Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Taxe Gafa : Boris Johnson insiste sur l'instauration d'une taxe de 2% sur les grandes enseignes du numérique
Malgré la menace de représailles américaines

Le , par Stéphane le calme

61PARTAGES

13  0 
Votée en juillet, la taxe française de 3 % sur les revenus générés par les entreprises technologiques, dite “taxe Gafa”, s’applique aux sociétés, indépendamment de leur lieu d'établissement, qui réalisent un chiffre d’affaires de 750 millions d’euros au niveau mondial et de plus de 25 millions d’euros sur le sol français, dans le cadre de leurs activités numériques.

L'impôt français vise les recettes plutôt que les profits, qui sont souvent déclarés par les géants de la technologie dans des pays à faible fiscalité comme l'Irlande, dans une pratique qui a mis les gouvernements en colère. En juillet, Donald Trump n’avait pas tardé à menacer de taxer les vins français en représailles à la taxe numérique française publiée alors deux jours plus tôt, jugée comme destinée principalement aux grandes entreprises technologiques américaines par le président américain. La taxe devrait s'appliquer rétroactivement à partir du début de 2019, ce qui, selon le bureau du représentant américain au commerce extérieur (USTR), remet en question son équité.

En guise de représailles à cette taxe, lundi, le gouvernement américain a menacé d'imposer des droits de douane allant jusqu'à 100 % sur 2,4 milliards de dollars de produits d'importations en provenance de France. Il faut dire que l'USTR a déclaré dans un rapport que son enquête en vertu de l'article 301 avait conclu que l'impôt français était « incompatible avec les principes dominants de la politique fiscale internationale et constituait un fardeau inhabituel pour les entreprises américaines concernées ».

Pourtant, malgré le risque d'une réaction similaire, le Premier ministre britannique Boris Johnson a déclaré qu’il comptait bien instaurer en Grande-Bretagne une nouvelle taxe sur les géants du numérique, essentiellement des groupes américains.

« Au sujet de la taxe sur les services numériques, je pense que nous devons regarder l’activité des grandes entreprises du numérique et les énormes revenus qu’ils réalisent dans ce pays et le montant des impôts qu’ils paient », a déclaré le Premier ministre britannique mardi soir au sommet de l'OTAN. « Nous devons régler ça. Elles doivent fournir une contribution plus juste », a-t-il ajouté.


Le premier jour du sommet de l'OTAN - un peu plus d'une semaine avant les élections générales - le Premier ministre britannique (à droite) avec le Premier ministre luxembourgeois (Xavier Bettel)

Dans son programme pour les élections législatives du 12 décembre en Grande-Bretagne, le Parti conservateur de Boris Johnson s’est engagé à mettre en place une taxe sur les services numériques fournis par des groupes comme Google, Facebook ou Amazon. Cette taxe viserait les entreprises réalisant un chiffre d’affaires annuel d’au moins 500 millions de livres (près de 590 millions d’euros) dans le monde. Elle consisterait en un prélèvement de 2 % sur les revenus tirés de leur activité auprès des consommateurs britanniques à partir d’avril 2020.

La taxation des technologies de pointe est un sujet sur lequel les principaux partis politiques britanniques semblent s’accorder avant les élections du 12 décembre. La mise en œuvre de la taxe sur les services numériques fait partie du manifeste électoral du Parti conservateur de Johnson. Le parti travailliste de l'opposition s'est également engagé à augmenter les impôts des géants de la technologie numérique.


L'intention de Johnson de poursuivre dans sa démarche risque de créer des tensions transatlantiques croissantes après que les États-Unis ont imposé des droits de douane sur des marchandises européennes d'une valeur de 7,5 milliards de dollars à la suite d'un différend sur les subventions gouvernementales à Airbus. Ces tarifs feront en sorte que les Américains achèteront plus cher des produits britanniques tels que des costumes confectionnés à la Savile Row de Londres, ainsi que des pulls en cachemire et le Whisky d'Écosse.

S'exprimant lors du sommet de l'OTAN mardi, Trump a déclaré que si un pays devait « profiter » des sociétés américaines pour les taxer, « ce devrait être nous ». Les États-Unis veulent que les pays attendent un nouveau cadre mondial de taxation des entreprises numériques en cours de développement par l'Organisation de coopération et de développement économiques. L’OCDE espère avoir un accord de principe entre ses 36 États membres d’ici à janvier.

