Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Les dépenses mondiales en systèmes robotiques et drones devraient atteindre les 128,7 milliards de dollars en 2020,
Selon une projection d'IDC

Le , par Stéphane le calme

81PARTAGES

5  0 
Les dépenses mondiales pour les systèmes robotiques et les drones seront de 128,7 milliards de dollars en 2020, soit une augmentation de 17,1 % par rapport à 2019, selon une projection du cabinet IDC. D'ici 2023, IDC prévoit que ces dépenses atteindront 241,4 milliards de dollars avec un taux de croissance annuel composé (TCAC) de 19,8 %.

Les systèmes robotiques seront la plus grande des deux catégories tout au long de la période de prévision de cinq ans avec des dépenses mondiales en robotique prévues à 112,4 milliards de dollars en 2020. Les dépenses en drones totaliseront 16,3 milliards de dollars en 2020 mais devraient croître à un rythme plus rapide (33,3% TCAC) que les systèmes robotiques (17,8 % TCAC).

Les achats de matériel domineront le marché de la robotique, 60 % de toutes les dépenses étant consacrées aux systèmes robotiques, au matériel de robotique après-vente et au matériel du système. Les achats de robots industriels et de robots de service totaliseront plus de 30 milliards de dollars en 2020. Parallèlement, les dépenses en logiciels liés à la robotique iront principalement aux achats d'applications de commande et de contrôle et d'applications spécifiques à la robotique. Les dépenses de services seront réparties sur plusieurs segments, y compris l'intégration des systèmes, la gestion des applications et le déploiement et le support matériel. Les dépenses de services devraient croître à un rythme légèrement plus rapide (21,3 % TCAC) que les dépenses en logiciels ou en matériel (21,2 % TCAC et 15,5 % TCAC, respectivement).

« Les développements logiciels sont parmi les tendances les plus importantes qui façonnent actuellement l'industrie de la robotique. Les fournisseurs de solutions intègrent progressivement des fonctionnalités logicielles supplémentaires, souvent basées sur le cloud, dans les systèmes robotiques. Un exemple opérationnel est une application de gestion des actifs pour surveiller l'équipement robotique. Il aligne les solutions avec les attentes actuelles en matière de technologie opérationnelle moderne dans son ensemble et joue une adoption facilitée par les chefs d'exploitation », a déclaré Remy Glaisner, directeur de la recherche de la branche IDC Worldwide Robotics: Commercial Service Robots. « Tout aussi importante est la première tendance tirée par les capacités "définies par logiciel" naissantes pour les solutions de robotique et de drones. Le but est de permettre aux systèmes de dépasser certaines des limitations imposées par le matériel et d'ouvrir de nouveaux ensembles de cas d'utilisation commercialement viables ».

La fabrication discrète sera responsable de près de la moitié des dépenses en systèmes robotiques dans le monde en 2020 avec des achats totalisant 53,8 milliards de dollars. Les prochaines industries les plus importantes pour les systèmes robotiques seront la fabrication de processus, les industries de ressources, les soins de santé et la vente au détail. Les secteurs qui connaîtront la croissance la plus rapide des dépenses en robotique au cours des prévisions 2019-2023 sont la vente en gros (30,5 % TCAC), la vente au détail (29,3 % TCAC) et la construction (25,2 % TCAC).

« Malgré l'évolution vers un accord commercial entre les États-Unis et la Chine, il semble que les tarifs pourraient ne pas changer sur de nombreux systèmes de robotique. Cela aura un impact négatif sur les industries manufacturières et des ressources, où l'adoption de la robotique a été forte. Les taxes supplémentaires vont probablement ralentir l'investissement dans les systèmes robotiques utilisés dans les processus de fabrication, les chaînes d'approvisionnement automatisées et les opérations minières », a déclaré Jessica Goepfert, vice-présidente du programme Customer Insights & Analysis chez IDC.


Les dépenses en drones seront également dominées par les achats de matériel, plus de 90 % du total de la catégorie étant destiné aux drones grand public, aux capteurs après-vente et aux drones de service en 2020. Les dépenses en logiciels de drones seront principalement affectées aux applications de commande et de contrôle et spécifiques aux drones. Les dépenses de services seront dirigées par l'éducation et la formation. Les logiciels connaîtront la croissance la plus rapide (38,2 % TCAC) au cours des cinq prochaines années, suivis de près par les services (37,6 % TCAC) et le matériel (32,8 % TCAC).

