Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le PDG d'Intel déplore le fait que sa société s'est tellement focalisée sur les 90 % de parts de marché qu'elle détenait avec ses CPU
Qu'elle a oublié d'innover et manqué d'autres opportunités

Le , par Christian Olivier

47PARTAGES

6  0 
Robert (Bob) Holmes Swan, le CEO du géant Intel, s’est récemment exprimé lors de la conférence annuelle du Crédit Suisse sur les nouvelles technologies. Au cours de cet évènement, il a déploré le fait que son entreprise se soit tant focalisée sur le marché des CPU, aveuglée par le monopole (90 % de parts de marché) qu’elle y a conservé pendant de longues années. D’après lui, cet état des choses a empêché la société de se développer sur d’autres marchés pourtant très prometteurs et d’innover. Swan voudrait en finir avec la perception qu’ont les employés d’Intel de leur propre entreprise, celle d’une entité focalisée majoritairement sur le marché des processeurs traditionnels, afin de prendre un nouveau départ.


Selon les informations recueillies par le site Web WccfTech, le patron d’Intel aurait désormais décidé que le nouvel objectif de son entreprise ne sera plus tant de maintenir cette part de marché élevée dans un marché restreint comme celui des processeurs traditionnels, mais plutôt de récupérer 30 % de l’ensemble du marché international du silicium qui englobe la fabrication de chipset, de CPU x86 ou Arm, de GPU, de puces d’IA, de modems, de capteurs divers et autres. Le patron d’Intel voit grand et souhaite redonner un nouveau souffle à sa société, après les débâcles qu’elle a enchainées au cours de ces dernières années : retour en force d’AMD sur le marché des CPU traditionnels, évincement de la société du marché des modems pour mobiles, contreperformance de sa division Connected Home (Intel songerait à la vendre), retard dans le développement d’un procédé de gravure avancé (passage du 14 au 10 nm), révélation sur les nombreuses failles matérielles affectant ses CPU x86…

À ce propos, Swan a déclaré : « ;Nous prévoyons d’avoir une part de 30 % dans un TAM [acronyme de Total Available Market] de 230 milliards de dollars, qui devrait atteindre 300 milliards de dollars au cours des quatre prochaines années […] Venir au bureau dans la perspective de représenter 30 % du marché global du Silicium dans les années à venir me semble bien plus excitant et stimulant. Tout comme l’idée de prendre de plus en plus d’importance dans le succès [indirect] rencontré par ceux qui utilisent nos solutions et cela ne se limite pas juste au processeur ;».

Au cours de son intervention, le PDG de la firme de Santa Clara a également évoqué les causes de la perte importante de parts de marché de son groupe au profit des processeurs AMD. Trois éléments expliquent, selon lui, ce retournement de situation :

  • une demande plus élevée que prévu qu’Intel n’est pas en mesure de satisfaire (à cause de cela, la firme a été contrainte de ressusciter son processus de gravure en 22 nm pour pallier la demande de certaines puces bas de gamme) ;;

  • l’encombrement des unités de production de puces ;;

  • les multiples itérations du 14 nanomètres.


Et vous ?

Que pensez-vous des propos du CEO d’Intel ?

Voir aussi

Apple rachète la division modem d'Intel dédiée aux smarphones pour 1 milliard de dollars
Intel désactive la fonctionnalité Hardware Lock Elision (HLE) sur tous ses CPU x86 à cause de Zombieload v2 et recommande en plus de désactiver RTM pour les environnements virtualisés
MDS : de nouveaux exploits liés à l'exécution spéculative qui affectent les CPU Intel jusqu'à Kaby Lake et exposent les données des mémoires tampon
Threadripper de 3e génération : AMD dévoile les CPU dédiés aux professionnels les plus puissants au monde, notamment son Ryzen 3970X (32 cœurs / 64 threads), et leur nouveau socket sTRX4

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de Aspartame
Membre actif https://www.developpez.com
Le 10/12/2019 à 23:22
ils vont innover dans que domaine ? la sécurité ?
4  0 
Avatar de andry.aime
Rédacteur/Modérateur https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 7:50
Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Le PDG d’Intel déplore le fait que sa société s’est tellement focalisée sur les 90 % de parts de marché
Qu’elle détenait avec ses CPU qu’elle a oublié d’innover et manqué d'autres opportunités
Intel ne s'est pas contenté de se focaliser sur les 90% de parts de marché mais aussi d'en abuser sur les prix.