Source : sommet de l'OTAN

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de toutwd
Membre régulier https://www.developpez.com
Le 06/12/2019 à 9:45
Pour ne parler que de la France

Sur le fond pas d’hésitation, il faut taxer les GAFA, c'est une évidence, si ce n'est que par simple équité avec toutes les autres sociétés qui payent leurs taxes "plein fer" en France, d'autres pays y viennent.
Maintenant, une fois cette taxe en place et selon moi il faudra réagir afin d'utiliser cette manne pour développer nos propres infrastructures et arrêter de pleurnicher après les Américain, moi quant quelque chose me fait mal, je vais chez le médecin pour qu'il me soigne.

La question est : "ou va aller cet argent" ? et pourquoi pas l'injecter directement dans les travaux devenus indispensables au rattrapage du retard que nous avons laissé se creuser avec d'autre pays sur les infrastructures telles que les serveurs, fibres, 4G...
Mais surtout cet argent ne devrait pas servir à la création de pseudos groupes et/ou commissions d'analyse et de réflexion du sujet dont finalement rien ne sors jamais à part un beau site internet et de belles plaquettes de présentations, bref tout dans la com, rien dans l'efficacité.

Quant je vois l'état des poteaux d'Orange (société privé) avec des câbles qui pendent par terre... on ne voyait jamais ça à l'époque de France Télécoms, je me dit "vive le capitalisme", "vive les actionnaires"...
10  1 
Avatar de fredoche
Membre expert https://www.developpez.com
Le 11/12/2019 à 16:26
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
Et je n'ai pas de leçon de morale à recevoir de la part de collectivistes accros à l'état.
T'es un clown oui
Tu viens bouffer à la gamelle comme les autres, t'es bien content qu'elle soit là la gamelle, et ensuite tu craches dans cette gamelle

Et c'est toi qui nous donnes des leçons de morale... c'est toi qui est accro à l'état

Mais quand c'est ton propre cas : "les hasards de la vie". Mon pauvre chou. Bah ouais tous des voleurs sauf toi.
Laisse tomber c'est toi qui est kafkaïen dans cette histoire

M'enfin heureusement que le ridicule ne tue pas
9  1 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 16:01
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
J'arrête là parce que j'ai autre chose à faire que de répondre à des incultes en économie.
En dehors de mon avis sur le sujet en question :

Ce n'est pas parce que des gens ne partagent pas ta vision de l'économie (voir de la vie) qu'ils sont incultes.
Des théories en économie, il y en a des dizaines. La tienne te parait la meilleure et un choix absolu; ce n'est pas le cas de pleins d'autres gens (dont des gens "incultes" en économie qui ont cependant décroché le prix "nobel" dans cette spécialité).
8  1 
Avatar de bombseb
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 19/12/2019 à 6:20
La retraite, ça devrait être de l'épargne.
Le chômage et la maladie, ça devrait être de l'assurance.
Et comment feraient les gens qui touchent des clopinettes toute leur vie ?

Avec le système actuel, en cas de coup dur la nation se porte solidaire pour t'aider, moi je trouve ca positif non ?
6  0 
Avatar de Aiekick
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 08/01/2020 à 13:22
les GAFAM n'ont pas attendu trump pour agir comme cela, les états unis n'ont pas attendu trump pour agir comme cela.

il ont cette stratégie dans tous les domaines.

2.4 milliards sur des produits de luxe ? on s'en fout on fera comme Amazon, on répercutera ça sur l'acheteur final, les produits de luxe ne sont jamais impactés par les crises.

ne lâchons rien a impérialisme américains.
7  1 
Avatar de fredoche
Membre expert https://www.developpez.com
Le 09/12/2019 à 12:28
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
Quelle bande de voleurs tous ces politocards ! Il n'y en a pas un pour racheter l'autre !

Thatcher doit se retourner dans sa tombe.
Tu es pathétique dans ton obstination mais pour faire bonne figure, propose toi comme volontaire pour payer ce que ces gens et autres sociétés ne paient pas.

Parce que toi tu n'y échapperas pas, mais par contre à réclamer l'absolution de ces sociétés, tu vas juste contribuer à faire en sorte que toi et moi payons plus. Et moi ça m'emmerde de payer plus à cause de gens comme toi et comme eux

Ces politicards sont exactement comme toi mais en bien moins con. C'est eux qui mettent en place et maintiennent la tolérance de ces systèmes d'évasion et d'optimisation fiscale. Et bien sur, ils en profitent, voir Cahuzac.

Et si moi j'ai à me prononcer, je propose qu'on te vire en premier, puisque ton salaire doit être abondé d'une façon ou d'une autre par le budget de l'état et nos contributions communes. Quitte à réclamer des baisses de taxes, il faut bien faire des économies, puisque tu n'as pas l'air de soutenir le fait que chacun paie une contribution équitable.

