuis plusieurs années dans le top 20 du classement des personnes les plus riches au monde. Dans cette liste des personnes qui peuvent se payer le luxe de ne plus travailler sans pour autant à avoir à se soucier de leurs finances, l’on a par exemple Jeff Bezos qui pèse plus de 110 milliards de dollars, le PDG d’Amazon Mark Zuckerberg, le PDG de Facebook qui croule sous le poids de 70 milliards de dollars, Larry Page et Sergey Brin, les fondateurs de Google qui détiennent respectivement plus de 60 milliards de dollars, Larry Ellison, le fondateur de la firme Oracle qui a dans son portefeuille personnel plus de 60 milliards de dollars, Steve Ballmer, l’ancien directeur général de Microsoft qui pèse un peu moins de 60 milliards de dollars ou encore Jack Ma, le fondateur de l’entreprise chinoise Alibaba qui enregistre dans ses comptes un peu moins de 50 milliards de dollars. Comme on peut le noter dans cette courte liste, les États-Unis enregistrent le plus de milliardaires les plus riches au monde.

Alors que l'année 2019 vient de s'achever, Bill Gates vient à nouveau de se prononcer sur l’imposition des plus grosses fortunes qui a fait l'objet de débat en 2019 aux États-Unis et sera certainement au premier plan en 2020. Aux États-Unis, il faut savoir que le gouvernement dépend en grande partie de la taxation du travail — environ trois quarts de ses revenus proviennent des impôts sur les traitements et salaires. Et comme le grand nombre de personnes qui dispose de revenus moyens ou faibles tire la quasi-totalité de leurs revenus du salaire et du travail horaire, cela sous-entend que les personnes les plus frappées par les taxes sont ces catégories de travailleurs pour lesquelles le taux d’imposition des revenus peut aller jusqu’à 37 %. Mais les plus riches ne tirent généralement qu’un faible pourcentage de leur revenu à travers leur salaire. La majeure partie provient des bénéfices sur les investissements, comme les actions ou l’immobilier, taxés à 20 % s’ils sont détenus pendant plus d’un an.

Pour Bill Gates, « ;c’est la preuve la plus claire que le système [fiscal] n’est pas équitable ;». « ;Je ne vois aucune raison de privilégier la richesse par rapport au travail comme nous le faisons aujourd’hui ;», soutient l’ex-patron de Microsoft. Selon lui, le système fiscal actuel aurait accentué l’écart entre les revenus les plus élevés et les plus bas par rapport à la situation d’il y a 50 ans. Quelques personnes se retrouvent avec beaucoup — « ;j’ai été récompensé de manière disproportionnée pour le travail que j’ai fait ;», admet Bill Gates — tandis que beaucoup d’autres qui travaillent tout aussi dur ont du mal à s’en sortir. Face à ce qu’il considère comme des inégalités, Bill Gates avance que si vous avez plus d’argent, vous devriez payer un pourcentage plus élevé en impôts, « ;et cela inclut Melinda et moi ;», ajoute le milliardaire le plus riche au monde, selon le classement Fortune de novembre dernier.

Pour aider les décideurs à mieux orienter leurs efforts, Bill Gates propose un ensemble de mesures qui selon lui pourraient rendre le système fiscal actuel plus équitable. Cela commence par le transfert d’une plus grande partie de la charge fiscale sur le capital, notamment en augmentant l’impôt sur les gains en capital, probablement au même niveau que les impôts sur le travail. L’ex-PDG de Microsoft, dont les revenus ne cessent de croître au fil des années, plaide également en faveur de l’augmentation de la taxe sur les successions. « ;Un système dynastique où vous pouvez transmettre une grande richesse à vos enfants n’est bon pour personne ;; la prochaine génération ne se retrouve pas avec la même incitation à travailler dur et à contribuer à l’économie. C’est l’une des nombreuses raisons pour lesquelles Melinda et moi cédons presque toute notre richesse à la société par le biais de notre fondation, plutôt que de la transmettre à nos enfants ;», défend Gates.


Bill Gates

Il convient de souligner qu’en 2006, il a été annoncé que Bill Gates et son épouse Melinda légueraient 95 % de leur fortune à la lutte contre les maladies et l’analphabétisme dans les pays du sud. Warren Buffett qui fait également partie du top 5 des personnes les plus riches au monde est du même avis et indique dans une lettre son intention de léguer plus de 99 % de sa fortune aux organisations caritatives, dont la Fondation de Bill Gates. Pour mieux se faire comprendre, il déclara dans sa lettre adressée à la fondation Gates qu’une « ;personne très riche doit laisser suffisamment à ses enfants pour qu’ils fassent ce qu’ils veulent, mais pas assez pour qu’ils ne fassent rien ;».