Les dépenses de consommation des drones totaliseront 6,5 milliards de dollars en 2020 et représenteront près de 40 % du total mondial tout au long de la prévision. Les dépenses de l'industrie sur les drones seront dirigées par les services publics (1,9 milliard de dollars), la construction (1,4 milliard de dollars) et les industries distinctes de la fabrication et des ressources (1,2 milliard de dollars chacune). IDC s'attend à ce que l'industrie des ressources devance la construction et la fabrication discrète pour devenir la deuxième plus grande industrie de dépenses de drones en 2021. La croissance la plus rapide des dépenses de drones au cours de la période de prévision de cinq ans proviendra du gouvernement fédéral / central (63,4 % TCAC), l'éducation (55,9 % TCAC) et les gouvernements des États / locaux (49,9 % TCAC).

« Nous nous attendons à voir certaines augmentations de prix à mesure que les fabricants de drones répercuteront le coût des tarifs imposés sur l'importation / exportation de drones. Les industries de la construction et des ressources ressentiront particulièrement les effets de ces hausses de prix. En revanche, de nombreux fabricants de drones de consommation absorbent les coûts supplémentaires afin de maintenir l'offre et de satisfaire la demande continue de drones des consommateurs. Bien que l'accord commercial en suspens offre un certain espoir, ces industries seront confrontées à des vents contraires continus tant que les tarifs resteront en place », a déclaré Stacey Soohoo, directeur de recherche Customer Insights & Analysis chez IDC. « Ailleurs, les fabricants en robotique continueront de faire face à la double hausse des coûts des matériaux et des composants importés ».

Les robots ont fait couler beaucoup d'encre en 2019. Par exemple, Boston Dynamics, filiale du groupe japonais SoftBank Crop., a annoncé qu’elle lançait la commercialisation de ses robots quadrupèdes baptisés Spot. Selon Boston Dynamics, Spot est un robot agile qui grimpe les escaliers et traverse les terrains accidentés avec une facilité sans précédent, tout en étant assez petit pour être utilisé à l'intérieur. Il est conçu pour être une plateforme robuste et personnalisable. Il répond de manière autonome aux besoins en matière de détection industrielle et d'exploitation à distance.


L’entreprise américaine estime que son robot peut aller là où vous lui dites, même les endroits où les robots à roues ne peuvent pas aller, éviter les obstacles et garder son équilibre dans des circonstances extrêmes. Selon l’entreprise, tout ceci constitue des compétences cruciales si vous essayez de naviguer dans un environnement inconnu. Elle estime aussi que Spot peut transporter des charges utiles dont l'endurance dépasse de loin celle des drones aériens. Spot serait en mesure de transporter jusqu’à quatre modules matériels sur son dos.

Sa capacité d’emport serait de 14 kilogrammes. Le site de l’entreprise présente également d’autres informations au sujet du Spot. Le robot possède une vision à 360 degrés et utilise des caméras stéréoscopiques pour éviter les obstacles et les personnes lorsqu'il se déplace sur des sites de travail dynamiques. Spot est conçu pour résister aux environnements industriels poussiéreux et humides. Il est aussi doté d’une protection en cas d'accident. Il est étanche (IP54) et résiste à une température pouvant aller de moins de 20 degrés à plus de 45 degrés.

Plus tôt en 2019, Marc Raibert, directeur de Boston Dynamics, a présenté une vidéo du robot Spot de l'entreprise dans un certain nombre de scénarios du monde réel. Parmi les scénarios, il y en avait un où le robot a ouvert les portes lors d'un exercice d'entraînement pour la police d'État du Massachusetts, montrant comment le robot pouvait potentiellement être utilisé pour aider à mettre les agents humains à l'abri du danger lors d'une prise d'otages ou de terroristes. Selon les dossiers obtenus par l'ACLU du Massachusetts et examinés par WBUR, l'équipe de déminage de l'État avait Spot, prêté par Boston Dynamics, pendant trois mois, du mois d’août à novembre.


Source : IDC

Et vous ?

Que pensez-vous de l'industrie de la robotique et des drones ?
Avez-vous déjà développé une application ou un module pour cette industrie ?

Voir aussi :

IDC prévoit que le nombre de connexions 5G dans le monde atteindra 1,01 milliard en 2023, prévision réaliste ou optimiste ?
Le marché des PC de jeu dans la zone EMEA ne sera pas affecté par le Cloud gaming dans les prochaines années et continuera à se développer jusqu'en 2023, selon IDC
Les mises à niveau dans le secteur commercial avant la fin du support de Windows 7 vont maintenir à flot le marché des PC traditionnels de la zone EMEA, malgré la pénurie attendue de CPU, selon IDC
IDC : les dépenses mondiales pour la réalité augmentée et virtuelle devraient atteindre 18,8 milliards de dollars en 2020, puis continueront cette forte croissance jusqu'en 2023

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !