Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Un employé de Facebook est congédié pour avoir restauré des comptes publicitaires bannis par la société,
En échange de milliers de dollars de pots-de-vin

Le , par Jonathan

133PARTAGES

13  0 
Facebook vient de congédier l’un de ses employés travaillant dans le bureau d’Austin. Il est reproché à cet employé d’avoir accepté des milliers de dollars de pots-de-vin en échange de la réactivation des comptes publicitaires qui avaient été bloqués pour violation des politiques de l’entreprise. En effet, en octobre dernier, il a été révélé qu’ Ads Inc, une agence de marketing basée à San Diego, payait des milliers d’utilisateurs pour placer des publicités trompeuses sur leurs comptes Facebook personnels.

En payant les utilisateurs de Facebook pour publier des annonces sur leurs pages personnelles, Ads Inc. tentait de contourner les politiques de Facebook en matière de publicités payantes. Cela leur revenait moins cher puisque chaque utilisateur ne recevait que 15 à 30 dollars par mois pour permettre l’accès à son compte. L’entreprise revendait ensuite cet accès à d'autres agents marketing pour 800 dollars le compte. De plus, les publicités qui étaient partagées à travers ces comptes étaient trompeuses, elles faisaient partie d'un système qui a incité les utilisateurs à s'inscrire à un abonnement mensuel coûteux pour un produit initialement commercialisé en tant qu'essai gratuit.


L’ayant découvert, Facebook a bloqué ces comptes publicitaires, mais il semble que cet employé de Facebook dont l’identité n’a pas été dévoilée, ait accepté de débloquer ces comptes en échange de fortes sommes d’argent. Il aurait initialement été payé 5000 dollars puis 3000 dollars chaque mois pour commettre ce forfait. Ce qu’a qualifié d’inacceptable un porte-parole de Facebook : « Ce comportement est absolument interdit par nos politiques et l'individu ne travaille plus avec Facebook. Nous continuons d'enquêter et prendrons toute autre mesure nécessaire ».

Un ancien employé d’Ads Inc a déclaré que son ancien employeur avait soudoyé non pas un, mais plusieurs employés de Facebook afin que ceux-ci puissent restaurer les comptes publicitaires bloqués par l’entreprise. Cette information n’est pas confirmée puisque Facebook ne s’est pas étendu là-dessus, mais toujours est-il que la possibilité que plusieurs autres employés soient impliqués, reste envisageable.

Source : Business Insider

Et vous ?

Qu’en pensez-vous ?

Voir aussi :

Les utilisateurs américains de Facebook quittent le réseau social par millions, Selon un sondage d'Edison Research
Le cofondateur de WhatsApp qui a vendu la société à Facebook pour 19 milliards de $ dit aux étudiants de supprimer leur compte Facebook à Stanford
Si vous avez ajouté votre numéro de téléphone sur Facebook pour activer l'authentification à deux facteurs Il peut être utilisé pour vous rechercher

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 7:44
ça commence à bien faire. Avec Facebook il ne se passe plus une semaine sans qu'on entende un truc de ce genre concernant cette entreprise. Va t-on dédommager les utilisateurs qui se sont faits arnaqués par ce système de publicités mensongères ? je constate que l'amende de 5 milliards dont a écopé Facebook dernièrement n'a pas été assez conséquente pour que cette entreprise prennent au sérieux ses utilisateurs.
5  0 
Avatar de walfrat
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 10:01
Je veux bien entendre que facebook a été négligent, mais franchement, maîtriser ce genre de situation à l'échelle du milliard de compte, ça doit pas être évident non plus.
3  1