Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

L'entreprise américaine Boston Dynamics a officiellement lancé la commercialisation de son robot Spot
à travers un programme de leasing

Le , par Bill Fassinou

26PARTAGES

15  0 
Comme annoncé en juin passé, Boston Dynamics, filiale du groupe japonais SoftBank Crop., a annoncé cette semaine qu’elle lance la commercialisation de ses robots quadrupèdes baptisés Spot. L’entreprise avait annoncé cette intention de commercialiser son robot Spot depuis l’année dernière. Toutefois, à défaut de vendre ses robots, l’entreprise a plutôt lancé un programme de leasing à l’endroit de quelques entreprises. L’entreprise a précisé que seuls quelques exemplaires seront disponibles dans un premier temps.

Boston Dynamics est une entreprise américaine, située à Waltham dans le Massachusetts, spécialisée dans la robotique, notamment à usage militaire. Ses principales réalisations concernent les robots PETMAN, BigDog, RHex et Atlas, ainsi que le système de simulation humaine DI-Guy. Jusqu’en 2016, l’entreprise était encore une filiale de l’Alphabet, mais elle a été racheté en 2017 par le groupe japonais SoftBank Corp., spécialisé dans les télécommunications. En mai 2018, l’entreprise a annoncé qu’elle va commencer à commercialiser des robots grand public.

L’annonce de Boston Dynamics concernait un robot quadrupède que l’entreprise appelle SpotMini. Depuis, le robot a été rebaptisé Spot avant le lancement officiel de sa commercialisation cette semaine. Selon Boston Dynamics, Spot est un robot agile qui grimpe les escaliers et traverse les terrains accidentés avec une facilité sans précédent, tout en étant assez petit pour être utilisé à l'intérieur. Il est conçu pour être une plateforme robuste et personnalisable. Il répond de manière autonome aux besoins en matière de détection industrielle et d'exploitation à distance.

L’entreprise américaine estime que son robot peut aller là où vous lui dites, même les endroits où les robots à roues ne peuvent pas aller, éviter les obstacles et garder son équilibre dans des circonstances extrêmes. Selon l’entreprise, tout ceci constitue des compétences cruciales si vous essayez de naviguer dans un environnement inconnu. Elle estime aussi que Spot peut transporter des charges utiles dont l'endurance dépasse de loin celle des drones aériens. Spot serait en mesure de transporter jusqu’à quatre modules matériels sur son dos.

Sa capacité d’emport serait de 14 kilogrammes. Le site de l’entreprise présente également d’autres informations au sujet du Spot. Le robot possède une vision à 360 degrés et utilise des caméras stéréoscopiques pour éviter les obstacles et les personnes lorsqu'il se déplace sur des sites de travail dynamiques. Spot est conçu pour résister aux environnements industriels poussiéreux et humides. Il est aussi doté d’une protection en cas d'accident. Il est étanche (IP54) et résiste à une température pouvant aller de moins de 20 degrés à plus de 45 degrés.


Boston Dynamics a expliqué que Spot, remplaçant du SpotMini, est conçu de sorte que les entreprises qui l’obtiendront pourront définir à chaque fois les compétences dont le robot a besoin pour accomplir un travail particulier. En d’autres termes, Spot est customisable. Spot est une plateforme personnalisable avec une API permettant aux développeurs tiers de programmer leurs propres applications. Toutefois, tout comme son prédécesseur, le SpotMini, le Spot ne possède qu’une autonomie de 90 minutes, soit une heure et demie.

Selon l’entreprise, Spot peut vous aider à vérifier des fuites de gaz, lorsque vous l’équipez d’un détecteur de méthane. Si vous avez besoin d'une connectivité sur de longues distances, vous pouvez raccorder un module radio maillé. Boston Dynamics a équipé le Spot de la technologie LIDAR de Velodyne (un composant essentiel pour les projets de voitures autonomes) pour créer des cartes en 3D des espaces intérieurs. Comme le Spot est conçu pour fonctionner sous la pluie, les espaces extérieurs sont également pris en compte.

Pour rappel, LIDAR est l’acronyme de l'expression anglaise « light detection and ranging » ou « laser detection and ranging ». En français, l’on parle de télédétection par laser ou lidar. C’est une technique de mesure à distance fondée sur l'analyse des propriétés d'un faisceau de lumière renvoyé vers son émetteur. Ensuite, il semblerait que le Spot ne soit pas conçu pour interagir avec les humains pour l’instant. L’entreprise se concentre sur les utilisations du Spot dans des espaces fermés et contrôlés, il est donc peu probable que vous voyiez un Spot se promener dans votre centre commercial local bientôt.

À ses origines, certaines activités de Boston Dynamics étaient orientées vers le domaine militaire, mais cette fois, l’entreprise a indiqué que le Spot n’était en aucun cas destiné à un usage militaire. « Fondamentalement, nous ne voulons pas voir Spot faire quoi que ce soit qui nuit aux gens, même si c’est de façon simulée », a déclaré Michael Perry, vice-président du développement commercial chez Boston Dynamics. Le Spot ne sera pas utilisé comme une arme. « C'est quelque chose sur quoi nous sommes plutôt fermes quand nous parlons aux clients », a-t-il ajouté.