Comme autres propositions pour un système fiscal équitable, Bill Gates suggère la suppression du plafond sur le montant des revenus soumis à l’impôt Medicare (le système d’assurance santé géré par le gouvernement fédéral des États-Unis), la suppression de l’échappatoire des intérêts reportés qui permet aux investisseurs avisés de payer moins d’impôts sur leurs revenus et l’imposition de fortunes importantes qui sont détenues depuis longtemps (dix ans ou plus). Les personnes très riches ont souvent de gros investissements qu’ils détiennent pendant de longues périodes, et si ces investissements ne sont pas vendus ou échangés, l’argent n’est jamais imposé. Cela n’a aucun sens, soutient Gates.

Au regard de ces propositions, certaines personnes font remarquer qu’une application de ces mesures pourrait freiner l’innovation. Cependant, Gates souligne que dans les années 1970, lorsque Paul Allen et lui ont démarré Microsoft, les taux d’imposition étaient presque deux fois plus élevés qu’aujourd’hui, mais cela n’a pas nui à notre motivation à bâtir une grande entreprise.

D’autres personnes par contre estiment que si ces propositions tiennent vraiment à cœur à Gates, pourquoi il ne paye pas volontairement plus d’impôts que la loi ne l’exige. Mais pour le fondateur de Microsoft, cette démarche n’est pas une solution évolutive. Des dons volontaires supplémentaires ne permettront jamais d’amasser assez d’argent pour tout ce que le gouvernement doit faire. « ;Si Melinda et moi avions cédé la totalité de la dotation de notre fondation à l’État de Californie, cela ne serait pas suffisant pour financer leurs écoles publiques, même pour un an ;», déclare Gates.

Source : GatesNotes

Et vous ?

:fleche: Quels commentaires faites-vous des propositions de Gates visant à plus taxer les plus riches ;?

:fleche: Selon vous, est-ce juste de vouloir plus taxer les riches plus qu’ils ne le sont déjà ;?

:fleche: Pensez-vous que les gouvernements des pays comme la France, la Belgique, la Suisse, le Canada, etc. devraient également augmenter les taxes sur les fortunes des plus riches ;?

Voir aussi

:fleche: Maison Bill Gates : Xanadu 2.0, un concentré de luxe et de technologie, la réussite de Gates un cas exceptionnel ou donné à tous les développeurs ;?
:fleche: Bill Gates reste l’homme le plus riche de la planète, le classement Forbes fait la part belle aux acteurs américains de l’IT
:fleche: Jeff Bezos devient l’homme le plus riche de l’histoire contemporaine, la fortune du PDG d’Amazon vient de dépasser 150 milliards de $
:fleche: Bill Gates : l’impôt sur la société n’est pas une question morale, le fondateur de Microsoft s’exprime sur l’optimisation fiscale des géants de l’IT
:fleche: L’Irlande annonce la fin du « ;Double Irlandais ;» qui met un terme à une stratégie d’optimisation fiscale exploitée par les géants de l’IT

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 06/01/2020 à 10:16
Foutaise!

L'armée française a passé un contrat de 120 millions d'euro avec Microsoft en frais de licence.

Est-ce que ce contrat a été signé avec Microsoft France dont le siège se trouve à quelques centaines de mètres du "Pentagone français", siège de la grande muette?

Eh bien non! Le contrat a été signé avec... Microsoft Irlande!

Bien évidemment pour avoir le plaisir pour Microsoft de payer... plus d'impôt! :mouarf::mouarf::mouarf:

Sur le lien suivant, les intéressés pourront regarder une video (à partir de 41 minutes pour le dossier complet, 50 minutes pour la partie "irlandaise")

https://www.france24.com/fr/20161019...rat-fait-tache
3  0 
Avatar de xXxNeWgEnErAtIoN
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/01/2020 à 20:43
Ils ont qu'à se présenter aux élections dans ce cas
0  0 
Avatar de Dymmm
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 07/01/2020 à 12:20
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Ils ont qu'à se présenter aux élections dans ce cas
Ce serait contre productif si le but et de gérer son argent au mieux sans que la majeure partie soit absorbe par la complexité des structures administratives.
0  0 
Avatar de Dymmm
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 06/01/2020 à 18:33
Citation Envoyé par xXxNeWgEnErAtIoN Voir le message
Il avait qu'à commencer par ne pas créer ça fondation avec les sous de son optimisation fiscale et faire un chèque aux impôts américains.

Les philanthropes me font bien rire quand ils essayent de se substituer aux états avec leurs associations, ils ne sont pas élus, ils ne sont rien, ils n'ont pas plus de droits que les autres.
Peut être sont ils conscient de l'incompétence et / ou des intérêts personnels parasites des élus pour ne pas avoir envie de leurs confier quoi que ce soit.
Si tu veux que les choses soit bien faites ne confi pas la tache à un commercial élu.
0  1 
Avatar de xXxNeWgEnErAtIoN
Inactif https://www.developpez.com
Le 06/01/2020 à 7:47
Il avait qu'à commencer par ne pas créer ça fondation avec les sous de son optimisation fiscale et faire un chèque aux impôts américains.

Les philanthropes me font bien rire quand ils essayent de se substituer aux états avec leurs associations, ils ne sont pas élus, ils ne sont rien, ils n'ont pas plus de droits que les autres.
2  9