Citation Envoyé par Christian Olivier Voir le message
Selon les informations recueillies par le site Web WccfTech, le patron d’Intel aurait désormais décidé que le nouvel objectif de son entreprise ne sera plus tant de maintenir cette part de marché élevée dans un marché restreint comme celui des processeurs traditionnels
De toute façon il ne peut rien faire, le monopole est finit, du moins pour quelques années. Dès la sortie des premiers ryzen, Intel a commencé de perdre petit à petit, mais la sortie de la dernière génération ryzen a accéléré cette tendance. Le rapport performance / prix, le support du PCIe 4 et la consommation énergétique des ryzen 3000 par rapport aux Coffe Lake sont favorable pour AMD, mais aussi la promesse que la prochaine génération serait toujours supportée par le socket AM4.
Ce qui monte leur PC eux même vont de plus en plus vers AMD:

Corée du Sud



Mindfactory.de



Best sellers sur amazon.com



Même les joueurs se font attirer par AMD malgré les frimes d'Intel avec ses quelques FPS de plus (GamersNexus, Steam)

AMD est aussi en train de préparer ses APU pour mobile (AMD Renoir). Du coté serveur, les Epycs 7002 prend aussi sa part de marché.
3  0 
Avatar de phil995511
Membre actif https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 12:04
Ils ont investi dans la 5G puis ils ont revendu cet investissement à Apple récemment, ils ont lancé une gamme de cartes mères il y a quelques années puis ils en ont stoppé leur production, ils se sont lancés dans les SSD puis semblent avoir +/- délaissé ce marché, ils ont développés les NUC mais ils ne semble ne pas faire grand chose pour en booster les ventes, ils se sont investis dans le secteur de carte graphiques avec tellement de sérieux qu'ils ont fini par intégrer des GPU AMD dans leurs CPU en 2019... Je ne partage pas la vision du PDG de Intel. Les mecs de chez Intel semblent ne penser que sur le cour terme, ils paraissent incapables de soutenir un nouveau projet durablement dans le temps. A côté de cela ils ont certainement sabordé leur division CPU en refusant d’investir à temps dans le 7 nm en pensant très pouvoir garder leur place de leader en ne produisant que du 14 nm. On dirait qu'ils gèrent leur divisions comme si c'était des startups puis qu'ils cessent de les optimiser. Alors oui il y a de quoi se poser des questions ou leurs gestionnaires sont nuls, ou ils sont masos... Ils me font penser à des sprinters qui se seraient inscrits à une course d'endurance et qui seraient incapables de se remettre en question. Ils devraient recourir à mes services je pourrais difficilement faire moins bien qu'eux (rires). J'ai l'envie de leur dire gaffez vous les mecs, la prochaine étape sera peut-être la banqueroute si vous continuez ainsi...
3  0 
Avatar de ddoumeche
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 16:34
Le tord d'Intel est sans doute d'avoir eu un CEO, Brian Krzanich, qui se focalisait plus sur des activités sociétales que sur l'efficacité opérationnelle de son groupe. Et ce jusqu'à sa démission en 2018.
2  0 
Avatar de defZero
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 0:10
Que pensez-vous des propos du CEO d’Intel ?

Qu'il finisse par revenir aux sources.
Le cœur de métier d'Intel, était la fabrication de semi-conducteurs.
De ce point de vu, il est logique de ce remettre sur ce crédo étant donné le contexte global actuel (ventes de smarphone/tablettes sous ARM > ventes de PC x86, difficultés à descendre en finesse de gravure, ...etc).

Le marché de la fabrication est de fait bien plus gros que seulement la production de leurs processeurs x86 et il aurait été idiot pour Intel de se cantonner à ce dernier en sachant pertinemment être capable d'attaquer d'autres marchés qui plus est sans d'énorme investissements supplémentaire.
Donc, logique.

Ethernet était ce qu'il y avait de plus mauvais (effondrement à +60% de charge).
Stérilux
A quelle période ?
Parce que dans mes souvenirs, avant l'utilisation d'Ethernet, c'était loin d'être le nirvana.
Le coups des réseaux Token-Ring de l'époque qui nécessitaient de mettre des embouts sur chaque terminaisons et qui étaient sensible aux fréquences de tout ce qui passait par là, merci bien.
Et les débits, qui réduisaient à hauteur que le nombre de postes grandissait, un must.

Et puis, l'Ethernet à connu / connait un bon paquet d’implémentation sur des topologie réseaux très différentes.
Il est à date ce que j'ai pu voir de plus simple, souple et universelle dans son utilisation.

P.S. : Le coup de l'effondrement à ~60%, c'est n'est plus vrai depuis les années 80-90, avec la démocratisation des Switch en lieu et place des Hub, rapport à la couche MAC (et au protocole CSMA/CD).

Windows était le plus mauvais système d'exploitation.
Stérilux
En 85 ?
Non, ce n'était pas le plus mauvais, juste un parmi tant d'autres à cette époque.
Par contre, c'était bien MS qui avait récupérer une concession exclusive sur l' IBM PC (qui a eu le succès que nous connaissons tous).
Après en quoi était il plus "mauvais" OS qu'un autre ?