Selon d’autres médias qui parlent du sujet, Boston Dynamics ferait toujours du marketing auprès des services de police, mais l’entreprise aurait pris la peine d’indiquer que le Spot va se limiter uniquement à l'élimination des bombes et autres matières dangereuses, à l'instar des robots de police existants. Spot pourrait donc être utilisé par les forces de l’ordre à des fins de secours ou de déminage, plus des secteurs de la construction et de l’énergie premièrement évoquée par l’entreprise. L’entreprise aurait également l’intention de faire monter le Spot sur scène.

Boston Dynamic serait en train de discuter avec le Cirque du Soleil pour voir dans quelle mesure un exemplaire de son robot Spot pourrait figurer dans des spectacles. Sur ce point, rappelons qu’en octobre 2017, lors d’une conférence, l’entreprise avait déjà montré un extrait d’une vidéo montrant un prototype du SpotMini en train de danser sur un morceau de musique. Cela dit, malgré les caractéristiques présentées par le Spot, certains estiment que le robot serait encore plus complet s’il pouvait interagir avec l’être humain.

Le Spot arrive à ouvrir une porte et à faire d’autres choses, mais ils estiment que cela ne suffisait pas. Ouvrir une porte exige une navigation habile des forces physiques impliquées, renforçant le corps du Spot d'une manière presque impossible à reproduire pour un opérateur humain, mais il s'agit d'intelligence sportive, pas d'intelligence interprétative. Le Spot n'a pas pour mission de reconnaître les portes ou de répondre aux signaux du monde physique. En fait, le modèle du Spot du monde qui l'entoure est plutôt superficiel, composé principalement d'obstacles et d'itinéraires préprogrammés.


D’autres chercheurs pensent qu’il faut aller plus loin que cela, en travaillant à mettre en place les interactions homme-robot. Pour Henny Admoni, qui travaille sur les interactions homme-robot à l'Université Carnegie Mellon, Boston Dynamics a toujours été fort dans la mécanique et dans les commandes, comme pouvoir déplacer correctement le poids du robot. Mais d’après lui, cela reste insuffisant. Il a expliqué que les robots qui sont censés opérer dans des environnements humains n'auront pas vraiment la possibilité d'éviter les humains.

Henny Admoni a déclaré que : « Intégrer les compétences d'interaction homme-robot dans le développement à un stade précoce va probablement conduire à un plus grand succès que d'essayer d'améliorer l'interaction humaine dans les systèmes existants ». Néanmoins, Boston Dynamics reste enthousiaste pour le stade qu’il a atteint. Spot pourrait offrir une nouvelle façon pour les programmes informatiques d'interagir avec le monde physique, une puissance qui pourrait avoir un impact énorme sur la technologie et la société en général.

Source : Boston Dynamics

Et vous ?

Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi

Boston Dynamics veut vendre ses chiens robots SpotMini aux ménages et aux entreprises. Le succès sera-t-il au rendez-vous ?

Au cours d'une conférence, Boston Dynamics a présenté un petit extrait vidéo où son robot SpotMini danse sur un morceau de musique

Boston Dynamics s'apprête à lancer Spot, son premier robot commercial. L'entreprise réussira-t-elle à trouver des débouchés pour sa technologie ?

Boston Dynamics a commencé à tester ses robots pour la livraison de colis. L'entreprise cherche des applications commerciales pour ses machines

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de photowoman
Futur Membre du Club https://www.developpez.com
Le 25/09/2019 à 19:43
Énorme !
2  1 
Avatar de hotcryx
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/09/2019 à 15:04
Le 1er est moche! (mais efficace)

On dirait qu'il marche à reculons.
0  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 26/09/2019 à 15:23
Je pense que le chômage n'a pas fini d'augmenter car les entreprises vont utiliser plus de robots et moins d'humains. Les humains vont avoir moins de revenu, ils vont moins consommer, du coup il y aura encore moins de travail.

Les boulots qui vont être pris par ce type de robots ne sont pas ultra fun, mais il faut bien survivre.
AMAZON : UN RAPPORT ALARMANT SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL À MONTÉLIMAR
0  0 
Avatar de L33tige
Membre habitué https://www.developpez.com
Le 30/09/2019 à 16:53
Citation Envoyé par Ryu2000 Voir le message
Je pense que le chômage n'a pas fini d'augmenter car les entreprises vont utiliser plus de robots et moins d'humains. Les humains vont avoir moins de revenu, ils vont moins consommer, du coup il y aura encore moins de travail.

Les boulots qui vont être pris par ce type de robots ne sont pas ultra fun, mais il faut bien survivre.
AMAZON : UN RAPPORT ALARMANT SUR LES CONDITIONS DE TRAVAIL À MONTÉLIMAR
Si il n'y à plus de travailleurs et à fortiori de valeur du travail créé par les moyens de productions possédé par les travailleurs, il n'y à plus de richesse et d'économie, ne t'en fais pas que les personnes influentes ne sont pas près de laisser l’économie s'effondrer pour eux.
0  0