Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le Département de la justice des Etats-Unis offre jusqu'à 5 millions de dollars pour trouver deux hackers russes
à la tête d'une organisation qui serait liée aux services de renseignement du Kremlin

Le , par Jonathan

96PARTAGES

21  0 
Maksim Yakubets et Igor Turashev sont deux kackers de nationalité russe accusés d'être à la tête d'un groupe de pirates informatiques lié aux services de renseignement du Kremlin. Yakubets est âgé de 32 ans et est considéré comme étant un vrai criminel du XXIe siècle qui, en appuyant sur une touche du clavier et en cliquant sur sa souris, a commis des crimes informatiques à travers le monde. Turashev quant à lui, est âgé de 38 ans et est vu comme l’une des têtes pensantes d’Evil Corp, le groupe de pirates auquel ils appartiennent.

Déterminé à mettre les 2 hackers russes derrière les barreaux, le Département de la Justice des États-Unis a fait savoir dans un communiqué qu’il offre une récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars pour toute information menant à leur arrestation. Ce qui représente une prime record dans le secteur de la cybercriminalité. Selon la justice américaine, il est reproché à Evil Corp d’avoir attaqué des banques, des institutions financières, des autorités locales, des organisations privées et des petites entreprises en utilisant la technique de l'hameçonnage (phishing).


Pour commettre leurs forfaits, les deux hommes auraient développé puis déployé le cheval de Troie bancaire connu sous le nom de Dridex. C’est ce qu’a déclaré Scott W. Brady, procureur du district ouest de Pennsylvanie : « Pendant plus d’une décennie, Yakubets et Turashev ont dirigé l’une des organisations de cybercriminalité les plus sophistiquées au monde. En déployant le logiciel malveillant Bugat, aussi connu sous le nom de Cridex et Dridex, ces cybercriminels ont visé des individus et sociétés dans l’ouest de la Pennsylvanie et partout dans le monde ».

Les diverses opérations menées par le duo leur auraient permis de dérober plus de 100 millions de dollars en dix ans. Ils se servaient de logiciels malveillants cachés dans des pièces jointes de courriels pour accéder aux identifiants et coordonnées bancaires de leurs victimes. Les hackers transféraient ensuite frauduleusement l'argent vers des comptes bancaires qui leur appartenaient ou qu'ils contrôlaient. Une vingtaine de pays aurait ainsi été touchée durant la période d’activité du binôme.

Cette récompense de 5 millions fait partie du programme de récompenses Transnational Organized Crime (TOC) du Département d'État américain. Créé en 2013 par le Congrès, il s’agit de l'un des nombreux outils utilisés par les autorités américaines pour soutenir les efforts des forces de l'ordre visant à démanteler les organisations criminelles transnationales et à traduire leurs dirigeants et leurs membres en justice. Il ne reste plus qu’à espérer que cette récompense sera suffisante pour permettre de les appréhender.

Deux personnes impliquées dans cette affaire ont été arrêtées en Grande-Bretagne et extradées aux États-Unis. Aux dernières nouvelles, les deux hackers russes ont été localisés en Russie et d’après le Trésor américain, Yakubets aurait collaboré avec les services de renseignement russes (FSB). Ce qui suppose qu’il bénéficie probablement de la protection du Kremlin. On imagine donc mal le gouvernement russe le laisser se faire extrader.

Source : Communiqué

Et vous ?

Pensez-vous que cette récompense suffira pour permettre l’arrestation de ces hackers ?
Pensez-vous que le Kremlin puisse laisser faire extrader ces hackers russes ?

Voir aussi :

61 % des chefs d'entreprise pensent que les hackers « gagnent la guerre » contre la cybercriminalité, Selon une étude de l'European Business Awards
Des hackers auraient pu pirater les robots de chevets des chambres d'un hôtel et visionner les séquences vidéo. L'hôtel, dont les robots constituent l'essentiel du personnel, présente ses excuses
NordVPN admet que des hackers ont eu accès à un de ses serveurs en mars 2018 Suite à une polémique portant sur le degré de sécurité qu'elle propose à sa clientèle

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Thomasa21
Membre averti https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 7:41
Il faut reconnaitre que c'est une belle récompense, mais je ne pense pas qu'elle soit suffisante pour délier les langues des autres hackers et les pousser à dénoncer ces derniers.
D'autre part, je vois mal la Russie laisser faire extrader ces hackers de leur terre d'origine sachant que ces derniers pourraient réveler les termes de leur probable collaboration. Ils n'ont qu'à être interdits d'entrer dans tous les pays de l'OTAN, bien qu'il n'est peut-être même pas besoin de sortir de la Russie pour continuer leurs crimes. Un vrai casse tête pour les américains ce coup ci.
1  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 10:06
Pensez-vous que cette récompense suffira pour permettre l’arrestation de ces hackers ?
J'ai de gros doute la dessus, c'est un truc à se retrouver un enfer pour celui/ceux qui oseront aider les USA.

Pensez-vous que le Kremlin puisse laisser faire extrader ces hackers russes ?

Aucune chance avec poutine.

Sinon une vidéo sympa:
1  0 
Avatar de kaitlyn
Membre du Club https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 10:16
Citation Envoyé par Jonathan Voir le message


Pensez-vous que cette récompense suffira pour permettre l’arrestation de ces hackers ?
Pensez-vous que le Kremlin puisse laisser faire extrader ces hackers russes ?
avec Whiterose dans l'équation, les choses deviennent tout de suite plus complexes que ça.
0  0 
Avatar de Anselme45
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 13:03
Quelle blague!

C'est juste de la communication pour journaleux en manque d'idée...

Dans la réalité, les services de renseignement US, comme ceux de tous les autres pays, n'ont pas besoin d'afficher des pancartes "Wanted" (comme dans les western des années 60) pour s'occuper d'un agent étranger: L'agent est identifié et "désactivé" en toute discrétion.
0  0