Pour la RAM, même résultat.
Stérilux
Comprend pas ? Qu'est ce qu'elle a ma RAM ?

Intel était aussi ce qu'il y avait de moins performant etc.
Stérilux
Moins performant que quoi ?
Intel a inventé le microprocesseur tel quel nous le connaissons.
2  1 
Avatar de CaptainDangeax
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 17:19
Citation Envoyé par Stérilux Voir le message
N'empêche que ça l'a été lorsque que quasiment tout a basculé ethernet, ensuite ça a été amélioré mais c'était le plus mauvais quand même.
à voir, il y a eu de belles merdes dont on a oublié jusqu'au nom.


Je te parlerais bien des cycles d'attente et cycle de transfert mais tu préfère jouer le couillon plutôt que d'aller regarder pour sortir le moindre contre argument valable.
Tu pouvais aussi l'expliquer plutôt que de laisser la charge de la preuve à ton interlocuteur. C'était peut-être vrai du temps du P4 versys Athlon64x2, puis ça s'est inversé avec les Core2. AMD revient dans la course ? Grand bien leur fasse.


Et il était tellement bien les CPU d'intel que la plupart des machines n'en avait pas... Amiga, Atari, Amstrad, Apple, Sinclair, nintendo, sega et encore bien d'autre, ça te dit quelque chose ?
Les consoles c'est que très récemment qu'elles sont passé à intel, pas mieux pour les Mac ou encore les serveurs d'entreprise.
Commodore ? Mort. Amiga ? Disparu. Atari ? plus de matos. Amstrad ? Primo ils faisaient des PC et des Z80 (clone de l'Intel 8085) et 2 ils sont morts. Apple ? Passé chez Intel et ARM. Sinclair, Sega ? Morts aussi. Les seuls à s'en être tirés, c'est Acorn qui ont vu qu'il y avait moyen de faire différemment d'Intel et Motorola et qui ont sorti l'ARM.

Il faut une saine concurrence sur le marché. Boeing versus Airbus ? Airbus n'a pas toujours été à son avantage. Idem pour Intel versus AMD, un coup c'est l'un un coup c'est l'autre...
0  0 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 6:55
Citation Envoyé par defZero  Voir le message
Le coup de l'effondrement à ~60%, c'est n'est plus vrai depuis les années 80-90, avec la démocratisation des Switch en lieu et place des Hub, rapport à la couche MAC (et au protocole CSMA/CD).

N'empêche que ça l'a été lorsque que quasiment tout a basculé ethernet, ensuite ça a été amélioré mais c'était le plus mauvais quand même.[/QUOTE]

Citation Envoyé par defZero  Voir le message
Après en quoi était il plus "mauvais" OS qu'un autre ?

Pas stable, pas fiable, perte de données. C'est vrai que c'est pas très "gênant"...

Citation Envoyé par defZero  Voir le message
Comprend pas ? Qu'est ce qu'elle a ma RAM ?

Je te parlerais bien des cycles d'attente et cycle de transfert mais tu préfère jouer le couillon plutôt que d'aller regarder pour sortir le moindre contre argument valable.

Citation Envoyé par defZero  Voir le message
Intel a inventé le microprocesseur tel quel nous le connaissons.

Et il était tellement bien les CPU d'intel que la plupart des machines n'en avait pas... Amiga, Atari, Amstrad, Apple, Sinclair, nintendo, sega et encore bien d'autre, ça te dit quelque chose ?
Les consoles c'est que très récemment qu'elles sont passé à intel, pas mieux pour les Mac ou encore les serveurs d'entreprise.
0  1 
Avatar de
https://www.developpez.com
Le 10/12/2019 à 20:50
Que pensez-vous des propos du CEO d’Intel ?
Qu'il a complètement raison.

Je suis pas spécialement fan d'intel mais sur smartphone il a complètement foiré son coup et c'est bien dommage parce que coté perf c'était clairement un cran au dessus que les ARM. Déjà rien que le bus mémoire était au minimum 2 fois plus rapide que tout les ARM dispo sur les phone concurrent et ça se ressentait (et ça doit toujours être le cas). J'ai pas compris pourquoi avoir arrêté et encore moins pourquoi avoir baissé les bras sur le réseau, j'ai connu intel bien plus combatif.

Mais bon, en informatique c'est jamais le plus performant qui gagne mais le plus mauvais parce que moins cher (compliqué de vendre plus cher quand ça fonctionne moins bien). Ethernet était ce qu'il y avait de plus mauvais (effondrement à +60% de charge). Windows était le plus mauvais système d'exploitation. Pour la RAM, même résultat. Intel était aussi ce qu'il y avait de moins performant etc.
1  3