Et regarde bien où ils sont tes voleurs :
https://www.lesechos.fr/economie-fra...mmerce-1154687
6  1 
Avatar de Woum_
Membre éprouvé https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 8:32
En dehors de tout le débat sur l'etat qui est mal géré, il y a une revendication que j'aimerais être un peu plus explicite :
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
Par contre, tu es capable de choisir toi-même ton assurance véhicule ou habitation. Pourquoi ne serais-tu pas capable de choisir ton assurance santé ou chômage ?
=> Délivrance du salaire complet et libre choix des assurances sociales.
Je n'ai pas fais des recherches hyper poussé là dessus, mais ça m'a toujours interpellé, car je ne comprends tout simplement pas. Sans même être d'accord ou quoi, je ne comprends pas quelles sont les raisons qui poussent à avoir cet avis.

L'idée c'est qu'on est plus de sécu financé par les salaires mais que tout à chacun utilise son salaire pour gérer ses assurances. Comme aux usa du coup non ? Où l'insuline coûte un bras, l’inhalateur 350$ ?
Comment tu trouves une assurance qui voudra bien te prendre si fondamentalement, tu vas leurs coûter de l'argent à cause de ta maladie ?

De ce que je sais du système US, tu es sous le régime des enfants, à 21 ans t'y es plus, et là, débrouille toi pour trouver une assurance, si tu as contracté quelque chose de lourd médicalement pendant ton enfance, comment ça marche dans ce modèle pour avoir des soins ?

Simple supposition, c'est à l’état de prendre la relève dans ce cas là ? Mais c'est pas en contradiction avec l'idée de base, d'où sortirait cet argent ?

En somme, sans même rentrer dans le débat du "si tu es pauvre tu n'as pas accès aux soins", je ne comprends même pas comment c'est possible de contracter une assurance privé si de base par malchance des tirages de la vie, tu te retrouves à devoir dépendre du système médicale. Ou alors simplement, dans ce système, on ignore ces personnes ?
5  0 
Avatar de fredoche
Membre expert https://www.developpez.com
Le 12/12/2019 à 16:21
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
C'est parce que la sécu étatique monopolistique existe que les gens sont obligés d'y cotiser !

Avant la sécu, il existait des sociétés de secours mutuels qui étaient privés et qui fonctionnaient bien.

La sécu coûte de plus en plus cher et rembourse de moins en moins bien, au point qu'il faut payer trois fois pour avoir un remboursement correct et même pas à 100%. Le porteur d'appareils auditifs que je suis en sait quelque chose.
bah tiens ...

Va donc prendre des nouvelles de la MSA ou du RSI avant de fanfaronner tes évidences absolument pas documentées. T'es pas à la MSA toi en tant qu'employé du ministère de l'agriculture ? Ah bah non, régime général ?
Regarde un peu coté des gens qui ont toujours pensé comme toi, les paysans tout pour leur gueule, et les commerçants, même combat.
Regarde un peu d'où elle vient cette solidarité, d'une histoire ouvrière séculaire et de combats syndicaux, d'entraide, dans la souffrance et l'adversité, à la sortie d'un conflit de merde mondial, où pas mal de gens avait cet esprit très "moi d'abord" visiblement comme toi.

Tu peux te payer un cornet en bois de coquillage sinon, ça marche bien et ça coute que dalle.

Le jour où tu te taperas une belle opération à cœur ouvert de 5-6 heures avec circulation extra-corporelle et 2-3 valves toutes neuves plus le triple pontage salvateur, on en reparle ok ? Parce que là tu te rendras compte que ton cornet il te coute que dalle, même à 2000€ l'oreille, et en plus tu te rendras compte que tu peux claironner parce que un état a décidé de te payer suffisamment pour que tu puisses te l'offrir.

Tu sais si t'es pas content de ton sort, des pays ultra-libéraux, il y en a une chiée sur la planète. Fais-toi plaisir, personne ne te retient.
6  1 
Avatar de David_g
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 19/12/2019 à 9:31
Citation Envoyé par bombseb Voir le message
Et comment feraient les gens qui touchent des clopinettes toute leur vie ?

Avec le système actuel, en cas de coup dur la nation se porte solidaire pour t'aider, moi je trouve ca positif non ?
<< Les malchanceux et/ou pauvres ont qu'à crever ou espérer connaitre personnellement des gens aisés et généreux >> Frédéric Bastiat - Pensée sans filtre.
6  1 
Avatar de ok.Idriss
Rédacteur https://www.developpez.com
Le 20/12/2019 à 10:11
Citation Envoyé par CinePhil Voir le message
Il n'existe que depuis 2007. C'était la guerre civile en France avant ?
Avant le RSA, il y'avais le RMI de mémoire (et qui existait depuis les années 80)
5  0